Archive | Luttes sociales en Finistère

14 août 2013 ~ 0 Commentaire

quimper, un débrayage de solidarité à l’hypermarché Carrefour (OF)

y-en-a-marre

Une partie du personnel de l’hypermarché Carrefour de Quimper (Finistère) a cessé le travail ce matin.

Les responsables syndicaux dénoncent le licenciement d’un cadre du magasin.

« Un collègue avant d’être un cadre » Ils étaient plusieurs dizaines, ce matin, dans la galerie du centre commercial puis rassemblés sur le parking à l’appel de la CGT et la CFDT. Les deux organisations réagissent au licenciement d’un chef de rayon, non syndiqué, intervenu le 19 juillet. « Avant d’être un cadre, c’était un collègue apprécié et respecté. On lui a reproché un soi-disant manque de professionnalisme alors qu’il était salarié à Quimper depuis 1987. On se demande si cette mesure radicale n’annonce pas un nouveau durcissement du management », déclarent les représentants du personnel. Économie mardi 13 août 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper-Un-debrayage-de-solidarite-a-l-hypermarche-Carrefour_40820-2219789——29232-aud_actu.Htm

 

Lire la suite

14 août 2013 ~ 0 Commentaire

Brest, des agents de la collecte des ordures bientôt en grève toute la journée? (OF)

Brest, des agents de la collecte des ordures bientôt en grève toute la journée? (OF) dans Brest et région manara-marre

Ce mercredi matin, les agents de la collecte des ordures qui sont en grève avaient décidé de faire « un petit tour », dixit le syndicat Force ouvrière (FO), dans les locaux de Brest métropole océane (BMO), rue Coat Ar Guéven.

Depuis la fin du mois de juillet, les grévistes veulent le retour d’une tournée supprimée en juin dernier ainsi que la distribution de bouteilles d’eau dans les camions. Ils voulaient essayer d’interpeller les élus devant leur bureau. Or, revirement de situation, ils ont préféré parlementer avec d’autres services de la collectivité. « Pour leur dire de ne pas casser la grève et de ne pas rentrer dans le jeu du patron», déclare Bruno Choisne, de FO. BMO leur aurait demandé, d’après le syndicat, de collecter les ordures à la place des agents en grève.Un nouveau préavis est par ailleurs déposé aujourd’hui. Il permettra aux grévistes qui le veulent de débrayer toute la journée au lieu des deux débrayages de 50 minutes prévus actuellement matin et après-midi tous les jours. Social mercredi 14 août 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Des-agents-de-la-collecte-des-ordures-bientot-en-greve-toute-la-journee-_40771-2220014-pere-redac–29019-abd_filDMA.Htm

Lire la suite

02 août 2013 ~ 0 Commentaire

Quimper: 500 manifestants pour la défense de la filière avicole (CQ+LT)

Le cortège de manifestants a défilé sur les quais de Quimper. Photo: Côté Quimper

À l’appel de la CGT des groupes Doux et Tilly-Sabco, 500 personnes ont défilé sur les quais de Quimper vendredi 2 août.

Pas de répit sur le front de l’emploi. Vendredi 2 août, à Quimper, environ 500 personnes ont répondu à l’appel de la CGT des groupes volaillers Doux, de Châteaulin, et Tilly-Sabco, de Guerlesquin. Des élus dont les maires des deux communes ont rejoint les salariés des deux entreprises. Cette manifestation avait pour objectif d’interpeler les pouvoirs publics sur la question de l’emploi dans la filière avicole. « Le gouver- nement doit prendre des mesures nécessaires face au désarroi et à l’incertitude du lendemain », disent les représentants de la CGT. Ils réclament également la tenue d’une table ronde. Pour rappel, cette mobilisation intervient après la décision de la Commission euro- péenne, le 18 juillet dernier, de supprimer les aides à l’export pour les groupes volaillers. « Ces aides que l’on appelle aussi les resti- tutions s’élevaient à 60 millions d’euros pour Doux et à 20 millions pour Tilly-Sabco », selon la CGT. À leur demande, une délégation de représentants syndicaux a été reçue en préfecture du Finistère, à Quimper, en fin de matinée. Dernière mise à jour : 02/08/2013 à 12:00

http://www.cotequimper.fr/2013/08/02/500-manifestants-pour-la-defense-de-la-filiere-avicole/

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/quimper-doux-et-tilly-sabco-500-manifestants-place-de-la-resistance-02-08-2013-2191446.php

Lire la suite

02 août 2013 ~ 0 Commentaire

Filière avicole, journée d’action aujourd’hui à Quimper (LT)

Filière avicole, journée d'action aujourd'hui à Quimper (LT) dans Châteaulin Crozon Daoulas Le Faou fox

La CGT interprofessionnelle de la Région Bretagne, les représentants CGT chez Doux et Tilly-Sabco organisent un rassem- blement ce vendredi, à Quimper, pour la défense des emplois de la filière avicole. Rendez-vous est donné place de la Résistance, à 10 h 30.

« Il est urgent d’agir et de faire comprendre la gravité de la situation aux pouvoirs publics », explique le syndicat. « On souhaite une mobilisation des salariés, des organisations syndicales et, au-delà, de l’ensemble des acteurs de la filière avicole, de la population ». La décision de cette journée d’action fait suite à la rencontre, jeudi à Paris, entre les directions des deux entreprises et les ministres Stéphane Le Foll et Guillaume Garot, suite à l’arrêt des restitutions européennes. « On se félicite de la prise de conscience du Gouvernement de la nécessité à sauver la filière export. Mais il est urgent d’agir.

5.000 emplois directs sont concernés » Alors qu’une nouvelle rencontre avec les ministres est programmée fin août, sur la création d’un pôle bancaire régional qui soutiendrait les deux entreprises, le syndicat estime que le temps presse. « Chez Tilly-Sabco, la décision prise par Daniel Sauvaget de ne plus commander de poulets a déjà des répercussions sociales dans les couvoirs. Dans quelques semaines, ce sera au tour des autres maillons de la chaîne. On ne tiendra pas jusque-là » . Un préavis de grève sera déposé chez Tilly-Sabco à compter de jeudi 18 h jusque dimanche 19 h. Chez Doux, des pourparlers sont en cours sur les différents sites. 2 août 2013 à 06h37

  • Rédaction de Châteaulin

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/ville/filiere-avicole-la-cgt-appelle-a-une-journee-d-action-vendredi-a-quimper-29-07-2013-2187438.php

 

Lire la suite

30 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Filière avicole, journée d’action vendredi à Quimper (LT+OF)

Filière avicole, journée d'action vendredi à Quimper (LT+OF) dans Châteaulin Crozon Daoulas Le Faou fox

La CGT interprofessionnelle de la Région Bretagne, les représentants CGT chez Doux et Tilly-Sabco organisent un rassem-blement, vendredi 2 août, à Quimper, pour la défense des emplois de la filière avicole. Rendez-vous est donné place de la Résistance, à 10 h 30.

« Il est urgent d’agir et de faire comprendre la gravité de la situation aux pouvoirs publics », explique le syndicat. « On souhaite une mobilisation des salariés, des organisations syndicales et, au-delà, de l’ensemble des acteurs de la filière avicole, de la population ». La décision de cette journée d’action fait suite à la rencontre, jeudi à Paris, entre les directions des deux entreprises et les ministres Stéphane Le Foll et Guillaume Garot, suite à l’arrêt des restitutions européennes. « On se félicite de la prise de conscience du Gouvernement de la nécessité à sauver la filière export. Mais il est urgent d’agir.

5.000 emplois directs sont concernés » Alors qu’une nouvelle rencontre avec les ministres est programmée fin août, sur la création d’un pôle bancaire régional qui soutiendrait les deux entreprises, le syndicat estime que le temps presse. « Chez Tilly-Sabco, la décision prise par Daniel Sauvaget de ne plus commander de poulets a déjà des répercussions sociales dans les couvoirs. Dans quelques semaines, ce sera au tour des au- tres maillons de la chaîne. On ne tiendra pas jusque-là » . Un préavis de grève sera déposé chez Tilly-Sabco à compter de jeudi 18 h jusque diman- che 19 h. Chez Doux, des pourparlers sont en cours sur les différents sites.

  • Rédaction de Châteaulin 30 juillet 2013 à 06h37

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/ville/filiere-avicole-la-cgt-appelle-a-une-journee-d-action-vendredi-a-quimper-29-07-2013-2187438.php

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Doux-et-Tilly-Sabco.-La-CGT-appelle-a-manifester-vendredi-2-a-Quimper_8619-2216204_actu.Htm

Lire la suite

26 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Doux et Tilly-Sabco : chantage à l’emploi (LO)

Doux et Tilly-Sabco : chantage à l'emploi (LO) dans Luttes sociales en Finistère stock-illustration-8852837-fox-and-cock

Aussitôt après que la Commission européenne a annoncé l’arrêt total, par anticipation, des aides européennes à l’exportation de poulets, les deux groupes agro-alimentaires spécialisés dans cette production, Doux et Tilly-Sabco, ont crié qu’on les étranglait et menaçent de licencier, ce que Doux a déjà fait il y a un an.

Doux et Tilly Sabco, seuls exportateurs européens de volaille congelée vers le Moyen-Orient, bénéficient de subventions pour compenser la différence de compétitivité entre ces producteurs et leurs concurrents mondiaux. Pendant des dizaines d’années, les aides ont représenté une manne pour ces deux groupes volaillers. Mais il y a un an, Doux était placé en redressement judiciaire, entraînant la suppression d’un millier d’emplois, la liquidation presque totale du pôle frais et la fermeture de certaines usines.

Parallèlement Doux décidait de la baisse des prix payés aux fournisseurs. Le principal concurrent de Doux, Tilly-Sabco décidait alors d’imposer une baisse des prix similaire à la centaine d’éleveurs qui travaillent pour lui. L’annonce d’une importante diminution des sub- ventions européennes avait déjà servi de prétexte à ces baisses qui ont entraîné pour les aviculteurs un énorme manque à gagner.

Dans un communiqué, Doux et Tilly-Sabco ont demandé que l’État français prenne « ses responsabilités pour préserver les milliers d’emplois ». Cette menace vise à rappeler les engagements du gouvernement à leur égard. Il y a quelques mois en effet, le gouver- nement avait annoncé, par la bouche de son ministre de l’Agriculture, qu’il entendait compenser la perte des aides européennes en faisant bénéficier Doux et Tilly-Sabco du crédit d’impôt compétitivité et emploi (CICE), cette subvention du gouvernement socialiste, présentée comme une solution pour doper la compétitivité des entreprises et soi-disant protéger les emplois.

Comme toutes les subventions, européennes et nationales, celles-ci sont de l’argent public utilisé pour permettre au patronat de maintenir ses profits, mais pas les emplois. 8,5 millions d’euros de bénéfices pour le dernier trimestre 2012 chez Doux, plus de deux millions d’euros pour l’année 2012 chez Tilly-Sabco, l’argent ne manque pas. Il n’y a donc aucune raison pour que les travailleurs soient sacrifiés.

Aline RETESSE http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2347&id=21

Lire la suite

24 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Brest, les agents de la collecte des déchets en grève (Of)

Brest, les agents de la collecte des déchets en grève (Of) dans Brest et région y-en-a-marre-300x182

Ce mardi 23 juillet, une bonne part des agents de la collecte des déchets ménagers a débrayé de 8 h 30 à 9 h 20 au Spernot.

La grève, initiée par le syndicat Force ouvrière (FO), sera reconduite aux mêmes heures tant que les discussions avec Brest métropole océane (BMO) ne déboucheront pas sur une solution. Cumulés, les débrayages successifs pourraient entraîner des retards dans la collecte des déchets.  Social mercredi 24 juillet 2013

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Brest.-Les-agents-de-la-collecte-des-dechets-en-greve_40771-2214768-pere-bre_filDMA.Htm

 

Lire la suite

19 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Agroalimentaire, une centaine de salariés réunis devant la préfecture du Finistère (LT+OF)

Agroalimentaire, une centaine de salariés réunis devant la préfecture du Finistère (LT+OF) dans Luttes sociales en Finistère harry-pgarot-21

« Et à la fin du mois, tu n’oublies pas de toucher ton salaire magique, au moins? » (sans parler de la C5 de fonction magique)

Dans un contexte extrêmement tendu, Guillaume Garot, ministre en charge de l’Agroalimentaire, est en visite en Bretagne depuis ce jeudi. 

Ce vendredi matin, il est à la préfecture du Finistère, à Quimper. Il y est, bien sûr, question de l’avenir de Doux, Marine Harvest et Tilly-Sabco.

empty dans Quimper et pays glazik9H30. Une centaine de salariés réunis Les syndicats n’ont visiblement pas eu le temps de mobiliser, car seule une centaine de salariés est actuellement réunie devant le préfecture. Charles Doux, pour l’entreprise Doux, et Daniel Sauvaget, pour Tilly-Sabco, sont aussi là. Ils n’ont pas été conviés à la réunion qui se tient actuellement en présence de Guillaume Garot.19 juillet 2013 à 09h30

Lire la suite

18 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Hôpital de Morlaix : le mouvement contre les restrictions se poursuit (LO)

Hôpital de Morlaix : le mouvement contre les restrictions se poursuit (LO) dans Luttes sociales en Finistère manifestants-hopital-sud

Au centre hospitalier des Pays de Morlaix (CHPM), c’est un véritable plan d’attaque qui s’annonce pour les trois années à venir : non-remplacement des départs en retraite, augmentation de la polyvalence, remise à plat des astreintes et ex- ternalisation dans les services techniques ; restructurations forcées avec suppressions de postes et fermetures de lits dans les services de soins.

Et, qui plus est, la direction s’apprête à dénoncer l’accord de réduction du temps de travail de 2002, afin de réduire le nombre de RTT. Alors, depuis le 20 juin, le personnel se mobilise. Ce jour-là, une AG exceptionnelle a regroupé 150 agents et un préavis de grève illimitée à partir du 27 juin a été déposé par les syndicats CGT et Sud.

Le 27 juin, 130 agents se sont retrouvés dans le hall de l’hôpital général et se sont invités à la réunion du comité technique d’établissement (CTE) pour y interpeller la direction. Elle s’est contentée de reporter le CTE au lundi 1er juillet. Les manifestants, eux, sont restés discuter de la suite à donner à leur mouvement, avec l’objectif d’inviter le maximum de collègues à les rejoindre. Tous se consi- déraient désormais en grève. Des syndiqués CFDT, partie prenante du mouvement, l’ont d’ailleurs fort bien expliqué à leur dirigeant qui dénigrait l’action engagée, très déçu de n’avoir pu siéger à huis clos au CTE.

Le même soir, une cinquantaine d’hospitaliers se sont rendus à une réunion où Claude Bartolone, président de l’Assem- blée nationale, avait convié la presse et les militants PS de Morlaix. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, Bartolone a chargé l’un de ses acolytes de recueillir les doléances des manifestants.

Le lendemain, 150 agents se sont rendus à la réunion du conseil de surveillance de l’hôpital. La maire UMP de Morlaix, prési- dente du conseil de surveillance, a expliqué qu’il n’y avait pas de raison que l’hôpital ne prenne pas sa part des sacrifices, vu qu’ailleurs c’était parfois bien pire. Les élus ont quitté la salle sous prétexte qu’ils ne pouvaient siéger sous la pression.

La direction, de son côté, ne se prive pas d’exercer des pressions. Alors que, dans les services, nombreux sont ceux qui tiennent à se déclarer en grève, ses cadres traînent à les enregistrer selon la procédure en vigueur en milieu hospitalier, qui permet d’assigner tel ou tel gréviste pour garantir le service minimum. Il faut dire qu’avec le manque chronique de remplaçants, grève ou non, bien des services sont réduits au service minimum à longueur de temps.

Il y a encore eu cent personnes à s’inviter au nouveau CTE du 1er juillet et presque autant à s’adresser aux cadres réunis par la direction le 4 juillet. Ce jour-là, lors de l’AG qui a suivi, il a été décidé de s’adresser à la population en diffusant un tract signé par les trois syndicats de l’hôpital sur le marché de Morlaix du samedi 13 juillet. La direction, confrontée à cette grogne persistante, a reporté à plus tard le conseil de surveillance. Elle multiplie les rencontres avec les syndicats, où elle campe sur ses positions tout en espérant réussir à les embobiner. Alors, la mobilisation continue.

Correspondant LO

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2346&id=23

Lire la suite

18 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Quimper,Alkopharm : les inquiétudes des syndicats (OF+ CQ)

Quimper,Alkopharm : les inquiétudes des syndicats (OF+ CQ) dans Luttes sociales en Finistère y-en-a-marre-300x182

Retards de salaires, alerte du commissaire au compte, peur du dépôt de bilan, les représentants de la CFDT d’Alkopharm-Alkochym de Quimper sont inquiets.

Quelle est la situation économique ? Selon les représentants de la CFDT, le commissaire aux comptes des sociétés Alkopharm-Alkochym (entreprises de pharmacie et de chimie qui emploient 89 personnes à Quimper), ex Girex-Mazal, a fait jouer le droit d’alerte. Constatant des pertes financières importantes, il a demandé aux dirigeants de préciser quelles solutions ils comptaient apporter pour équilibrer les comptes. Toujours selon les syndicats, Alkopharm présenterait aujourd’hui un déficit de 8,5 millions d’euros sur deux exercices (les comptes sont arrêtés au 31 mai 2013). « Depuis l’annonce de la cession d’Alkopharm, c’est le silence radio du côté de la direction », explique Gilles Héno, délégué du personnel d’Alkochym.

La peur du dépôt de bilan ? Cinq machines auraient été transférées du site de Quimper à Blois. « Cela ne fait qu’augmenter les inquiétudes », ajoute Gilles Héno. Il reste cependant des machines à Quimper. L’inquiétude est d’autant plus grande que les représentants craignent un dépôt de bilan très rapide.

Des retards de salaires ? Pour le personnel d’Alkopharm, les salaires de juin ont eu du retard. « Nous n’avons été payés qu’hier alors que normalement le salaire arrive au début du mois de juillet. 68 salariés sur 89 n’ont pas été payés à temps. » Économie jeudi 18 juillet 2013 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Quimper.-Alkopharm-les-inquietudes-des-syndicats_40771-2213066-pere-bre_filDMA.Htm

http://www.cotequimper.fr/2013/07/17/alkopharm-alkochym-forte-inquietude-sur-lavenir-du-site/

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin