Nouveau Parti Anticapitaliste 29

Npa29 Expression des comités Npa: Pays Bigouden, Brest, Carhaix-Kreiz Breizh, Châteaulin, Presqu'île de Crozon, Morlaix, Quimper, et Quimperlé. Seuls les articles signés "Npa" engagent le parti.

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

philippe poutou (npa)

 

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

landivisiau

careme

Facebook

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

européennes (jdd)

europeennes

Européennes

La droite populiste en passe de redessiner le visage du Parlement

Les premières projections sur la composition du futur Parlement européen publiées lundi montrent un recul des forces traditionnelles au profit notamment du groupe porté par le RN en France et la Ligue italienne. Si elle arrive à s’unir, la droite eurosceptique pourrait même devenir un bloc majeur à Strasbourg.

Le prochain Parlement européen sera-t-il marqué par une percée des forces populistes et anti-UE?

A trois mois des prochaines élections, ce scénario semble confirmé par les premières projec-tions publiées lundi par le Parlement européen, à partir de sondages réalisés dans les 27 Etats-membres, hors Royaume-Uni. Les groupes actuels composant l’hémicycle européen seraient pour la plupart en recul, à commencer par le PPE de droite actuellement majoritaire, selon cette première vague du baromètre de l’institut Kantar TNS.

A l’inverse, les libéraux de l’ALDE – sans même le possible renfort du contingent macroniste – et surtout les eurosceptiques de l’ENL, porté par le Rassemblement national de Marine Le Pen, progresseraient. Ce dernier groupe compterait 22 membres de plus, grâce à la forte progression de son allié italien de la Ligue dans les sondages, et serait en passe de devenir la 4e force politique à Strasbourg.

Le Brexit peut tout changer

Mais au-delà de cette projection, c’est toute la droite de la droite au Parlement européen qui pourrait se réorganiser. Au RN, on croit même possible la constitution d’un groupe eurosceptique de plus de 100 membres. “L’objectif est d’unir autour de notre groupe les mouvements qui vont très certainement faire leur entrée au Parlement européen le 26 mai prochain mais aussi de s’allier à d’autres aujourd’hui membres des groupes CRE et EFDD”, confirme au JDD Nicolas Bay, eurodéputé RN et co-président du groupe ENL à Strasbourg.

Résumons les rapports de forces actuels au sein de cette droite eurosceptique :

  • L’ECR compte aujourd’hui 75 membres. Il repose principalement sur les élus du Parti conservateur britannique (au nombre de 18) et du parti polonais Droit et justice (14), mais aussi la N-VA belge ou le Parti populaire danois.
  • L’EFDD compte 41 membres, dont 17 venus de l’Ukip britannique (beaucoup l’ont quitté depuis) et 12 du Mouvement 5 étoiles italien. Il faut y ajouter 6 élus français élus en 2014 sur la liste RN, dont 2 sont aujourd’hui à Debout la France et 2 aux Patriotes. L’unique élu de l’Afd allemande est également présent dans ce groupe.
  • L’ENL compte 37 membres, dont la majorité (15) sont issus du RN en France. Sont également présents les 6 élus de la Ligue italienne, 4 du PVV néerlandais et 4 du FPO autrichien.

Voilà pour la situation présente. Sur le papier, la somme de ces trois groupes serait stable, à en croire la projection de lundi (153 élus avant et après les élections). Mais c’est une configuration en trompe l’oeil, avec le départ des élus britanniques. En réalité, le Brexit devrait avoir des conséquences non-négligeables dans ces équilibres actuels.

Concrètement, deux de ces trois groupes se verront amputés d’une partie conséquente de leurs membres. Ce qui pourrait forcer les autres à changer de stratégie. L’ECR restera-t-il ainsi sur une seule jambe, celle constituée par les Polonais conservateurs de Droit et justice (PiS)? Et l’EFDD pourra-t-il survivre avec une alliance de circonstance entre le M5S italien et l’Afd allemande, annoncée en progression? Rien n’est certain, d’autant plus qu’un groupe nécessite d’avoir des élus issus d’au moins 7 pays différents, ce qui est loin d’être assuré dans le second cas.

Un nouveau bloc structuré par le couple RN-Ligue?

Dans ce contexte, l’alliance RN-Ligue pourrait bien s’imposer comme l’axe central de cette droite eurosceptique en reconstruction. Les deux formations compteraient à elles seules près de 50 sièges, selon la projection du Parlement européen. De quoi peut-être poser les bases d’un rassemblement plus large avec notamment les deux autres grandes délégations attendues, le PiS polonais (crédité pour l’heure de 22 sièges) et l’Afd allemande (12 sièges) et une série de forces secondaires, comme Vox en Espagne et les Danois du Parti populaire.

C’est en tout cas le sens de l’appel lancé le mois dernier en Pologne par l’homme fort du gouvernement italien, le patron de la Ligue Matteo Salvini. Le dirigeant d’extrême droite avait auparavant tenté un rapprochement avec Viktor Orban, sans traduction concrète : le dirigeant hongrois reste pour l’heure membre du PPE, au même titre que Les Républicains en France.

« La recomposition politique de la droite de la droite au Parlement européen est tout à fait envisageable, du fait justement du départ des Britanniques et de la forte progression attendue de la Ligue italienne », synthétise Emmanuel Rivière, directeur général de Kantar TNS. « Mais cette recomposition pourrait aussi très bien aboutir sur la constitution de trois nouveaux groupes », prévient toutefois le sondeur, qui reste sceptique sur l’émergence d’une seule force pouvant atteindre 100 à 150 élus :

  • « Il faudrait pour cela additionner des partis pas forcément additionnables, étant donné que d’importantes différences idéologiques persistent entre certains – il n’y a qu’à voir la coalit-ion italienne avec la Ligue et le M5S. De plus, l’unité peut avoir un sens si ce groupe cherche à former une majorité au Parlement européen, ce qui est loin d’être évident. »

A défaut, un tel bloc pourrait sérieusement compliquer le jeu des coalitions, surtout si conservateurs du PPE et sociaux-démocrates du S&D perdent la majorité absolue à Strasbourg.

19 février 2019 Arnaud Focraud

https://www.lejdd.fr/

Commentaire:

Et la social-démocratie? Le PS français (12) va disparaître, (ainsi que le Labour 19 : Brexit) sans être remplacés par d’autres forces.Cela reposera sur les allemands 27, italiens 31 (encore?) et espagnols 14. ( Les 13 roumains sont l’ex-PC corrompu)

Les Verts 52 (avec divers « régionalistes ») pourraient progresser avec les mobilisations climat, sur les bases du « capitalisme vert »?

Quant au groupe de la gauche de gauche où serait le NPA (s’il avait des élus!) ce serait GUE-NGL 52. ( Avec les Verts, ces deux groupes comptent 104 élus sur 705!)

Espagne 10: Podemos, IU, régionalistes /

Irlande 4 : Sinn Fein, SP /

France 5: PCF, Insoumis-PG /

Portugal 4: PCP/ Bloco  /

Allemagne 8: Die Linke.

Grèce 6: KKE-PCG

Chypre 2: PC

Cela présage une assemblée encore plus à droite que d’habitude, alors que les peuples se révoltent pour le climat et contre l’austérité!

 

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

maduro (npa 34)

poi

Ces organisations ne prennent pas une position équilibrée 

Si, avec les signataires, on peut dénoncer le coup d’état du président autoproclamé Guaido et les manœuvres et menaces de l’impérialisme américain ainsi que les soutiens européens et français dont bénéficie ce politicien de droite, ce n’est pas rendre service aux vénézuélens que de soutenir de fait le régime de Maduro.

Et c’est ce que font les signataires de cet appel en occultant le désastre économique présent au Venezuela, l’inflation insoutenable, la fuite d’anciens responsables chavistes, la faim qui y sévit et l’exode massif de la population, en occultant que ce régime est celui de l’armée et de la bourgeoisie bolivarienne qui s’est formée sous Chavez.

Ces catastrophes humaines et démocratiques ne seraient dues qu’à l’action de l’impérialisme américain. Il s’agit là d’une vision « campiste » héritée du stalinisme selon laquelle toutes les nations devraient lutter ensemble contre un danger principal, vision conduisant à s’allier avec ou à ménager des dictatures.

Par la même occasion, on s’évite ainsi de faire le bilan des révolutions bolivariennes et en particulier celui d’Hugo Chavez. Un régime Chavez qui a utilisé la manne pétrolière pour sortir une partie de la population de la pauvreté, mais est resté dans l’extractivisme, sans développer les industries et l’agriculture, et n’a que très partiellement rompu avec le capitalisme sans donner le pouvoir à la population.

http://npaherault.blogspot.com/

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

dominique vidal (fr3 france-info)

« Je ne crois pas qu’une loi pénalisant l’antisionisme soit réalisable parce qu’en France le délit d’opinion n’est pas interdit. Quand bien même cette loi serait adoptée, le Conseil constitutionnel la stopperait, car elle remettrait en cause la liberté d’expression », assure Dominique Vidal, auteur du livre Antisionisme = antisémitisme ?

« L’amalgame qui est fait n’a pas de sens. l’antisémitisme est un délit comme tous les racismes et puis vous avez la critique d’une idéologie, d’un mouvement politique. Imaginez que demain les communistes demandent l’interdiction de l’anticommunisme, les gaullistes de l’antigaullisme… », développe l’historien.

« Il ne faut pas affoler les juifs » de France

Pourtant, des députés ont une autre lecture et demandent l’interdiction de l’antisionisme. « De toute évidence, nous n’avons pas la même connaissance de l’histoire des juifs, de l’antisé-mitisme et de l’antisionisme. La majorité des juifs n’ont pas été vivre en Israël. Ceux-là sont-ils antisémites ? », explique Dominique Vidal.

« Ce qui me préoccupe surtout, c’est la montée de l’antisémitisme. Il faut le combattre avec intransigeance et sang-froid. Il ne faut pas affoler la population juive« , affirme-t-il. Et de conclure : « J’espère que la manifestation mardi 19 février montrera la capacité de la société française à refuser tous les racismes ».

https://www.francetvinfo.fr/

vidal doom

Pénalisation de l’antisionisme 

« On met le doigt dans un processus totalitaire » avec un retour du délit d’opinion

franceinfo : Pensez-vous que l’antisionisme doive être condamné au même titre que l’antisémitisme ?

Dominique Vidal : Je ne crois pas, je crois que d’un côté il y a un délit, l’antisémitisme comme toutes les formes de racisme, et de l’autre il y a une opinion que l’on peut partager ou qu’on peut critiquer, mais qui n’est qu’une opinion et ça fait partie de la liberté d’opinion en France.

L’antisionisme est le fait de critiquer la pensée de Theodor Herzl, le fondateur du mouvement sioniste, pour qui d’une part les juifs ne pouvaient pas s’assimiler, s’intégrer dans les sociétés dans lesquelles ils vivent et donc, secondement, il fallait un État pour que tous puissent s’y rassembler. De toute évidence, l’histoire a montré que ce n’était pas ainsi.

D’ailleurs, la majorité des juifs ne vivent pas en Israël, il y en a 6 millions et il y en a 10 millions ailleurs dans le monde. (…) Imaginez, pour être sur la même longueur d’ondes, que les commu-nistes demandent l’interdiction de l’anticommunisme, les gaullistes l’interdiction de l’anti-gaullis-me, les libéraux l’interdiction de l’altermondialisme. On voit bien qu’on met le doigt dans un processus totalitaire. Il y a matière à débat, il y a des gens qui approuvent la politique d’Israël, d’autres qui la récusent, qui la condamnent, c’est tout à fait normal dans un pays comme le nôtre qu’on puisse avoir ce débat et un débat qui porte aussi sur les fondements théoriques de tout cela, c’est-à-dire la pensée du mouvement sioniste.

Alain Finkielkraut a-t-il été visé par une attaque antisémite, selon vous ?

Évidemment que c’est une forme d’antisémitisme, une provocation grossière et ceux qui s’y sont livrés méritent d’être poursuivis par la justice. On ne peut pas faire semblant de camoufler l’antisémitisme derrière des paroles antisionistes. Évidemment qu’il faut les condamner. Nous avons des lois antiracistes, la loi de 1881, la loi de 1972, nous avons aussi un Code pénal, nous avons la loi de 1993 contre le négationnisme. Il y a tout un arsenal qui mérite d’être utilisé, mais c’est surtout dans la bataille d’idées qu’il faut faire reculer ces horreurs. Mais, pour être honnête, qui peut s’étonner que dans la France d’aujourd’hui on entende de telles choses lorsqu’on sait que l’extrême droite a fait 33,3% au second tour de la dernière élection présidentielle.

Y a-t-il un regain de l’antisémitisme en France ?

J’entends les chiffres qui ont été donnés. Je constate que nous avions, en 2015, 800 actes de violence antisémite et que nous en avons 541 en 2018. Par rapport à 2015, c’est une diminution. Par rapport à 2016, où les choses avaient reculé, c’est une augmentation. Il faudrait en savoir plus sur ce chiffre qui a été donné [par le gouvernement] de 74% [de hausse des actes antisémites en 2018] pour pouvoir porter une analyse sérieuse.

La seule chose que je voudrais signaler, parce qu’elle me paraît très importante, c’est que depuis plusieurs années, on fait porter aux jeunes issus de l’immigration le poids d’un antisé-mitisme nouveau qui serait le leur. De toute évidence quand on tague « Juden », juif en allemand, sur la vitrine d’un magasin de bagels, ou bien qu’on dessine une croix gammée sur le visage de Simone Veil, on est vraiment dans le vieil antisémitisme bien français.

Alors que certains députés proposent de pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisé-mitisme, le journaliste et historien Dominique Vidal évoque le risque que pourrait représenter la création d’un délit d’opinion. Selon lui, l’arsenal juridique français est suffisant. Avec la propo-sition de certains députés pour pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisémitisme, après les injures antisémites adressées à Alain Finkielkraut,  »on met le doigt dans un processus tota-litaire » avec un retour du délit d’opinion, analyse lundi 18 février sur franceinfo le journaliste et historien Dominique Vidal, auteur de Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron.

18/02/2019

https://www.francetvinfo.fr/

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

s’unir pour ne pas subir

paese

calabria_

http://www.refugies-capsizun.com/

19 février 2019 ~ 0 Commentaire

châteaulin (ouest-france le-tél)

chat

Lire aussi:

18 février 2019 ~ 0 Commentaire

tract npa

antif

Combattre l’antisémitisme, sans complaisance et sans arrière-pensées

18 février 2019 ~ 0 Commentaire

édito (npa)

npa 29 vertic

Combattons l’antisémitisme et tous les racismes

Et refusons toutes les récupérations

Profondément antiraciste, luttant contre toutes les formes de discriminations, le NPA s’était inquiété il y a quelques jours de la recrudescence des actes antisémites, confirmée par les chiffres du ministère de l’Intérieur lui-même.

Dans le détail, ceux-ci sont passés de 311 en 2017 à 541 l’an passé : +74 %. La CNCDH, Commission consultative des droits de l’homme, indiquait dans son dernier rapport que, si la tendance est à la baisse en ce qui concerne les actes racistes constatés, une progression des actes les plus violents est à signaler, en particulier auprès de membres de la communauté juive.

Une progression qui s’est manifestée de différentes façons ces derniers jours : inscription antisémite « Juden » sur la vitrine d’un magasin Bagelstein, saccages des arbres plantés en souvenir d’Ilan Halimi (jeune homme de confession juive mort sous la torture en 2006 dans l’Essonne), croix gammées dessinées sur les portraits de Simone Veil fait par un street artist, jusqu’aux récentes agressions verbales contre Alain Finkielkraut ce samedi.

Car ce sont bien, lorsqu’on les met bout à bout, des paroles nauséabondes et clairement antisémites qui se sont exprimées contre lui en marge d’une manifestation des Gilets jaunes : « Barre-toi, sale sioniste de merde ! », « Rentre chez toi en Israël ! », « La France elle est à nous ! »… Membres de groupuscules d’extrême droite ou militants salafistes comme semble le dire aujourd’hui la presse, qu’importe. Cette haine n’a rien à faire dans nos luttes sociales, elle doit être clairement combattue.

Pour pouvoir la combattre réellement, il est indispensable de ne pas avoir l’indignation à géométrie variable et la récupération facile. On a ainsi le droit d’être dubitatif quand on voit aujourd’hui certaines personnalités – actuellement au gouvernement ou qui y ont été ces dernières années – délivrer des brevets d’antiracisme, alors même qu’ils pratiquent des politiques inhumaines à l’égard des migrantEs.

Toutes leurs politiques antisociales nourrissent le fumier sur lequel prospèrent tous les racismes, toutes les divisions. Et l’on n’oublie pas ceux qui ont multiplié, au cours des dernières années, les propos contre les musulmanEs ou les Rroms, et ont mis en œuvre des mesures racistes quand ils étaient au gouvernement, au travers notamment des actions de prétendu « maintien de l’ordre » dans les quartiers. Souvent les mêmes qui aujourd’hui se servent des insultes contre Finkielkraut pour salir tout un mouvement social, celui des Gilets Jaunes…

C’est parce que la lutte contre l’antisémitisme est une chose trop importante pour être laissée aux opérations de récupération diverses et variées que nous n’associons pas nos voix à celles de ces pompiers pyromanes, aussi hypocrites que dangereux.

C’est la raison pour laquelle le NPA et ses porte-paroles ont signé l’appel « Contre les actes antisémites, contre leur instrumentalisation, pour le combat contre toutes les formes de racisme », lancé notamment par des militantEs et forces de l’antiracisme politique, dont l’Union Juive Française pour la Paix.

Le NPA sera aussi présent au rassemblement annoncé par cet appel, mardi 19 février à 19h place Jean Ferrat (devant le métro Ménilmontant – Paris 20e).

Montreuil, le lundi 18 février 2019

https://npa2009.org/

Lire aussi:

Combattre l’antisémitisme, sans complaisance et sans arrière-pensées (NPA)

18 février 2019 ~ 0 Commentaire

million (le-huffington npa)

philippe-poutou-olivier-besancenot-

Élections Européennes 2019 : le NPA cherche un million

Philippe Poutou et Olivier Besancenot Sollicitent partisans et militants pour réunir cette somme.

Européennes: le NPA cherche un million d’euros pour financer sa campagne: Le nouveau parti capitaliste demande un sérieux coup de pouce. Le NPA a en effet publié un communiqué ce lundi 18 février. Il indique ainsi qu’il souhaite se présenter à ce scrutin afin de « défendre la détermination des gilets jaunes et l’aspiration à la démocratie qui s’est exprimée », mais qu’il a besoin, pour cela, « d’un million d’euros ».

« Pour obtenir le droit à la parole, l’impression des professions de foi et bulletins de vote, nous avons besoin d’un million d’euros, détaille-t-il. Nous en appelons donc à tous nos militants et sympathisants, à nos amis, familles, collègues de travail, camarades de lutte, pour réunir cette somme. Les partis bourgeois ont leurs riches mécènes. Nous avons la détermination militante et des soutiens en nombre. Toutes et tous à notre campagne de souscription! »

En janvier dernier, la direction du parti avait indiqué qu’elle décidera le 24 mars, si le NPA a les capacités financières pour présenter la fameuse listes aux élections européennes.

« Au vu des difficultés financières que représente une candidature, on va pour l’instant continuer de récolter de l’argent » d’ici la réunion des 23 et 24 mars, « car l’idée est toujours d’être présent », avait alors expliqué à l’AFP un membre de la direction du NPA.

Lors des dernières élections européennes, les NPA avaient recueilli 0,39% au niveau national, en deçà du seuil de remboursement des frais engagés pour la campagne.

18/02/2019

https://www.huffingtonpost.fr/

souscription2019_bat-web_0

Versez à la souscription 2019 !

Le NPA a décidé, exceptionnellement, de prolonger sa campagne de souscription annuelle.

Toutes les forces politiques institutionnelles cherchent à enterrer le mouvement des Gilets jaunes dans la fosse électorale. Macron a calibré son « grand débat » pour en faire la rampe de lancement de sa campagne aux européennes.

Marine Le Pen multiplie les meetings et drague éhontément des Gilets jaunes – pour ramener toutes les aspirations sociales et démocratiques à un discours de haine contre l’immigration. Les Verts et Hamon affichent leur mépris social contre les Gilets jaunes et espèrent rafler la mise avec un discours lénifiant sur l’écologie.

Triste spectacle, le PCF court après ces forces au nom d’on ne sait quelle union de la gauche. Mélenchon multiplie les propositions « de sortie de crise » faites à Macron (directement lors d’une rencontre officielle à l’Élysée la semaine dernière) : référendum, dissolution de l’assemblée, etc. Car si une campagne électorale ne suffisait pas à étouffer le mouvement, tout ce beau monde serait prêt à en rajouter une ou deux autres…

Pas de subventions publiques, pas de dividendes

Le NPA n’a pas de proposition de sortie de crise. Au contraire, nous militons pour que le mouvement aille jusqu’au bout de ses possibilités. Nous n’attendons rien des élections à venir, ni d’un référendum bidon, ni d’une dissolution.

La vraie démocratie, elle est dans la rue, sur les ronds-points, dans les assemblées générales de Gilets jaunes et les assemblées générales de grévistes lorsque les salariéEs entrent en lutte sur leurs lieux de travail et se coordonnent. Mais les élections européennes de mai prochain seront une tribune politique, pas de raison de laisser nos ennemis jurés et nos adversaires saturer l’espace médiatique !

À bien des égards, les sorties remarquées de Philippe Poutou lors de la campagne présidentielle ont préfiguré l’insolence et la vigueur du mouvement des Gilets Jaunes. Dans les semaines qui viennent, il est plus que jamais nécessaire de faire entendre, notre voix, une voix d’extrême gauche, anti­capitaliste et internationaliste.

Reste un barrage à franchir, dès maintenant : récolter l’argent nécessaire pour mener cette campagne qui s’ajoute aux activités et interventions de notre parti et les appuie. Pour le NPA, pas de subventions publiques, pas de dividendes, pas de cagnotte Leetchi…

Seulement le soutien financier de ses militantEs, sympathisantEs, proches, de toutes celles et ceux qui apprécient ses idées ou pensent qu’elles méritent leur place dans le débat public. ­Versez et faites verser à la souscription !

souscription.npa2009.org

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin