Archive | Pays bigouden

23 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Guilvinec, Loctudy, recours contre le rejet des vases en mer (OF)

Guilvinec, Loctudy, recours contre le rejet des vases en mer (OF) dans Pays bigouden clappage--300x272
Environnement samedi 20 avril 2013

Le comité régional des pêches a déposé vendredi un référé de mesures utiles au tribunal administratif pour contraindre le préfet du Finistère à réaliser des contrôles de l’opération de rejet en mer des vases issues du dragage du port de Loctudy et à effectuer des analyses des vases.

« Un massacre des fonds »

Son but : que le préfet prenne la mesure des dégâts qui ont été constatés par les pêcheurs et leurs huissiers dans les fonds marins depuis que l’opération a été lancée par le conseil général en mars et qu’il prenne un arrêté pour stopper les travaux.

C’est la troisième action engagée en justice par le Comité départemental des pêches contre le rejet en mer de ces vases. Le premier recours, déposé en juin 2012, risque d’être jugé lorsque les travaux seront achevés. Le second, un référé suspensif, destiné à suspendre les travaux, a été rejeté. Par cette troisième action, le Comité régional compte bien parvenir à ses fins. Vendredi, le préfet maritime s’est engagé à avoir une discussion avec le préfet du Finistère et le président du conseil général. Une délégation de pêcheurs et de leurs représentants a sollicité une entrevue avec le préfet du Finistère.

L’association de pêcheurs langoustiniers, créée pour mettre fin au clapage des vases en mer, effectuera un second trait de chalut dans la zone de rejet, où des macrodéchets portuaires ont été retrouvés collés à des blocs de vase compacte et de grosses pierres. « Inadmissible en 2013 dans une zone Natura 2000 », scandent les pêcheurs qui dénoncent « un massacre des fonds marins ».

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Loctudy.-Recours-contre-le-rejet-des-vases-en-mer_40818-2185568_actu.Htm

Loctudy. Déchets en mer pendant le dragage du port : « Qui va nettoyer ? »

Environnement mardi 16 avril 2013

L’entreprise chargée par le conseil général de draguer le port de Loctudy et de rejeter les vases en mer n’a pas respecté le cahier des charges.

Des macrodéchets ont été retrouvés par les pêcheurs de langoustines et lors d’un trait de chalut expérimental effectué avec un huissier par le Comité départemental des pêches. Le conseil général a fait reprendre les travaux après un recadrage de l’entreprise. Cette décision a entraîné la création de l’Association de pêcheurs professionnels du littoral, qui en cinq jours d’existence, a rassemblé 32 navires de pêche. Leur but : faire stopper définitivement les opérations de rejet des vases en mer « pour éviter de tuer les fonds et empêcher que les zones de rejet ne deviennent un site habituel de clapage des vases ».

Des actions en justice à venir

Les opérations de rejet ont repris, mais les détritus (vase en bloc, cailloux, macrodéchets portuaires) sont restés au fond. En témoigne le contenu du trait de chalut effectué lundi devant huissier par l’association. « Qui va nettoyer les fonds marins ? Et comment fera-t-on par 90 m de profondeur ? », questionne Jean-Yves Biger, le président de l’association. D’autres traits de chalut seront effectués pour étayer le dossier de l’association, dont les avocats préparent des actions en justice.

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Loctudy.-Dechets-en-mer-pendant-le-dragage-du-port-Qui-va-nettoyer-_40818-2184255_actu.Htm

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin