Archive | Luttes sociales en Finistère

11 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Châteaulin, groupe Doux, un comité d’entreprise sous tension(OF)

 Châteaulin, groupe Doux, un comité d'entreprise sous tension(OF) dans Châteaulin Crozon Daoulas Le Faou doux-21-242x300

Un comité central d’entreprise (CCE) vient de débuter au siège du groupe Doux à Châteaulin (Finistère). À l’ordre du jour notamment, les primes de licenciement des salariés de l’abattoir de Pleucadeuc (Morbihan).

Les syndicats et la direction du groupe Doux se réunissent ce mardi matin au siège de l’entreprise à Châteaulin, en l’absence de Dider Calmels, repreneur annoncé depuis le 23 mai. Les syndicats entendent dénoncer l’inégalité de traitement dont certains salariés font l’objet au niveau de l’indemnisation de leur licenciement.

7 000 € par personne

Les 147 salariés de Gallina du site de Pleucadeuc ont, en effet, obtenu une rallonge d’environ 7 000 € par personne, en plus des indemnités conven-tionnelles de licenciement. Vu la moyenne d’âge des salariés (75 % ont plus de 50 ans) le comité d’entreprise a, en effet, convaincu les mandataires judiciaires de verser directement cette somme aux licenciés plutôt que de l’affecter à un Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

« Cette méthode est scandaleuse, c’est nous diviser pour mieux régner », lâchait un ex-salarié avant le CCE. De PSE il sera aussi question mais, en l’absence du repreneur, les syndicats n’espèrent pas obtenir beaucoup d’informations sur l’avenir du groupe. Des salariés de Pleucadeuc sont attendus à Châteaulin vers 11 h pour une manifestation symbolique devant le siège de Doux.

Emploi mardi 11 juin 2013

Lire la suite

07 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Carhaix Marine Harvest. Les salariés débrayent, commerces et mairie fermés (LT+OF)

Carhaix Marine Harvest. Les salariés débrayent, commerces et mairie fermés (LT+OF) dans Carhaix Kreiz Breiz 947102_543468249044547_1494258699_n-292x300

Trois jours après l’annonce de la fermeture de l’usine Marine Harvest de Poullaouen(29), une action symbolique aura lieu ce vendredi. Ce sont les commerçants de Carhaix qui ont impulsé le mouvement en décidant de baisser rideau de 14 h à 15 h. La mairie et Poher communauté ont décidé d’en faire autant en fermant leurs portes à la même heure. Enfin, les salariés de l’usine ont annoncé qu’ils comptaient débrayer : l’équipe du matin le fera en fin de matinée, celle de l’après-midi entre 14 h et 15 h. 7 juin 2013 à 09h12

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/marine-harvest-les-salaries-debrayent-commerces-et-mairie-fermes-07-06-2013-2129055.php

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Poullaouen.-Debrayages-ce-vendredi-chez-Marine-Harvest_40781-2199997_actu.Htm

Agrandir le texte

Lire la suite

05 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Quimper, débrayage ce mardi dans l’usine Saupiquet (OF)

 Quimper, débrayage ce mardi dans l’usine Saupiquet (OF) dans Luttes sociales en Finistère illustration

Les salariés des ateliers sardine et maquereau ont débrayé à deux reprises ce mardi à l’appel de la CGT, dans l’usine Saupiquet de Quimper (Finistère).

Le mouvement de ce matin a été suivi à 98 % par les femmes employées en CDI de ces chaînes de production. Cet après-midi, seul l’atelier maquereau était touché par le mouvement, suivi à 100 % par les ouvrières permanentes de cette chaîne.

Amélioration des conditions de travail

Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires qui ont lieu en ce moment au niveau du groupe, les ouvrières demandent le maintien de la subrogation en cas d’arrêt de travail pour les ouvriers et une amélioration de leurs conditions de travail. Angélique Touati, DRH, précise que « les conditions de travail sont une priorité chez Saupiquet. Le nouvel atelier, conçu avec un ergonome et en concertation avec les salariés, engendre une nouvelle façon de travailler et demande une période de transition. »Social mardi 04 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-Debrayage-ce-mardi-dans-l-usine-Saupiquet_40820-2199155——29232-aud_actu.Htm

Commentaire: Des ouvriers irresponsables  se mettent 2 fois  inutilement en grève, alors que leur patron chéri leur accorde déjà  tout ce qu’il peut! Heureusement que la presse est là pour relayer la sérieuse DRH de ces fainéants!

Lire la suite

04 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Marine Harvest, Poullaouen et Châteaugiron ferment, Landivisiau est impacté (LT + OF)

Marine Harvest, Poullaouen et Châteaugiron ferment, Landivisiau est impacté (LT + OF) dans Economie empty1113421_3_7986_plusieurs-centaines-de-salaries-de-la-camif_6770b9429b3feaba3a3bbb57ed1762d4 dans Luttes sociales en Finistère

C’est une annonce catastrophique ! La fermeture des sites de Poullaouen (29) et Châteaugiron (35) de l’entreprise Marine Harvest a été confirmée ce mardi matin, à Landivisiau (29), à l’occasion d’un Comité central d’entreprise (CCE). Ces deux fermetures sont prévues au premier trimestre 2014. À eux deux, ils employaient jusqu’ici plus de 450 salariés (187 CDI et 100 intérimaires à Poullaouen, 126 CDI et une cinquantaine d’intérimaires à Châteaugiron). Le site de Landivisiau va aussi être touché : 17 postes dans l’administratif vont ainsi être supprimés. Poullaouen ferme, on l’a dit, mais 64 salariés du site centre-finistérien seront néanmoins reclassés à Landivisiau. 4 juin 2013 à 10h30 Ronan Tanguy & Nathalie André

http://www.letelegramme.com/local/finistere-nord/morlaix/landivisiau/landivisiau/marine-harvest-poullaouen-menace-le-cce-a-debute-a-landivisiau-04-06-2013-2125100.php

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Marine-Harvest-ferme-deux-sites-de-production-les-reactions_40781-2199041_actu.Htm

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Finistere.-Emplois-menaces-chez-Marine-Harvest_6346-2198666_actu.Htm

Lire la suite

23 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Brest. La grève des sages-femmes bien suivie au CHRU (LT)

Brest. La grève des sages-femmes bien suivie au CHRU (LT) dans Brest et région sans-sigle

La grève des sages-femmes a été bien suivie à l’hôpital Morvan de Brest mais le mouvement n’a provoqué aucun retard ni annulation de consultations pour les patientes en raison des maintiens en poste. Cette grève nationale avait pour but de revendiquer un meilleur salaire. Il est actuellement de 1.615 € bruts en début de carrière. Après la première année commune aux professions de santé (Paces), quatre ans d’études sont encore nécessaires pour exercer cette profession médicale. 23 mai 2013

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin