Archive | Brest et région

14 août 2013 ~ 0 Commentaire

Brest, des agents de la collecte des ordures bientôt en grève toute la journée? (OF)

Brest, des agents de la collecte des ordures bientôt en grève toute la journée? (OF) dans Brest et région manara-marre

Ce mercredi matin, les agents de la collecte des ordures qui sont en grève avaient décidé de faire « un petit tour », dixit le syndicat Force ouvrière (FO), dans les locaux de Brest métropole océane (BMO), rue Coat Ar Guéven.

Depuis la fin du mois de juillet, les grévistes veulent le retour d’une tournée supprimée en juin dernier ainsi que la distribution de bouteilles d’eau dans les camions. Ils voulaient essayer d’interpeller les élus devant leur bureau. Or, revirement de situation, ils ont préféré parlementer avec d’autres services de la collectivité. « Pour leur dire de ne pas casser la grève et de ne pas rentrer dans le jeu du patron», déclare Bruno Choisne, de FO. BMO leur aurait demandé, d’après le syndicat, de collecter les ordures à la place des agents en grève.Un nouveau préavis est par ailleurs déposé aujourd’hui. Il permettra aux grévistes qui le veulent de débrayer toute la journée au lieu des deux débrayages de 50 minutes prévus actuellement matin et après-midi tous les jours. Social mercredi 14 août 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Des-agents-de-la-collecte-des-ordures-bientot-en-greve-toute-la-journee-_40771-2220014-pere-redac–29019-abd_filDMA.Htm

Lire la suite

24 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Brest, les agents de la collecte des déchets en grève (Of)

Brest, les agents de la collecte des déchets en grève (Of) dans Brest et région y-en-a-marre-300x182

Ce mardi 23 juillet, une bonne part des agents de la collecte des déchets ménagers a débrayé de 8 h 30 à 9 h 20 au Spernot.

La grève, initiée par le syndicat Force ouvrière (FO), sera reconduite aux mêmes heures tant que les discussions avec Brest métropole océane (BMO) ne déboucheront pas sur une solution. Cumulés, les débrayages successifs pourraient entraîner des retards dans la collecte des déchets.  Social mercredi 24 juillet 2013

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Brest.-Les-agents-de-la-collecte-des-dechets-en-greve_40771-2214768-pere-bre_filDMA.Htm

 

Lire la suite

04 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Vallée du Restic: concert de soutien

Vallée du Restic: concert de soutien dans Brest et région Restic_Keroual_18-06-2009_3_

Après quatre ans de lutte acharnée, dans le respect de la légalité et des procédures, le Collectif « Pour la sauvegarde de la vallée du Restic » (*) poursuit son action contre la création d’une nouvelle voie de liaison entre la RD112 (Kergaradec) et la RD205 (Le Spernot), sur les communes de Brest et de Gouesnou.

Le Collectif organise un concert de soutien avec l’ensemble de musique ancienne « TEMPUS FUGIT » à l’Église Protestante Unie de Brest, 36 rue Voltaire à Brest,

le 5 juillet 2013 à 20h30 (Participation libre).

Le collectif regroupe :

Des citoyen-ne-s et des élu-e-s de BMO

Des associations et organisations : Collectif des riverain-e-s de la vallée du Restic,  Agir pour un Environnement et un Développement Durables (AE2D), Brest à Pied et à Vélo, Bretagne Vivante-SEPNB, Costour poumon vert en Finistère, Eau & Rivières de Bretagne, La gauche debout !

Avec le soutien d’EELV du pays de Brest et de l’UDB ( et du NPA )

Lire la suite

02 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Brest, le Front de Gauche aura une liste aux municipales (OF+LT)

  Brest, le Front de Gauche aura une liste aux municipales (OF+LT) dans A gauche du PS melenchon

Parce que le gouvernement du Parti socialiste, d’Europe Écologie-Les-Vert-e-s et du Parti radical de gauche, mène, selon lui, « une politique libérale centrée sur l’austérité » et « déjà à l’œuvre sous Sarkozy », le Front de Gauche va constituer une liste bâtie sur « un projet d’alternative sociale et écologique ». Cette annonce a été faite ce lundi par des représentants brestois du Front de Gauche. Au niveau national, le FdG rassemble sept composantes ; à Brest, quatre : Parti de Gauche, Parti communiste français, la Fase (Fédération pour une alternative sociale et écologique), la Gauche anticapitaliste. Aucun des élus municipaux actuels issus de ces composantes, à savoir les cinq du PCF et les trois du Parti de Gauche, n’était présent lors de cette annonce.Politique lundi 01 juillet 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Le-Front-de-Gauche-aura-une-liste-aux-municipales_40779-2207984——29019-aud_actu.Htm

Municipales. Une liste du Front de gauche annoncée

2 juillet 2013

Le Front de gauche se prépare en vue des municipales à Brest. Sa future liste entend « proposer une alternative sociale et radicale à tous ceux qui refusent les politiques d’austérité ». Reste qu’en son sein tout n’est pas encore très clair…

empty dans Brest et région

Depuis vingt ans, la « gauche de la gauche » est toujours représentée à Brest par au moins une liste à toutes les municipales. Celles de 2014 n’échapperont pas à la règle avec une liste du Front de gauche, annoncée hier par Bertrand Seys, co-secrétaire du Parti de gauche dans le Finistère. Cette liste, pour l’heure en phase de préparation, a l’ambition de fédérer tous ceux qui refusent « la politique libérale, centrée sur l’austérité, dans le respect des règles de l’Union européenne, conduite pendant des années par l’UMP et poursuivie par le gouvernement PS-EELV-PRG ».

« Proposer une rupture » À tort ou à raison, Bertrand Seys, candidat aux législatives de 2012 sur Brest-rural, fait déjà figure de possible tête de liste à ce scrutin. Il explique que cette future liste répond à deux motivations : « Tout d’abord, les municipales sont des élections nationales. L’alignement de Hollande et Ayrault sur la politique d’austérité aura des répercussions sur les dotations versées aux collectivités. Il faut proposer une alternative à cette ligne. Ensuite, il faut proposer une rupture avec les politiques menées localement par l’UMP et le PS, comme sur la question de la désindustrialisation du pays de Brest, sur une meilleure intégration de l’agriculture biologique dans la restauration collective ou sur l’application d’une démocratie locale plus active, étendant, par exemple, le rôle des conseils de quartier ». Au travers de sa charte, le Front de gauche brestois défend aussi, notamment, une « reconquête des services publics, qui refuse les délégations de service public, les partenariats public-privé et les sociétés d’économie mixte qui ne font que léser au final la collectivité », une aide au développement des petites et moyennes entreprises « dans la sphère éco-solidaire » et la mise en pratique d’une « autre conception du sport et de la culture pour lutter contre leur marchandisation ».

Des absences remarquées La démarche du Front de gauche, même si elle s’inscrit dans une volonté nationale de se distinguer des listes menées par le PS, n’est pas sans poser question. Hier, lors de l’annonce de cette liste, Bertrand Seys n’était paradoxalement entouré d’aucun élu brestois du Parti communiste ni du Parti de gauche, les deux principales composantes du Front de gauche, tous deux membres de la majorité de François Cuillandre. Seuls, à ses côtés, se tenaient des membres de deux petites composantes du Front : la Fase (Fédération pour une alternative sociale et écologique) et la gauche anticapitaliste… L’attelage du Front de gauche brestois apparaît pour le moins fragile à neuf mois des municipales…

Des choix à faire… Bertrand Seys affirme cependant qu’il « n’y aura pas de candidats du Parti de gauche sur la liste de François Cuillandre ». Traduction, s’ils font le choix de poursuivre avec le maire actuel, Patrick Appéré et Paulette Dubois (Alain Jouis et Laurence Landry ayant, semble-t-il, décidé de ne pas briguer de nouveau mandat) devront changer d’affiliation… Quant au PC, « s’il fait, lui aussi ce choix, il faudra que nous discutions de ce que nous ferons du nom Front de gauche… ». Bertrand Seys et ses camarades pourraient, en revanche, se consoler en accueillant, à leurs côtés, quelques-uns des animateurs de la « Gauche debout » qui avait réalisé plus de 9 % aux municipales de 2008 à Brest… Contact Courriel fdgbrest2014@yahoo.fr

Lire la suite

26 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Brest. Greenpeace présentera mercredi son expo sur la pêche (OF)

 Greenpeace réclame la fermeture de la pêche au thon rouge

L’association Greenpeace sera présente à Brest dans le haut de la rue de Siam mercredi, vendredi et samedi.

Greenpeace vient présenter à Brest son exposition sur la pêche. Elle s’installe mercredi, vendredi et samedi dans le haut de la rue de Siam, de 10 h 30 à 18 h 30. Greenpeace est en campagne nationale de mobilisation d’adhérents et de donateurs. L’association se revendique « 100 % indépendante financièrement » en refusant les subventions publiques et les soutiens d’entreprises. Pour elle, « c’est le prix de la liberté d’expression ».  Environnement mardi 25 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Greenpeace-presentera-mercredi-son-expo-sur-la-peche_40779-2206074——29019-aud_actu.Htm

 

Lire la suite

11 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Ar Falz fête ses 80 ans. Hommage à Yves Person (LT)

Ar Falz fête ses 80 ans. Hommage à Yves Person (LT) dans Brest et région communism1

L’association Ar Falz fête ses 80 ans en organisant des rencontres, intitulées « De la Bretagne au monde, minorités et impérialismes », vendredi 28 juin à la faculté Victor-Segalen, à Brest.

Cette association a été créée il y a 80 ans par Yann Sohier dans le but de promouvoir en Bretagne les valeurs de laïcité, de respect des droits des peuples et cultures minoritaires, d’égalité citoyenne et d’ouverture au monde. Les membres et les amis d’Ar Falz et de Sklol Vreizh oeuvrent toujours pour que chaque Breton puisse se réapproprier sa langue, son histoire et sa culture, éléments indispensables de son identité. À Brest, l’association va rendre hommage à Yves Person, ancien président d’Ar Falz, l’un des premiers à s’intéresser à l’histoire de l’Afrique et à l’enseigner, notamment, à la Sorbonne. Le programme de cette journée d’études internationales prévoit, notamment, des interventions de spécialistes et universitaires sur Yves Person et Yann Sohier, sur l’impérialisme linguistique, sur le discours républicain en France depuis les années 80, sur les enjeux de la politique linguistique et culturelle de la région…

11 juin 2013 Pratique Rencontres d’Ar Falz, vendredi 28 juin, faculté Victor-Segalen, à Brest.

Entrée libre, inscription pour le repas : 22 €, avant samedi. Ar Falz, 41, quai de Léon, 29600 Morlaix. Tél. 02.98.62.17.20. arfalz@yahoo.fr

Lire la suite

10 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Hier à Crozon , Le Fret

Hier à Crozon , Le Fret dans Antimilitarisme ldi-2013-06-09-004

Lire la suite

09 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Brest Armes atomiques : des techniciens longtemps sans protection (OF)

Brest Armes atomiques : des techniciens longtemps sans protection (OF) dans Antimilitarisme pas-de-sushi-267x300

Jusqu’en 1996, les radiations autour des têtes nucléaires à l’Ile-Longue (Finistère) n’étaient pas prises en compte. Des techniciens demandent la reconnaissance de maladies professionnelles.

Pas de périmètre, pas de mesures de rayonnements, pas de formation. Le constat est alarmant. De 1971 à 1996, les techniciens travaillant autour des têtes nucléaires de l’Ile-Longue, en rade de Brest, le faisaient sans aucune pro- tection. Cette base héberge les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), garants de la dissuasion française. Les ogives nucléaires qui arment les missiles y sont livrées en pièces détachées, puis assemblées sur place. Elles ont une puissance de plusieurs dizaines de fois la bombe d’Hiroshima.

«Jamais de mesures»

Ces têtes contiennent plusieurs kilos de plutonium à l’état solide et du tritium à l’état gazeux. Selon les témoins, ces matières radioactives ne sont pas entourées d’une enceinte de protection (en plomb par exemple), mais seulement couvertes d’une coque en matériau composite, laissant passer rayons gamma et rayonnements neutroniques. « Pendant 25 ans, j’ai fait des manipulations sur les têtes nucléaires, sans qu’il n’y ait jamais de mesures », raconte Jean-Luc Caoren, appareilleur à la pyrotechnie de l’Ile-Longue (entreprise DCN, aujourd’hui DCNS). « Quand le missile embarquait à bord du sous-marin, on travaillait plusieurs heures à environ 1,5 m de la tête, pour fixer une membrane ».

Trois maladies reconnues

Il souffre aujourd’hui d’un lymphome qu’il tente de faire reconnaître comme maladie professionnelle. Un parcours du combattant. Car le lymphome ne fait pas partie des trois seules maladies officiellement reconnues comme liés à la radioactivité : leucémie, cancer des os et cancer broncho-pulmonaire. «Ce tableau des maladies professionnelles reconnues n’a pas été réactualisé depuis 30 ans», plaide son avocate Cécile Labrunie. «Il n’y a jamais réellement eu de recherches globales depuis celles sur les survivants d’Hiroshima». Certes, le cancer n’a jamais de signature évidente. Mais 18 maladies sont reconnues comme «radio-induites» dans le cas des victimes d’essais nucléaires. Hier, le dossier de Jean-Luc Caoren était défendu devant le Tribunal des affaires de sécurité sociale à Brest, pour qu’un nouveau collège de médecins examine son cas.

« Comme des demeurés »

Le plus surprenant, c’est que dans le même temps, à l’Ile-Longue, les personnels travaillant autour des chaufferies nucléaires (pour la propulsion) étaient formés, suivis médicalement et portaient des dosimètres. Le gendarme qui surveillait l’embarquement des missiles portait aussi un appareil de mesures. Mais pour les techniciens de la bombe, rien. « La chefferie nous a toujours dit « il n’y a rien qui crache » », raconte Pierre Guéguen, contrôleur de 1971 à 1997. Jean-Luc Caoren est amer : « Au début, on était content d’avoir du travail. Mais en fait, on était là comme des demeurés ». Les premiers suivis spécifiques sont arrivés en 1997. Avant, selon Francis Talec, « environ 100 personnes ont été exposées dans l’ignorance des risques et sans protection ». L’association Henri Pézerat, qui défend les victimes, a recensé 10 malades, souffrant de leucémie pour la plupart. En 2004, la faute inexcusable de DCN a été démontrée après un décès. Depuis, l’État a reconnu quatre malades. Par ailleurs, 19 personnes vont tenter de faire reconnaître leur préjudice d’anxiété.

Sébastien PANOU Nucléaire samedi 08 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Armes-atomiques-des-techniciens-longtemps-sans-protection_40779-2200507_actu.Htm

Le tribunal des affaires de Sécurité sociale (Tass) de Brest étudiait, hier, le dossier d’un ancien ouvrier de l’Ile Longue souffrant d’un lymphome et qui travaillait sur les missiles à têtes nucléaires.

« Nous passions des heures à travailler à un mètre au-dessus de ces charges avant le départ des sous-marins en mission. Et jusqu’en 1996, nous n’avions aucun dosimètre sur nous pour mesurer la radioactivité qui, pour moi, ne pouvait pas traverser la ferraille », dit Jean-Luc Caouren, salarié de DCNS, dont le dossier était étudié, hier, par le tribunal des affaires de Sécurité Sociale de Brest. Son cancer, un lymphome, diagnostiqué en 2010, n’est pas reconnu comme maladie professionnelle par le tableau 6 des cancers radio induits du régime général de la Sécurité Sociale qui ne comprend que le cancer des os, le cancer broncho-pulmonaire et la leucémie.

Dossier retoqué
Son dossier a été retoqué par le collège de trois médecins du Comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles. Son avocate, Me Cécile Labrunie, du cabinet Teissonnière, a sollicité hier, devant le Tass la désignation d’un second Comité régional qui étudierait à nouveau le dossier de M. Caouren. « La liste des maladies radio induites figurant dans la loi d’indemnisation des vétérans des essais nucléaires en comporte 18, on y trouve le lymphome dont souffre mon client. Aux États-Unis, 29 localisations de cancers radio induits sont admises », argumente-t-elle.

Dosimètre pour le gendarme
Soutenu par l’antenne de Brest de l’Association des irradiés des armes nucléaires et leurs familles, Jean-Luc Caouren est un ancien appareilleur qui a assuré l’installation des missiles à charge nucléaire sur les sous-marins à l’Ile Longue durant 15 ans. « Au moment où nous n’étions pas équipés de dosimètres, le gendarme délégué pour surveiller les opérations de chargement en avait un lui ! La tête nucléaire était montée sur place comme un jeu de construction », précise un adhérent de l’association qui a aussi travaillé dans ce secteur de l’Ile Longue. « Lorsque nous avons été équipés de dosimètres à bulles, en 1997, j’ai eu la surprise de voir un jour apparaître une bulle et j’ai commencé à avoir peur. On ne savait pas combien de radioactivité on prenait. Dès que j’ai pu, j’ai quitté l’Ile Longue. Au fil des années, j’ai vu disparaître des collègues de travail qui n’ont pas profité de leur retraite ». Depuis la première re- connaissance, en 2002, comme maladie professionnelle de la leucémie d’un irradié de l’Ile Longue, neuf autres dossiers sont instruits ou en cours, dont cinq reconnaissances pour leucémies ou cataracte. « Dans ces dix dossiers, il y a quatre décès. Nous allons engager une procédure pour préjudice d’anxiété pour 19 de nos adhérents qui ont été irradiés. Nous ignorons le nombre de victimes au total », dit Francis Talec, président de l’association Henri Pézerat. Le Tass a mis en délibéré, au 6 septembre, la demande de Jean-Luc Caouren.

  • Catherine Le Guen

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/irradies-de-l-ile-longue-une-nouvelle-procedure-08-06-2013-2129370.php

Lire la suite

07 juin 2013 ~ 0 Commentaire

800 personnes à Brest, 200 à Quimper, en hommage à Clément Méric (OF + CQ)

800 personnes à Brest, 200 à Quimper, en hommage à Clément Méric (OF + CQ) dans Antifascisme clement-300x248

Environ 800 personnes se sont rassemblées à 18 h 30 place de la Liberté à Brest, en hommage à Clément Méric.

A Brest, 800 personnes ont rendu hommage à Clément Méric, 18 ans, mort à la suite de coups reçus mercredi soir par des skinheads, militants d’extrême droite, à Paris. Le rassemblement était à l’initiative de la Ligue des droits de l’homme et d’un collectif de syndicats et partis politiques. Tension François Cuillandre, maire PS de Brest, a été sévèrement pris à partie par des militants de la CNT, mouvement anarcho-syndicaliste auquel appartenait Clément Méric. Il a même été bousculé par l’un d’eux. Il était reproché aux formations présentes une sorte de récupération politique du drame. Les nombreuses personnes anonymes, proches de la victime ou Brestois solidaires, n’ont pas vraiment apprécié une telle tension dans ce moment plutôt dédié au recueillement. Un nouveau rassemblement est prévu à 20h30 place Guérin à Brest. Faits divers jeudi 06 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-800-personnes-a-Brest-en-hommage-a-Clement-Meric_40779-2200038_actu.Htm

Quimper. 200 personnes rassemblées en hommage à Clément Méric

Près de 200 personnes se sont rassemblées, ce jeudi soir à partir de 18 h 30, place Saint-Corentin, à Quimper (Finistère), en hommage au Brestois Clément Méric, décédé ce jour des suites d’une violente agression par des militants d’extrême droite.

De nombreuses organisations associatives (Ligue des droits de l’homme, Attac), syndicales (Solidaires) et politiques (PCF, PS, Front de gauche, NPA) avaient lancé un appel au rassemblement en fin de matinée. Toutes condamnent ce « crime politique ». « Clément a été tué en raison de ses opinions », souligne Stéphane Lenoël, président de la LDH de Quimper. « C’est révélateur d’un climat, d’une situation politique qui nous inquiète », ajoute Jean-Paul Sénéchal, représentant de Solidaires.

Solidarité jeudi 06 juin 2013

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Quimper.-200-personnes-rassemblees-en-hommage-a-Clement-Meric_40820-2200008_actu.Htm

http://www.cotequimper.fr/2013/06/06/mort-de-clement-meric-des-dizaines-de-personnes-rassemblees/

Lire la suite

07 juin 2013 ~ 0 Commentaire

Hier au rassemblement Place de la Liberté

Hier au rassemblement Place de la Liberté dans Antifascisme 11

2 dans Brest et région

3

npa1

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin