Archive | Carhaix Kreiz Breiz

15 juin 2017 ~ 0 Commentaire

médiapart (révolution permanente)


.

Nouvelle « ferranderie »: Révélations de Médiapart : Richard Ferrand dans une nouvelle affaire immobilière

Selon Mediapart, le ministre de la Cohésion des territoires se serait enrichi en revendant une partie de sa permanence parlementaire, qu’il aurait achetée avec des fonds publics.

Deux semaines après l’ouverture d’une enquête judiciaire par le parquet de Brest concernant ses magouilles avec les Mutuelles, Richard Ferrand se retrouve de nouveau mis au centre d’une affaire, toujours sur fond d’opération immobilière trouble. Celui-ci n’a pour l’instant pas répondu aux accusations.

Cette affaire remonte à septembre 2016, quand l’actuel Ministre de la cohésion des territoires était alors député du Finistère du PS.

Alors qu’il était en partance pour le mouvement En Marche, celui-ci aurait revendu une partie de sa permanence parlementaire à la section locale du PS. Ce qui lui aurait permis de se mettre 40 000€ dans la poche. Cette permanence, il l’avait acquise en 2012, au lendemain de son élection comme député. Plutôt que de louer une permanence parlementaire, Richard Ferrand aurait préféré acheter « un rez-de-chaussée de maison à Châteaulin, deuxième ville de sa circonscription, au prix de 115 000 euros pour 130 m2 environ. » Un emprunt lui avait alors été accordé.

Mais le site s’interroge : avec quel argent l’a-t-il remboursé ? « Pour régler ses mensualités, le député Ferrand a-t-il utilisé des fonds publics, en l’occurrence son IRFM (son indemnité parlementaire pour frais de mandat) ? » Si c’est le cas, le ministre « aurait ainsi réussi une sacrée culbute : acquérir un bien immobilier avec l’aide de fonds publics, en conserver une partie à la fin de son mandat, en revendre une autre à des concurrents politiques. »

Une pratique bien connue

Ces dernières années, plusieurs députés, comme Jean-Jacques Urvoas (PS) ou Muriel Marland-Militello (UMP),ont été épinglés pour avoir financé l’achat de leur permanence parle- mentaire avec leur indemnité représentative de frais de mandat (IRFM). Et ce ne sont pas les seuls. Cette combine a été légale pendant de nombreuses années, et permettait donc aux députés de devenir propriétaire avec de l’argent public !

Et donc de s’assurer des revenus supplémentaires après avoir quitté l’hémicycle. Au fil des années et des scandales, cette pratique est devenue de plus en plus difficile à défendre, jusqu’à ce que l’Assemblée Nationale interdise aux députés de se servir de l’IRFM pour « toute dépense afférente à une nouvelle acquisition de biens immobiliers, qu’ils soient destinés à héberger la permanence ou à tout autre usage ».

Quand ce système encourage le vol

Il aura fallu de nombreux scandales pour que l’Assemblée mette fin à cette pratique d’enri- chissement personnel avec l’argent du contribuable. L’acquisition d’un bien immobilier n’est pas la seule manière qu’ont les députés pour profiter personnellement de l’enveloppe parlemen- taire de plus de 5 000€ par mois que représente l’IRFM et qui est censée dédommager les députés pour leur frais liés à leur activité parlementaire (transports, restauration, etc).

En effet, de nombreux députés assument sans rougir utiliser cette enveloppe pour leur frais personnels, comme par exemple des vacances en famille à l’autre bout du monde !

En 2012, le député socialiste de l’Ardèche, Pascal Terrasse, s’est fait pincer après avoir utilisé son IRFM pour des voyages privés en Espagne, au Sénégal et en Egypte. L’élu avait alors déclaré « tout ce qui n’est pas interdit est autorisé ». Enfin, l’IRFM vient s’ajouter à leur salaire mensuel et à diverses enveloppes (pour ses assistants parlementaires, pour du matériel hifi, pour des frais de courrier postal etc) dont chaque député peut disposer sans qu’aucune transparence ne lui soit demandée.

Ces « affaires », à l’image de celles qui viennent entacher le gouvernement Macron, sont un fait indissociable de la vie politique dominante qui ne date pas d’hier.

Loin d’être des accidents ces pratiques sont légitimées et encouragées par les règles de leur « démocratie ». Et malgré l’hypocrisie du « renouvellement » du personnel politique et la « moralisation » de la vie politique dont Macron se fait le chantre, rien ne change…

Marina Garrisi mardi 13 juin

http://www.revolutionpermanente.fr/

Lire la suite

12 juin 2017 ~ 0 Commentaire

carhaix poher (ouest france)

y-en-a-marre

Débrayage des agents territoriaux de Carhaix et de Poher communauté

Une quarantaine d’agents territoriaux ont débrayé ce vendredi devant la mairie de Carhaix (Finistère)

Ce vendredi, de 9 h à 10 h, les agents territoriaux de Carhaix et de Poher communauté se sont rassemblés devant la mairie de Carhaix pour faire entendre leurs revendications. Ils souhaitent la pérennisation des emplois, l’embauche de personnels, la prise en compte des risques psychosociaux…

Ce vendredi, de 9 h à 10 h, une quarantaine d’agents territoriaux de Carhaix et de Poher communauté (Finistère) ont débrayé devant la mairie de Carhaix. Ils ont interpellé le maire et président de la communauté de communes, Christian Troadec, sur leurs conditions de travail.

Pour des meilleures conditions de travail

Sous la bannière de la CGT, les agents demandent, entre autres : « une pérennisation des emplois contractuels, l’embauche de personnels, la revalorisation du régime indemnitaire, la prise en compte des risques psychosociaux et le renouvellement du matériel » Reçus il y a une quinzaine de jours par Christian Troadec, les agents ne constatent «aucune évolution depuis. » Le maire et président répond que « la campagne des législatives est prioritaire pour l’instant ». Ce vendredi, Christian Troadec a reçu les agents à huis clos.

Menace de grève

Si des solutions ne sont pas trouvées, les agents menacent de faire grève.

12/06/2017

http://www.ouest-france.fr/

Lire la suite

08 juin 2017 ~ 0 Commentaire

st michel de braspart (ouest france)

nato

Saint-Michel de Brasparts. Une trentaine de manifestants contre l’OTAN

Une trentaine de manifestants se sont retrouvés à l’appel du Mouvement pour la Paix, à l’occa- sion du début des manœuvres militaires et aéroportées de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord) en Bretagne. Une manifestation aussi politique : des candidats de gauche aux législatives ont accompagné les manifestants.

« Nous sommes insurgés contre les manœuvres de l’OTAN qui a choisi de venir à la pointe de Bretagne, un lieu déjà hautement militarisé, a déclaré Christian Colimard, coordinateur du Mouvement pour la Paix du Sud-Cornouaille. La France doit se libérer de la dépendance de l’OTAN, et ne doit plus conditionner sa défense à cette organisation issue de la guerre froide. »

Vent violent

Sous le soleil, accompagné d’un vent violent, les manifestants ont grimpé les marches qui séparent le parking de la chapelle du Mont Saint-Michel. Parmi eux, le secrétaire régional du PCF accompagné du candidat aux législatives sur la 6e circonscription, Maxime Paul. « Nous appelons à une conférence européenne sur la sortie de l’OTAN, pour construire une Europe des peuples et des nations souveraines. Et nous voulons engager une transition en Bretagne pour une sortie du nucléaire civil (sans blague? note du blog) et militaire. »

Candidats en campagne

Jean-Michel Lucas, candidat de la France Insoumise aux législatives sur la 6e circonscription, estime qu’« il faut sortir de l’OTAN. Nous sommes contre le nucléaire civil et militaire. Nous demandons la reconversion de l’île Longue et de la centrale nucléaire de Brennilis en centre de formation professionnelle spécialisé dans le nucléaire ».

06/06/2017  Philippe Attard

http://www.ouest-france.fr/

Lire la suite

29 mai 2017 ~ 0 Commentaire

carhaix otan (fr3)

Manif pour la paix et contre l’Otan à Carhaix, reportage de Maïna Sicard-Cras et Catherine Aubaile – images d’archives de la base navale de Landivisiau (29) Interview : Roland Nivet, Porte parole du Mouvement de la paix (France)

Des pacifistes dénoncent les exercices militaires organisés par l’Otan en Bretagne

Un collectif de militants pacifistes bretons s’est rassemblé à Carhaix  ce dimanche 28 mai pour dénoncer les exercices militaires de l’Otan prévus en Bretagne, ce mois de juin. Des manoeu- vres qui selon eux montrent l’engagement de la France dans de nouvelles guerres et non vers la paix.

A l’heure ou Donald Trump veut renforcer le budget de l’Otan (Organisation politico-militaire des pays signataires du traité de l’Atlantique Nord), des exercices militaires de l’Otan sont organisés du 6 au 16 juin prochain dans le Finistère. Des manoeuvres qui vont rassembler plus de 800 pilotes et techniciens internationaux. Douze pays seront en effet représentés sur les 28 membres de l’organisation. Des exercices qui rendent furieux Roland Nivet, le porte parole du mouvement de la paix en France. « On voit bien que la France ne s’engage pas vers la paix, mais prépare de nouvelles guerres ». Avec lui, quelques 200 militants pacifistes ont donc manifesté aujourd’hui dans les rues de Carhaix contre ce projet.

L’opération Tiger Meet inquiète les pacifistes

C’est au total plus de 63 avions qui vont quadriller le ciel du Finistere durant dix jours. Des manoeuvres militaires qui auront lieu avant tout sur les bases de Landivisiau et de Lanvéoc, déployant près de 800 pilotes et techniciens internationaux. Cette Opération appelée Tiger Meet inquiète les pacifistes venus manifester ce dimanche après-midi à Carhaix, des militants, pour qui l’Otan n’est pas du tout perçu comme un instrument de défense collective mais plutôt comme un facteur de guerre, coûteux et inadéquat pour un processus de paix.

Le mouvement de la paix à d’ores et déjà prévu une nouvelle manifestation : Le 6 juin prochain, premier jour des exercices militaires de l’Otan dans le Finistère.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/

Lire la suite

29 mai 2017 ~ 0 Commentaire

affaire ferrand (2)

mut

Épinglé par Le Canard enchaîné, Ferrand parle de « dénonciations calomnieuses

Selon Le Canard enchaîné, les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était le directeur, auraient loué des locaux à une société appartenant à sa compagne.

Dans un communiqué, le ministère de la Cohésion des Territoire assure de la probité de Richard Ferrand, après la révélation du Canard Enchaîné.

Le ministre de la Cohésion des Territoires Richard Ferrand a évoqué mercredi des « dénon- ciations calomnieuses » après la révélation dans Le Canard Enchaîné de la location de locaux appartenant à sa compagne par les Mutuelles de Bretagne à l’époque où il en était le directeur.

Ferrand n’a « rien à se reprocher ». « Cette polémique est le fruit de la nomination récente de Richard Ferrand au Ministère de la Cohésion des Territoires », estime le ministère dans un communiqué.  »Cette nouvelle responsabilité a conduit à donner de manière injustifiée de l’écho à des dénonciations calomnieuses qui poursuivent Monsieur Ferrand depuis de longues années, sans qu’il n’ait rien à se reprocher : il est au contraire unanimement reconnu qu’il a su redresser les Mutuelles de Bretagne, sauver 120 emplois et en créer plus de 200″, ajoute-t-il.

Un « choix économique de bonne gestion ». Selon Le Canard Enchaîné, les faits remontent à 2011 : à Brest, les Mutuelles de Bretagne qui souhaitent louer des locaux commerciaux pour ouvrir un centre de soins, choisissent entre trois propositions celle d’une société immobilière appartenant à la compagne de Richard Ferrand.  »Cette décision a été prise dans la pleine connaissance des liens qui unissaient Richard Ferrand et la propriétaire des locaux, dans le respect de toutes les règles en vigueur par le Conseil d’administration, seul décisionnaire, et dont Richard Ferrand n’a jamais été membre », assure le ministère, estimant qu’il s’agissait également d’un « choix économique de bonne gestion pour les Mutuelles ».

Castaner souligne « la probité » de Ferrand. Sur Europe 1 mercredi matin, Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a déclaré :  »Ça tombe mal parce que ça crée la suspicion dans un contexte de suspicion, je ne veux pas être langue de bois sur le sujet (…) Ça meurtrit évidemment Richard qui est un homme d’une probité exceptionnelle (…) mais une chose est sûre, il n’y a rien d’illégal, il n’y a rien qui ne serait pas moral », a-t-il certifié.

24 mai 2017

http://www.europe1.fr/

Lire aussi:

.
.

Affaire Ferrand : le témoin et le document qui sèment le trouble (Le Parisien)

Le lucratif montage immobilier de Richard Ferrand et son épouse fait polémique (Le Parisien)

Affaire Ferrand : l’avocat à l’origine de l’opération immobilière enfonce le ministre (JDD)

ferand

ferrand

ferrand

of

OF 29 mai

of 2 juin

Ouest France 2 juin

Lire la suite

28 mai 2017 ~ 0 Commentaire

collorec linky (le télégramme)

compteurs linky

Compteurs Linky. Un collectif créé

Le conseil municipal avait délibéré pour refuser leur installation, délibération qui avait ensuite été annulée par le sous-préfet pour cause d’illégalité.

Un collectif stop Linky Aquarius Collorec vient de se constituer afin d’informer la population de la commune sur les compteurs communicants et notamment le Linky, qui devrait arriver à Collorec prochainement.
Selon la directive européenne du 13 juillet 2009, la mise en place de ces compteurs doit être faite « sous réserve d’une évaluation économique favorable de l’ensemble des coûts et des bénéfices pour le marché et pour le consommateur ». Ce qui n’est pas le cas pour le consom-mateur selon une lettre de mai 2017 du médiateur de l’énergie. Le collectif considère le Linky « dangereux, intrusif et inutile ». Des plaintes ont été déposées face à des installations qui ont été faites malgré le refus des habitants. «Carhaix a déjà pris des dispositions pour empêcher le déclassement des compteurs existants et nous souhaitons que la commune fasse de même ».

.

Une pétition lancée

Une lettre demandant à leurs élus de refuser le déclassement des compteurs existants a déjà été signée par 125 Collorecois. Le collectif tient des modèles de lettres de refus à disposition des habitants et une permanence sera assurée le 24 juin, de 11 h à 12 h 30, à la Maison pour tous.

27 mai 2017

Contact :
Tél. 06.04.00.00. 04 / sla.collorec@yahoo. com

Lire la suite

14 mai 2017 ~ 0 Commentaire

législatives 6è (npa)

npatt

Commentaire: Le NPA a été à l’initiative de cette réunion pour l’ »Unité pour battre Richard Ferrand ».

L’impossible union des gauches à Carhaix-Châteaulin (Ouest France)

Logo NPA horizon

Déclaration du NPA:
.
Les expériences unitaires des gauches anticapitalistes, antilibérales, écologistes et interna-tionalistes dans la 6ème circonscription du Finistère pouvaient nous laisser espérer une unité  contre les droites, l’extrême droite, contre la politique libérale, anti-démocratique et de régression des acquis sociaux promis par Macron et ses futurs élus.
.
Le NPA s’est efforcé d’aller dans le sens de cette unité.
.
Malheureusement les absents qui ont décliné l’invitation comme les présents à la rencontre de samedi ont plutôt , avec des nuances, fait le choix de la division et de la dispersion.
.
Cet émiettement, face aux dangers sociaux et politiques qui nous guettent aura de lourdes conséquences pour les plus démunis, les exploités, les opprimés. Cette séquence des législa- tives pour la vraie gauche, ici et ailleurs, a un goût amer d’une défaite électorale annoncée.
.
Raison de plus pour ne pas en rester là et préparer d’ores et déjà le troisième tour social, celui des résistances sociales, des manifestations de rue, de la construction d’un front social et démocratique pour contrer les politiques libérales et austéritaires qui vont se poursuivre et s’amplifier.
.
De ce constat, tout en regrettant amèrement que les égos et les appareils passent avant les intérêts de la classe ouvrière, nous avons décidé de ne pas présenter de candidature NPA sur la 6e circonscription du Finistère.
.
C’est à cette lutte, ces luttes que le NPA consacrera son énergie.
.
Pour le NPA, Matthieu Guillemot

Lire la suite

25 avril 2017 ~ 0 Commentaire

carhaix palestine (afps)

car1.jpg

car2.jpg

À Carhaix, le 13 mai : « L’apartheid israélien, et dans Gaza en cage, la résistance de la population » avec Pierre Stambul et Sarah Katz

Dans le cadre du 3ème Printemps pour la Palestine de Centre-Bretagne

Samedi 13 mai – 18 h 30
Salle de la CCI, rue Jean Monnet – Carhaix
Pierre Stambul et Sarah Katz,
membres de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix),
de retour de Gaza.
« L’apartheid israélien, et dans Gaza
en cage, la résistance de la population »

Rendez-vous

  • À Carhaix (29), « L’apartheid israélien, et dans Gaza en cage, la résistance de (…) 
    Le samedi 13 mai 2017 à 18h30
    Salle de la CCI,
    rue Jean Monnet – Carhaix

http://www.ujfp.org/

Lire la suite

21 avril 2017 ~ 0 Commentaire

carhaix bonnets rouges (ouest france)

 bonnets rouges

Quand Philippe Poutou cite son « camarade de Carhaix »

Lors de l’Émission politique de France 2, jeudi soir, qui a vu défiler les candidats à la prési- dentielle, Philippe Poutou a cité « son camarade » Matthieu Guillemot, qui tient un restaurant à Carhaix. Jeudi soir, lors de l’Émission politique de France 2, les journalistes ont questionné Philippe Poutou pour savoir s’il avait de l’estime pour certains patrons. Le candidat du NPA a alors répondu que oui, en citant le patron du cirque Romanès et celui d’un restaurant carhaisien. Le Carhaisien en question, c’est son « pote » Matthieu Guillemot, qui tient le restaurant « Les Bonnets Rouges » à Carhaix. Le restaurateur est conseiller municipal à Carhaix. L’un des très rares élus du Parti de Philippe Poutou.

« La famille »

Il milite au NPA depuis 2002. (Alors « LCR » note du blog) « Alors oui, Poutou, Besancenot… c’est la famille, les camarades », sourit ce dernier. Quand on lui demande s’il n’y a pas d’anta- gonisme à être patron et encarté au NPA, le restaurateur répond: «Non ! On ne parle pas d’une classification hiérarchique, mais d’une classification sur le revenu. Notre combat, c’est la lutte des classes. Il y en a plein des petits patrons, des boulangers, des artisans, qui travaillent des heures et des heures et qui arrivent à peine à se dégager un Smic. Ce sont ces gens-là qui sont à la base de notre programme ! ».

Il n’empêche : Philippe Poutou lui-même a indiqué, après son intervention, qu’il espérait que la citation de son « pote » ne lui rapporterait quand même pas de trop de clients en plus. « Parce que c’est petit, chez lui ! » Un conseil, du coup : réservez.

21/04/2017 Ouest-France

http://www.ouest-france.fr/

Lire la suite

20 avril 2017 ~ 0 Commentaire

callac palestine (afps)

printemps-62e94

Printemps de la Palestine – projection

Cinéma d’Argoat – Callac

Lundi 24 avril – 20 h 30

3000 nuits

Un film de Mai Masri

La révolte gronde dans une prison israélienne, où sont détenues des prisonnières politiques palestiniennes. Layal, une jeune institutrice de Naplouse, vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée, elle s’habitue progressivement à l’univers carcéral. Mais Layal découvre qu’elle est enceinte. Envers et contre tous, elle décide de garder l’enfant.

Débat avec Yves Jardin, responsable AFPS au groupe de travail sur les Prisonniers Palestiniens.

Télécharger le programme

AFPS Centre Bretagne

http://www.france-palestine.org/

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin