Archive | Luttes écolos en Bretagne

04 mai 2013 ~ 0 Commentaire

le 11 mai Tou(te)s à la ZAD!

le 11 mai Tou(te)s à la ZAD! dans Luttes écolos en Bretagne nddl

Lire la suite

30 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Brennilis, dimanche 28

Brennilis, dimanche 28  dans Luttes écolos en Bretagne brenilis

Lire la suite

29 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Démantèlement des installations nucléaires : soutenez les associations pour les frais en justice (Sdn.K)

Démantèlement des installations nucléaires : soutenez les associations pour les frais en justice (Sdn.K) dans Luttes écolos en Bretagne images4-300x142

Le 29 avril 2013

Le 01 mars 2013, onze associations françaises ((AHDE, AE2D, BV, CLCV, CRIIRAD, CRILAN, ERB, GMB, Médiane, SDNC, VMA (1) étaient déboutées de leurs recours auprès du Conseil d’Etat sur des décrets autorisant les travaux de démantèlement à Brennilis et la création de l’entreposage (ICEDA) Bugey.

La France, par le Conseil d’Etat et les décisions concernant ces recours, en refusant de reconnaître la légitimité de nos requêtes non seulement ne respecte pas les directives européennes concernant le démantèlement des installations nucléaires mais encore condamne lourdement à des frais de justice –soit 5600 euros au total- les onze associations requérantes.

Soutenez les associations pour le paiement des frais de justice en répondant à la souscription volontaire

PDF - 97.5 ko
Souscription frais de justice

(1) Association Hièroise de Défense de l’Environnement, Agir pour un Environnement et un Développement Durables, Bretagne Vivante, Consommation Logement et Cadre de Vie, Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la RADioactivité, Comité de Réflexion,d’Information et de Lutte Anti-nucléaire, Eau et Rivières de Bretagne, Groupement Mammalogique Breton, Médiane, Sortir du nucléaire Cornouaille, Vivre dans les Monts d’Arrée

http://www.sortirdunucleairecornouaille.org/spip.php?article193&PHPSESSID=999c3121f2a8ddc82f4ade84c6c91d34

Lire la suite

29 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Penmarc’h. La fédération anti-nucléaire de Bretagne contre les tirs de missile (OF)

Penmarc’h. La fédération anti-nucléaire de Bretagne contre les tirs de missile (OF) dans Luttes écolos en Bretagne m51-300x150

Défense vendredi 26 avril 2013

La fédération anti-nucléaire Bretagne manifeste, par communiqué, son opposition aux éventuels tirs de missile au large de la pointe de Penmarc’h.

Selon la fédération, un tir de missile M51 devrait avoir lieu le 4 mai, tout en précisant que cela peut-être le 5, le 7, le 15, le 26 mai, le 26 ou 30 juin ou aux 1er voire au 7 juillet. Le dernier tir remonte au 27 janvier 2010. Depuis quelques semaines, déjà, des installations ont fait leur apparition au pied du sémaphore de Penmarc’h. De l’activité y est visible. La fédération estime que ce développement du missile M51 est « en violation caractérisée du TNP (traité de non prolifération nucléaire) ».

« Elle demande d’urgence le désarmement de tous les sous-marins nucléaires français et le démantèlement de leurs réacteurs nucléaires avant la catastrophe. »

La préfecture maritime ne confirme pas

La préfecture maritime n’a pas confirmé ces informations. « Il n’y a pas de dates de tirs. C’est couvert par le secret défense. » Toutefois, un arrêté de la préfecture maritime est émis lors des tirs, pour interdire la navigation dans la zone.

La fédération anti-nucléaire de Bretagne, organise ce dimanche 28 avril, un rassemblement à Brennilis, à 14 h devant la centrale, à l’occasion du 27e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl et afin de demander « l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire ».

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Penmarc-h.-La-federation-anti-nucleaire-de-Bretagne-contre-les-tirs-de-missile_40818-2187275_actu.Htm

Lire la suite

29 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Brennilis. Environ 150 personnes rassemblées pour dire « Stop au nucléaire » (LT)

Brennilis. Environ 150 personnes rassemblées pour dire

28 avril 2013 à 16h05

empty dans Luttes écolos en Bretagne

A l’appel de la Fédération anti-nucléaire Bretagne, environ 150 personnes se sont rassemblées ce dimanche, en début d’après-midi, devant la centrale de Brennilis (29), pour « exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire avant la catastrophe ». Bien loin des 800 personnes réunies voici deux ans sous le signe du 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl et seulement quelques semaines après celle de Fukushima.


« Une question de volonté politique »


« 27 ans après Tchernobyl, rien n’est réglé ». Chantal Cuisnier, porte-parole de la fédération, relayée par d’autres militants, notamment de Vivre dans les monts d’Arrée, a appelé à un autre avenir : « Il est très facile de se passer du nucléaire rapidement, c’est une question de volonté politique et de prise de conscience des citoyens ». En ligne de mire aussi, le démantèlement des échangeurs de chaleur de la centrale de Brennilis. « Le découpage de ces colonnes, alors qu’on ne dispose que d’estimations du taux de radioactivité qu’elles renferment, est la plus mauvaise option qui pouvait être retenue. Où iront ces déchets, alors que la construction du centre de stockage de Bugey est à l’arrêt ? ».

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/pleyben/brennilis/brennilis-environ-150-personnes-rassemblees-pour-dire-stop-au-nucleaire-28-04-2013-2086100.php

Lire la suite

29 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Brennilis, Dimanche 28

Brennilis, Dimanche 28  dans Luttes écolos en Bretagne img_2146

img_2150 dans Luttes écolos en Bretagne

Lire la suite

25 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Tous à la chaîne humaine le 11 mai!

Tous à la chaîne humaine le 11 mai! dans Luttes écolos en Bretagne arton1258-39fba

Lire la suite

21 avril 2013 ~ 0 Commentaire

Notre-dame des Landes. Repli stratégique des gendarmes (OF)

Notre-dame des Landes. Repli stratégique des gendarmes (OF) dans Luttes écolos en Bretagne 040_0011-300x143

 dimanche 21 avril

Les forces de l’ordre ont quitté la zone de Notre-Dame-des-Landes, qu’ils surveillaient jour et nuit depuis six mois… Il est pour autant interdit aux opposants de « tenir » les carrefours.

Dès 4 h du matin, hier, les Zadistes (les opposants qui campent sur l’emprise du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes) criaient victoire, dans un mail circulaire adressé aux rédactions : « Le carrefour de la Saulce est sous contrôle des Zadistes. Ils entendent le garder et préserver ainsi la libre circulation de tous. »

Un geste d’apaisement

Ce carrefour n’a pas été gagné dans une bataille rangée, comme on a pu en voir, lundi dernier. Ce sont les gendarmes qui, dans la nuit, ont levé le camp. Délaissant les axes routiers stratégiques qu’ils gardaient depuis près de six mois. Ce geste d’apaisement se situe dans la suite logique du travail des commissions qui ont rendu leurs rapports cette semaine, expliquait, hier matin, le directeur de cabinet du préfet, Patrick Lapouze. « C’est simplement la fin d’un dispositif exceptionnel pour revenir à une présence plus normalisée. »

Les autorités estiment que l’objectif « à court terme » est « de mettre en oeuvre les préconisations des différentes commissions ». « Après concertations avec les partisans et opposants institutionnels », un « consensus » semble s’être dégagé : « Cet objectif peut être atteint sans la présence permanente des gendarmes, dans un climat constructif. »  On peut donc lire ce repli stratégique comme une condition. Si tout se passe en « bonne intelligence », pas de forces de l’ordre. Mais au moindre « incident », « les gendarmes sont prêts à intervenir immédiatement ». Par incident, il faut comprendre que « la libre circulation des habitants de la zone ne doit pas être entravée. »

Autrement dit, pas question de laisser les Zadistes « tenir » les carrefours. En outre, les arrêtés préfectoraux interdisant le transport de matériaux destinés à la construction de nouvelles cabanes restent « d’actualité ».

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Notre-dame-des-Landes.-Repli-strategique-des-gendarmes_55257-2185660_actu.Htm

Lire la suite

20 avril 2013 ~ 0 Commentaire

« Ayraultport » : sous les rapports, la Zad

« Ayraultport » : sous les rapports, la Zad dans Luttes écolos en Bretagne affiche-nddl_0.preview1-300x215

Les trois commissions – agriculture, expertise scientifique et dite « de dialogue » – mandatées par Ayrault pour tenter de mettre fin à la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont donc rendu leurs rapports. Prochaine étape de la mobilisation : la chaîne humaine du 11 mai.


Sans surprise, chaque partie y trouve repris ses arguments, à tel point que la litanie des communiqués a des allures de match nul. C’est l’effet recherché : une trêve démobilisatrice, un faux-semblant de concertation qui revient à justifier des choix politiques et économiques derrière des arguments techniques. Ce qu’on pourrait appeler la technocratie participative… Car le gouvernement ne renonce pas à l’« Ayraultport », dont les travaux pourraient être repoussés après les élections municipales.
Pour autant, si le gouvernement suivait réellement les recommandations des commissions comme il s’y est engagé, le projet serait reporté bien loin. La liste des recommandations d’études complémentaires et de révisions est telle qu’il lui faudrait entièrement réviser le projet : les certitudes économiques des élites locales sont devenues dans le rapport de simples hypothèses, voire des objectifs dépendant des perspectives économiques. Les aménagements de transport et de la Zad elle-même sont à revoir. Quant aux « compensations environnementales », elles sont carrément invalidées. Le gouvernement est cependant capable d’ ignorer superbement ces recommandations : pour lui comme pour la droite et le patronat locaux, la démocratie est une simple affaire de communication. C’est notre mobilisation qui les contraindra à abandonner ce projet.
« La Zad est à nous » !
Espoir qui reste bien vivant du côté des opposantEs, zadistes, paysans et leurs soutiens. Samedi 13 avril, 3 000 personnes se sont retrouvées sous la pluie et outils à la main, pour l’opération « Sème ta Zad » : une remise en culture des terres expropriées qui doit permettre à terme aux occupantEs de vivre de leur production maraîchère. L’alliance des agriculteurs-paysans et des zadistes est au cœur de la lutte, au cœur de l’occupation d’un territoire réclamé à la fois par l’État et Vinci, au cœur d’un espoir : « que nos vies, nos habitats, nos champs ne soient plus broyés par les logiques marchandes et par les visions stériles de l’aménagement du territoire ».
La situation se tend, comme l’a montré l’intervention policière lundi 15 avril. Pour faire céder Vinci et le gouvernement, il est crucial de renforcer la mobilisation, et en particulier l’occupation de la Zad. Nous serons des dizaines de milliers à y contribuer le 11 mai prochain lors la grande chaîne humaine autour de la Zad.


Bertrand Achel et Claudine Jégourel
http://www.chaine-humaine-stop-aeroport.org

Samedi 20 avril 2013 Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 191 (18/04/13)

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin