Archive | Luttes sociales en Finistère

07 septembre 2013 ~ 0 Commentaire

Finistère, hôpitaux, le syndicat Sud tire la sonnette d’alarme (LT+OF)

Finistère, hôpitaux, le syndicat Sud tire la sonnette d'alarme (LT+OF) dans Luttes sociales en Finistère manifestants-hopital-sud-copie-11

Les rigueurs budgétaires imposées aux hôpitaux font craindre au syndicat Sud Santé des dégradations des conditions de travail des personnels.

empty dans SantéLa rigueur budgétaire imposée aux hôpitaux généraux et psychiatriques comme aux maisons de retraite ne se traduit pas partout de la même manière. Hier, à Quimper, des délégués de Sud Santé, représentant quatre établissements hospitaliers du Finistère, ont décrit des situations différentes d’un établissement à l’autre. Mais qui risquent toutes « de devenir très graves pour le personnel hospitalier », s’alarme Jean-Paul Sénéchal, secrétaire départemental de Sud Santé sociaux.Si en 2013, le budget des hôpitaux généraux augmente de 2,7 %, « mais qui en réalité, du fait de l’inflation, fait perdre de 2 % à 3 % en termes de pouvoir d’achat », assure le syndicaliste. Les hôpitaux psychiatriques n’obtiennent qu’un taux de 0 %. Les conséquences se sont déjà fait sentir à Quimper, où la direction de l’EPSM a annoncé, dès mars, un plan d’économies.

Les RTT menacées « Le budget octroyé par l’ARS ne permet pas de financer le coût réel de fonctionnement de l’hôpital. Le déficit est évalué à 1,4 M€. La direction a l’intention de s’attaquer aux RTT en supprimant un à six jours de RTT. Il est question de supprimer un à deux postes par pôle d’activité. Seize postes pourraient disparaître », s’inquiète Patrice Houart, secrétaire de la section Sud à l’EPSM Gourmelen. Situations aussi très tendues au Chic à Quimper, dans les hôpitaux de Brest et Morlaix. Augmentation de l’activité sans augmentation des effectifs, regrou-pement de services, suppressions de postes, remplacements de personnel qui ne sont plus assurés par des contractuels, hausse du temps de travail, recul de l’âge de départ à la retraite… « Une politique dangereuse se met en place. On attaque le code du travail de salariés dont la profession est déjà extrêmement difficile », accuse Jean-Paul Sénéchal. Dénonçant un climat social tendu, les syndicalistes menacent de faire intervenir des huissiers « si le droit du travail n’est pas respecté ». Cathy Tymen  7 septembre 2013

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/finistere/hopitaux-le-syndicat-sudtire-la-sonnette-d-alarme-07-09-2013-2225126.php

Hôpitaux : Le syndicat Sud tire la sonnette d’alarme (OF)

Social vendredi 06 septembre 2013

Francis Landouar, Jean-Paul Sénéchal, Pascale Robardet et Patrice Houart du syndicat Sud dressent un bilan pessimiste des conditions de travail dans les hôpitaux finistériens.

Sud Santé affirme qu’il y a actuellement une certaine morosité dans les hôpitaux du département. « La situation risque de devenir grave pour les personnels hospitaliers », souligne le représentant syndical Jean-Paul Sénéchal.

Le CH de Cornouaille, le CHRU de Brest, le CH de Morlaix et l’hôpital psychiatrique Gourmelen, à Quimper, souffrent, d’après le syndicat, de restructurations au niveau de l’organisation du travail. Des réductions de poste amèneraient une surcharge d’activité chez les salariés du secteur. Le syndicat critique également le non-respect des 35 heures dans certains hôpitaux, notamment pour les contractuels.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Hopitaux-Le-syndicat-Sud-tire-la-sonnette-d-alarme_40779-2226198——29019-aud_actu.Htm

Lire la suite

04 septembre 2013 ~ 0 Commentaire

Saint-Evarzec, les parents d’élèves en colère (OF)

Saint-Evarzec, les parents d’élèves en colère (OF) dans Educ'action sardines-d

À Saint-Evarzec, entre Quimper et Fouesnant, la rentrée est mouvementée. Les parents de l’école maternelle de Vinci sont en colère contre « les classes surchargées ».

C’est un jour de rentrée mouvementé pour l’école maternelle Léonard-de-Vinci. Une cinquantaine de parents d’élèves ont décidé d’occuper les classes pendant la journée. Muriel Quay-Thévenon de l’association des parents d’élèves précise la raison de cette occupation symbolique des locaux : « Suite à la suppression d’un poste lors de la rentrée 2012, nous nous retrouvons aujourd’hui avec 4 classes de 30 élèves chacune voire plus. Nous manifesterons notre réprobation, jeudi matin, devant l’Inspection Académique. »

Une manifestation est également prévue dans la commune ce mercredi à 16 h. Éducation mardi 03 septembre 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Saint-Evarzec.-Les-parents-d-eleves-en-colere_40820-2225212——29232-aud_actu.Htm

Lire la suite

03 septembre 2013 ~ 0 Commentaire

Saint-Evarzec. Les parents d’élèves de l’école maternelle en colère (OF)

Saint-Evarzec. Les parents d’élèves de l’école maternelle en colère (OF) dans Educ'action sardines-d

Demain matin, la rentrée à l’école maternelle Léonard de Vinci sera agitée. Les parents d’élèves protestent. Cette année, il y aura environ 120 enfants répartis dans quatre classes. Déterminés, les parents d’élèves pourraient même, mercredi, bloquer le bourg.

« On a envie d’être entendu. On a déjà posé des affiches sur la grille de l’école », raconte Solenn Moysan, secrétaire de l’association des parents d’élèves de Leonard-de-Vinci. « Avec 30 élèves par classe, les cours sont forcément bruyants. Des conditions difficiles pour les enfants comme pour les enseignants. Nous souhaitons l’ouverture d’une classe supplémentaire », explique Solenn Moysan.

Demain, en plus de la manifestation, les parents d’élèves seront également invités à signer une pétition. Mercredi, « le bourg sera certainement bloqué ». Éducation lundi 02 septembre 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Saint-Evarzec.-Les-parents-d-eleves-de-l-ecole-maternelle-en-colere_40820-2224799——29232-aud_actu.Htm

Lire la suite

28 août 2013 ~ 0 Commentaire

Carhaix: Marine Harvest, le NPA tacle François Hollande (LT)

Carhaix: Marine Harvest, le NPA tacle François Hollande (LT) dans Carhaix Kreiz Breiz bras

Dans un communiqué, le NPA du Kreiz-Breizh réagit à l’annonce, par Marine Harvest, de bénéfices multipliés par quatre au second trimestre (nos éditions des 23 et 24 août) et tacle le président de la République.

« Pendant la campagne présidentielle, François Hollande s’était fait le pourfendeur de la finance, dénonçant cet ennemi « qui a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies ».

La dénonciation s’est arrêtée au verbe. Il faut absolument une loi interdisant les licenciements quand les entreprises enregistrent des bénéfices. Là encore, il y a bien eu une promesse de F. Hollande sur l’interdiction de licenciements boursiers mais cette solution, comme bien d’autres, a été enterrée.

Alors, quand Marine Harvest annonce des bénéfices record de 113 millions d’euros au second trimestre et que, dans le même temps, elle ferme ses usines de Poullaouen et de Châteaugiron, balayant 400 emplois en deux heures, nous ne pouvons pas rester les bras croisés.

Notre écoeurement doit se transformer en colère ; les salariés doivent prendre leur destin en main, la solution viendra de leur capacité à organiser la lutte.

Nous n’avons rien à attendre de la politique sociale libérale du gouvernement. Marine Harvest, Boutet-Nicolas, Gad et bien d’autres, où est l’État, où est le gouvernement, où est le président de la République ? Les personnes changent, la politique reste la même ».28 août 2013

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/marine-harvest-le-npa-tacle-francois-hollande-28-08-2013-2214810.php

Lire la suite

24 août 2013 ~ 0 Commentaire

Carhaix, Marine Harvest, un appel au gouvernement (LT)

Carhaix, Marine Harvest, un appel au gouvernement (LT) dans Carhaix Kreiz Breiz caraix

Marine Harvest réalise des bénéfices record, deux mois après avoir annoncé la fermeture de son usine de Poullaouen : la pilule est amère pour les salariés et les élus. Selon le président de Poher communauté, le gouvernement doit intervenir et s’opposer à cette fermeture.

Le 4 juin, Marine Harvest, numéro un mondial du saumon fumé, annonçait la fermeture en 2014 de ses usines de Poullaouen et de Château-giron, près de Rennes, entraînant la suppression de plus de 400 emplois. En Centre-Bretagne, c’est un coup de massue : le site poullaouenais, qui emploie 287 salariés, parmi lesquels une centaine de travailleurs intérimaires, est l’un des principaux employeurs de la région. Le 22 juin, 2.000 personnes descendent dans les rues de Carhaix, en soutien aux salariés. C’est dans ce contexte que Marine Harvest a annoncé, mer- credi, avoir multiplié son bénéfice opérationnel par quatre au deuxième trimestre, en précisant que sa trésorerie abondante lui permettrait, à la fois, d’augmenter ses dividendes et de financer des acquisitions.

« Écoeurant pour la CGT » Le géant norvégien, dont le chiffre d’affaires frisait les deux milliards d’euros en 2012, a en effet dégagé, entre avril et juin, un bénéfice opérationnel de 111 millions d’euros. Un résultat qui s’explique par une flambée des prix et une stagnation de la pro- duction mondiale. L’annonce n’est pas passée inaperçue, dans le Poher, où elle provoque écoeurement et colère. Vendredi, dans nos colonnes, Jérôme Joffroy, élu du personnel, parlait d’« indécente ». Michel Crespin, délégué CGT de Marine Harvest Kritsen, n’est pas plus tendre avec le numéro un mondial du saumon fumé. Dans un communiqué, il juge « écoeurant de voir le groupe annoncer fièrement ses résultats et de re- mercier les actionnaires, tout en bottant les fesses des salariés sur ses sites de Poullaouen et de Châteaugiron ». « Avec une telle somme d’ar- gent, le groupe a les moyens de maintenir ses sites en activité, car l’emploi est prioritaire. Ou alors, il a aussi les moyens de financer le plan de sauvegarde de l’emploi, en donnant aux salariés des conditions de départ qui soient particulièrement fortes », ajoute le délégué CGT. Un avis que partage Jérôme Joffroy, pour qui Marine Harvest ne pourra pas se cacher derrière des difficultés financières lors des futures négociations.

« Arnaud Montebourg doit intervenir »  L’annonce de Marine Harvest provoque également la colère de Christian Troadec. « Le groupe multiplie ses bénéfices par quatre, sa trésorerie est abondante et va lui permettre d’augmenter ses dividendes et de financer des acquisitions. Durant le même temps, l’usine de Poullaouen va fermer ses portes dans moins de huit mois, laissant sur le carreau près de 287 salariés ou les contraignant à se déplacer jusqu’à Landivisiau*, fragilisant ainsi encore un peu plus l’économie du Centre-Bretagne ! C’est tout simplement scandaleux ». Pour le maire de Carhaix et président de Poher communauté, le gouvernement, et tout particulièrement Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, doit s’opposer à la fermeture de l’usine de Poullaouen. « Il en va de la responsabilité de l’État et de sa crédibilité dans sa bataille pour l’emploi, estime Christian Troadec. Il est inconcevable que, d’un côté, une multinationale annonce d’excellents résultats financiers, avec des perspectives de croissance exceptionnelles pour la fin de l’année dans le secteur du saumon fumé, et que, de l’autre, on lui laisse établir un plan social et fermer, non seulement le site de Poullaouen, mais aussi celui de Châteaugiron. Il faut dire stop ! Seul le gouvernement est en mesure, aujourd’hui, de dire non et de contraindre l’industriel à revenir sur sa décision. Il s’agirait, sinon, ni plus ni moins, d’une capitulation ».

Mobilisation à venir « Au nom de la dignité des salariés et du maintien de l’économie dans notre région, nous ne laisserons pas faire, prévient le maire de Carhaix. De son côté, la CGT attend la réponse de Guillaume Garot. Cet été, le syndicat avait demandé au Ministre, délégué à l’agroalimentaire, de convoquer, dès le début septembre, une réunion avec la direction, les élus locaux, les représentants du personnel et les pouvoirs publics. « Nous attendons la réponse. À partir du mois de septembre, des mobilisations auront lieu en ce sens », annonce Michel Crespin. *24 août 2013  Une soixantaine de reclassements pourraient être proposés à Landivisiau, siège de Marine Harvest Kritsen. Nathalie Com

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/marine-harvest-un-appel-au-gouvernement-24-08-2013-2211380.php

Lire la suite

14 août 2013 ~ 0 Commentaire

quimper, un débrayage de solidarité à l’hypermarché Carrefour (OF)

y-en-a-marre

Une partie du personnel de l’hypermarché Carrefour de Quimper (Finistère) a cessé le travail ce matin.

Les responsables syndicaux dénoncent le licenciement d’un cadre du magasin.

« Un collègue avant d’être un cadre » Ils étaient plusieurs dizaines, ce matin, dans la galerie du centre commercial puis rassemblés sur le parking à l’appel de la CGT et la CFDT. Les deux organisations réagissent au licenciement d’un chef de rayon, non syndiqué, intervenu le 19 juillet. « Avant d’être un cadre, c’était un collègue apprécié et respecté. On lui a reproché un soi-disant manque de professionnalisme alors qu’il était salarié à Quimper depuis 1987. On se demande si cette mesure radicale n’annonce pas un nouveau durcissement du management », déclarent les représentants du personnel. Économie mardi 13 août 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper-Un-debrayage-de-solidarite-a-l-hypermarche-Carrefour_40820-2219789——29232-aud_actu.Htm

 

Lire la suite

14 août 2013 ~ 0 Commentaire

Brest, des agents de la collecte des ordures bientôt en grève toute la journée? (OF)

Brest, des agents de la collecte des ordures bientôt en grève toute la journée? (OF) dans Brest et région manara-marre

Ce mercredi matin, les agents de la collecte des ordures qui sont en grève avaient décidé de faire « un petit tour », dixit le syndicat Force ouvrière (FO), dans les locaux de Brest métropole océane (BMO), rue Coat Ar Guéven.

Depuis la fin du mois de juillet, les grévistes veulent le retour d’une tournée supprimée en juin dernier ainsi que la distribution de bouteilles d’eau dans les camions. Ils voulaient essayer d’interpeller les élus devant leur bureau. Or, revirement de situation, ils ont préféré parlementer avec d’autres services de la collectivité. « Pour leur dire de ne pas casser la grève et de ne pas rentrer dans le jeu du patron», déclare Bruno Choisne, de FO. BMO leur aurait demandé, d’après le syndicat, de collecter les ordures à la place des agents en grève.Un nouveau préavis est par ailleurs déposé aujourd’hui. Il permettra aux grévistes qui le veulent de débrayer toute la journée au lieu des deux débrayages de 50 minutes prévus actuellement matin et après-midi tous les jours. Social mercredi 14 août 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Des-agents-de-la-collecte-des-ordures-bientot-en-greve-toute-la-journee-_40771-2220014-pere-redac–29019-abd_filDMA.Htm

Lire la suite

02 août 2013 ~ 0 Commentaire

Quimper: 500 manifestants pour la défense de la filière avicole (CQ+LT)

Le cortège de manifestants a défilé sur les quais de Quimper. Photo: Côté Quimper

À l’appel de la CGT des groupes Doux et Tilly-Sabco, 500 personnes ont défilé sur les quais de Quimper vendredi 2 août.

Pas de répit sur le front de l’emploi. Vendredi 2 août, à Quimper, environ 500 personnes ont répondu à l’appel de la CGT des groupes volaillers Doux, de Châteaulin, et Tilly-Sabco, de Guerlesquin. Des élus dont les maires des deux communes ont rejoint les salariés des deux entreprises. Cette manifestation avait pour objectif d’interpeler les pouvoirs publics sur la question de l’emploi dans la filière avicole. « Le gouver- nement doit prendre des mesures nécessaires face au désarroi et à l’incertitude du lendemain », disent les représentants de la CGT. Ils réclament également la tenue d’une table ronde. Pour rappel, cette mobilisation intervient après la décision de la Commission euro- péenne, le 18 juillet dernier, de supprimer les aides à l’export pour les groupes volaillers. « Ces aides que l’on appelle aussi les resti- tutions s’élevaient à 60 millions d’euros pour Doux et à 20 millions pour Tilly-Sabco », selon la CGT. À leur demande, une délégation de représentants syndicaux a été reçue en préfecture du Finistère, à Quimper, en fin de matinée. Dernière mise à jour : 02/08/2013 à 12:00

http://www.cotequimper.fr/2013/08/02/500-manifestants-pour-la-defense-de-la-filiere-avicole/

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/quimper-doux-et-tilly-sabco-500-manifestants-place-de-la-resistance-02-08-2013-2191446.php

Lire la suite

02 août 2013 ~ 0 Commentaire

Filière avicole, journée d’action aujourd’hui à Quimper (LT)

Filière avicole, journée d'action aujourd'hui à Quimper (LT) dans Châteaulin Crozon Daoulas Le Faou fox

La CGT interprofessionnelle de la Région Bretagne, les représentants CGT chez Doux et Tilly-Sabco organisent un rassem- blement ce vendredi, à Quimper, pour la défense des emplois de la filière avicole. Rendez-vous est donné place de la Résistance, à 10 h 30.

« Il est urgent d’agir et de faire comprendre la gravité de la situation aux pouvoirs publics », explique le syndicat. « On souhaite une mobilisation des salariés, des organisations syndicales et, au-delà, de l’ensemble des acteurs de la filière avicole, de la population ». La décision de cette journée d’action fait suite à la rencontre, jeudi à Paris, entre les directions des deux entreprises et les ministres Stéphane Le Foll et Guillaume Garot, suite à l’arrêt des restitutions européennes. « On se félicite de la prise de conscience du Gouvernement de la nécessité à sauver la filière export. Mais il est urgent d’agir.

5.000 emplois directs sont concernés » Alors qu’une nouvelle rencontre avec les ministres est programmée fin août, sur la création d’un pôle bancaire régional qui soutiendrait les deux entreprises, le syndicat estime que le temps presse. « Chez Tilly-Sabco, la décision prise par Daniel Sauvaget de ne plus commander de poulets a déjà des répercussions sociales dans les couvoirs. Dans quelques semaines, ce sera au tour des autres maillons de la chaîne. On ne tiendra pas jusque-là » . Un préavis de grève sera déposé chez Tilly-Sabco à compter de jeudi 18 h jusque dimanche 19 h. Chez Doux, des pourparlers sont en cours sur les différents sites. 2 août 2013 à 06h37

  • Rédaction de Châteaulin

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/ville/filiere-avicole-la-cgt-appelle-a-une-journee-d-action-vendredi-a-quimper-29-07-2013-2187438.php

 

Lire la suite

30 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Filière avicole, journée d’action vendredi à Quimper (LT+OF)

Filière avicole, journée d'action vendredi à Quimper (LT+OF) dans Châteaulin Crozon Daoulas Le Faou fox

La CGT interprofessionnelle de la Région Bretagne, les représentants CGT chez Doux et Tilly-Sabco organisent un rassem-blement, vendredi 2 août, à Quimper, pour la défense des emplois de la filière avicole. Rendez-vous est donné place de la Résistance, à 10 h 30.

« Il est urgent d’agir et de faire comprendre la gravité de la situation aux pouvoirs publics », explique le syndicat. « On souhaite une mobilisation des salariés, des organisations syndicales et, au-delà, de l’ensemble des acteurs de la filière avicole, de la population ». La décision de cette journée d’action fait suite à la rencontre, jeudi à Paris, entre les directions des deux entreprises et les ministres Stéphane Le Foll et Guillaume Garot, suite à l’arrêt des restitutions européennes. « On se félicite de la prise de conscience du Gouvernement de la nécessité à sauver la filière export. Mais il est urgent d’agir.

5.000 emplois directs sont concernés » Alors qu’une nouvelle rencontre avec les ministres est programmée fin août, sur la création d’un pôle bancaire régional qui soutiendrait les deux entreprises, le syndicat estime que le temps presse. « Chez Tilly-Sabco, la décision prise par Daniel Sauvaget de ne plus commander de poulets a déjà des répercussions sociales dans les couvoirs. Dans quelques semaines, ce sera au tour des au- tres maillons de la chaîne. On ne tiendra pas jusque-là » . Un préavis de grève sera déposé chez Tilly-Sabco à compter de jeudi 18 h jusque diman- che 19 h. Chez Doux, des pourparlers sont en cours sur les différents sites.

  • Rédaction de Châteaulin 30 juillet 2013 à 06h37

http://quimper.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/ville/filiere-avicole-la-cgt-appelle-a-une-journee-d-action-vendredi-a-quimper-29-07-2013-2187438.php

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Doux-et-Tilly-Sabco.-La-CGT-appelle-a-manifester-vendredi-2-a-Quimper_8619-2216204_actu.Htm

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin