Archive | Migrants, réfugiés

07 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

riace italie (le huffington post)

mimmo-lucano-fb-704x400

En Italie, des milliers de personnes réclament la libération du célèbre maire pro-migrants de Riace

Domenico Lucano, qui a fait de Riace un modèle mondial de l’intégration des demandeurs d’asile, est actuellement assigné à résidence.

Plusieurs milliers de manifestants sont descendus bruyamment samedi 6 octobre dans les rues de Riace, village du sud de l’Italie présentée comme un modèle d’intégration des migrants, réclamant la libération du maire soupçonné d’aide aux clandestins via des mariages blancs, selon les télévisions italiennes.

Les manifestants, parmi lesquels de nombreux ressortissants étrangers, des syndicalistes, des membres d’associations ou partis politiques, se sont notamment rassemblés devant le domicile du maire assigné à résidence, Domenico Lucano, qui les a salués avec le poing levé depuis une fenêtre. « Tiens bon! Continue à lutter », ont-ils lancé, tandis qu’on pouvait lire sur une banderole « le monde l’adore, l’Italie l’arrête ».

Le maire de Riace, village de Calabre de 1.800 habitants, a été arrêté mardi, au moment où le gouvernement populiste italien remet en question le système d’accueil des migrants dans des petites structures, qui profite à nombre de communes. Maire depuis 2004, proche de la gauche, Domenico Lucano est aussi accusé de s’être passé d’appel d’offres pour attribuer la gestion des ordures de son village à des coopératives liées aux migrants.

Son arrestation a provoqué un coup de tonnerre en Italie, tant le « modèle » de Riace a été salué à travers le monde: depuis les années 2000, grâce à des fonds italiens et européens, ce village qui se dépeuplait a repris vie grâce à l’accueil de centaines de demandeurs d’asile.

06/10/2018

https://www.huffingtonpost.fr/

Lire la suite

06 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

brest aquarius (sos npa)

STA_4035

IMG_4043

Prise de parole d’un marin de l’Aquarius

Ouvrons les ports, barrons la route aux fachos ! (npa)

En France comme en Italie les politiques racistes tuent : au mois de juin unE migrantE sur sept qui a tenté la traversée de la Méditerranée est mortE !

C’est pour cela que le sauvetage de naufragéEs en mer comme l’accueil inconditionnel des migrantEs ne devraient même pas poser de question. La politique de chasse aux migrantEs légitime aussi les pires idées racistes et ouvre la voie aux organisations fascistes comme Génération Identitaire qui a attaqué ce vendredi les locaux de SOS-Méditerranée à Marseille.

Plus que jamais le NPA appelle à participer en masse aux rassemblements organisés ce samedi 6 octobre par SOS-Méditerranée pour l’immatriculation de l’Aquarius et l’ouverture des ports français aux bateaux de sauvetage en Méditerranée.

Aux côtés des collectifs de sans-papiers et migrantEs ces rassemblements doivent construire la lutte pour l’ouverture des frontières, contre le racisme et contre le fascisme.

Samedi 6 octobre 2018

https://npa2009.org/

Lire aussi:

MigrantEs : des prises de position et des débats salutaires à gauche (NPA)

Le « Manifeste » : Mener la bataille (Clementine Autain).

Migrants, le « Manifeste » : une question politique et morale, pas un micmac partisan (Regards)

.

Lire la suite

05 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

migrants (npa)

une

MigrantEs : se saisir de toutes les mobilisations !

Alors que l’Aquarius fait route vers le port de Marseille, où les autorités comptent l’immobiliser, les mobilisations en solidarité avec les migrantEs doivent prendre de l’ampleur.

À l’issue d’ un marchandage sordide, les dirigeants européens tentent de désamorcer la crise créée par l’interdiction faite à l’Aquarius de débarquer dans son port d’attache : Marseille. Responsables des milliers de meurtres en Méditerranée, où plus de 1 600 personnes sont mortes noyées depuis le début de l’année, les responsables de l’UE ont contraint l’équipage de l’Aquarius à faire escale à La Valette.Ppour « répartir » les 58 hommes, femmes et enfants qui risquaient sans doute de déstabiliser l’Europe.

On ose parler d’un « accord de répartition solidaire ». La France, dans sa grande générosité, prévoit, « après étude des dossiers » (sic) d’en « accueillir »… 18.

Mais l’ignominie ne s’arrête pas là 

Non contents de bloquer tout navire humanitaire, les dirigeants européens enjoignent à tous les navires marchands ou militaires de s’abstenir de secourir les embarcations susceptibles de transporter des migrantEs, remettant en cause les dispositions de la convention internationale pour le sauvetage de la vie humaine. Si ces directives étaient appliquées, elles signifieraient que l’Europe assume un crime contre l’humanité et un formidable recul civilisationnel.

Répondre à l’appel de SOS Méditerranée et de MSF

Le scandale créé par la gestion gouvernementale de l’épopée de l’Aquarius suscite de nombreuses réactions dans ce que l’on appelle la société civile, et de nombreuses polémiques au sein de la « gauche » en France et en Europe.

Des tribunes signées par des « personnalités » aux appels à dons pour subventionner leurs activités, SOS Méditerranée et Médecins sans frontières ont su sensibiliser une partie de l’opinion publique.

Initiée il y a quelques jours, une pétition européenne a d’ores et déjà recueilli plus de 80 000 signatures. Au-delà de ces actes de sensibilisation médiatisés, les deux organisations organi-sent samedi 6 octobre des rassemblements un peu partout en Europe.

En France, des initiatives se tiendront dans plusieurs grandes villes 

Paris, Lyon, Marseille, Nantes, Montpellier, Toulon, Brest, Bordeaux, Grenoble, Saint-Étienne…Les militantEs du NPA répondront présents à l’appel pour exiger que soient prises des mesures afin que l’Aquarius puisse rapidement repartir en mer. Pour imposer l’obligation de prêter assistance aux embarcations en difficulté. Pour exhorter les États à prendre leurs responsabilités et établir un véritable « modèle de sauvetage » en Méditerranée.

Aller plus loin dans la mobilisation !

Si ces appels vont dans le bon sens et alertent les consciences, ils ne peuvent à eux seuls régler la question de la démission collective des gouvernements européens devant le devoir d’accueil des migrantEs.

Il y a une tragique ironie dans un situation où l’on est appelé à suppléer l’incurie des États, entre autres en aidant financièrement des associations pour prendre en charge ce qui relève des prérogatives de ceux-ci.

Les antiracistes et internationalistes européens ont une grande responsabilité à assumer dans les semaines et les mois à venir 

S’unir et s’organiser pour mettre fin à l’hécatombe en Méditerranée, imposer le droit de circu-lation et le droit d’installation pour toutes et tous, exiger l’ouverture inconditionnelle des fron-tières terrestres de l’Europe, l’établissement en urgence des ponts aériens pour mettre fin aux traversées mortelles, la distribution aux arrivantEs de visas leur permettant de circuler et de décider par eux-mêmes du pays où ils veulent s’établir.

Nous ne sommes heureusement pas les seulEs à nourrir de tels objectifs qui peuvent paraître à contre-courant de l’idéologie européenne dominante.

Nous y reviendrons prochainement dans ces pages. Un exemple parmi d’autres pour l’illustrer : le week-end dernier à Bologne, à l’appel du syndicat Si Cobas regroupant 15 000 adhérentEs très majoritairement sans papiers, s’est tenue une réunion en présence de délégations venues de toute l’Europe. Un manifeste issu des travaux va circuler dans les prochains jours, des propositions de manifestations internationales également. TouTEs ensemble, on peut y arriver !

Alain Pojolat Mercredi 3 octobre 2018

https://npa2009.org/

refug

Lire aussi:

MigrantEs : des prises de position et des débats salutaires à gauche (NPA)

Le « Manifeste » : Mener la bataille (Clementine Autain).

Migrants, le « Manifeste » : une question politique et morale, pas un micmac partisan (Regards)

Ouvrons les ports, barrons la route aux fachos ! (NPA)

Brest Aquarius (SOS NPA)

Lire la suite

02 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

rennes warschawski (ujfp)

michel-warschawski

À Rennes, rencontre-débat avec Michel Warschawski

Autour de son dernier livre « Israël : chronique d’une catastrophe annoncée…et peut-être inévitable »

Dans le cadre du mois de la Palestine à Rennes et de 2018 Le Temps de la Palestine.
Organisé par un collectif d’associations dont l’UJFP-Bretagne

Le 7 novembre à 20h30
À l’auditorium de la Maison Internationale de Rennes
7 quai Chateaubriand 35000 Rennes

Jamais peut-être Israël n’est apparu autant « sûr de lui et dominateur » qu’aujourd’hui.
Cette année du 70ème anniversaire est marquée par l’installation de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem « définitivement » annexée, par la répression de la « marche du retour » des Gazouis avec une volonté de faire des morts et des milliers de blessés, par la poursuite accélé-rée de la « judaïsation » du Neguev et de la vallée du Jourdain comme des villes de Saint-Jean d’Acre ou de Haïfa, par le vote de la Loi fondamentale faisant d’Israël l’État de la nation juive.

C’est ce moment que choisit Michel Warschawski, revenant sur un siècle de sionisme, sur le passage de la domination d’une « gauche « travailliste » à une droite extrême, pour dire que cette évolution est une dangereuse impasse pour le peuple juif israélien lui-même, et qu’il est temps de faire retraite. Préface de Jean Ziegler

http://www.ujfp.org/

Lire la suite

01 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

olivier besancenot (là-bas regards)

Lire aussi:

Migrants. Mener la bataille (Clementine Autain-Regards)

A propos du manifeste pour l’accueil des migrants (Manuel Bompard-LFI)

La gauche face à la situation des migrant(e) (Anti-K)

Lire la suite

30 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

mélenchon (jdd humanité lo regards)

Migrants Ital

Immigration: Mélenchon s’estime piégé par la gauche

Hamon, Jadot et d’autres ont décidé de signer le « manifeste pour l’accueil des migrants » initié par la gauche intellectuelle. La France insoumise y voit un traquenard.

A gauche, l’immigration est un sujet inflammable. Jean-Luc Mélenchon et les siens sont persuadés que l’ex-socialiste Benoit Hamon, l’écologiste Yannick Jadot, le communiste Ian Brossat et les autres dirigeants de gauche cherchent à l’envoyer au bûcher en le d­épeignant comme le leader d’une gauche anti-migrants. Ce qui a mis le feu aux poudres : le Manifeste pour l’accueil des migrants paru mercredi 26 septembre sur les sites de Mediapart, Politis et Regards et initialement paraphé par 150 intellectuels, artistes et associatifs de gauche. (…)

Ce qui est intéressant, c’est les critiques en creux contre ­Mélenchon proférées par les signa-taires que le JDD a sollicités. « Défendre les pauvres parmi les pauvres, c’est ­forcément au sommet des ­engagements de la gauche. L’indignation originelle de la gauche commence par là, nous assure Hamon. Il était temps que ceux qui pensent que la France doit être fraternelle se retrouvent dans un appel qui réunit la gauche profonde ».

29 septembre 2018

https://www.lejdd.fr/

Lire aussi:

Jean-Luc Mélenchon veut « pourrir » le retour de François Hollande (JDD)

Etre de gauche face à l’immigration (L’Humanité)

Accueil des migrants : les ambiguïtés de Mélenchon (Lutte Ouvrière)

Immigration : Clémentine Autain, au ban des Insoumis (Anti-k)

Migrations, le débat, pas la guerre : réponse à Jean-Luc Mélenchon (Regards)

Lire la suite

30 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

aquarius brest quimper morlaix

brest

Facebook

Dernière minute:

L’Amicale des plaisanciers de Saint Guénolé a décidé d’afficher publiquement samedi son soutien à l’Aquarius et sa solidarité avec SOS Méditerranée.

A ce titre, elle informe le public que les recettes qui lui reviendront seront intégralement versées à SOS Méditerranée. Nous considérons en effet qu’il est inacceptable que la mer, espace de loisir pour nous, puisse être aussi un cimetière, avec un reniement de la règle maritime universelle d’assistance au naufragé. Il ne s’agit pas d’un message politique que les statuts de notre association n’autorisent pas, mais bien d’un impératif humanitaire. Merci de diffuser ce message autour de vous,
bien cordialement
L’APSG
.

29

morrl

une

« Ouvrez les ports et les frontières.

Solidarité avec les damnés de la mer »
Alors que l’Aquarius fait route vers Marseille où les autorités comptent l’immobiliser, les mobilisations en solidarité avec les migrants doivent prendre de l’ampleur.
En ce sens il nous faut répondre nombreuses et nombreux à l’appel de SOS Méditerranée et MSF. Le NPA sera présent pour exiger que l’Aquarius puisse reprendre la mer.Pour imposer l’obligation de prêter assistance aux embarcations en difficulté.
Pour exhorter les états à prendre leur responsabilité et à établir un véritable modèle de sauvetage en Méditerranée, cette mer qui est en train de devenir le cimetière de milliers de migrants, « les pauvres du sud »,naufragéEs ,noyéEs à cause de la démission collective des gouvernements européens dont celui de la France.
Au delà pour mettre fin à l’hécatombe et au défaut d’humanité il faut réclamer le droit à la libre circulation et libre installation pour toutes et tous.
De l’air, ouvrons les frontières terrestres et maritimes!
Soyons en nombre ce samedi 6 octobre à 14h30 place Terre au Duc à Quimper.
NPA Kemper

Lire la suite

27 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

aquarius (le monde)

Lire la suite

26 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

école alternative (le courrier)

refug

Cloître Saint Thégonnec. Reportage à l’école alternative 

« Grâce à l’école et ma famille, je revis »

Depuis le printemps, l’école alternative des Monts d’Arrée accueille des jeunes migrants. Ils y apprennent le français, l’anglais, les maths… et surtout y retrouvent l’espoir. Au rez-de-chaussée de l’école alternative des Monts d’Arrée, deux jeunes hommes font des mathéma-tiques avec Sandrine.

Au premier étage, Martine enseigne l’anglais à quatre élèves tandis que Marie apprend les premiers mots de français à quelques jeunes. De la cuisine sort une bonne odeur de poulet. « Il y a des épices ! C’est une recette africaine. Enfin, on leur fait aussi découvrir de bons petits plats français », s’amuse Soline, une bénévole en charge de la logistique.

Deuxième rentrée

L’école alternative des Monts d’Arrée vient d’effectuer sa deuxième rentrée au Cloître-Saint-Thégonnec, petit village de 600 habitants au Sud de Morlaix. Elle est née grâce à Sandrine Corre et Françoise Roby, de l’association Les utopistes en action. On a commencé en 2015 par récupérer des vêtements pour les migrants de la jungle de Calais et surtout de Paris. Ensuite, on s’est occupé des jeunes transférés à Brest puis au centre d’accueil des migrants de Lampaul-Guimiliau.

Les deux femmes y rencontrent notamment Ben, 22 ans aujourd’hui. Le jeune homme se rappelle avec amertume de cette période : « On ne faisait absolument rien du matin au soir. Pourtant, on demandait des cours de français. En plus, on n’était pas acceptés par la population. »

En demande d’asile

Au printemps 2018, l’école alternative des Monts d’Arrée ouvre au Cloître-Saint-Thégonnec. Les cours se déroulent du lundi au mercredi dans les salles disponibles de la Maison des associations. Une quinzaine de professeurs assistés par des chauffeurs, cuisiniers… donnent gracieusement de leur temps.

Une dizaine de jeunes suivent les cours avec assiduité. D’autres viennent de temps à autre. Ils ont quitté l’Afghanistan, l’Albanie et surtout l’Afrique de l’Ouest (Côte-d’Ivoire, Guinée-Conakry, Mali, Gambie…). Sandrine Corre reprend :

La plupart étaient dans une très grande souffrance psychologique. Ils sont souvent passés par la Libye où ils ont été parqués, torturés, violés… On commence donc par faire un check-up complet et mettre en place un soutien psychologique si besoin.

Les jeunes majeurs ont déposé une demande d’asile. Ils retournent parfois le week-end au Prahda (centre d’hébergement) de Quimper ou à Brest. Le reste du temps, ils sont hébergés dans des familles d’accueil des environs.

Projets professionnels

« La mienne est formidable, confie Ben. Ils m’ont vraiment intégré. Je ne suis pas un migrant ou un clandestin pour eux. Ici, je revis, j’ai retrouvé une certaine liberté. » À l’école alternative, le jeune homme perfectionne son français et son anglais, découvre la culture française et le fonctionnement de son administration. Après avoir effectué un stage de soudure, il se destine à ce métier. Je veux rester ici. Désormais, je connais du monde, j’ai des occupations. Je viens d’ailleurs de débuter le basket à Morlaix.

Oumar, 19 ans, aimerait quant à lui travailler à l’avenir dans le secteur du bâtiment. « L’école et ma famille d’accueil m’ont redonné du courage. J’ai de nouveau des projets », apprécie le jeune homme originaire de Guinée-Conakry. Sandrine Corre et son équipe de bénévoles pourraient accueillir quatre jeunes supplémentaires. Au préalable, il leur faut trouver autant de familles d’accueil au Cloître-Saint-Thégonnec, à Pleyber-Christ, Plounéour-Menez ou même à Morlaix.

Pour fonctionner, l’école alternative des Monts d’Arrée a également besoin de dons financiers (sur Helloasso) et alimentaires. Elle aimerait aussi acquérir un fourgon pour véhiculer les jeunes.

25 Septembre 2018

https://actu.fr/

Facebook

Site Utopistes en Action

Lire la suite

26 septembre 2018 ~ 0 Commentaire

brest nantes rennes migrants (ouest-france npa)

refugies

Brest. « Non, la France n’est pas envahie par les migrants »

Le réseau d’aide aux migrants brestois veut alerter l’opinion sur l’attitude des pouvoirs publics, qui s’est, selon lui, particulièrement raidie durant l’été.

La polémique

« Je suis en colère, cette politique xénophobe est un gâchis terrible. On dénonce l’attitude du préfet, de l’Éducation nationale… et on voudrait que le public fasse preuve de défiance face à l’attitude de l’État : non, la France n’est pas envahie par les migrants ! » Rémy Galleret, prési-dent de la halte accueil Frédéric-Ozanam, ne cache pas son indignation face aux situations, parfois ubuesques, que rencontrent des familles et de jeunes migrants.

« Fin août, un squat a été évacué mettant quatre familles à la rue, explique encore le prési-dent. Une famille avec trois enfants de 3 à 5 ans a trouvé un toit grâce à une association, mais deux familles monoparentales sont sans solution. C’est incroyable quand on sait que Brest perd des habitants et des logements se vident… »

Certaines familles, à Brest depuis 4, 5 ou 6 ans avec une autorisation de séjour pour soins qui leur permet de travailler, essuient désormais un refus. C’est le couperet. Elles doivent aban-donner leur logement et leur travail, souvent dans des secteurs qui peinent à recruter comme le bâtiment ou le maraîchage. Peu importe si les enfants sont scolarisés.

Dix familles expulsées fin septembre ?

Une dizaine de familles avec 22 enfants sont susceptibles d’être expulsées du territoire d’ici la fin du mois. Il s’agit pour la plupart d’Albanais qui ont tous une peur panique du retour au pays face aux possibles vendettas et à la mafia.

La situation des mineurs n’est pas plus envieuse. Environ 120 à 130 adolescents, âgés de 14 à 18 ans et venant d’Afrique de l’ouest, sont hébergés à l’hôtel. Ils sont censés être scola-risés, mais, le plus souvent, « tout est mis en œuvre pour qu’ils ne puissent pas y aller, explique Olivier Cuzon, enseignant encarté auprès du syndicat Sud. L’Éducation Nationale se cache derrière une directive pour dire qu’ils n’ont pas de tuteur légal et donc ne peuvent être scolarisés. »

« Et lorsque ce n’est pas l’Éducation nationale, c’est la police qui leur pique leurs papiers sous prétexte de vérification et ne leur rend jamais », renchérit Yann Foucher, secrétaire dépar-tementale de la FSU (Fédération syndicale unitaire). Des dizaines de jeunes passent ainsi leur journée à attendre dans leur chambre. Seuls, isolés, démunis. Particulièrement, ceux qui approchent de 18 ans, car ils encourent une reconduction à la frontière pour le simple fait de devenir majeur.

S’ils dénoncent une « politique xénophobe de la part de l’État », les trois hommes soulignent aussi la vitalité de la quinzaine d’associations locales qui supplée à ces manques. « On a besoin de soutien, moral et financier. Non, non, la France n’est pas envahie… »

Christine PENNEC 25/09/2018

Contact  reseaumigrantsbrest.fr.

https://www.reseaumigrantsbrest.fr/

https://www.ouest-france.fr/

Lire aussi:

MigrantEs : à Rennes, à Nantes, toujours la lutte ! (NPA)

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin