Archive | Douarnenez, le Cap

11 novembre 2019 ~ 0 Commentaire

primelin (npa)

primelin

Le NPA29 a participé à l’hommage antimilitariste aux morts de la grande guerre dont les « fusillés pour l’exemple » toujours pas réhabilités, à Primelin. Ce village possède un Monument aux Morts anti-guerre.

Lire la suite

08 novembre 2019 ~ 0 Commentaire

11 novembre primelin (lt)

primel

11 novembre. Rassemblement pacifiste annuel à Primelin

La Libre-Pensée 29 avec le Mouvement de la Paix (MP), les Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre (4 ACG), l’Université Européenne de la Paix (UEP) et la Confédération Nationale du Travail (CNT) appellent les associations et les citoyens « pacifistes, internationalistes et laïques » du Finistère à se rassembler autour du monument pacifiste à

Primelin, dans le Cap-Sizun, à 11 h 45, le lundi 11 novembre,

« Pour dire non à toutes les guerres, pour la réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple ».

« Dans le combat pour leur honneur et la justice envers ces hommes et leurs familles, une proposition de loi a été rédigée par la Fédération de la Libre-Pensée puis transmise aux groupes parlementaires dans le but qu’elle soit votée à l’Assemblée Nationale, renseigne Martine Subtil, présidente de La Libre-Pensée 29. Dès qu’elle sera déposée, les Pacifistes s’engagent à rencontrer leurs députés pour qu’ils la votent ».

« L’an dernier, un vent de « gloire à la guerre » venant du sommet de l’État a soufflé sur de nombreuses commémorations, avec la volonté d’embrigader la jeunesse, poursuit la militante pacifiste. Cette année, avec le SNU (service National Universel), cette volonté est mise en œuvre. La Libre-Pensée, l’Union Pacifiste de France, d’autres associations pacifistes, des organisations de lycéens et d’étudiants en demandent l’abrogation ».

01 novembre 2019

https://www.letelegramme.fr/

Lire la suite

04 novembre 2019 ~ 0 Commentaire

kerlaz (eau et rivières)

douarnenez

Quel élevage laitier demain ?

Conférence – débat

L’élevage laitier change. Avant de sortir, les vaches sont nourries à l’étable avec du soja d’Amérique, du blé et du maïs. Les surfaces en herbe diminuent sans cesse au profit des grandes cultures.

La biodiversité est mise à mal par l’utilisation systématique des pesticides, la disparition des prairies, des haies et des zones humides. Pourtant, l’élevage à l’herbe est une tradition bretonne qui fait encore aujourd’hui la prospérité des agriculteurs qui le pratiquent.

Le débat sera ouvert à toutes les questions liées à l’avenir de l’élevage laitier comme l’autono-mie des exploitations, l’amélioration de la condition animale et l’évolution de nos modes de consommation.

Ce sera aussi l’occasion de comprendre pourquoi le Plan Algues Vertes de la baie de Douarnenez prévoit d’augmenter les surfaces en herbe et n’y parvient pas et d’expliquer comment les pollutions bactériennes d’origine bovine ont pu entraîner la fermeture de la plage du Ris, toute proche.

Organisé par:

« Eau et Rivieres de Bretagne » et « Baie de Douarnenez Environnement »

Lire la suite

03 novembre 2019 ~ 0 Commentaire

primelin (le télégramme)

tardi drapeau

11 novembre. Rassemblement pacifiste annuel à Primelin

La Libre-Pensée 29 avec le Mouvement de la Paix (MP), les Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre (4 ACG), l’Université Européenne de la Paix (UEP) et la Confédération Nationale du Travail (CNT) appellent les associations et les citoyens « pacifistes, internationalistes et laïques » du Finistère à se rassembler autour du monument pacifiste à

Primelin, dans le Cap-Sizun, à 11 h 45, le lundi 11 novembre,

« Pour dire non à toutes les guerres, pour la réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple ».

« Dans le combat pour leur honneur et la justice envers ces hommes et leurs familles, une proposition de loi a été rédigée par la Fédération de la Libre-Pensée puis transmise aux groupes parlementaires dans le but qu’elle soit votée à l’Assemblée Nationale, renseigne Martine Subtil, présidente de La Libre-Pensée 29. Dès qu’elle sera déposée, les Pacifistes s’engagent à rencontrer leurs députés pour qu’ils la votent ».

« L’an dernier, un vent de « gloire à la guerre » venant du sommet de l’État a soufflé sur de nombreuses commémorations, avec la volonté d’embrigader la jeunesse, poursuit la militante pacifiste. Cette année, avec le SNU (service National Universel), cette volonté est mise en œuvre. La Libre-Pensée, l’Union Pacifiste de France, d’autres associations pacifistes, des organisations de lycéens et d’étudiants en demandent l’abrogation ».

01 novembre 2019

https://www.letelegramme.fr/

Lire la suite

25 octobre 2019 ~ 0 Commentaire

50 ans eau et rivières (france info)

50 ans d’Eau et Rivières de Bretagne et une question : quels droits pour l’eau ?

L’association Eau et Rivières se bat depuis 50 ans pour la qualité et la protection de l’eau en Bretagne. Elle a invité pour son anniversaire, une délégation de Maoris (Nouvelle Zélande), qui s’est mobilisée durant des décennies pour faire reconnaître le côté sacré de son fleuve : le Whanganui.

L’association Eau et Rivières de Bretagne profite de fêter ses 50 ans pour soulever une question de taille : Quels droits pour l’eau ? Une vaste interrogation, qui embrasse aussi bien l’aspect juridique, que des aspects plus spirituels et culturels. Une question, qui s’appuie sur le combat des Maoris, dont une délégation est invitée tout ce week-end en Bretagne, Nancy Tuaine est administratrice du Te Puni Kōkiri (région du Whangaehu Marae) et Jacob Robinson est chercheur en sciences de la terre.

Le fleuve sacré maori WhanGanuy, reconnu comme « être vivant unique »

En 2017, après un siècle et demi de combat, le fleuve sacré Whanganuy a acquis le statut de personnalité juridique, validé par le parlement de Nouvelle Zélande, qui lui reconnaît la qualité d’« être vivant unique ». Une première mondiale et une vraie reconnaissance de la connexion profondément spirituelle entre la tribu, l’Iwi Whanganui et son fleuve ancestral. Cette reconnais-sance, selon la philosophe Catherine Larrère, est « indissociable de la reconnaissance de la culture des Maoris et de la lutte qu’ils ont menée depuis l’arrivée des colons britanniques en Nouvelle-Zélande à la fin du 19è siècle ».

Un fleuve représenté en justice en cas d’atteinte

Ce qui signifie aussi qu’en cas d’atteinte au cours d’eau, celui-ci sera représenté en justice par deux avocats, dont un représentant du Peuple Maori. Au cours de cette longue lutte, les scientifi-ques ont été les alliés du peuple Maori, car les réalités de l’écosystème sont proches des croyances ancestrales.

Lien emblématique pour les militants bretons entre nature et culture

Le 20 mars, une décision du même ordre est prise par la haute cour de l’État himalayen de l’Uttarakhand qui décrète que le Gange et la Yamuna sont des « entités vivantes ».  Et pour les militants bretons qui défendent chez nous l’intégrité des rivières contre les différentes pollutions, ces reconnaissances et les liens établis entre nature et culture, sont emblématiques.

Reportage à Pont-Croix de Muriel Le Morvan, Christian Polet et Gwenaël Hamon

Interviews : Nancy Tuaine, directrice régionale du Ministère Maori - Jacob Robinson, scientifique Maori - Jean Hascoet, Eau et Rivières de Bretagne - Jean Moalic, militant

dour

Grande fête de l’eau à Quimperlé

Toute la journée à partir de 11h ce dimanche, Quimperlé accueille un village de l’eau avec différentes animations, expositions, projections… Cette « Dour Fest », grande fête de l’eau à Quimperlé, commence dès ce vendredi soir par un concert avec Krismenn, Bel air de Forro et Dj Gop. Elle se poursuit samedi matin (11h puis 14h) par des balades urbaines dans cette ville d’eau qu’est Quimperlé.

Conférence ce dimanche 27 octobre, à 14h à Quimperlé.

Une conférence à laquelle participera: Riccardo Petrella, politologue et économiste italien, secrétaire général du Comité international pour un contrat mondial de l’eau ; Valérie Cabanes, juriste, écologiste et essayiste ; Fabrice Nicolino, journaliste à Charlie Hebdo et écrivain, à l’initiative du mouvement « Nous voulons des coquelicots » et Jean-Claude Pierre, écrivain militant, fondateur d’Eau et Rivières de Bretagne et de Nature et Culture.

Krystell Veillard  25/10/2019

https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Lire la suite

16 octobre 2019 ~ 0 Commentaire

île de sein ( fr3)

energie-renouvelable

La justice confirme le monopole d’EDF sur l’approvisionnement en électricité de l’île de Sein

La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé la légalité du monopole d’EDF sur l’appro-visionnement en électricité de l’île de Sein, comme le lui avait suggéré le rapporteur public lors de l’audience, le 24 septembre dernier.

Pour rappel, la société Ile de Sein Energie (IDSE) – porté par une soixantaine d’habitants de l’île – lui avait demandé de lui « transférer » la convention qui lie depuis 1993 l’énergéticien au Syndicat départemental d’énergie et d’équipement du Finistère (SDEF). IDSE avait en effet été déboutée en novembre 2018 par le tribunal administratif de Rennes.
.
« Il est absolument urgent de faire cesser cette pollution :
.
Plus de 420 000 litres de fioul sont brûlés chaque année sur l’île, alors qu’elle ne compte que 120 habitants à l’année », avait insisté l’avocate de la société, à l’audience. « Cela représente plus de 1 220 tonnes de CO2 et cela coûte 450 000 € par an. » 
.
Elle avait aussi rappelé qu’en 1998 et 2003, le fournisseur d’électricité jugeait « urgent » de développer les énergies renouvelables… « L’île de Sein, c’est du vent tout le temps », avait-elle appuyé. « Mais depuis, rien ne s’est passé. »C’est cet « immobilisme » - mais aussi la « gestion dispendieuse » d’EDF et le fait que les installations ne soient « pas convenablement entretenues » - qui avait ainsi été à l’origine de la création d’IDSE.
.
« Ces allégations ne sont corroborées par aucun élément de preuve suffisant », tranche la cour administrative d’appel de Nantes dans son arrêt.« Les droits exclusifs attribués à (…) EDF sont la contrepartie de sujétions que la loi lui impose, en particulier de favoriser la maîtrise de la demande, de concourir à la cohésion sociale au moyen de la péréquation nationale des tarifs, de mettre en oeuvre la tarification spéciale dit « produit de première nécessité » et de maintenir la fourniture d’électricité », ajoute-t-elle. « Ces missions relèvent d’un service d’intérêt économique général. »
.
GF (PressPepper)  15/10/2019
.
.

Lire aussi:

Les habitants de l’île de Sein demandent l’arrêt des groupes électrogènes devant la cour administrative d’appel 

Île de Sein : des habitants mobilisés contre le monopole d’EDF 

Commentaire:

En clair: les renouvelables, çà jamais!

Lire la suite

27 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

28 septembre ivg (npa)

avortement doaurne

28 septembre, journée internationale pour le droit à l’avortement

Manifestons pour que ce droit soit reconnu et effectif !

Le Collectif « Avortement Europe, les femmes décident » appelle à des manifestations partout en France le 28 septembre. À Paris, un rassemblement « pique-nique » est prévu à midi devant l’hôpital Tenon (4, rue de la Chine, Paris 20e) en soutien aux dix années de lutte du collectif unitaire qui a obtenu la réouverture du centre IVG de l’hôpital et qui, aujourd’hui, veille à son bon fonctionnement. Il sera suivi d’un départ en manifestation à 14 heures, sur un parcours permettant de faire le lien avec plusieurs hôpitaux parisiens en lutte.

Droit fondamental

L’objectif de ce collectif d’associations féministes, de syndicats et d’organisations, créé en 2017, est plus que jamais d’actualité : « Nous réaffirmons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé sont des droits fondamentaux pour construire des sociétés où l’égalité entre les femmes et les hommes, en Europe et dans le monde soit enfin reconnue. »

L’accent est mis sur la situation internationale et la nécessaire solidarité avec les luttes des femmes du monde entier : en Europe, avec les Espagnoles en 2015, les Polonaises toujours en lutte, les Irlandaises qui ont ouvert enfin une brèche l’année dernière ; en Amérique latine avec la mobilisation exemplaire des Argentines pour la huitième fois pour conquérir ce droit ; aux USA où, après avoir subi de violentes campagnes des anti-IVG, les femmes voient ce droit remis en cause dans la législation de plusieurs États ; mais aussi en Afrique où des femmes réagissent contre l’interdiction d’avorter.

25 millions d’avortements à risque

Selon l’OMS (source INED), il s’est pratiqué 56 millions d’interruptions volontaires de grossesses dans le monde en 2014 dont 25 millions étaient des « avortements à risque », soit des avortements légaux effectués dans de mauvaises conditions, soit des avortements clandestins. Le droit à l’avortement est limité dans plus de deux tiers des pays. Chaque année, 4,7 % à 13,2 % des décès maternels sont dû à des avortements clandestins.

En Europe, l’avortement est encore totalement interdit à Malte, fait l’objet de législations très restrictives dans de nombreux pays, et est sujet à des remises en causes du fait de gouvernements réactionnaires ou de l’application de mesures d’austérité sur les services publics et sur les services de santé.

En France, plusieurs alertes doivent nous inciter à ne pas baisser la garde. N’oublions pas que ce droit a été acquis suite à des mobilisations importantes du MLAC et du Mouvement de libération des femmes des années 1970. La loi Veil de 1975 a été dans un premier temps une loi d’encadrement avec plusieurs clauses restrictives. Les améliorations successives n’ont été obtenues que grâce aux luttes des femmes dont, entre autres, son remboursement ou le délai de réflexion obligatoire. Mais il reste aujourd’hui un des délais pour avorter parmi les plus courts d’Europe, et la double clause de conscience est de plus en plus invoquée par les médecins, comme en Italie.

Droit à l’IVG rogné

On a ainsi pu voir au mois de mars le docteur Rochambeau, président du principal syndicat des gynécologues, le Syngof, appeler publiquement ses adhérents à faire la grève des IVG pour faire pression sur le gouvernement. Il aura fallu qu’un groupe de jeunes militantes prennent une initiative envers le Conseil de l’ordre des médecins et que certaines portent plainte personnellement contre les responsables de ce syndicat pour que l’affaire n’en reste pas là. Dans le même temps, un reportage sur France 2 donnait la parole à un médecin hospitalier qui expliquait que lui ne pratiquait les IVG que jusqu’à 12 semaines d’aménorrhée et n’hésiterait pas à invoquer la clause de conscience si on voulait lui imposer d’en faire jusqu’à 14, ce qui pourtant est la loi.

Si on ajoute à cela la situation de pénurie dans les hôpitaux et les projets gouvernementaux de suppression de postes, on voit bien par où le droit à l’IVG est aujourd’hui rogné et risque de l’être encore plus demain sans un rapport de forces tenace et conséquent.

Commission nationale d’intervention féministe

Site du Collectif « Avortement Europe, les femmes décident » : http://avortementeurope.org/

Jeudi 26 septembre 2019

https://npa2009.org/

Lire la suite

25 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

ivg douarnenez (ouest-france npa)

avortement

Douarnenez. Journée mondiale pour le droit à l’IVG 

Mobilisation jeudi 26 et samedi 28 septembre

La projection du documentaire #Female Pleasure et une manifestation à l’occasion de la journée du droit à l’avortement rythmeront cette dernière semaine de septembre. Ces deux événements sont organisés par le Planning familial de Douarnenez (Finistère).

Pour la dernière semaine de septembre 2019, le Planning familial de Douarnenez (Finistère) propose deux événements. À l’honneur pendant ces manifestations : la liberté des femmes de jouir de leurs corps comme elles l’entendent.

CARTON_-_female_pleasure_-04_juin

Jeudi 26 septembre, à 20 h 45, au cinéma Le Club : #Female Pleasure

« #Female Pleasure est un documentaire féministe, de la réalisatrice Barbara Miller. Elle retrace le parcours de cinq femmes impressionnantes à travers le monde. Cinq héroïnes, cinq pays, même combat : s’affranchir des préjugés, combattre les violences faites aux femmes, conquérir le droit à disposer de son propre corps. Brisons le silence, soyons invincibles, revendiquons #Female Pleasure ! » écrit le Planning familial douarneniste dans un communiqué.

Ce film documentaire est sorti en mai 2019. Il sera diffusé au cinéma Le Club de Douarnenez, jeudi 26 septembre à 20 h 45. La projection sera suivie d’une discussion organisée par le Planning familial, en partenariat avec l’association Toile D’essai. Le film est en version originale anglaise, sous-titrée français.

avortement

avortement doaurne

Samedi 28 septembre 11H devant les halles: Journée pour le droit à l’avortement

À l’occasion de la Journée mondiale pour le droit à l’avortement, le Planning familial de Douarnenez organise un rassemblement devant les halles, à 11 h : « Il y aura une sono et des militantes liront un extrait du livre J’ai avorté et je vais bien, merci !, du collectif Les filles des 343 (militantes féministes et du droit à l’avortement) », explique Monique Prévost, fondatrice du Planning familial Penn sardin.

 Les femmes qui le désirent peuvent nous envoyer leur témoignage au sujet de l’avortement. Les textes reçus seront lus en public, anonymement. Les textes peuvent être adressés par mail (planningfamilial.douarnenez@gmail.com). 

24/09/2019
.
.
Lire aussi:
.

Lire la suite

17 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

douarnenez climat (lt of)

douanenz

Marche pour le climat. Nouvelle mobilisation samedi 21 septembre

« Les citoyens pour le climat » vont à nouveau se mobiliser un peu partout en France, entre le 20 et le 27 septembre. À Douarnenez, un appel à une deuxième « Marche pour le climat » est lancé, pour samedi.

À l’appel du mouvement international « Les citoyens pour le climat », plus de 400 personnes étaient descendues dans la rue le 16 mars à Douarnenez pour une « Marche pour le climat ». Appel relayé par les associations Les coquelicots-Douarnenez, Baie de Douarnenez.

15 septembre 2019  Marie-Line Quéau

https://www.letelegramme.fr/

Lire aussi:

La Marche pour le climat fait sa rentrée, samedi 21 septembre (OF)

 

Lire la suite

12 septembre 2019 ~ 0 Commentaire

plogoff (douarnenez)

plog

Avant-première « Plogoff, des pierres contre des fusils »

  •  
    Jeudi 19 septembre 2019  21:00
  •  
    Cinéma Le Club 39, rue Berthelot, 29100 Douarnenez
Dans le cadre de l’inauguration du Pôle Audiovisuel Douarnenez-Cornouaille, présentation en avant-première de la version restaurée de Plogoff, des pierres contre des fusils, en présence de Nicole et Félix Le Garrec (réalisatrice et chef opérateur).
.

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin