Archive | Concarneau, Fouesnant, Rosporden

31 janvier 2014 ~ 0 Commentaire

Concarneau, 5 % de chômeurs en plus en 2013 (of)

y en a marre

L’année 2013 s’est terminée avec 3 821 demandeurs d’emploi à l’agence Pôle Emploi de Concarneau, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2012.

L’augmentation du nombre de chômeurs de catégories A, B et C correspond aux moyennes départementale et régionale (+ 4,1% pour le Finistère et + 5,4% pour la Bretagne). En revanche, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a augmenté plus fortement dans l’agglomération concarnoise (+8,7 % en 2013 par rapport à 2012) que dans le reste du département, qui compte 4,6 % de chômeurs en plus.

Ces augmentations restent moins importantes que celles enregistrées l’année précédente. Entre 2011 et 2012, l’agence concarnoise de Pôle Emploi avait enregistré 9,8 % de chômeurs en plus, toutes catégories confondues, les inscriptions en catégorie A ayant, elles, augmenté de 11 %. Concarneau – 30 Janvier

http://www.ouest-france.fr/emploi-concarneau-5-de-chomeurs-en-plus-en-2013-1892756

 

Lire la suite

25 novembre 2013 ~ 0 Commentaire

Bro goz

becassine

Le Gwenn ha du (drapeau breton) serait « sinistre » (selon certains « jacobins »)  et le Bro Goz alors?

Bro goz ma zadoù (Vieux pays de mes pères) est l’hymne national de la Bretagne. Il est inspiré de l’hymne national du Pays de Galles, Hen Wlad Fy Nhadau (Vieille terre de mes pères). L’hymne de Cornouailles, Bro Goth Agan Tasow l’équivalent en cornique, reprend lui aussi l’air de l’hymne gallois. Enfin, on le retrouve aussi chez le peuple Khasi dans le nord-est de l’Inde.En ce jour de lutte contre les violences faites aux femmes, ce peuple vit un « matriarcat » très favorable aux filles.

Le Bro Goz ma Zadoù fût entonné par des otages du camp de Chateaubriant.

En septembre 1939, le Docteur Jacq participa à la restructuration clandestine au Huelgoat (An Uhelgoat) du Pcf,  qui venait d’être interdit,  par le gouvernement Daladier à la suite du pacte germano-soviétique. Déchu de son mandat municipal, il se vit privé par la mairie des bons d’essence nécessaires pour exercer son métier !  Il parcourut alors à pied ou à vélo le canton pour continuer à apporter les soins à ses malades. Il fut arrêté par les gendarmes  du Huelgoat le 3 juillet 1941 puis conduit au camp d’internement de Châteaubriant.

Dans ce camp, Le Docteur Jacq dispensa durant sa captivité des cours de breton pour les autres otages du camp et mit en place une chorale bretonne. Chorale bretonne qui entonna le Bro Goz, en même temps que La Marseillaise et L’Internationale le 22 octobre 1941 lorsque 27 internés (parmi lesquels Pierre Guéguin et Guy Môquet) furent conduits au poteau d’exécution. Le 15 décembre 1941, le Docteur Jacq, fût fusillé par les soldats nazis.

La reconnaissance tardive de la présence de militants trotskistes parmi les fusillés

Pendant longtemps, l’appartenance au courant trotskiste de Marc Bourhis fut occultée. En 1980, une polémique oppose un militant communiste, ancien interné de Châteaubriant, qui nie que Marc Bourrhis soit trotskiste, à Alain Krivine, dirigeant de la LCR. Pourtant, le dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français de Maîtron et Pennetier établit clairement cette appartenance. Leurs auteurs démentirent publiquement l’ancien interné de Châteaubriant.

La polémique porte aussi sur Pierre Guéguin, présenté comme « communiste » par le PCF, mais qui avait rompu avec ce parti lors du Pacte germano-soviétique de 1939 et était devenu sympathisant trotskiste. Ce n’est qu’en 2003 que L’Humanité reconnaît les sympathies trotskistes de l’ancien maire de Concarneau.

Sources: http://an-uhelgoad.franceserv.com/6aout1944.htm  et Wikipédia

Lire la suite

25 septembre 2013 ~ 0 Commentaire

Rosporden, Boutet-Nicolas : l’avocat des salariés dénonce le « diktat » de la direction (LT+OF)

Rosporden, Boutet-Nicolas : l'avocat des salariés dénonce le

Les salariés des sites de Boutet-Nicolas menacés de fermeture par la Cecab, à Rosporden (29), étaient appelés à débrayer pour participer à une assemblée générale, ce mardi matin.

Les avocats du comité d’entreprise, Mes Brun et Le Guillou-Rodriguez, ont expliqué les raisons du blocage actuel des discussions avec la direction. Selon eux, la Cecab refuse d’intégrer dans le Plan de sauvegarde de l’emploi,  la question des saisonniers et celle de l’indemnité de sauvegarde de l’emploi pour favoriser les reclassements. Elle rejette aussi la confidentialité des échanges, « ce qui lui permettrait d’instru- mentaliser plus tard les différents propos », signale Philippe Brun, avocat rémois spécialisé dans ce type de combats. Il parle de « politique de la canonnière » et d’un « diktat » imposés par la Cecab et donne une chance sur deux à un maintien de l’activité à Rosporden.

http://www.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimperle-concarneau/concregion/rosporden/rosporden-boutet-nicolas-l-avocat-des-salaries-denonce-le-diktat-de-la-direction-24-09-2013-2245200.php

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Rosporden.-Les-negociations-chez-Boutet-Nicolas-au-point-mort_40788-2231938_actu.Htm

Lire la suite

26 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Concarneau, comité de défense de l’hôpital, action ce matin (LT)

Concarneau, comité de défense de l'hôpital, action ce matin (LT) dans Concarneau, Fouesnant, Rosporden 1242

Le comité de défense de l’hôpital de Concarneau sera sur le marché ce matin, à partir de 10 h.

Il entend informer les habitants et les touristes sur la situation des urgences et du scanner, chacun étant invité à donner son avis. Il sera possible de soutenir les actions du comité en adhérant (cotisation de 3 € minimum). À partir de midi, un pique-nique (apporté par chacun) est organisé devant les halles. 26 juillet 2013 à 06h59

Lire la suite

28 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Rosporden Boutet Nicolas. La CFDT veut saisir le tribunal (Lt)

Rosporden Boutet Nicolas. La CFDT veut saisir le tribunal (Lt) dans Concarneau, Fouesnant, Rosporden 130109103520043_7_000_apx_470_

Une vingtaine de salariés d’Aucy se sont rendus au siège de la Cecab à Theix ce matin dès 8 h 30 où se tenaient les assemblées générales statutaires de plusieurs sites, dont celui de Boutet Nicolas à Rosporden.

Deux salariés du site de Rosporden étaient présents accompagnés de salariés de l’Union fermière morbihannaise de Locminé, de Val d’Aucy et de Maingourd. Il a bien-sûr été question du projet de réorganisation de la branche conserve de légumes et plats cuisinés du groupe qui prévoit la fermeture de deux sites dont Boutet Nicolas à Rosporden à l’horizon mars 2014.

Devant le tribunal « Boutet Nicolas, c’est 220 équivalents temps plein et ils ne proposent des reclassements que pour les 150 CDI, dit Fabien Le Corre, délégué CFDT Boutet Nicolas. Mais les mesures d’accompagnement du Plan de sauvegarde de l’emploi sont suspendus étant donné leurs faiblesses au vu des moyens du groupe. On va donc aller devant le tribunal ». Concrètement, la CFDT estime le PSE ne prend pas en compte le maintien du pouvoir d’achat des salariés : « C’est-à-dire le maintien des salaires et les compensations pour frais de route sachant que les reclassements proposés sont à Saint-Thurien ( 87 postes chez Peny) et au Faouët ( 50 postes à la conserverie morbihannaise) ».

Des reclassements…« 376 reclassements sont proposés sur la branche légumes de conserve, indique Denis Ernotte, responsable communication,dont 140 près de Rosporden. Si on ferme ces sites, c’est pour la sauvegarde de la compétitivité. Il faut aujourd’hui des sites plus gros et moins nombreux. Le standard, c’est 80.000 à 100.000 tonnes de production /an ». La CFDT estime qu’il n’ y a pas de raison économique à la fermeture de Boutet Nicolas :  » En 2012, Boutet Nicolas a fait 3,3 M€ de déficit mais il faut enlever 2,9 M€ provisionnés pour le plan social. Il reste donc 400.000 €. Ce n’est rien. La branche conserve est rentable car elle a fait 90 M€ de bénéfice en dix ans. En fait on subit une restructuration pour combler les pertes de Gad soit 50 M€ en deux ans. Cela peut mettre en difficulté l’ensemble du groupe ». « Ces deux dossiers ont leur propre vie. On doit régler le problème de compétitivité », répond Denis Ernotte.

Lire la suite

14 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Rosporden. Débrayage chez Boutet-Nicolas (OF)

Rosporden. Débrayage chez Boutet-Nicolas (OF) dans Concarneau, Fouesnant, Rosporden 130109103520043_7_000_apx_470_

La dernière réunion du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) à Boutet-Nicolas a lieu ce vendredi matin à Rosporden. Avec un dernier débrayage des salariés, postés à l’entrée de la Rocade nord, dès  8 h 30. Excédé par le déroulement du PSE, le personnel avait déjà débrayé jeudi matin, bloquant l’accès du site de la Rocade Nord, une partie de la journée.

« Rien n’a évolué »

« Rien n’a évolué au fil des réunions, déplorait hier Fabien le Corre, délégué CFDT du comité d’entreprise. Notre revendication principale, au sujet du reclassement interne, est le maintien du salaire, actuellement de deux ans seulement. On estime que le PSE est nettement inférieur à celui qui avait été négocié, lors de la fermeture en 2008, du site de Carhaix. À ce jour, la direction n’a rien accepté, hormis s’agissant de la mutuelle. »

« On va dénoncer le PSE » Après cette dernière réunion, le dossier du PSE sera déposé au tribunal de grande instance. « On va dénoncer à nouveau le PSE, trop faible, et insister sur l’absence de raison économique », annonce d’ores et déjà Fabien Le Corre. Samedi, à 10 h 30, à l’ancienne salle de la mairie, une assemblée générale réunira le personnel et les avocats. Faits de société vendredi 14 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Rosporden.-Debrayage-chez-Boutet-Nicolas_40771-2202479-pere-redac–29232-abd_filDMA.Htm

Lire la suite

06 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Quimperlé-Concarneau. La Ligue des Droits de l’Homme manifeste à Quimper (OF)

Quimperlé-Concarneau. La Ligue des Droits de l'Homme manifeste à Quimper (OF) dans Antifascisme clement-300x248

La section de Quimperlé-Riec-Concarneau de la Ligue des Droits de l’Homme s’associe à la section de Quimper et sera présente au rassemblement prévu place Saint-Corentin ce soir à 18 h 30.

« L’agression mortelle de Clément Méric, militant antifasciste à Paris, par des skinheads issus de l’extrême-droite nous rappelle que la peste brune est plus que jamais là et que nous ne devons pas la laisser passer. La LDH appelle l’ensemble des organisations politiques, associatives, syndicales républicaines à se rassembler en mémoire de Clément Méric et montrer que Quimper combat et combattra les forces fascisantes » déclare la Ligue des Droits de l’Homme dans un communiqué.

Rassemblement place Saint-Corentin à 18 h 30 le jeudi 6 juin 2013 

Droits de l’homme jeudi 06 juin 2013

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin