Archive | Syndicalisme

24 avril 2017 ~ 0 Commentaire

on n’en veut pas (cgt)

pas

Lire la suite

22 avril 2017 ~ 0 Commentaire

afrique du sud (rfi)

numsa

La Saftu, un syndicat opposé à l’ANC, voir le jour en Afrique du Sud

Cette nouvelle fédération syndicale a été lancée le 21 avril. Elle est farouchement opposée à l’ANC, le parti au pouvoir et à son allié historique, la confédération syndicale Cosatu.

L’Afrique du Sud voit le début d’une nouvelle ère syndicale. Baptisée Saftu pour « South African Federation of Trade Unions » ( Fédération de syndicats sud-africains ), une nouvelle fédération lancée le 21 avril rassemble une vingtaine de syndicats et démarre avec près de 700 000 membres. Ce lancement représente une véritable claque pour sa rivale, la Cosatu. Cette confédération syndicale historique a joué un rôle majeur dans la lutte contre l’apartheid mais qui est aujourd’hui jugée trop proche du pouvoir.

Ferme opposition à Jacob Zuma

Les deux plus gros syndicats de cette nouvelle fédération ont d’ailleurs quitté la Cosatu, dont celui de la métallurgie, Numsa, expulsé pour avoir critiqué le chef de l’Etat Jacob Zuma et son gouvernement.

Pour Irvin Jim, du syndicat de la métallurgie, il faut recréer un syndicat au service des travailleurs. « Pour nous, les travailleurs de la métallurgie, cela a été un long voyage que nous avons été forcés de prendre, raconte-t-il. Je dois vous dire qu’aujourd’hui, nous sommes très heureux qu’une nouvelle fédération soit créée. C’est le début d’un travail difficile pour reconstruire des syndicats qui seront indépendants et qui ne répondront qu’aux travailleurs. »

Parmi les grandes figures de Saftu, on compte d’importants leaders syndicaux et d’autres activistes anti-apartheid autrefois proches de l’ANC, le Congrès national africain.

Cette nouvelle fédération promet d’être un adversaire coriace pour le gouvernement, en train d’être lâché par ses alliés traditionnels que sont le Parti communiste et la Cosatu.

RFI  22-04-2017

http://www.rfi.fr/

Lire aussi :

Le bateau Zuma prend l’eau (Sur le SACP/ PC d’Afrique du Sud)

La puissante confédération syndicale Cosatu lâche Zuma

Le syndicat Numsa crée son propre parti politique

National Union of Metalworkers of South Africa (Wikipedia)

Amandla (Revue de gauche)

Amandla Facebook

Commentaire: Le gouvernement du parti de Mandela (ANC) s’est largement servi dans les caisses du pays le plus riche d’Afrique,  laissant une minorté des blancs s’enrichir, sans que l’immense majorité noire (et quelques blancs et métis) en aient des miettes. Ses alliés du COSATU (syndicat) et du PC (SACP) commencent à le lâcher mais tard, très tard. Parallèlement des militants reconstruisent un syndicat et un parti ouvrier.

Lire la suite

20 avril 2017 ~ 0 Commentaire

bure stop (la conf’)

Bure_proces_JPSimon

Bure : Stop ! Nos campagnes ne sont pas des poubelles !

Tous au procès de Jean-Pierre Simon le 2 mai à Bar-le-Duc !

Le 2 mai à Bar-le-Duc, Jean-Pierre Simon sera jugé pour avoir aidé les opposants au projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure. Son crime ? Il aurait mis à disposition des opposants son tracteur et sa remorque, ce qui aurait favorisé l’occupation du Bois Lejuc, illégalement accaparé et défriché par l’ANDRA .

Jean-Pierre avait déjà été durement touché par le projet de Bure, qui avait grandement mis en péril sa ferme. Il a malgré les difficultés sorti la tête de l’eau et continué la lutte ! En séques- trant son tracteur depuis presque un an comme « pièce à conviction », la justice veut museler la lutte et empêche Jean-Pierre de travailler.

Les conséquences de la logique court-termiste de la politique énergétique et la production de déchets nucléaires ne doivent pas retomber systématiquement sur les paysans et les territoires ruraux. Jean-Pierre Simon et tous les paysans meusiens doivent pouvoir faire leur métier !

La Conf’ s’oppose, avec tous ceux qui luttent contre les expropriations et la destruction de foncier agricole, aux grands projets inutiles et à l’accaparement foncier qui bafouent les droits des paysans !

BAR LE DUC 9H00 2 MAI,

DEVANT LE TRIBUNAL 3 Place Saint-Pierre

http://www.confederationpaysanne.fr

Lire la suite

20 avril 2017 ~ 0 Commentaire

nantes éboueurs (lutte ouvrière)

Manara-marre

Nantes : éboueurs en grève

Depuis un mois déjà, la contestation du projet de Nantes métropole appelé « réorganisation de la collecte » prend différentes formes auprès des 220 éboueurs qui collectent les déchets de la métropole.

Ce projet prévoit de supprimer 24 postes, dont huit de conducteurs, ce qui reviendrait à trans- férer la charge de travail de huit tournées de ramassage d’ordures sur le reste des équipes. La direction des déchets veut aussi mettre en place des systèmes de géolocalisation sur tous les camions, pour suivre tous les faits et gestes des équipes. En résumé, ce projet porté par Johanna Rolland, maire PS de Nantes et qui soutient le candidat Hamon, a pour but d’augmen- ter le temps de travail de chacun, alors que son poulain à l’élection présidentielle prétend vouloir le diminuer s’il était élu.

Pour organiser leur mouvement, les éboueurs se sont réunis mardi 11 avril à la Maison des syndicats.

Après une assemblée générale de plus de deux heures, pratiquement la totalité des présents a décidé de durcir le mouvement, qui jusqu’alors se limitait à des débrayages et à des ralentis-sements du ramassage des poubelles. Les nombreuses interventions des présents et de certains représentants syndicaux ont permis de déterminer quelle forme devait prendre le mouvement. Ainsi, des journées de grève seront décidées. Et, même si la totalité des éboueurs n’étaient pas présents, l’objectif est bien de mettre tout le monde en grève.

La direction des déchets vient d’ailleurs d’essuyer un premier camouflet vendredi 7 avril. Elle avait décidé d’organiser une consultation sur les nouveaux horaires d’embauche, qu’elle veut avancer de trois quarts d’heure, à 5 h 45, avec la mise en place de la réorgani-sation au 1er octobre 2017. Résultat, seulement sept agents ont participé au vote, sur plus de 220 agents des trois sites de Nantes.

Pourtant, malgré cette « impressionnante » participation, la direction ose dire que le projet des nouveaux horaires est validé, ce qui fait bien sourire tout le monde tellement c’est ridicule. C’est le 49-3 à la mode nantaise ! Les éboueurs ont décidé d’entrer en grève dès le vendredi 14 avril, bloquant les trois sites de collecte dès 5 heures du matin dans une ambiance frater- nelle. Le midi, sur un dépôt, ils ont eu la visite de cheminots venus les soutenir.

Les grévistes savent que l’épreuve de force continue contre leur employeur, Nantes métropole qui, depuis le début, ne fait que les menacer s’ils ne rentrent pas dans le rang. Le fait d’être maintenant totalement en grève leur donne une arme de plus pour faire plier leur direction car, bien sûr, la force des travailleurs, c’est la grève.

Correspondant LO

Lire la suite

17 avril 2017 ~ 0 Commentaire

tous ensemble! (j chastaing)

courroux

TOUS ENSEMBLE! TOUS ENSEMBLE ! C’EST LE MOMENT !

GREVE NATIONALE DES EBOUEURS A PARTIR DU 18 AVRIL ( préavis du 18 au 30 avril)

GREVE NATIONALE DES TRANSPORTS LE 18 AVRIL (routiers, bus, ambulanciers, transports de fonds, etc…)

PREAVIS DE GREVE NATIONALE A LA POSTE DU 18 AU 22 AVRIL

GREVE NATIONALE DES AUTO-ECOLE LE 18 AVRIL

GREVE NATIONALE ILLIMITEE DES INTERNES EN MEDECINE

4eme SEMAINE DE GREVE GENERALE EN GUYANE

UNE MOYENNE DE 400 GREVES PAR JOUR DEPUIS LE 21 MARS

A PARTIR DU 18 AVRIL ON FAIT ENTRER LA LUTTE, LA RUE ET LES REVENDICATIONS SOCIALES DANS LA CAMPAGNE ELECTORALE  =ET TOUS ENSEMBLE LE 22 AVRIL POUR LE PREMIER TOUR SOCIAL

14 H PLACE DE LA REPUBLIQUE PARIS

Source

Lire la suite

17 avril 2017 ~ 0 Commentaire

nddl 1er mai

nddl1

nddl3

syndicnon@riseup.net

Lire la suite

16 avril 2017 ~ 0 Commentaire

hôpital quimper

manifestants-hopital-SUD

Collectif de défense des services publics de Cornouaille (Finistère)

Communiqué de presse

Samedi 1er avril, à Quimper comme dans de nombreuses villes, dans le cadre de la semaine mondiale d’action contre l’évasion fiscale, une initiative humoristique et non-violente s’est déroulée devant le siège de la BNP, banque française qui réalise le plus de profits dans les paradis fiscaux.

Cette action, à l’appel du collectif de défense des services publics de Cornouaille, visait à dénoncer l’évasion fiscale massive, qui entraîne une perte estimée à 80 milliards d’euros pour le budget de notre pays, et le déficit de financement qui en résulte pour nos services publics, en particulier l’hôpital.

Suite à cette initiative, Hélène, membre du collectif d’organisation, a été convoquée pour audition mercredi 19 avril à 9h au commissariat de Quimper.

Nous n’acceptons pas qu’elle soit mise en cause pour une action préparée et réalisée collectivement et solidairement par les organisations participantes.

Nous n’acceptons pas que l’on criminalise des actions citoyennes ou syndicales au service de l’intérêt général.

Ceux qui violent la loi, ce ne sont pas ceux qui s’engagent pour le bien public, ce sont ceux qui spolient la collectivité en pratiquant l’évasion fiscale.

Nous appelons en conséquence toutes celles et tous ceux qui ont à cœur les libertés à un

Rassemblement de solidarité et de soutien

Mercredi 19 avril 2017  8h45

devant le commissariat de Quimper.

Quimper 15 avril 2017

Collectif de défense des services publics de Cornouaille

 

Lire la suite

15 avril 2017 ~ 0 Commentaire

cocos (fr3 + cgt)

coco

Le SMIC horaire pour plumer les Cocos de Paimpol

C’est une vraie révolution dans le Trégor. Les saisonniers embauchés ( souvent étrangers et souvent logés et nourris de manière déplorable note du blog ) pour la récolte des célèbres Cocos de Paimpol, les plumeurs, seront désormais rémunérés au SMIC horaire et non plus à la tâche comme auparavant, c’était 0,54 € au kilo récolté, la saison dernière.

Ça ressemble à une révolution.

Les plumeurs de Cocos de Paimpol, c’est comme ça qu’on appelle les saisonniers qui récoltent les fameux haricots blancs, qui font la fierté du Trégor, seront désormais payés au SMIC horaire. Après de longues négociations entre représentants des producteurs, syndicats et instances de l’Etat, un nouveau système de rémunération des saisonniers a été acté. Depuis 25 ans, ces travailleurs saisonniers étaient payés à la tâche, 0,54kg le kilo, la saison dernière, et il fallait ramasser au moins 130 kg pour obtenir un SMIC.

Le nouveau système, mis en place à l’initiative de l’Inspection du travail, serait beaucoup plus respectueux du travail des intérimaires selon les syndicats.

Krystell Veillard 14/04/2017

http://france3-regions.francetvinfo.fr

coco

VOICI L’ACCORD HISTORIQUE SUR LE COCO DE PAIMPOL

DESORMAIS LA REMUNERATION NE POURRA ETRE INFERIEURE AU SMIC HORAIRE. LA CGT EST EXCEPTIONNELLEMENT SIGNATAIRE PAR LA MAIN DE SON RESPONSABLE REGIONAL DE L’AGRO. IL VA FALLOIR DESORMAIS FAIRE VIVRE CET ENGAGEMENT QUI SERA DOUBLE D’UN AVENANT A LA CONVENTION COLLECTIVE DEPARTEMENTALE POLYCULTURE ELEVAGE.

RAPPELONS QU’IL A FALLU QUATRE SEANCES DE NEGOCIATION, l ‘INTER- VENTION DES DEUX MINISTERES AGRI ET TRAVAIL, l’ENGAGEMENT DE LA DIRECCTE 22 POUR OBLIGER LES PRODUCTEURS DE COCOS A  PASSER DU 19é AU 21è SIECLE…..

ENFIN IL EST A NOTER QUE LA CFDT ET LA CGC ONT SUIVI LA LIGNE DEFINIE PAR LA CGT DANS CE DOSSIER: AUCUN COMPROMIS SUR LE DOS DU PROLETERIAT AGRICOLE

LA DELEGATION CGT

Lire la suite

15 avril 2017 ~ 0 Commentaire

fnsea (wwf)

agricole

Réforme de la Politique Agricole Commune:

La FNSEA contre l’environnement !

Grâce à la fuite d’un document interne de la FNSEA révélé par Mediapart le 13 avril, le syndicat agricole majoritaire montre son vrai visage.

Afin de préparer la prochaine réforme de la PAC, la Commission européenne a lancé une grande consultation publique, à l’échelle de l’Europe. La FNSEA appelle à une mobilisation massive pour torpiller toute velléité environnementale de la Commission européenne. En effet, dans le guide de réponses publié à l’intention de ses membres, la FNSEA leur préconise de nier toutes les problématiques environnementales liées à l’agriculture et à la politique agricole. L’environnement est tout simplement un non sujet !

Par ailleurs, il y est précisé que les réponses conseillées aux agriculteurs ne seront pas celles de la FNSEA qui présentera, elle, une position officielle plus « équilibrée »… afin de rester respectable ? La FNSEA mène donc un double jeu avec une position officielle équilibrée et un appel extrémiste à ses troupes. L’argument avancé dans le guide est qu’il faut “contrebalancer les positions des ONG”.

Or, contrairement à la FNSEA, la mobilisation des ONG lancée il y a une semaine est publique et prend en compte non seulement les questions d’environnement, de climat et de santé mais aussi celles relatives à l’emploi agricole et au développement rural.

Ironie du sort, les masques tombent le jour de l’élection de Christiane Lambert à la tête de la FNSEA, et alors qu’elle a assuré l’intérim de l’organisation durant ces deux derniers mois et qu’elle est censée incarner le visage “environnemental” de la FNSEA. En effet, elle a pendant 5 ans été vice-présidente du Forum de l’Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environ- nement et siège pour la FNSEA au Conseil National de la Transition Écologique.

L’intérêt des agriculteurs c’est au contraire d’inventer un nouveau modèle qui respecte les hommes et la nature car ce sont les premières victimes de la faillite du modèle productiviste porté à bout de bras par la FNSEA. Nous n’opposons pas les agriculteurs et l’environnement. Mais force est de constater que la FNSEA continue de soutenir une vision totalement dépassée qui ne rend pas service à ceux qu’elle est censée défendre.

Pour défendre un nouveau modèle et riposter contre le lobbying intense de la FNSEA et de l’agro-industrie, vous pouvez agir avant le 2 mai avec le WWF et faire entendre votre voix en participant à notre campagne.

Exemples de réponses conseillées dans la guide de la FNSEA :

Question 19 : « La politique agricole devrait avoir davantage d’effets bénéfiques sur l’environnement et le changement climatique? » Réponse de la FNSEA : « Pas d’accord »

Question 6 « Quels sont les principaux défis environnementaux auxquels est confrontés l’agriculture ? » La réponse est « ne cocher aucune des propositions car aucun défi environnemental supplémentaire n’est souhaitable dans la PAC »

Question 25 : « Pour quel objectif de protection de l’environnement la PAC devrait-elle faire davantage ?  » Sept réponses possibles dont réduction de la pollution de l’eau, inondations, perte de biodiversité, érosion des sols. La FNSEA préconise de répondre « aucun ».

13 avril 2017

http://www.wwf.fr/

Lire la suite

12 avril 2017 ~ 0 Commentaire

stx st nazaire (l’écho + of + lo)

Manara-marre

Saint-Nazaire La CGT appelle à la grève demain aux Chantiers

Alors que l’accord entre Fincantieri et l’Etat doit être signé ce mercredi ,150 salariés des Chantiers ont débrayé ce matin à l’appel de la CGT. Ce mouvement fait suite au comité d’entreprise de jeudi durant lequel les salariés ont appris qu’ils ne toucheront pas cette année de prime d’intéressement. « Cette annonce, c’est un crachat de la part de la direction, lance Sébastien Benoit, secrétaire général de la CGT navale.
.
Il fallait 1,2 million d’euros pour déclencher la prime sur le bilan comptable 2016, mais il manque quelques dizaines de milliers d’euros, le prix d’un chariot élévateur ou de la voiture du patron. »
.
La CGT appelle à la grève de l’ensemble des salariés, demain, à partir de 7 h 30 sur le site.Le syndicat réclame une augmentation de 2 € net de l’heure pour l’ensemble des salariés, une prime de 2000 euros et que la direction cesse de recruter certains ouvriers en dessous du Smic. «C’est un scandale que l’on dénonce depuis deux ans. Certains salariés sont embauchés avec des taux horaires de 9,17 € et 9,32 € et la direction complète avec des primes pour atteindre le taux horaire légal de 9,76 € »,

12/04/2017 coralie durand

44600 Saint-Nazaire
 .
http://www.lechodelapresquile.fr/
 .
Lire aussi:
.

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin