Archive | Brest et région

29 février 2020 ~ 0 Commentaire

49,3 (ouest france)

brest

Merci Goutal!

Quimper. Une manifestation spontanée en centre-ville suite au recours au 49-3

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées dans le centre-ville de Quimper (Finistère) pour protester contre le recours au 49-3 pour faire adopter la réforme des retraites.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à Quimper (Finistère), spontanément, ce samedi 29 février 2020, dans la soirée. Ils ont répondu à un appel diffusé par les réseaux et le bouche-à-oreille, après l’annonce du recours, par le Premier ministre, à l’article 49-3 de la Constitution pour faire adopter la réforme des retraites.

Préfecture, permanence de campagne de la députée LREM, place de la Résistance… Les personnes mobilisées ont marché vers les lieux « classiques » des dernières mobilisations. Dans leurs rangs, des syndicalistes (FO, Sud…), des Gilets jaunes ou encore des membres de la Coopérative écologique et sociale, liste citoyenne pour les municipales. Un autre rassemblement se profile, il aura lieu probablement lundi soir.

01/03/2020

https://amp.ouest-france.fr/

Lire la suite

26 février 2020 ~ 0 Commentaire

brest même (côté brest)

tonnerre de brest 1

Municipales 2020 : si j’étais maire de Brest

En prévision des élections municipales des dimanches 15 et 22 mars 2020, nous sommes allés à la rencontre de Brestoises et de Brestois pour leur poser une question : si vous deveniez maire de Brest, quelle serait votre mesure prioritaire ? Leurs réponses.

François H

Ma première décision serait de créer plus de crèches pour les enfants, parce qu’il n’y a plus de place ! Nous en avions eu une pour ma fille aînée à l’époque, Emmanuella, 7 ans, mais pas pour ses sœurs, Maguy, 3 ans et demi et Alicia, 19 mois, quelques années plus tard.

Inès L : «Des trajets de bus plus tardifs»

Parfois, quand je sors le soir, je suis obligée de marcher 45 minutes pour rentrer. Les lignes de bus 5 et 7, par exemple, cessent de fonctionner assez tôt. On pourrait peut-être mettre en place un système de navette comme sur la ligne 4 (du dimanche au mercredi sur réservation, NDLR). Je n’ai pas de voiture, donc je n’ai que les transports en commun ou mes jambes.

Christophe L: «Des structures pour les enfants après l’école»

Je viens d’un milieu où il y a beaucoup de délinquance et je trouve qu’il n’y a pas assez de structures pour les enfants. Après l’école, il devrait toujours y avoir quelque chose pour qu’ils ne restent pas dehors, qu’ils soient toujours cadrés pour casser cette délinquance.

 

Cela peut être via le sport, en les aidant à faire leurs devoirs, ne serait-ce que pour veiller sur eux mêmes sans programme précis. La délinquance part des tout petits, pas à l’adolescence où c’est déjà trop tard. À 4 ans, ils sont encore malléables, on peut encore en faire quelque chose (rire).

 

Les jeunes ne sont pas accompagnés parce que tout le monde n’a pas les mêmes chances. Je voudrais travailler sur les enfants de 4 à 11 ans. L’idée, c’est qu’après avoir fini leurs activités, quand ils rentrent à la maison, il rentrent vraiment à la maison.

 

Savoir qu’ils se retrouvent tout seuls et qu’ils prennent comme exemples des gens qui ne sont justement pas des exemples, cela me pose problème car ils grandissent avec et cela devient une normalité pour eux.

 

Marie K : «Favoriser la rénovation énergétique»

Ma mesure prioritaire concernerait la rénovation énergétique de l’habitat. Pour donner les moyens aux gens de faire les travaux, et ainsi économiser sur leurs factures, les accompagner, mais surtout leur faire bien comprendre que c’est important pour la planète, pour leur santé, pour celle de leurs enfants. Cela favoriserait la prise de conscience et chacun deviendrait plus responsable en matière d’alimentation, de transport, dans sa vie quotidienne…

Philippe S: «Créer un lieu rassembleur place Guérin»

Je créerais un projet rassembleur sur le site de l’Avenir, pour que tout le monde y trouve son bonheur. Un peu comme les Capucins. L’événement, aujourd’hui, place Guérin, c’est la foire aux Croûtes. Depuis le temps, il y a quelque chose à faire, quelque chose de plus structuré. Je suis arrivé à Brest en 1982, j’ai vu des concerts dans l’ancienne salle de spectacles, comme celui de Thugs, un groupe d’Angers.

Laura G : Des transports en commun gratuits

Je pense que la gratuité des transports en commun est une bonne mesure, celle que je trouve la plus proche des gens, car elle n’est pas à proprement parler verte mais elle lie les aspects économique et environnemental. La gratuité permettra probable-ment une amélioration du réseau et des conditions de vie des gens, en éliminant une partie des embouteillages. Lorsque la gratuité avait été instaurée pour le dernier week-end avant Noël (les 21 et 22 décembre 2019), je trouvais que c’était une bonne initiative, une bonne manière d’implanter les transports en commun comme quelque chose de naturel dans les mobilités.

 

25 Février 2020

 

https://actu.fr/

 

Commentaire:

 

Suffisait de demander! On découvre que l’urgence de mettre des caméras et des vigiles armés partout n’est pas évidente pour les brestois interrogés. Que les emplois aidés (bien que précaires) rendaient bien service pour encadrer les enfants contrairement à plus de flics. Que les transports gratuits avec plus d’amplitude seraient vraiment écolos. Qu’il y aurait peut-être un gisement d’emplois socialement et écologiquement utiles dans une vraie isolation (pas le bricolage actuel).  

Lire la suite

16 février 2020 ~ 0 Commentaire

hamlet (afps)

hma1

Film documentaire de Nicolas Klotz et Thomas Ostermeier France Allemagne 2017 92’

A l’occasion d’une représentation de Hamlet à Ramallah et d’un atelier avec de jeunes acteurs
palestiniens ,le metteur en scène Thomas Ostermeier revient en 2012 au camp de Jenine où son ami Juliano Mer-Khamis (emblématique directeur du FreedomTheatre) a été assassiné.

Histoire d’amitié, hommage à l’homme de théâtre ,au théâtre lui même comme lieu de dévoilement, enquête semi-policière avec comme fil rouge la mise en perspective permanente de Hamlet ,de la tragédie shakespearienne et de celle du peuple palestinien

Un film pour deux tragédies
Hamlet en Palestine

AFPS Maison de l’International, 50 Esplanade de la Fraternité, 29200 Brest

afps29n@yahoo.fr

Adresse postale:
245, Cours Aimé Césaire – 29200 Brest 
 

Lire la suite

15 février 2020 ~ 0 Commentaire

brest municipales (côté-brest jdd)

tonnerre de brest 1

Municipales : à Brest, le PS mise sur les déçus du macronisme

Les élections municipales se dérouleront les 15 et 22 mars 2020.

La situation actuelle. A l’image de la Bretagne, Brest, historiquement à gauche, est un enjeu clé pour le parti socialiste. La cité du Ponant est dirigée par le socialiste François Culliandre depuis 2001. En 2014, il l’avait emporté face à Bernadette Malgorn (divers droite) avec 52,71% des voix.

La compétition. Dans la ville bretonne s’affrontent deux anciens alliés devenus rivaux. François Culliandre, le maire sortant, brigue un quatrième mandat. Face à lui, celui qui fut l’un de ses principaux adjoints et patron de la fédération socialiste du Finistère pendant neuf ans : Marc Coatena, passé à En marche.

Ici, les bons résultats d’En Marche à la présidentielle se sont confirmés aux européennes, avec 24% des voix contre 22,4% dans tout le pays. De quoi donner de l’espoir au candidat LREM, qui a axé son programme sur la sécurité, en proposant la création d’une police municipale et d’un réseau de vidéosurveillance.

François Culliandre, lui, mise sur les déçus du macronisme et tente de bloquer la vague verte en promettant une « COP26 territoriale », des « îlots de biodiversité » ou encore un « nouveau pacte citoyen » pour plus de démocratie participative. Mis en examen en octobre pour recel d’abus de confiance, l’édile soutient deux projets controversés : une seconde ligne de tramway et une nouvelle enceinte pour le Stade Brestois.

En embuscade, les écologistes menés par Ronan Pichon. D’après un sondage Opinionway réalisé en juin, les Verts – dont la dernière liste en leur nom propre dans la ville date de 1989 – pourraient quasiment faire jeu égal avec la majorité actuelle et la gauche l’emporterait largement si elle présentait un visage uni.

En tout, neuf listes ont été déposées, dont une liste divers droite, le Rassemblement National, les Insoumis et une liste « 100% citoyenne ».

La petite info en plus. Les deux jeunes frères du finistériens Benoît Hamon se présentent à Brest… mais sous des couleurs différentes, comme le rapporte Le Parisien. L’un représentera Génération.s, le mouvement politique de son aîné, au sein de la liste écologiste. L’autre fait campagne pour le maire sortant.

15 février 2020 Aude Le Gentil

https://www.lejdd.fr/

brest

Municipales 2020 à Brest : les listes déclarées

Plusieurs candidats ont fait savoir qu’ils brigueraient la mairie de Brest à l’occasion des élections qui se dérouleront les 15 et 22 mars. Le point sur les forces en présence.

À Brest, plusieurs listes sont déjà en lice. Le point.

Marchons pour Brest !

• Marc Coatanéa a été le premier à se déclarer. Il conduira la liste Marchons pour Brest ! sous les couleurs de La République en marche. Il a été rejoint par le MoDem, son président départemental et chef de file, David Guillerm, ayant annoncé une alliance entre les deux partis qui feront donc campagne commune.

Parti Socialiste

• François Cuillandre, le maire socialiste sortant, conduira la liste de la majorité actuelle et briguera un quatrième mandat. Lors de la primaire socialiste, il a battu son premier adjoint, Thierry Fayret.

Mis en examen dans l’affaire de l’association des élus socialistes Vivre à Brest, François Cuillandre a indiqué maintenir sa candidature.

Brest à venir

• Pierre-Yves Cadalen, qui avait été candidat de la France Insoumise aux élections législatives en juin 2017, sera la tête de la liste Brest à venir.

La liste citoyenne

• Brest, la liste citoyenne est présentée par des habitants et des habitantes. Elle se veut ouverte à tous, sans étiquette, représentative des quartiers, des Brestoises et des Brestois.

Europe Écologie Les Verts

• Ronan Pichon conduit la liste d’Europe Écologie Les Verts. Le parti du vice-président de Brest métropole en charge du numérique, par ailleurs conseiller municipal dans la majorité, a décidé de partir à la conquête de la mairie. Il a été rejoint par l’Union démocratique bretonne (UDB).

Brest, c’est vous !

• Bernadette Malgorn, qui avait été battue en 2014 par François Cuillandre (47,28 % contre 52,71 %) a officiellement annoncé qu’elle était de nouveau candidate, à la tête de la liste Brest c’est vous !, portée par l’un des groupes d’opposition, Rassemblement pour Brest.

Les cinq autres conseillers municipaux, Véronique Bourbigot, Rémi Hervé, Brigitte Hû, Claudine Péron et Bruno Sifantus, sont également candidats à ses côtés sur la liste qui entend représenter  «la droite et le centre, l’écologie responsable et le gaullisme social».

Brest, imaginons demain

• Pascal Olivard, ancien président de l’Université de Bretagne occidentale, s’est également lancé dans la course à la mairie, à la tête de la liste Brest, imaginons demain, qui entend bâtir son programme autour de trois axes : Brest, solidaire, qui sera le fil rouge, Brest, écologique et Brest, rayonnante.

Faire entendre le camp des travailleurs (Lutte Ouvrière) présente sa liste

13 Nov 2019

https://actu.fr/bretagne/

Commentaire:

Le NPA n’a pas choisi entre 3 listes: Citoyenne,  Insoumis / Pierre-Yves Cadalen et Lutte Ouvrière / Rémy Collard

Lire la suite

13 février 2020 ~ 0 Commentaire

brest 8 mars

femm

Rencontrons nous et préparons ensemble le rassemblement du 8 mars car le 8 mars c’est toute l’année!

Facebook

Lire la suite

04 février 2020 ~ 0 Commentaire

gaza brest (afps)

evenmt

14 février, un coup de coeur pour la Palestine!

Gaza 2020, urgence sanitaire.

.
Nous avons le plaisir de vous inviter le 14 avril à une conférence au CHRU de Brest (Cavale Blanche, rue Tanguy Prigent), à l’école d’infirmières, dans l’amphithéâtre à 18 h.
.
Trois médecins viendront témoigner de l’urgence sanitaire dans la bande de Gaza:
Jean Branellec, anesthésiste, Jeanne Dinomais, pédo-psychiatre et Dominique Le Nen, chirurgien.
.
Tous les trois sont intervenus à Gaza, avec MSF et l’association AMANI,  et vont nous éclairer sur la situation médicale et sanitaire de ce pays exsangue, plus encore que le reste de la Palestine occupée.
.
En effet, Gaza sous blocus israélo-égyptien quasi hermétique depuis 12 ans, ayant subi de multiples attaques militaires israéliennes, dont certaines massives, est en état d’urgence sanitaire (et plus précisément médicale) absolue.
.
Les Nations unies ont décrété que 2020 serait l’année dramatique où la vie à Gaza deviendrait impossible. Nous y sommes.
.
Nous vous attendons le 14 et espérons que vous relaierez cette invitation à tous vos contacts.

Lire la suite

02 février 2020 ~ 0 Commentaire

gilles caron (studios brest)

studios

HISTOIRE D’UN REGARD.

Avant première  en présence de la réalisatrice Mariana OTERO autour de son film documentaire

Gilles Caron, alors qu’il est au sommet d’une carrière de photojournaliste fulgurante, disparaît brutalement au Cambodge en 1970.

En l’espace de six ans, il a été l’un des témoins majeurs de son époque, couvrant pour les plus grands magazines la guerre des Six Jours, Mai 68, le conflit nord-irlandais ou encore la guerre du Vietnam.

Lorsque la réalisatrice Mariana Otero découvre le travail de Gilles Caron, une photographie attire son attention qui fait écho avec sa propre histoire, la disparition d’un être cher qui ne laisse derrière lui que des images à déchiffrer.

Elle se plonge alors dans les 100 000 clichés du photoreporter pour lui redonner une présence et raconter l’histoire de son regard si singulier.

Dimanche 9 février 16H cinéma Les Studios Brest

 Entrée Cinéma Art et Essai.

Site du film : http://diaphana.fr/film/histoire-dun-regard/

En partenariat avec Cinéphare

https://giletsjaunesbrestois.home.blog/

Lire la suite

01 février 2020 ~ 0 Commentaire

ag brest (of lt)

2018_assemblee-generale_image-2ombres

Brest. Réformes du bac et des retraites

Une assemblée générale le 3 février

A Brest, les syndicats restent déterminés à obtenir l’abrogation des réformes du lycée, du baccalauréat, et des retraites. Ils organisent une assemblée générale à la faculté Segalen le lundi 3 février à 18 h.

Depuis le 5 décembre, les syndicats CGT, CNT, FO, SNES, Sud du Finistère luttent contre les régressions sociales que représentent la réforme des retraites par points, celle de la fonction publique, comme celle du baccalauréat et des lois Blanquer.

« Le bac « maison » de Blanquer et ses épreuves de contrôle continu se déroulent dans des conditions scandaleuses à l’échelle départementale, comme nationale. Jamais le baccalauréat n’a été bafoué à ce point. Le diplôme est vidé de toute valeur nationale »

Les organisations syndicales sont « profondément choquées par l’arrestation violente de deux lycéens de Quimper le 16 janvier, dont un syndicaliste lycéen et le fait que six voitures de police ont été envoyées devant les portes du lycée de l’Elorn de Landerneau au moment du passage des épreuves ».

Elles restent déterminées à obtenir l’abrogation de la réforme du lycée et du baccalauréat. Elles appellent tous les personnels à « amplifier la lutte ». Et à se retrouver en assemblée générale à la faculté Segalen le lundi 3 février à 18 h.

30/01/2020

https://www.ouest-france.fr/

Lire aussi:

Les syndicats appellent au rassemblement à Brest contre la réforme du bac (Le Télégramme)

 

Lire la suite

30 janvier 2020 ~ 0 Commentaire

brest rn (fr3 fb)

83594761_645271836221897_3299486025310535680_n

Brest: un rassemblement anti-fasciste pour Marine Le Pen

A L’appel de plusieurs organisations un rassemblement anti-fasciste a été organisé devant l’hôtel Continental qui devait accueillir Marine Le Pen ce jeudi après-midi.

Entre 150 et 200 personnes se sont retrouvées ce jeudi midi à Brest devant l’hôtel Continental qui devait accueillir Marine Le Pen pour une conférence de presse cet après midi. Cette manifestation a été lancée par 17 organisations syndicales et partis politiques de gauche pour dire leur opposition aux idées du Rassemblement National qu’ils qualifient de nocives.

La présidente du RN est venue soutenir la candidate aux municipales.

Pour éviter les manifestants la conférence de presse du RN a finalement été rappatriée à la permanence de Renée Thomaïdis la candidate.

Maylen Villaverde Publié le 30/01/2020

https://france3-regions.francetvinfo.fr

Lire aussi:

200 personnes manifestent à Brest contre la venue de Marine Le Pen

Lire la suite

30 janvier 2020 ~ 0 Commentaire

brest rn (le-télégramme fr3)

fachos milice

Manifestants anti-Le Pen à Brest 

Le RN promet de « s’en occuper une fois au pouvoir »

Dix-sept organisations de la gauche brestoise appellent à un « pique-nique antifasciste » devant l’hôtel qui doit accueillir Marine Le Pen, ce jeudi.

La présidente du Rassemblement national vient soutenir la candidate de son parti aux munici-pales. Marine Le Pen tiendra une conférence de presse ce jeudi, à 15 h 30, à l’hôtel Continental de Brest, pour lancer la campagne de Renée Thomaïdis, la candidate du RN à Brest.

17 organisations syndicales, politiques et associatives de gauche (Alternative UBO, UL CGT Brest, CNT, Ensemble, EELV, FSU, FI, Génération S, LDH, MRAP, NPA, PCF, PS, Solidaires 29, UCL, UDB, VISA 29) appellent à un pique-nique antifasciste à 12 h 30, au square de la Tour d’Auvergne situé juste devant l’hôtel.

« Les mensonges du RN »

« Marine Le Pen n’est pas la bienvenue à Brest. Au moment où le mouvement social mène un combat pour le retrait du projet de réforme des retraites, les organisations signataires appellent les Brestoises et les Brestois à dénoncer les mensonges du RN, qui stigmatise les immigrés alors que le véritable problème de notre pays relève fondamentalement du partage des richesses », écrivent ces organisations dans un communiqué.

« Dites à la gauche de brûler un cierge »

Jointe ce mercredi, Renée Thomaïdis, la candidate du RN, dénonce « l’extrême intolérance » de ces organisations. Gilles Pennelle, le patron du groupe RN à la Région, et responsable des élections sur le plan national, est encore plus virulent, et même intimidant.

« Dites aux associations, syndicats et partis de gauche qui menacent la République et la liberté d’expression d’une formation politique officiellement reconnue qui est aujourd’hui la première de France, de brûler un cierge. On s’en occupera particulièrement quand on sera au pouvoir, c’est-à-dire très prochainement, et on les mettra hors d’état de nuire ». La conférence de presse est donc maintenue. (…)

https://www.letelegramme.fr/

Lire aussi:

Brest: un rassemblement anti-fasciste pour la venue de Marine Le Pen

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin