Nouveau Parti Anticapitaliste 29

Npa29 Expression des comités Npa: Pays Bigouden, Brest, Carhaix-Kreiz Breizh, Châteaulin, Presqu'île de Crozon, Morlaix, Quimper, et Quimperlé. Seuls les articles signés "Npa" engagent le parti.

08 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Finistère Missile M51. Les pêcheurs dénoncent la « mer poubelle » (OF)

Finistère Missile M51. Les pêcheurs dénoncent la « mer poubelle » (OF) dans Antimilitarisme requins-300x254

Reportage. Il est 17 h. Le ballet des bateaux de pêche, rentrant au port, débute au Guilvinec. Mais le temps n’est pas au beau fixe sur le port.

Les marins ont appris hier matin le prolongement d’une zone sécurisée, interdite à la pêche, suite à l’échec du tir de missile M51 dimanche matin. « On est restreint, confie Jean-Baptiste Bongi, patron du Squale. Ce sont des zones de langoustines que l’on fréquente quasiment toute l’année. » À chaque bateau, sa réaction. Colère. Dépit. Résignation. Inquiétude. « Ça limite le travail et le champ de pêche, acquiesce, de son côté, Jean-Jacques Tanguy, président du comité des pêches du Finistère. C’est des emmerdements pour tout le monde. »

« Après le clapage, le missile. La coupe est pleine, tance Patrice Donnart, patron du Risten.

C’est une mer poubelle. » Les langoustiniers sont à la peine, alors que c’est la « grosse saison » du crustacé. « De mars à octobre, c’est la période des langoustines. Faut pas se louper », explique Yves Le Brenn, patron, avec son frère Olivier, de l’Oxalis, qui note aussi que l’hiver avait déjà été « catastrophique ». L’interdiction de pêcher dans cette zone de pêche est un vrai manque à gagner. Ne peuvent-ils pas aller ailleurs ? « Vers l’est, les Glénan », indique un pêcheur, mais ça ne va pas durer. Ils ont besoin de changer régulièrement de secteur. Les bateaux côtiers se trouvent limités. Ils ne peuvent aller au-delà des 20 milles nautiques (environ 37 kilomètres). « On paie les pots cassés de l’essai raté », déplore Jean-Baptiste Bongi.

Cette zone a été définie pour permettre le nettoyage des débris du missile. Les pêcheurs craignent de retrouver des morceaux dans leurs chaluts. « 56 tonnes tombées dans la mer, relève Yves Le Brenn avant de redouter. Ils ne pourront jamais tout récupérer. » « C’est beaucoup de travail en plus, à réparer les filets », glisse un pêcheur du Risten. Patrice Donnart dénonce le préjudice provoqué par cet essai, raté. « L’État doit indemniser les pêcheurs et nettoyer. »

Thibault QUARTIER. Marine mardi 07 mai 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Missile-M51.-Les-pecheurs-denoncent-la-mer-poubelle-_55257-2190423_actu.Htm

08 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Kokopelli lourdement condamné!

Kokopelli lourdement condamné! dans Ecologie & climat eeeee-300x264

Inculpation !

Voilà la méchante faute illégale de Kokopelli : conserver le levain des savoirs populaires, agronomiques et génétiques ancestraux !

A l’heure où l’on veut nous faire croire que le tout hybride/OGM/chimique/pétrole, sont les seules possibilités d’assurer notre alimentation, propager l’autonomie semencière par l’exemple est devenu répréhensible.

Ce qu’il faut retenir de ces condamnations, c’est la volonté affichée d’éradiquer les alternatives techniques et semencières autonomes …

Résistance : achetez vos graines, toutes vos graines, chez Kokopelli, Graines Del Païs (11) et le Réseau Semences Paysannes, tous les autres travaillant contre la liberté des semences et contre le droit des peuples à se nourrir !

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Le bal des parrains

Le bal des parrains dans Sarkophobie abruto2

Avec la mort de Giulio Andreotti, sénateur à vie, 7 fois président du conseil et 21 fois ministre la bourgeoisie italienne perd son parrain ultime.

Leader de la démocratie Chrétienne, il a été de tous les compromis, de toutes les compromissions, de ce régime corrompu.

Condamné à 24 ans de prison en 2002 pour assassinat de journaliste il a réussi à être blanchi en 2003.

Une crapule s’en va. Une autre s’est fait réélire. Gaston Flosse, 82 ans, engagé en politique depuis 1965, vient de remporter les élections à Tahiti. Certes à côté d’Andreotti c’est de la petite bière. Seulement condamné deux fois en 2013 à 5 ans pour corruption puis à 4 ans pour détournements de fonds publics, il est menacé directement dans la disparition d’un journaliste qui enquêtait sur ses méthodes de gangster. Andreotti, Flosse, de purs produits de la collusion entre affairisme, pouvoirs politiques et mafia.

Mardi 7 mai 2013

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Un missile nucléaire à 120 millions ? Circulez, y’a rien à débattre (Rue89)

Un missile nucléaire à 120 millions ? Circulez, y’a rien à débattre (Rue89) dans Antimilitarisme 3g09568u.1-290x300

« Quand le chef de l’Etat appuie sur le bouton, il faut que ça parte ».

C’est un spécialiste qui parle, sur TF1. Notre confrère Jean Guisnel, spécialiste des questions de défense, et consultant occasionnel. TF1 est venue consulter le consultant, car voilà, ça n’est pas parti. Le sous-marin nucléaire le Vigilant a tiré dans la baie d’Audierne un missile (de type M51, pour les connaisseurs) qui s’est « autodétruit » en mer aussitôt après le tir. La chose aurait pu rester secrète. Pas de chance, les riverains ont assisté à un joli feu d’artifice, et l’ont photographié. La préfecture maritime confirme donc. Accessoirement, on apprend le prix du zinzin : 120 millions d’euros. Pièce. Et sans charge nucléaire, encore. Car évidemment, pensez-vous, les missiles tirés pour de simples tests ne sont pas équipés de charges. Simplement pour s’assurer que « ça part ». Alors que tous les prix diminuent (écrans plats, smartphones, ordinateurs), le prix de ces zinzins-là ne semble pas trop diminuer. 120 millions d’euros. « Bientôt toute l’Armée de terre tiendra dans un stade de football, tandis que le nucléaire est sanctuarisé », grommelle ce matin sur France Inter un général, Etienne Copel.

La politique de dissuasion nucléaire échappe à tout débat

Quel rapport avec les médias, et la communication, demanderont les plus vigilants d’entre vous. Celui-ci : la politique française de dissuasion nucléaire échappe à tout débat. Non seulement à tout débat public, mais à tout débat parlementaire. On rogne dans tous les coins, on s’apprête même apparemment à opérer des privatisations partielles, mais pas touche aux zinzins. Des visites de lanceurs de zinzins sont bien organisées pour quelques parlementaires soigneusement choisis, après quoi le Parlement vote comme un seul homme, c’est tout ce qu’on lui demande.

Combien de députés vont tomber de leur chaise, comme tous les citoyens, en apprenant le prix du zinzin du Finistère ? Et pourtant, il y aurait matière à débat. C’est le même général Copel (qui n’est pourtant pas un pacifiste baba cool, et a tout pour plaire à Calvi), qui l’écrivait dans Le Monde, l’an dernier (dans une tribune d’ailleurs titrée à l’inverse de ce qu’elle dit, « La dissuasion », oui). Mais pourquoi dépenser des fortunes en inventant des nouveaux zinzins toujours plus chers ? Bonne question. On pourrait en poser quelques autres. Combien de tests de ces missiles par an ? Sont-ils tous nécessaires ? Existe-t-il une obsolescence programmée de ce genre de gadgets ? En voilà de jolis débats pour de futures émissions de Calvi. Mais en avant-première mondiale, je peux vous annoncer qu’ils n’auront pas lieu. Comment ? Qu’entends-je dans le fond de la salle ? C’est la Ve République qui le veut, c’est comme ça ? Eh bien oui. D’accord. Considérez donc que vous n’avez rien lu. Et que ce billet matinal s’est autodétruit.

Daniel Schneidermann | Fondateur d’@rrêt sur images

http://www.rue89.com/2013/05/06/sous-marin-nucleaire-a-120-millions-deuros-242088

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Qui veut la peau du médecin de la centrale nucléaire ? (Rue89)

Qui veut la peau du médecin de la centrale nucléaire ? (Rue89) dans Ecologie & climat couv_hsnu-226x300

Première en France : trois entreprises portent plainte contre des médecins du travail, qui ont lié les pathologies de salariés à leurs conditions de travail.

Le médecin de la centrale nucléaire de Chinon n’est pourtant pas un débutant. Dominique Huez exerce depuis 1978 et ne compte plus ses interventions, prises de position, publications en faveur de la protection de la santé des salariés. Bref, jusqu’à présent, s’il avait dérangé, ni EDF ni aucune entreprise du Chinonais n’avaient voulu le couler. Voilà qui vient de changer. La société Orys a porté plainte contre lui devant le Conseil de l’Ordre des médecins, pour manquement à ses « obligations professionnelles et déontologiques ». Ce sous-traitant d’EDF a estimé que le médecin du travail avait outrepassé ses prérogatives en établissant que la pathologie d’un de ses salariés était liée à ses conditions de travail dans l’entreprise. Une première ? A un jour près, une plainte similaire a été déposée contre un autre médecin du travail, dans le même département, par EDF cette fois. Enfin, dans l’Ain, la même procédure a déjà abouti à un blâme, qui fait actuellement l’objet d’un appel. Ce sont les seuls cas que le Conseil national de l’Ordre des médecins recense jusqu’à présent. Les trois premiers en médecine du travail.

« J’ai fait un truc assez banal en fait »

Le 2 décembre 2011, Vincent Abergel débarque dans le cabinet médical, à la centrale de Chinon, se souvient Dominique Huez :

« Il était effondré, il pétait les plombs. Son état ne nécessitait pas d’appeler les pompiers, mais je suis intervenu en urgence parce que sa santé m’a vraiment inquiété. Quand il s’est senti mieux, je lui ai remis le certificat médical que je venais de rédiger. Ça arrivait régulièrement à Chinon. J’ai fait un truc assez banal en fait. »

Le médecin se souvient d’avoir fait parler le patient comme à son habitude. Selon lui, le salarié avait été muté à Chinon, dans un métier qui n’était pas le sien, en guise de punition : sur un chantier précédent, il avait refusé d’intervenir parce qu’il estimait que la sécurité n’y était pas assurée et, depuis, l’employeur lui faisait subir des vexations. Pour Dominique Huez, la situation l’avait amené à développer « une pathologie anxio-dépressive ». Pour la société Orys, le médecin a développé une analyse qui n’a rien de factuel : il n’a pas respecté, dans son certificat médical, les notions de « prudence » et de « circonspection », comme il est écrit dans la plainte déposée le 19 février et que Rue89 s’est procurée. Or, le patient constituait un dossier contre son employeur pour harcèlement moral et le certificat du Dr. Huez est venu s’y ajouter. La société a donc demandé au Conseil de l’Ordre de convoquer le médecin à une « conciliation et d’engager des poursuites disciplinaires à [son] encontre ». La démarche a de quoi surprendre. D’autant qu’elle ne concerne pas uniquement le Dr. Huez.

Deux autres médecins poursuivis

Depuis qu’il est en préretraite, Dominique Huez est détaché au CHRU de Tours, à la consultation hospitalière de pathologie professionnelle « souffrance au travail ». Or, dans le même service, un autre médecin du travail a été visé par une plainte similaire. Celle-ci a été rédigée par EDF le 18 février, soit un jour avant celle contre Dominique Huez. Le médecin concerné, le Dr. Bernadette Berneron, est accusé lui aussi d’avoir jugé l’entreprise. Elle avait été sollicitée par un confrère généraliste, inquiet pour une patiente secrétaire de direction au Centre national d’équipement de production d’électricité. Le généraliste avait écrit, dans un document que Rue89 s’est procuré :

« Merci de voir en consultation [cette personne], âgée de 49 ans pour angoisse, troubles de I’humeur, troubles du sommeil, en rapport avec un stress professionnel majeur depuis environ novembre 2011. »

Le Dr. Berneron avait confirmé l’analyse, dans une réponse au médecin traitant. La patiente a eu copie de cette lettre et l’a ajoutée au dossier qu’elle constitue en vue d’un procès aux prud’hommes contre son employeur. EDF juge inadmissible qu’elle ait eu accès à la missive, tout comme elle déplore le contenu du courrier. L’électricien a donc saisi à son tour le Conseil départemental de l’ordre (mais n’a pas donné suite à notre demande de précisions). Enfin, dans l’Ain, un médecin du travail de Romorantin a été poursuivi par une étude notariale, et blâmé par le Conseil de l’Ordre. Il a fait appel.

La parade des employeurs

Pourquoi ces trois procédures d’un nouveau type sont-elles déclenchées maintenant ? Pourquoi lancer aujourd’hui la chasse aux écrits des médecins du travail ? Parce que ça peut coûter cher, de plus en plus. L’employeur peut en effet, depuis 2002, être poursuivi s’il n’a pas pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés. A deux reprises déjà, les conditions de travail ont été mises en cause par un tribunal, dans des cas de suicides chez Renault. Tandis que France Télécom doit toujours répondre devant le procureur de la République pour « mise en danger d’autrui et harcèlement moral du fait de méthodes de gestion de nature à porter atteinte à la santé des travailleurs ». Mais au-delà des suicides et des cas spectaculaires, cette « obligation de résultat » de l’employeur devrait mener de plus en plus de salariés à faire valoir leurs droits aux prud’hommes, estime François Desriaux, rédacteur en chef de Santé & Travail :

« Auparavant, seules les affaires de maladies professionnelles allaient en justice. Aujourd’hui, la femme de 55 ans qui n’est pas malade, mais usée par des années de travail, s’il elle est licenciée parce que déclarée inapte, comme cela arrive, peut se retourner contre son employeur qui n’a pas veillé à sa santé. »

Alors, du côté des employeurs, on cherche des parades.

Conciliation, piège à con ?

Dominique Huez a déjà prévenu qu’il risquait de ne pas se rendre à l’audience de conciliation qui a lieu mardi 7 mai avec la société Orys :

« Je suis tout à fait d’accord pour m’expliquer avec l’Ordre sur ma pratique déontologique, mais l’Ordre ne peut pas méconnaître que je ne peux pas m’exprimer devant un employeur sur le dossier médical de l’un de ses salariés. Ça m’est interdit par la loi. »

C’est son « droit le plus absolu », commente le secrétaire général de l’Ordre des médecins, Walter Vorhauer. Dans ce cas-là, direction la chambre disciplinaire de premier instance. Là, le magistrat examine la plainte et décide s’il elle recevable ou non, et s’il y a matière à sanction.

Pour Walter Vorhauer :

« Il n’est pas inintéressant de voir arriver cette affaire. C’est important de voir ce que vont dire les juges. Si une jurisprudence est établie en faveur des médecins, les entreprises vont arrêter de les poursuivre. »

Enquête 06/05/2013 à 19h07 Elsa Fayner | Journaliste

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Répression des manifestants anti homophobie à Rennes !

Répression des manifestants anti homophobie à Rennes ! dans LGBT acab-1--300x201

Aujourd’hui dimanche 5 mai à Rennes une énième manifestation était organisée par le collectif « la manif pour tous » avec Christine Boutin en « guest star ». Face à cette mobilisation homophobe une contre manifestation a été organisée.

A l’heure actuelle (19H35) une partie de la contre manifestation, encerclée à République par les CRS depuis plus de 1H30, vient d’être libérée. Aucune solution de dégagement ne leur a été offerte. Cet encerclement fait suite à une première nasse plus tôt dans l’après midi d’où les manifestant avaient réussi à s’extraire rue Edith Cavell.

Comme sous Sarkozy l’appareil étatique choisit son camp : une fois de plus celui de la réaction.

Alors que les agression homophobes et fascisantes se multiplient, alors que durant la manifestation d’aujourd’hui à Rennes un journaliste a été agressé et son matériel détruit par les partisans de l’ordre moral et du triptyque, « travail, famille, patrie », les forces de l’ordre choisirent d’attaquer les militants progressistes. Sous le regard de divers militants d’extrême droite qui ont multiplié les provocations cette après midi.

Pour le NPA après le vote de la loi ouvrant le mariage au couple de même sexe la lutte pour l’égalité des droits doit se poursuivre.

Cette victoire est une première étape, imposons l’égalité des droits : PMA pour toutes les femmes, ouverture du don du sang pour les gays, changement d’état-civil sur simple demande pour les trans, augmentation des moyens pour les foyers d’accueil des jeunes, pour les associations, éducation à la question de genre et aux sexualités non hétéro, lutte contre l’homophobie dans la société et en milieu scolaire, accompagné de la formation adéquate des personnels de la fonction publique… Droit d’asile pour les LGBTI persécutés

Rennes le 5 mai 2013

http://www.anticapitaliste-35.org/

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

8 mai 1945/ 8 mai 2013, le MRAP rend hommage aux « oubliés de l’histoire »

8 mai 1945/ 8 mai 2013, le MRAP rend hommage aux « oubliés de l’histoire »  dans Antiracisme banania-etiquetterien dans Hollandie

Le 8 mai 1945 était signée la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie. Les peuples étaient « venus à bout de la bête immonde ».

Le MRAP se doit de rappeler inlassablement, qu’à cette victoire sur le IIIe Reich et le fascisme ont contribué, à côté des alliés –Soviétiques, Américains et Anglais pour la plupart – de nombreux immigrés venus d’Afrique noire et du Maghreb mais aussi de l’Europe toute entière. Les uns avaient fui l’idéologie fasciste qui avait d’abord triomphé en Italie, puis en Allemagne et en Espagne ; d’autres, colonisés, espéraient que leurs peuples bénéficieraient eux aussi de cette liberté chèrement acquise pour sortir du statut colonial et devenir des citoyens de leur propre patrie.

On ne demandait pas alors aux combattants étrangers de la résistance s’ils mangeaient de la viande hallal ou s’ils avaient des papiers !

Qu’il s’agisse des Algériens, Marocains, Tunisiens, Africains, Antillais, Malgaches, de ceux du groupe Manouchian de la Main d’Œuvre Immigrée (MOI) désignés comme « terroristes » sur l’Affiche rouge, ou encore de ceux, notamment les Républicains espagnols, qui, dans des chars baptisés Guadalajara Ebro, Teruel, Brunete, Madrid – mais également Don Quijote ou Durruti – ont contribué à libérer Paris. « Pourrions nous accepter que nos cimetières où se mêlent par milliers les croix chrétiennes, les étoiles juives et les croissants de l’Islam, soient ensevelies sous l’oubli et l’ingratitude ? », interrogeait le Général De Gaulle le 23 avril 1968.

Aujourd’hui, après les 5 années de xénophobie d’Etat du gouvernement Sarkozy et une campagne électorale 2012 durant laquelle, une droite – dont les composantes de droite extrême n’ont plus rien de républicaines, ainsi que le Front National – ont rivalisé dans l’abject, le racisme atteint des proportions particulièrement inquiétantes : 69% des Français estiment qu’il y a trop d’immigrés (+22% par rapport à 2009), le rapport de la CNCDH indique une hausse des menaces et actes racistes de 23%. Des thèses racialistes se développent.

Le MRAP espérait, avec l’élection de François Hollande et une majorité PS à l’Assemblée des changements notoires. Mais hélas, la douloureuse question des sans papiers demeurent inchangée : aujourd’hui un très grand nombre d’ enfants et petits enfants des combattants morts pour la France sont sans papiers, sans droits, sans reconnaissance. Ceux qui ont des papiers se voient toujours refuser le droit à la citoyenneté : le droit de vote aux résidents non communautaires, pourtant promesse du candidat François Hollande semble oublié. Ce n’est pourtant qu’une question de justice d’égalité, de dignité.

Ceux d’entre eux qui sont de nationalité française sont trop souvent victimes du racisme, de la relégation, de la discrimination.

Le MRAP tient également à rappeler que non seulement ces « indigènes » ont été exclus du défilé de la victoire du 8 mai 1945 à Paris, mais que, ce même jour, une répression terrible s’abattait en Algérie, sur la région de Sétif, parce qu’un drapeau algérien, symbole de l’indépendance, était brandi au cours d’un défilé célébrant la victoire. Il y eut alors des milliers de morts. Ces massacres préfiguraient ceux de dizaines de milliers de manifestants perpétrés à Madagascar par l’armée française face aux insurgés Malgaches qui avaient attaqué un camp militaire. En ce 8 mai 2013, le MRAP tient à rendre hommage à tous ces combattants venus d’ailleurs, « à ces étrangers et nos frères pourtant », qui ont lutté pour que la devise Liberté, Égalité, Fraternité ne soit pas un vain mot. Et quel meilleur hommage que de continuer leur lutte pour une société plus juste d’où le racisme aura enfin disparu, où le « vivre ensemble » l’emportera sur toutes les peurs et les haines.

 MRAP  mardi 7 mai 2013 – 12h18

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Mali, colonialisme et militarisme français : les impasses du Front de gauche (Ael)

Mali, colonialisme et militarisme français : les impasses du Front de gauche (Ael) dans A gauche du PS militarisme1

L’intervention au Mali est en cours depuis 4 mois et Hollande n’a pu éviter un débat au Parlement pour décider du maintien des troupes alors qu’il s’était engagé à leur départ au mois d’avril.

Jamais qu’un coup de bluff de plus. Aucun vote contre ! Des inquiétudes, des réserves, mais pas de quoi alimenter la moindre opposition ! Et pourtant les raisons de s’opposer ne manquent pas : ces quatre mois d’intervention militaire coûtent 200 millions d’euros, aucune solution politique n’est en vue, la relève malienne n’est pas à l’ordre du jour, et la puissance d’influence de la France, comme le dit Laurent Fabius, est renforcée. Ce vote honteux permet en fait le maintien de la présence militaire au Mali pour longtemps et devenir une véritable occupation territoriale pour le compte des intérêts de la France et des grandes puissances qui la soutiennent.

Comme au Gabon, au Sénégal, à Djibouti, au Tchad, en Côte d’Ivoire, en République Centre Africaine. A l’Assemblée nationale, les députés Front de gauche avaient voté l’envoi des troupes françaises au Mali.  Ces mêmes députés viennent de s’abstenir sur le maintien de la présence militaire française dans ce pays. Le NPA réaffirme sa totale opposition à cette action relevant typiquement de la Françafrique. Nous dénonçons cette guerre impérialiste qui comme toutes les précédentes, Irak, Afghanistan, ou Somalie…, n’alimentera que la chaos et la guerre civile.

De même, nous ne pouvons qu’exprimer notre consternation devant la récente réaction de Jean-Luc Mélenchon à la publication du livre blanc sur la défense nationale.

« Non à la liquidation de l’argument militaire de la France Austérité et atlantisme sont les maîtres mots du livre blanc de la Défense remis ce jour au président de la République. Ce sont deux dangers mortels pour la souveraineté et l’indépendance de la France. Ce livre blanc est une nouvelle preuve de l’hypocrisie des solfériniens et de l’incohérence du gouvernement. François Hollande annonce qu’il ne touchera pas à la dissuasion nucléaire mais il a accepté d’inscrire la France dans le projet atlantiste de bouclier anti-missile en Europe.

François Hollande annonce des moyens préservés pour le budget militaire mais le livre blanc prévoit des dizaines de milliers de suppressions d’emplois et la vente d’actions de l’Etat dans les industries de Défense. Ce livre blanc marque un nouvel étiolement de la puissance militaire de la France. Il prépare les grandes phrases selon lesquelles « on ne peut rien faire sans les autres ». Air trop connu ! Le renoncement à l’indépendance et à la souveraineté est toujours présenté comme une fatalité indépendante de notre volonté. Je refuse cette liquidation de l’argument militaire de la France. Loin de l’atlantisme et de l’austérité, la France doit construire une défense souveraine et altermondialiste. »

Cette déclaration combine les pires travers :

défense du nucléaire militaire « français » ; invocation de l’entité « France » sans aucune référence sociale ; soutien souverainiste à « l’argument militaire » de la France ; référence baroque à un militarisme « altermondialiste ». Cette doctrine militaire de Mélenchon trouverait donc sa place constitutionnelle dans la VIe République que le Front de gauche appelle de ses vœux… La position du NPA, adoptée à la quasi-unanimité lors de son congrès de fondation, propose exactement l’inverse.

 » Arrêt de la guerre et retrait de toutes les troupes françaises d’Afghanistan ; retrait de la France de l’alliance militaire impérialiste qu’est l’OTAN ; démantèlement de l’industrie militaire française et européenne, à reconvertir dans les industries protégeant l’environnement ; arrêt des ventes d’armes françaises à l’étranger. Désarmement nucléaire total et unilatéral, et appel à une interdiction mondiale de l’arme nucléaire. Interdiction et suppression des armes nucléaires, biologiques et chimiques. »

On comprend ainsi encore mieux pourquoi le NPA ne se retrouve pas dans le mot d’ordre de VIe République tel qu’avancé par le Front de gauche. Le numéro de la république nous intéresse peu, son contenu beaucoup plus.

http://www.afriquesenlutte.org/afrique-de-l-ouest/mali/article/mali-colonialisme-et-militarisme

3 mai 2013

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Penmarc’h. 80 personnes ont manifesté contre le nucléaire (OF)

 

Penmarc’h. 80 personnes ont manifesté contre le nucléaire (OF) dans Antimilitarisme 0619061154913_600-300x214

 À l’appel du Mouvement de la paix, une manifestation a été organisée, ce lundi après-midi, devant le phare d’Eckmül, à Penmarc’h, pour manifester contre le nucléaire militaire.

80 personnes, environ, se sont retrouvées, ce lundi, pour la manifestation. « La bombe atomique n’est pas un risque anodin », dénonce Rolland Nivet, responsable pour la Bretagne et le Grand Ouest du Mouvement pour la paix. La manifestation s’est déroulée dans un contexte précis. Dimanche, un tir d’essai de missile balistique M-51 a échoué, au large de Penmarc’h. L’échec de l’essai de missile a donné du grain à moudre à la cause. « Cet échec souligne que le risque zéro n’existe pas. La solution pour avoir zéro risque avec la bombe atomique, c’est zéro bombe atomique », note le Mouvement pour la paix. Une organisation qui « prône la paix et la justice », explique Rolland Nivet. Pour lui, le « nucléaire n’est pas une assurance-vie pour la France, mais une assurance décès pour l’humanité. »

Dénonciation du gaspillage des deniers publics

Le NPA Bigouden et le Front de gauche dénoncent, quant à eux, le gaspillage de l’argent public en « pleine crise du capitalisme ». Une manifestation est organisée le 9 juin, à Crozon, pour le festival Debout tout le monde. Les intervenants ont tous déploré le manque de débat sur ce sujet avec les autorités.

Sécurité lundi 06 mai

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Penmarc-h.-80-personnes-ont-manifeste-contre-le-nucleaire_40818-2190164——29220-aud_actu.Htm

Commentaire:  Rien de nouveau en Finstère! Contre le nucléaire militaire pour le Mouvement de la Paix et PCF de stricte obédience, contre le nucleaire civil et militaire pour le NPA et certains du Front de gauche. C’est la dialectique de l’oeuf et de la poule: il faut absolument du nucléaire civil pour faire du militaire, puisque le civil n’est qu’un sous produit de la bombe!

07 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Lorient. Grève des déchetteries et des éboueurs : 80 personnes devant la mairie (OF)

Lorient. Grève des déchetteries et des éboueurs : 80 personnes devant la mairie (OF) dans Luttes sociales en Bretagne p1d2317202g_px_512_-300x199

 Les agents de la filière collecte de Lorient Agglo n’en peuvent plus de cette nouvelle organisation.

Ce lundi matin, environ 60 personnes, salariées de la filière collecte de Lorient Agglomération, se sont rassemblées devant la mairie pour faire entendre leurs revendications.

Délégation

Une petite délégation du syndicat CGT, menée par Dominique Guillemot, secrétaire général CGT de Lorient Agglomération, a été reçue ce lundi par Hervé Cornic, directeur général des services de Lorient Agglomération.

Revendications

Leur mécontentement, qui trouve son origine au niveau national, porte essentiellement sur une réorganisation de la collecte, une baisse des effectifs, une prime panier ou encore une reconnaissance de la pénibilité du travail. Pour l’heure, aucune réponse n’a été apportée aux salariés de ce pôle de Lorient Agglomération. Une assemblée générale est prévue mardi prochain pour décider des prochaines actions à mener.

Social lundi 06 mai 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Lorient.-Greve-des-dechetteries-et-des-eboueurs-80-personnes-devant-la-mairie_40811-2190170——56121-aud_actu.Htm

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin