Archive | Ecologie & climat

07 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Risque nucléaire et kamikazes d’EDF : le ridicule va tuer (Odn)

Risque nucléaire et kamikazes d'EDF : le ridicule va tuer (Odn) dans Ecologie & climat kamikaze
Régulièrement prise en défaut, coupable des pires catastrophes (en particulier Tchernobyl et Fukushima), l’industrie nucléaire tente vainement d’attester de sa capacité à assurer la « sûreté » de ses installations. Avouant toutefois ne pas pouvoir empêcher une situation critique, EDF prévoit désormais d’envoyer de véritables kamikazes dans une centrale en perdition.

On peut déjà douter de la possibilité d’acheminer ces malheureux sur place si l’on se souvient par exemple de la nuit du 27 au 28 décembre 1999 au cours de laquelle la centrale nucléaire du Blayais (Gironde) a frôlé la catastrophe : la seule route d’accès était impraticable, et la violence de la tempête empêchait tout vol d’hélicoptère.
Mais, de toute façon, il existe d’innombrables situations empêchant la reprise en main d’une centrale accidentée : toutes les situations non envisagées. EDF et l’ex-ministre de l’écologie ont parlé (sans peur du ridicule) de « prévoir l’imprévisible« , on peut hélas désormais penser que le ridicule va tuer. Au vu du délabrement accéléré des centrales nucléaires françaises, la seule question est de savoir quand et où le drame aura lieu?
Cf graphique édifiant (merci à Michel Guéritte) : http://bit.ly/16TdrUw …
La Farn, nouvel élément de sûreté des centrales nucléaires
Dépêche AFP, 27 juin 2013 :
http://bit.ly/14wFLKI
Force d’action rapide du nucléaire : les malheureux kamikazes d’EDF
Avis de l’Observatoire du nucléaire, 27 juin 2013 (ci-dessous)

Lire la suite

07 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Transports radioactifs et THT : le trafic continue, la répression aussi (Odn)

Transports radioactifs et THT : le trafic continue, la répression aussi (Odn) dans Ecologie & climat 3212

Un train de déchets nucléaires entre les Pays-Bas et le pays de Hollande, un convoi naval de MOX français envoyé au Japon (malgré Fukushima, le business continue !) mais, curieusement, ce ne sont pas les dirigeants politiques et industriels qui sont poursuivis en justice !
Bien au contraire, de courageux citoyens qui s’étaient opposés au passage d’un train nucléaire en novembre 2010 sont condamnés, et voient même leurs sanctions alourdies pour leur apprendre à faire appel. Pour mémoire, et en pesant soigneusement nos mots, nous vous rappelons qu’à cette occasion, des militants ont été délibérément torturés par la police française : tendons sectionnés, brulures au 3ème degré entrainant des greffes de peau : voir ici ( http://ganva.noblogs.org ), attention photos  « pouvant choquer la sensibilité »…
Dans le même genre, même si les exactions policières ont heureusement été moindres, de dignes citoyens comparaissent à Laval pour avoir osé se lever contre la construction (immorale mais aussi illégale !) de la ligne THT venant du chantier EPR.
Arrivée à La Hague d’un convoi de combustibles usés néerlandais
Dépêche AFP, 26 juin 2013 :
http://bit.ly/1cmRfmV Un convoi de combustible nucléaire MOX arrive au Japon, le 1er depuis Fukushima
Dépêche AFP, 27 juin 2013 :
http://bit.ly/19Ffux8
Blocage d’un convoi nucléaire à Caen : peine alourdie en appel
Tendance Ouest, 5 juin 2013 :
http://bit.ly/12nx4nx
11 juillet : rassemblement de soutien à 12h au tribunal de Laval
Appel :
http://antitht.noblogs.org/708

Lire la suite

07 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Mines d’uranium : Areva contamine de Limoges au Niger en passant par l’Asie (Odn)

Mines d'uranium : Areva contamine de Limoges au Niger en passant par l'Asie (Odn) dans Ecologie & climat nukleyaire

Entre autres tares, les réacteurs nucléaires sont alimentés par un minerai, l’uranium, dont l’extraction cause de terribles dommages à l’environnement et aux populations locales. Ces derniers temps, Areva tente de diversifier ses approvisionnements en faisant ami-ami avec les pires dictateurs d’Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, etc).

Mais depuis 50 ans, Areva (anciennement la Cogéma) a principalement contaminé la France et le Niger. Pour ce dernier, le saccage continue sur fond de « pratiques relevant de la corruption » : cette accusation vaut à l’Observatoire du nucléaire d’être trainé en justice (cf http://bit.ly/14I0cFn ) par les dirigeants d’Areva dont les mains sont aussi « propres » que leurs installations atomiques.
D’ailleurs, Areva a décidé de célébrer la contamination de la France par ses mines d’uranium, dont la dernière a fermé en 2001 mais dont les conséquences persistent comme démontré par le documentaire « La France contaminée » (cf http://bit.ly/fXAJXj ).
C’est ainsi qu’est fixée au 6 juillet l’inauguration d’ « Urêka », un stupéfiant « Musée de la mine » situé à Bessines-sur-Gartempe (près de Limoges) où sont d’ailleurs stockés 180 000 tonnes de déchets « faiblement » radioactifs. Des citoyens ont décidé de manifester contre cette indécente cérémonie et son musée dont l’installation a d’ailleurs fait l’objet de fortes subventions publiques…
Areva en terrain miné au Niger
Les Echos, 13 juin 2013 :
http://bit.ly/1bygTET
Contre l’ouverture du musée de la mine Urêka à Bessines
Zad, 22 juin 2013 :
http://bit.ly/10GLd0v

Lire la suite

07 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Le flop de la voiture nucléaire (Odn)

Le flop de la voiture nucléaire (Odn) dans Ecologie & climat renault_invente_la_voiture_nucleaire

Pour mémoire, la voiture « verte » n’existe pas car un véhicule (thermique ou électrique) est trois fois polluant, du fait de :
- l’énergie et les matières nécessaires à la construction
- les éléments utilisés par le véhicule, comme les pneus et les batteries
- l’énergie utilisée pour avancer, qu’il s’agisse d’essence ou d’électricitéNous pouvons donc dire que l’article de LaTribune.fr est mauvais, le journaliste allant même jusqu’à asséner « Pollution nulle, pas de rejets de CO2 c’est l’objectif absolu atteint par le véhicule électrique. »  Affligeant. Pourtant, l’auteur est au courant de certains problèmes : « L’électricité, il faut la produire. Et dans des pays comme la Chine ou même l’Allemagne, où l’électricité est fabriquée souvent à partir de charbon ». Pour lui, l’électricité nucléaire est propre : il n’a pas entendu parler des catastrophes (Fukushima connait pas), des déchets radioactifs, des mines d’uranium, etc.

Ceci dit, malgré d’innombrables articles et reportages ridicules faisant la promotion de l’atome par la voiture électrique, cette dernière patine sérieusement et n’a aucune perspective développement significatif, malgré le gaspillage de lourdes sommes d’argent public en subventions à l’achat (bonus prétendu « écologique » ) et à l’installation de milliers de bornes de recharge.
A ce sujet, une fois de plus, le lobby électrique français s’est signalé par son arrogance et son incompétence : son modèle de prises de recharge pour voitures électriques est finalement marginalisé, il va falloir remplacer toutes celles qui ont déjà été installées !
La voiture « verte » avance… mais au ralenti
La Tribune.fr, 12 juin 2013 : http://bit.ly/19oVKQO
Voitures électriques : comment la France a perdu la bataille des prises
Les Echos, 26 juin 2013 : http://bit.ly/1494Hcr 

Lire la suite

03 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Pour les députés, l’obsolescence programmée n’existe pas (Bastamag)

Pour les députés, l’obsolescence programmée n’existe pas (Bastamag) dans Ecologie & climat obsolescence

Exit l’obsolescence programmée : le terme n’est pas mentionné une seule fois dans le projet de loi sur la consommation, actuellement discuté par les députés.

La majorité a refusé de voter les amendements du groupe Europe Écologie-Les Verts, qui mettaient en cause cette pratique qui consiste à raccourcir artificiellement la durée de vie d’un produit. La fabrication de biens de consommation volontairement promis à une usure rapide a pourtant des impacts majeurs en terme de production de déchets, et d’emplois dans le secteur de la réparation. Mais les parlementaires n’ont semble-t-il pas eu à cœur de froisser les industriels, en ces temps de crise. Ils ont préféré confier le sujet à un nouveau groupe de travail, dans lequel les distributeurs – principaux opposants à l’extension de la durée de la garantie légale pour les biens de consommation – ne sont même pas présents…

Cela n’a pas empêché le ministre de la Consommation, Benoît Hamon, de prétendre que le texte de loi était « un premier pas contre l’obsolescence programmée » ! Le ministre délégué chargé de l’économie sociale et solidaire et de la consommation, avait pourtant annoncé en septembre 2012 vouloir lutter contre l’obsolescence dans le domaine du numérique. En France, un ordinateur portable est renouvelé en moyenne tous les 3 à 4 ans. Et un téléphone tous les 18 mois [1] ! Des ONG demandent des sanctions contre l’obsolescence programmée et que celle-ci soit considérée comme un délit. Ainsi que l’extension de la garantie de tous les biens de consommation à 10 ans. Le sujet sera-t-il définitivement enterré ? Reste la possibilité que les sénateurs de se fassent entendre et amendent le texte lors de la discussion au Sénat.

Notes [1Lire notamment le rapport des Amis de la Terre « Obsolescence des produits high-tech : comment les marques limitent la durée de vie de nos biens » (décembre 2012), et le site Internet www.dessousdelahightech.org.

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Par Nolwenn Weiler (3 juillet 2013) http://www.bastamag.net/article3172.html


 

Lire la suite

03 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Une ministre de l’écologie, ça ferme sa gueule ou on la démissionne…

Une ministre de l'écologie, ça ferme sa gueule ou on la démissionne... dans Ecologie & climat 82461731_o-300x265

François Hollande a limogé mardi après-midi la ministre de l’Écologie Delphine Batho.

Philippe Martin, a été nommé à sa place. La ministre partant d’un point de vue de toute évidence trop étroit, celui des intérêts de son ministère de l’Écologie, l’un des plus sévèrement touchés par les économies prévues avec une baisse de 7% des crédits, avait osé dénoncer le budget 2014 comme «mauvais». Delphine Batho n’avait même pas émis de doutes, comme l’ont fait d’autres auparavant, sur la politique d’austérité. Mais sa critique a suffi pour qu’elle soit limogée au nom du principe de «solidarité gouvernementale».Derrière cette rupture de discipline, ce que Hollande et Ayrault n’ont pas supporté, c’est surtout la critique de leur absence d’engagement sérieux en matière de politique écologiste. Quoi d’étonnant de la part d’un premier Ministre fervent promoteur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Les députés EELV ont exprimé leur solidarité avec la ministre débarquée. Sans pour autant, eux aussi, dénoncer globalement ce budget comme mauvais parce que budget d’austérité.Il est symp- tomatique de ce gouvernement Hollande-Ayrault qu’il sanctionne pour la deuxième fois une femme ministre de l’écologie pour tenter de mettre de l’ordre dans sa majorité qui prend l’eau de partout. Hollande cherche désespérément à imposer son autorité. Il provoque volontairement une mini crise politique pour obliger ministres et députés Verts à se soumettre ou à se démettre. Une chose est sûre, sa politique d’austérité contre les travailleurs et la population, comme sa politique productiviste et pro nucléaire, servent les seuls intérêts des riches et des patrons. Il est indispensable de préparer les mobilisations pour la mettre en échec en continuant la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et en engageant la lutte pour la défense des retraites.

Montreuil, le 2 juillet 2013

Commentaire: Et si c’était un habile retrait avant les vrais emmerdements: Fessenheim, Brennilis, Landivisiau, Gaz de schiste, Notre Dame des Landes…

Lire la suite

27 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Dans le « Canard Enchaîné »

Dans le

http://blog-de-canard.blog4ever.com/blog/articles-cat-442415-743602-le_canard_du_12_06_2013.html

Lire la suite

26 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Brest. Greenpeace présentera mercredi son expo sur la pêche (OF)

 Greenpeace réclame la fermeture de la pêche au thon rouge

L’association Greenpeace sera présente à Brest dans le haut de la rue de Siam mercredi, vendredi et samedi.

Greenpeace vient présenter à Brest son exposition sur la pêche. Elle s’installe mercredi, vendredi et samedi dans le haut de la rue de Siam, de 10 h 30 à 18 h 30. Greenpeace est en campagne nationale de mobilisation d’adhérents et de donateurs. L’association se revendique « 100 % indépendante financièrement » en refusant les subventions publiques et les soutiens d’entreprises. Pour elle, « c’est le prix de la liberté d’expression ».  Environnement mardi 25 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Greenpeace-presentera-mercredi-son-expo-sur-la-peche_40779-2206074——29019-aud_actu.Htm

 

Lire la suite

26 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Conférence bretonne de l’énergie. Gaspare n’ira plus aux réunions (LT)

Conférence bretonne de l'énergie. Gaspare n'ira plus aux réunions (LT) dans Ecologie & climat autocollant-gaspare

Dans une lettre adressée au préfet de Région et au président du conseil régional, le collectif Gaspare, qui s’oppose à la construction de la centrale au gaz de Landivisiau, annonce qu’il ne participera plus aux réunions de la Conférence bretonne de l’énergie comme c’était le cas auparavant. « Après la publication de notre scénario électrique alternatif breton, le 18 janvier 2013, nous avions pris la décision de renouer le dialogue avec les services de l’État et le conseil régional. Cette décision avait entraîné notre représentation à la 9e CBE, le 22 mars 2013, et la tenue de la réunion en sous-préfecture de Morlaix, le 18 avril 2013. Cet échange technique nous laissait entrevoir l’espoir que notre travail soit reconnu et pris en considération. Nous avions décidé de participer à la réunion plénière extraordinaire en présence de Mme la Ministre Delphine Batho, le 13 mai 2013. Si effectivement, nous avons pu nous exprimer en posant deux questions légitimes, Madame la Ministre en a éludé une partie et signifié une fin de non-recevoir à l’autre, coupant ainsi court à toute forme de dialogue. En nous méprisant de la sorte, nous ne pouvons que constater l’échec de cette participation. Aussi, vous comprendrez que nous ne sommes plus disposés à participer à la CBE qui est une chambre de validation de décisions déjà prises ». 26 juin 2013 à 08h47

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/finistere/conference-bretonne-de-l-energie-gaspare-n-ira-plus-aux-reunions-26-06-2013-2149884.php

Lire la suite

26 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Brennilis : le démantèlement partiel devrait encore durer cinq ans (LT+OF)

Brennilis : le démantèlement partiel devrait encore durer cinq ans (LT+OF) dans Ecologie & climat 29283130

Le projet de démantèlement complet de la centrale nucléaire de Brennilis est toujours au point mort. EDF prépare un nouveau dossier, conforme aux enseignements de l’enquête publique qui avaient conduit l’Autorité de sûreté nucléaire à retoquer son projet initial voici deux ans (la destination finale des déchets irradiés du réacteur était prévue sur le site de Bugey, lequel a fait l’objet d’une interruption de chantier). En attendant, EDF a été autorisée, voici deux ans, à engager le démantèlement partiel. Ces opérations devraient durer environ cinq ans. Il y a un an, le directeur du site, Jean-Christophe Couty, envisageait pourtant une fin de chantier, pour cette phase, à la fin 2014. 26 juin 2013

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/finistere/brennilis-le-demantelement-partiel-devrait-encore-durer-cinq-ans-26-06-2013-2149882.php

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Centrale-nucleaire-de-Brennilis-5-ans-pour-le-demantelement_55257-2206023_actu.Htm

Commentaire: Démanteler, pour mettre où les déchets?

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin