Archive | Féminisme

08 mars 2021 ~ 0 Commentaire

femmes de palestine (afps)

pal1

Facebook

Lire la suite

08 mars 2021 ~ 0 Commentaire

édito (a et r)

feminisme

Le 8 mars et tous les autres jours de l’année, vive la lutte des femmes pour leur émancipation !

Il est toujours utile de le rappeler, le 8 mars ce n’est pas la « journée de La Femme », mais la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Cette journée existe depuis 1910, son origine s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, dès la fin du 19ème siècle.

Elle est aujourd’hui l’occasion de rappeler que les combats pour l’égalité sont toujours indispensables et que la lutte pour les droits des femmes et leur émancipation, c’est toute l’année ! 

En 2021, la lutte contre les inégalités hommes-femmes et pour les droits des femmes toujours nécessaire

Les violences sexistes et sexuelles, les stéréotypes de genre, les inégalités professionnelles – notamment salariales – sont toujours à combattre et concernent toute la so­ciété, tous les milieux et tous les âges.

Parce que dans le monde : une femme sur trois subit du harcèlement sexuel au travail, que chaque jour, 137 femmes sont tuées par un membre de leur famille, que les femmes et les filles constituent 72% des victimes de trafic d’être humain, que la violence scolaire basée sur le genre est un obstacle majeur à la scolarisation universelle et à la réalisation du droit à l’éducation des filles.

Petit à petit, les femmes s’affranchissent du silence pesant sur les violences sexistes et sexuelles. Aujourd’hui partout dans le monde des milliers de femmes et d’hommes dénoncent ces violences ! Le silence se brise, des milieux du cinéma aux bancs des grandes écoles, en passant par les entreprises, les partis politiques et les syndicats, on balance les porcs !

L‘accès à l’IVG reste un combat permanent et un élément du rapport de force pour l’égalité des droits, pour le libre choix, pour le droit et l’accès à la santé. Ces derniers mois, la Pologne a occupé une large part de l’actualité par les manifestations d’ampleur en défense de l’IVG.

C’est l’Argentine qui a donné à ce combat toute sa dimension actuelle et a fait souffler un vent de confiance retrouvée. Après des décennies de combats idéologiques et de rue sur un continent maintes fois sous le joug de dictatures et de régimes autoritaires, les militantes argentines ont fait plier l’État et son alliée, l’Église catholique, en imposant une loi rendant légal l’avortement sans condition jusqu’à la quatorzième semaine de grossesse

Pour lutter contre les inégalités dans le monde du travail, les femmes se sont empa­rées à maintes reprises de l’arme par excel­lence des travailleuses : la grève !

A travail égal, salaire non égal ! En moyenne, tous postes, secteurs et temps de travail confondus, il existe une différence de salaire net de 24 % entre les femmes et les hommes ; cet écart est de 18% sur l’ensemble des contrats à temps plein. Il s’agit de discrimination pure.

Les femmes subissent particulièrement la précarité, les temps partiels imposés, les petits boulots précaires. Et par ces temps de licenciement, les premiers à pâtir sont les femmes car le plus souvent précaires, intérimaires.

La pandémie et les confinements ont mis en lumière que les femmes sont indispensables au fonctionnement de la société et invisibilisées en permanence : les femmes, et toujours plus les femmes migrantes, sont majoritaires dans les emplois du soin, de la santé, de l’éducation, du nettoyage, du commerce.

Elles sont sous-payées, peu ou pas reconnues … malgré les belles promesses et les applaudissements, rien n’a bougé ni revalorisation des salaires, ni embauches statutaires !

Pour les femmes comme pour l’ensemble de notre camp social, c’est pour toutes et tous et toute la journée que le 8 mars devrait redevenir un jour de grève générale.

Car c’est le moyen qui nous permettrait à la fois de nous retrouver massivement dans la rue et de bloquer la machine économique au service du patronat et d’une société patriarcale devenue tellement insupportable !

https://anticapitalisme-et-revolution.blogspot.com/

Lire la suite

08 mars 2021 ~ 0 Commentaire

l’anticapitaliste (npa)

Lire la suite

05 mars 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars (madrid)

madrid

Pour le 8 mars, Madrid interdite les manifestations et ça fait bondir les féministes

La capitale espagnole n’accueillera pas de rassemblements pour la journée internationale des droits des femmes en raison de l’épidémie de Covid-19.

Madrid privé de célébration le 8 mars. En raison de la situation sanitaire, les autorités espagnoles ont annoncé jeudi 4 mars l’interdiction de toute manifestation pour la Journée internationale des droits des femmes à Madrid, qui est habituellement le théâtre de gigantesques marches le 8 mars.

“J’ai pris la décision d’interdire, pour des raisons de santé publique, tous les rassemblements et manifestations car Madrid reste l’une des zones d’Espagne ayant le plus fort taux d’infections” au Covid-19, a déclaré devant la presse le préfet de Madrid, José Manuel Franco.

Cette décision a entraîné les vives critiques des organisations féministes. “Ils veulent nous faire taire, mais notre cri est déjà mondial”, ont écrit sur Twitter les représentants de la Commission du 8 Mars dans la région de Madrid. “Nous serons présents le 8 mars. Parce que la crise provoquée par la pandémie a affecté tout particulièrement les femmes, ont-ils ajouté, sans donner de précisions sur la forme que prendra leur mobilisation.

Membre du parti de gauche radicale Podemos, la ministre de l’Égalité, Irene Montero, a dénoncé “ceux qui veulent nier notre droit (à descendre) dans la rue”, tout en assurant qu’elle respecterait cette interdiction. Plusieurs ministres du Parti socialiste, qui gouverne en coalition avec Podemos, avaient appelé fin février à ne pas défiler en raison de la situation épidémiologique.

Un rendez-vous incontournable en Espagne

L’an dernier, la manifestation du 8 Mars avait rassemblé plus de 100.000 personnes dans la capitale espagnole. De nombreux membres du gouvernement de Pedro Sanchez, qui se revendique féministe, y avaient participé.

Trois avaient été testés positifs peu après, dont Irene Montero. Le 14 mars, moins d’une semaine après la marche, le pays décrétait l’un des confinements les plus stricts au monde pour freiner épidémie et un rapport de police publié en mai critiquait l’autorisation de cette manifestation au début de la pandémie, enflammant le débat politique.

En Espagne, le 8 mars est devenu un rendez-vous incontournable pour les féministes depuis 2018, lorsqu’une grève massive avait été suivie et des centaines de milliers de personnes avaient défilé dans les rues. Considérée comme pionnière depuis l’adoption de la loi de 2004 sur les violences de genre, l’Espagne compte un puissant mouvement féministe et dispose par ailleurs d’un observatoire public des féminicides.

04/03/2021

https://www.huffingtonpost.fr/

Commentaire:

Il s’agit de la préfecture de région, socialiste, non du gouvernement régional qui lui est très à droite. Par ailleurs, l’hommage à la « Division Azul » qui a combattu l’URSS avec Hitler, a lui été autorisé. La Russie et Israël avaient protesté.

Lire la suite

05 mars 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars (brest landerneau)

femmes gj

Brest : une marche festive pour les droits des femmes dimanche 7 mars en centre-ville

Le collectif des Brestoises pour les droits des femmes organise une marche festive et revendicative dimanche 7 mars. Le rendez-vous est donné à 11h, place Saint-Louis.

Le collectif des Brestoises pour les droits des femmes organise, dimanche 7 mars 2021 à Brest, une marche festive et revendicative, en écho à la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes le 8 mars.

Le rassemblement est fixé à 11 h, place Saint-Louis.

L’égalité entre les femmes et les hommes

Quatorze organisations se joignent au collectif pour cette matinée de mobilisation dont le Planning familial et Solidaires 29.

Parmi les revendications, « l’égalité réelle entre les femmes et les hommes au travail, dans les foyers et dans la vie ; refuser toutes les discriminations de genre et dénoncer toutes les violences ; exiger des moyens à la hauteur de ces enjeux ».

Des chants et une fanfare

Le cortège partira de la place Saint-Louis mais ne traversera pas le marché. Les manifestants feront une boucle dans le centre-ville, empruntant, entre autres, la rue de Siam et la place de la Liberté.

La marche sera ponctuée de temps d’arrêt pour permettre des prises de paroles de femmes et des chants. La fanfare Invisible sera présente.

Amélie Thomas Publié le 5 Mar 2021

https://actu.fr/bretagne/

lander

 

Lire la suite

05 mars 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars (montpellier)

34

Lire la suite

03 mars 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars (l’anticapitaliste)

Lire la suite

02 mars 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars (npa)

npa 8 m

Femmes en première ligne, femmes en lutte : le 8 mars, touTEs en grève !

Ce lundi 8 mars 2021 a lieu dans un contexte de crise globale du système qui touche particulièrement les femmes. La grève féministe internationale, qui se construit depuis plusieurs années, prend d’autant plus d’importance pour combattre ce système dans toutes ses dimensions d’exploitation, de sur-exploitation des femmes et d’oppression sexiste, raciste et LGBTIphobe.

La crise sanitaire a renforcé toutes les violences sexistes

Avec la crise du Covid-19, les emplois qu’occupent très majoritairement les femmes, notamment dans le domaine du soin et de la santé mais aussi dans les services publics, sont en première ligne. Et comme les femmes sont aussi celles qui occupent les emplois les plus précaires (70 % des temps partiels, 3/4 des bas salaires), ce sont aussi les premières à subir les effets de la crise économique.

Avec la pandémie, les violences ne se sont pas arrêtées, car les différentes phases de confinement et de couvre-feu n’ont fait qu’accroître les violences intra-familiales et au foyer, contre lesquelles le mouvement féministe s’est tant levé ces dernières années.

Ordre moral et autoritarisme à l’offensive

Dans le même temps, le renforcement de la famille traditionnelle (favorisé entre autres par la crise sanitaire et le confinement) s’accompagne d’une offensive réactionnaire déjà bien présente depuis plusieurs années. Le recul autour de la procréation médicalement assistée (PMA) pour les femmes seules ou les couples de femmes en est le dernier exemple. Pour les réactionnaires de tous bords, l’enjeu est de défendre et de maintenir l’idée (déjà dépassée dans les faits) d’un ordre moral et de la famille « traditionnelle ».

Les cadres d’organisation collective sont difficiles à construire, à cause de la pandémie mais surtout à cause de l’État autoritaire. La loi sur le « séparatisme » accentue les attaques contre les musulmanes, mais aussi comme on l’a vu ces derniers jours contre l’université, en particulier contre les courants progressistes de la recherche. Et c’est l’extrême droite – qui peut se lâcher – qui en profite, progressant dans les sondages et les esprits…

Pour un mouvement féministe radical et international, construire la grève !

Depuis une dizaine d’années, un mouvement féministe de masse et extrêmement combatif se construit. Il pose la questions des violences structurelles de nos sociétés mais aussi celle du système capitaliste dans sa globalité. Parti d’Amérique Latine, relayé en Pologne, en Espagne…

En Pologne, plusieurs journées de manifestation et de grève générale ont contraint le gouvernement ultra-catholique à reculer sur l’interdiction de l’avortement ! Ce mouvement met en son centre l’outil de la grève et avance la nécessité d’une lutte féministe à échelle internationale.

Cet été, des militantEs zapatistes viendront du Chiapas (une région du Mexique) pour rencontrer « toutes les personnes qui luttent sur les cinq continents ». Leur délégation sera essentiellement composée de femmes dont les préoccupations sont aussi les nôtres : « La survie de l’humanité dépend de la destruction du capitalisme ».

Depuis plusieurs années, l’appel à la grève des femmes se construit au niveau international afin de montrer que sans les femmes, le monde ne tournerait pas.

Il y a un enjeu à faire vivre un mouvement féministe massif et populaire, ancré dans la lutte des classes, et qui soit aussi en capacité de faire le lien entre mouvements antiraciste, antifasciste, et LGBTI. La date du 8 mars doit être le début d’une riposte à la hauteur de ces enjeux : touTEs en grève et dans la rue ce lundi 8 mars !

Mardi 2 mars 2021

https://lanticapitaliste.org/

Lire la suite

01 mars 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars quimper (pcf morlaix)

kper

BREST 
*A l’appel du Collectif « Brestoises pour les droits des femmes » rejoint par la plupart des organisations brestoises (dont le PCF), manifestation dimanche 7 mars à 11h. départ place Saint Louis pour une déambulation en fanfare.
*Le 8 mars, à l’appel de l’intersyndicale, rendez-vous à partir de midi devant la sous préfecture
*Le 8 mars , à l’appel du Planning Familial, rendez-vous à 15h40 pour des collages féministes
.
QUIMPER
* Rendez-vous dimanche 7 mars à 14h30, Place Corentin
Pour rendre hommage à Nathalie Le Mel ouvrière relieuse née à Brest, ayant vécu à Quimper, qui partit ensuite à Paris où elle joua un rôle important dans les luttes ouvrières et féministes, avant de devenir une des principales animatrices de la Commune de Paris à la tête de l’Union des femmes.Pionnière de l’égalité femmes-hommes, de la solidarité, des luttes ouvrières, membre de l’Internationale, elle fut une héroïne de la Commune de Paris.

Trop peu connue, en dehors des spécialistes de la Commune, beaucoup moins que son amie Louise Michel.

  • Manifestation féministe au départ de la place St Corentin dimanche 7 mars à 14h30
  • Rassemblement à l’appel de la CGT lundi 8 mars devant la médiathèque de 12h à 14h

http://www.le-chiffon-rouge-morlaix.fr/

Lire la suite

27 février 2021 ~ 0 Commentaire

8 mars (sud-éduc)

fem1

nan 2

grev3

rev 48

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin