Archive | Antiracisme

14 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

migrant(e)s – npa

c 'est degueu

Macron c’est dégueulasse !

Alors que des milliers de migrantEs meurent en mer, on aurait pu penser que l’urgence était d’améliorer les moyens de sauvetage assurés de plus en plus par des bateaux affrétés par des ONG… Ce lundi 3 juillet, à l’initiative du gouvernement français, les ministres de l’Intérieur français, italien et allemand ont proposé leurs « solutions ».

Il s’agit de « travailler à un code de conduite pour les ONG » et à « renforcer le soutien aux gardes-côtes libyens ». Enfin il faut « renforcer la stratégie de l’Union européenne pour le retour des migrants » dans leur pays. Ces propositions seront discutées le 6 juillet dans une rencontre des ministres de l’Intérieur européens.

Décidément tout est dégueulasse dans le Macron. C’est lui qui a inauguré sa présidence en se moquant des milliers de Comoriens qui meurent en mer en tentant de rejoindre Mayotte. Son ministre de l’Intérieur a confirmé que ce cynisme n’était en rien une plaisanterie de mauvais goût en déclarant quelques jours plus tard que « l’essentiel c’est de tarir les flux d’entrée ». Traduisez bien : au mieux, les morts sont un dommage collatéral, le « prix à payer » pour une politique qui vise à « tarir les entrées ». Au pire, ces morts sont nécessaires pour diminuer les flux en rendant le risque le plus dissuasif possible.

Il y a trois ans, le sauvetage en Méditerranée était assuré par le gouvernement italien avec l’opération « Mare Nostrum ». En 2014, celui-ci a mis fin à cette opération en l’absen- ce de soutien financier des autres gouvernements. Ceux-ci argumentent déjà que l’opération crée un « appel d’air ». En résumé, il vaut mieux laisser des migrantEs mourir en mer pour dissuader d’autres de tenter l’aventure. L’opération qui prend sa place temporairement, l’opé- ration Triton, pour un coût du tiers, change aussi d’objectif. Il s’agit désormais plus d’assurer le contrôle des frontières que le sauvetage en mer. Le résultat sera, dès 2015, selon le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies « une hécatombe jamais vue en Méditerranée ».

La politique du « laissez-mourir »…

En mars 2016, l’accord UE-Turquie ferme, de fait, la route des Balkans. Cet accord déplace les voies de traversée de l’est vers le centre de la Méditerranée, de la Grèce vers l’Italie. Le nombre de victimes atteint un record dépassant les 5 000 morts en un an.

La semaine dernière, l’OCDE a publié un rapport montrant que le flux des arrivées en Europe a considérablement baissé ces derniers mois. L’Europe est en train de devenir réellement une « forteresse ». Mais le taux de mortalité a fortement augmenté du fait de la politique du « laissez-mourir » menée par les gouvernements européens. Et aujourd’hui, la cible, ce sont les ONG qui sauvent des migrantEs en mer.

L’OCDE conclut son rapport par la nécessité de mettre en place des politiques d’intégration pour les réfugiéEs arrivés sur le territoire européen.

Mais même cela, qui passe sous silence les milliers de morts, c’est de l’enfumage, car la politique de chasse aux migrantEs à l’intérieur des pays est le contre-point de la politique qui tue aux frontières. Et là encore, le gouvernement Macron est à l’avant-garde : mise en place d’un laissez-passer européen qui permet de contourner les gouvernements des pays d’origine dans les expulsions, multiplication des assignations à résidence pour les dublinéEs, refus de construire un centre d’accueil à Calais…

Il s’agit de rendre en France la vie impossible pour les migrantEs. Une politique légitimée par une déshumanisation qui exacerbe toutes les formes de racisme. Les fascistes de Génération identitaire l’ont bien compris, eux qui saluent la « nouvelle position politique au plus haut sommet de l’État »… Plus que jamais, la lutte est indivisible, celle qui se bat pour la liberté de circulation ET d’installation. Celle qui sauve les vies. Et notre humanité.

Denis Godard

http://www.anti-k.org/

Lire la suite

11 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

tradis (l’obs)

A l’école de la Fraternité Saint-Pie-X : la Révolution, cette imposture satanique

Ils se disent « tradis » mais leur idéologie frise parfois l’intégrisme. La Fraternité Saint-Pie-X, cette communauté de catholiques fondée par Mgr Lefebvre, a été exclue du Vatican en 1988. Dans cette enquête en plusieurs volets, « l’Obs » s’intéresse aux écoles de la « Tradition ». Glaçant.

C’est un chantier qui avait été lancé par Najat Vallaud-Belkacem, lors de son passage au ministère de l’Education nationale : durcir les modalités d’inspection des écoles privées hors contrat, restées longtemps hors des radars de l’institution. Une drôle de galaxie, mêlant école catholiques tradis, écoles privées musulmanes, Montessori ou Steiner. (…)

Les 100.000 fidèles que comptent la communauté sont plutôt bien desservis, car la « Tradition » – comme aime à s’appeler l’univers des catholiques traditionalistes – compte aujourd’hui une soixantaine d’établissements, à peu près donc autant que les nombre d’écoles privées musul- manes. A la différence près que ces écoles ont bien l’intention de rester « hors contrat », bref, en dehors de la sphère tant honnie de l’Education Nationale. Une stratégie qui a été payante, car ces écoles ont pu bénéficier pendant des décennies d’une tranquillité étonnante, et ce malgré des pratiques… hallucinantes, comme nous avons pu le retracer via des témoignages.

« Pendant longtemps, l’institution ne s’est pas intéressée au hors contrat. Il y avait pourtant déjà des abus, dans certaines de ses écoles. J’avais fermé une école catholique intégriste dans les années 1980″, explique Bernard Toulemonde, ancien recteur et bon connaisseur du monde de l’éducation. Plus pour longtemps ? Depuis deux ans, les écoles catholiques de la « Tradition » sont en train d’être passées au crible. « L’Obs » a pu consulter une dizaine de rapports d’inspection, menées ces deux dernières années. Ils montrent que rien n’a vraiment changé. Aujourd’hui, cinq injonctions de mise en demeure ont été transmises au parquet, ce qui revient à un avis de fermeture.

« Il était temps d’aller y regarder de plus près »

Combien d’enfant y sont scolarisés ? La FSSPX nous a donné un nombre de 2.000 enfants scolarisés, mais nos estimations, en additionnant les effectifs des établissements répertoriés sur le site de La Porte Latine – qui référence toutes les « écoles de Tradition », y compris les écoles « amies » et non gérées directement par la FSSPX, nous amènent plutôt au double. A cela se rajoutent les enfants scolarisés à domicile. « Une pratique assez courante dans le milieu, dit Olivier Landron, historien, auteur de « A la droite du Christ » (Editions du Cerf). Il y a une défiance très forte à l’égard de l’Etat et de l’école publique. » En témoigne cette lettre d’une école, adressée aux parents d’élèves, titrée « La perversité de l’Education nationale » :

« Il apparaît toujours plus clairement que l’Education nationale cherche à détruire les cerveaux des petits Français et à avilir leur âme. Nous le savions déjà, mais ces réformes [la réforme des programmes scolaires, NDLR] rendent encore plus efficaces l’entreprise de perversion de la jeunesse menée par l’école. D’où la nécessité des établissements hors contrat. »

Autre fait notoire : les écoles, implantées en pleine campagne, vivent en totale autarcie puis- que les enfants scolarisés y vivent souvent en pensionnat. Les locaux ? Ils sont souvent prêtés ou donnés par des bienfaiteurs de la Fraternité, châteaux, abbayes, ou monastères : la FSSPX, qui a son siège en Suisse, est une organisation internationale. Et riche. Un bon connaisseur du dossier à l’Education nationale constate :

« Avant, ces intégristes étaient marginaux. Aujourd’hui, leur discours identitaire, très réac, est en phase avec un certain air du temps. Cela les conforte. Il était temps d’aller y regarder de plus près. D’autant que certaines écoles n’avaient pas été inspectées depuis plus de trente ans. »

Il s’inquiète de ce « terreau propice aux endoctrinements », pour reprendre le titre évocateur de la note d’une inspectrice de l’Education nationale dans l’académie de Versailles, qui mettait dos à dos les dérives rencontrées dans plusieurs écoles hors contrat, qu’elles soient musulmanes ou de la FSSPX.

Comment reconnaître la race blanche

La dizaine de rapports d’inspection que nous avons pu consulter permettent en tout cas d’aller faire un petit tour de France d’une pédagogie pour le moins… originale. Dans cette école en Bretagne, les polycopiés du cours expliquent que « le judaïsme est réprouvé depuis la mort de Notre seigneur » et fustigent « les sectes juives » qui régnaient au moment « de la venue de Notre Seigneur ». Il critique aussi le Coran qui « veut ruiner le dogme du christianisme » et explique que « la civilisation musulmane est stérile ».

En Alsace, des lycéens commentent des textes de Brasillach et Maurras et l’école fait l’impasse sur la préhistoire et Darwin. Autre dada des écoles de la Fraternité : le maréchal Pétain. Dans cette école des Yvelines, on apprend en cours que « Pétain a sauvé la France », tandis que les « ingrats ont fui en Angleterre ». L’inspectrice note que, depuis son passage, la mention »ingrats » a été remplacé par « résistants ». Un Un proche de la FSSPX, qui connaît bien ses écoles et souhaite rester anonyme, raconte :

« Il y a 20 ans, il y avait une école qui affichait encore le portrait du maréchal Pétain dans les classes. Ils ont dû les retirer, depuis. Mais l’idéologie est restée. »

Ailleurs – un pensionnat près d’Angers – les gamins font l’apologie de la peine de mort dans leurs copies de français. Ânonnent en histoire que la Révolution est une « imposture d’essence satanique », idéologie néfaste qui est « l’essence même de la Déclaration de droits de l’homme » :

« Deux religions s’affrontent : le catholicisme et la religion des droits de l’homme. Reste à s’expliquer comment celle-ci a pu arriver aux horreurs commises par la Révolution et au génocide vendéen. La révolution n’est pas seulement l’auteur du premier génocide des temps moderne, mais elle est aussi responsables de tous les génocides qui suivent. »

En « éducation civique », on apprend à « reconnaître la race blanche ». Extrait d’une copie notée 18/20 : « Ce que je trouve bizarre c’est d’être mélangé à une population multinationale, d’avoir toutes les cultures, sauf la française, car elle disparaît. » Autre perle, ce bout de cours, pris en notes, par un élève de seconde (avec fautes d’orthographe d’origine) sur le romantisme :

« Plus que le romantisme, c’est la révolution elle-même qui est grotesque et risible, puisqu’elle engage l’âme humaine dans la voie de l’erreur et du mensonge. Les philosophes des lumières excercent sur leur sciècle un terrorisme intellectuel, au service de leur idéologie hatée (athée!!!), anti catholique et monarchistes [...] La littérature qu’ils promeuvent est aussi sèche et stérile qu’est sistématique leur pensée. »

Fillettes voilées et manuels édités chez « Clovis »

Les sites web des écoles, avec parfois des vidéos de présentation, ne sont pas moins élo- quents. Ici, l’abbé directeur d’une école en Lorraine rappelle que « le rôle de la femme est d’être mère et épouse ». Là, on déplore « la perversion du monde moderne ». La FSSPX utilise pourtant abondamment internet, que ce soit dans des forums catholiques « tradis », ou sur son site pour promouvoir ses écoles. Exemple, cette vidéo de 2013 vantant une école de Versailles de la Fraternité. Impossible de ne pas remarquer les fillettes et leurs cheveux recouverts d’un foulard, pendant le catéchisme. La tenue des paroissiennes adultes. Normal.

A la FSSPX, on suit à la lettre le précepte de Saint-Paul : « La femme doit avoir sur la tête un signe de soumission ». Pas l’homme, en revanche, car il est « l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme ». Quant à la tenue « immodeste », c’est évidemment un « péché mortel ». Moment croustillant, toujours dans la vidéo, quand l’abbé conspue l’école publique où l’on dispense, selon lui, des « cours sur la théorie du genre dès la maternelle » ou « sur Darwin et l’évolutionnisme », ce qu’il considère comme « une destruction de l’intelligence, un formatage idéologique pour une nouvelle religion, celle de Vincent Peillon ».

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. La Fraternité a donc sa propre maison d’édi- tion, nommée Clovis, qui édite ses manuels. Nous nous les sommes procurés. C’est édifiant. On y explique « pourquoi nous n’étudions pas la préhistoire », on conspue les « francs-maçons » et les « philosophes des Lumières dépravés » qui ont tenté de salir « le bon clergé ». Dans le chapitre sur les Mérovingiens, la naissance de l’islam est évoquée ainsi :

« Alors que les Mérovingiens étaient en pleine décadence, au 7e siècle, un événe- ment très grave survint en Arabie : un conducteur de caravanes, Mahomet, disciple d’un rabbin, marié à une juive, inventa une nouvelle religion démarquée de la Bible. Non content de convertir ses compatriotes à la religion d’Allah, Mahomet prêcha la guerre sainte. [...] Fanatisés, les Arabes se ruèrent sur l’Afrique du Nord, où ils détruisirent toutes les traces de civilisation chrétienne [...] Les Arabes avaient envahi la France. »

Soupir de soulagement, quand enfin survient 732 et Charles Martel ! « La France fut ainsi sauvée de l’esclavage auquel les musulmans soumettaient les chrétiens », peut-on lire… Et de regretter dans l’avant-propos :

« Trop d’enfants ne savent plus qu’être Français, c’est hériter d’une civilisation chrétienne qui a fait de la Fille aînée de l’Eglise, un des plus beaux pays du monde. »

Doan Bu Journaliste 01 juin 2017

http://tempsreel.nouvelobs.com

Lire aussi:

Abus sexuels, emprise… La face cachée de la Fraternité Saint-Pie-X

Lire la suite

11 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

macron (les inrocks + tv5 + cadtm + essf )

blague-mcron afriqque

Quand Macron s’attaque au ventre des femmes africaines

Les femmes africaines seraient-elles responsables du sous-développement de l’Afrique ? C’est ce que semble penser Emmanuel Macron. Interrogé sur le développement de ce continent, lors du sommet du G20, le président de la République a pointé du doigt les “7 à 8 enfants”, qu’aurait chaque Africaine. Un problème “civilisationnel”, selon lui.

Pour Emmanuel Macron, le sous-développement de l’Afrique ne serait pas dû à la misère, à la pauvreté ou à des années sous l’emprise du colonialisme et de l’esclavagisme. Le président y voit une tout autre raison, “beaucoup plus profonde”, comme il l’a affirmé à l’occasion du sommet du G20, qui s’est clôturé samedi 8 juillet.

“La transition démographique est l’un des défis essentiel de l’Afrique”, a-t-il déclaré, comme on l’entend dans cette vidéo. Il ajoute : “Dans un pays qui compte encore 7 à 8 enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien.”

“C’est le sous-développement qui entraîne la surpopulation”

Une manière très réductrice d’expliquer le sous-développement du continent, comme le rappelle la politologue Françoise Vergès dans le Ventre des Femmes (Albin Michel), paru en mars dernier. Dans cet ouvrage, elle met en lumière un scandale des années 1970 survenu sur l’île de la Réunion, où les femmes étaient contraintes aux avortements forcés et aux stérilisa- tions par des médecins blancs, sans consentement.

On rend les femmes du tiers-monde responsables du sous-développement. En réalité, on inverse la causalité : la plupart des études prouvent aujourd’hui que c’est le sous-développe- ment qui entraîne la surpopulation”, explique-t-elle dans Libération, avant de poursuivre : “La théorie de la surpopulation évite aussi de questionner le rôle du colonialisme et de l’impéria- lisme dans la pauvreté. Et ces discours visent, bien sûr, avant tout les femmes.”

Pour rappel, en 2016, l’Afrique subsaharienne enregistrait son plus faible taux de croissance, selon la Banque mondiale. L’organisation pointait alors un tout autre facteur, qui n’a rien à avoir avec le “ventre” des Africaines : pour la Banque mondiale, l’effondrement du taux de croissance s’explique “par les difficultés rencontrées par les plus grandes économies de la région. Principaux exportateurs de matières premières, ces pays subissent toujours les consé-quences de la chute des cours, doivent faire face à des conditions de financement moins favorables et réajuster leur cadre macroéconomique.”

Lire la suite

07 juillet 2017 ~ 0 Commentaire

totalitarisme (basta!)

amis

Pologne, Hongrie, Turquie : l’Union européenne peut-elle encore faire barrage aux tentations totalitaires ?

L’Allemagne accueille les 7 et 8 juillet le G20 à Hambourg, avec son lot d’autocrates et de régimes autoritaires. L’Union européenne elle-même n’est pas à l’abri de dérives absolutistes plus ou moins musclées, comme le démontrent la situation en Hongrie, où une droite extrême xénophobe gouverne depuis sept ans. Et en Pologne où l’ultra-droite est au pouvoir depuis deux ans. La Turquie, candidate à l’adhésion, bascule progressivement vers un régime dictatorial. Toujours prompte à punir des pays qui ne respecteraient pas certains dogmes économiques, l’Union européenne dispose-t-elle de moyens juridiques et de la volonté politique pour sanctionner des gouvernements qui violeraient allègrement ses valeurs fondamentales, basées sur le respect de la dignité humaine, la liberté, l’égalité, et l’État de droit ?

Réponse.

Rachel Knaebel 7 juillet 2017

Lire la suite sur Bastamag

Lire aussi :

Ce que fait réellement l’extrême droite quand elle arrive au pouvoir en Europe.

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Lire la suite

23 juin 2017 ~ 0 Commentaire

nantes antifasciste

naoned

Facebook

Lire la suite

18 juin 2017 ~ 0 Commentaire

brest mairie

mairie 1

mairie  2

Lire la suite

12 juin 2017 ~ 0 Commentaire

place de la liberté (brest)

brest1

RDV a partir de ce lundi. 12H Place Liberte.

Déprogrammer les expulsions

Brest mardi 13 et mercredi 14 juin. 6H15.
7 expulsions programmées.

– 5 personnes vers le Soudan via l’Italie
– 1 vers la Somalie via le Danemark
– 1 vers l’Éthiopie via l’Allemagne

RDV LUNDI 12 JUIN
Place de la Liberté, Brest.
À PARTIR de 12h
En continu jour et nuit.
Jusqu’à la déprogrammation des expulsions.

Pour que les personnes puissent demander l’asile en France comme les autorités brestoises leur avait promis à leur arrivée.

https://zeropersonnealaruebrest.noblogs.org

Lire aussi:

Le terrible parcours des migrant-E-s (NPA)

Lire la suite

10 juin 2017 ~ 0 Commentaire

dup (le huffington post)

loyalists

Les amis de Theresa May tels qu’on les voit

Qu’est-ce que le DUP, ce parti sulfureux grâce auquel Theresa May pourra gouverner

Le Parti Unioniste Démocrate d’Irlande du Nord est extrêmement conservateur et historiquement lié à des organisations paramilitaires loyalistes.

Theresa May semble prête à tout pour rester à la tête d’un gouvernement majoritaire. Après que le parti conservateur a perdu la majorité absolue aux élections législatives anticipées du 8 juin, la Première ministre britannique compte désormais s’allier avec le DUP, Parti unioniste démocrate d’Irlande du Nord. Si le parti des Tories est arrivé en tête des résultats en rempor- tant 318 sièges au Parlement britannique, il lui en manquait huit pour jouir de la majorité absolue (326 sièges) et pouvoir former un gouvernement qui ne soit pas minoritaire.

Ce vendredi 9 juin, Theresa May était ainsi en passe de conclure un accord avec le DUP qui a lui gagné dix sièges. De quoi obtenir la majorité nécessaire pour gouverner. Mais à quel coût?

« S’il est peu probable que des membres du DUP participent au gouvernement de Theresa May », décrypte Le Monde, « le Parti unioniste démocrate devrait voir, en échange de son soutien lors des votes de confiance ou du budget, certaines de ses idées faire du chemin à Westminster. »

Un conservatisme poussé à l’extrême

Le DUP est le parti le plus conservateur de Grande-Bretagne, comme le décrit The Indepen- dent, qui a publié vendredi un florilège d’anecdotes très représentatif. Concernant les droits des personnes LGBT, le DUP a déjà utilisé son veto à de nombreuses reprises pour empêcher l’adoption de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe (toujours interdit en Irlande du Nord). En 2007, le fils du fondateur du parti, Ian Paisley Jr, a qualifié l’homosexualité d’ »immorale, choquante et ignoble » et dit que les gays et lesbiennes le « dégoûtaient ».

Plus récemment, l’ancien ministre de la santé nord-irlandais, Jim Wells, a déclaré lors d’une campagne électorale que « le lobby gay est insatiable ». Il a aussi affirmé que les enfants élevés pas des couples homosexuels couraient plus de risques d’être violés ou délaissés (propos pour lesquels il a présenté ses excuses par la suite). L’avortement est également un sujet tabou pour le DUP qui s’y oppose fermement, à tel point qu’il n’est toujours pas décriminalisé en Irlande du Nord. Il ne peut y être pratiqué que lorsque la vie de la mère est en danger.

La chef du parti et Première ministre d’Irlande du Nord, Arlene Foster, a d’ailleurs déclaré en 2016: « Je ne veux pas que l’avortement devienne aussi facilement accessible ici qu’il ne l’est en Angleterre, et ne soutiens pas l’extension de la loi de 1967 à notre région » (loi qui autorise l’avortement en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles).

Elle s’est aussi fait taxer de sexisme lorsqu’en mai dernier, elle a traité Michelle O’Neil, la responsable du parti républicain Sinn Féin en Irlande du Nord, de « blonde ». « Je ne veux pas être sexiste car je n’en ai pas le droit », a-t-elle sorti avant de critiquer la leader de l’opposition: « Vous ne la verrez jamais sans maquillage, vous ne la verrez jamais décoiffée ».

Le DUP rejette aussi fervemment la théorie de l’évolution. Thomas Buchanan, député de l’Assemblée d’Irlande du Nord, a participé en 2016 à un événement qui promouvait « l’ensei- gnement du créationnisme dans chaque école ». Un autre responsable du parti, Edwin Poots, a déclaré en 2013 que la Terre était une « jeune planète » créée il y a 4 000 ans.

Des liens historiques avec des organisations terroristes

En décembre 2015, l’ex-Premier ministre conservateur David Cameron avait accusé Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, de « sympathisant des terroristes » car il s’opposait à l’action militaire en Syrie. Le Daily Mail avait surnommé le chef de l’opposition britannique de la même manière, cette fois-ci à cause de ses liens avec Sinn Féin. Ce parti républicain est histori-quement proche de l’IRA, l’Armée Républicaine Irlandaise, un ensemble d’organisations paramilitaires qui ont lutté contre la présence britannique en Irlande du Nord lors du conflit nord-irlandais.

En référence à ces accusations, un journaliste de la radio LBC a interpellé les conservateurs vendredi en demandant si Theresa May subirait les mêmes reproches: « Si Jeremy Corbyn est un sympathisant des terroristes, que direz-vous d’un parti politique qui a été soutenu par l’UDA? »

uda-uvf

Les loyalistes tels qu’ils se voient

L’Ulster Defense Association est elle aussi une organisation paramilitaire, également impliquée dans le conflit nord-irlandais, mais du côté loyaliste. Elle a longtemps figuré sur la liste des groupes considérés comme terroristes par le Conseil de l’Union européenne, dont elle est sortie en 2009. Son nom est en revanche toujours inscrit dans la liste des Etats-Unis.

Si le lien entre le DUP et l’UDA ne semble pas direct, celui entre le parti politique et une autre organisation paramilitaire l’est très fortement. Comme le démontre Metro, « le parti a des liens historiques puissants avec le groupe terroriste Ulster Resistance, qui a été fondé par des gens devenus d’importants responsables du DUP’. Et pas n’importe qui: l’un des cofondateurs d’Ulster Resistance n’est autre que Ian Paisley… qui a créé le DUP quinze ans plus tôt. Le deuxième créateur du groupe est Peter Robinson, ancien leader du DUP également, et dont la photo de lui armé d’un fusil commence à circuler sur les réseaux sociaux.(…)

Diane Frances 09/06/2017

http://www.huffingtonpost.fr/

Commentaire: Si l’IRA était une « armée de libération » se battant contre l’armée anglaise, les groupe loyalistes eux, ressemblent plus à un Ku Klux Klan destiné à terrifier les irlandais catholiques. Ils ne se sont battus, ni contre l’armée du Sud, ni contre l’IRA, mais  ont tué des centaines de catholiques pris au hasard

Lire la suite

07 juin 2017 ~ 0 Commentaire

« humour » (npa)

blague mcron

Macron : Une « blague » indécente, raciste… et si révélatrice !

Extrêmement discret pendant la campagne électorale sur les questions touchant aux politiques qu’il entend mener en direction des sans-papiers et des migrantEs, il aura fallu une simple « blagounette » digne d’un crétin du Front National pour qu’Emmanuel Macron nous édifie. « Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien »

Tout est dit…

Le cynisme et la morgue colonialistes sont étalés dans toute leur horreur ! On sous- entend que les barques de pêcheurs ne sont en réalité pas destinées à ramener du poisson, mais une autre sorte de marchandise : « du comorien ». Marine Le Pen, l’ultra raciste prési- dente du Front National, peut même se payer le luxe d’épingler son adversaire de la présiden- tielle : « On ne dit pas ’’du Comorien’’, on dit ’’des Comoriens’’ » (sic !). Une déshumanisation totale qui nous rappelle les pires temps de l’esclavage, et jette un doute sur la sincérité de Macron qui, lors d’une récente visite à Alger, avait déclaré, la main sur le cœur, que la colonisation avait bien été un crime contre l’humanité…

Depuis 1995, 12 000 Comoriens, hommes, femmes et enfants, sont morts noyés en tentant de rejoindre Mayotte sur des kwassa-kwassa. 70 kilomètres d’une traversée difficile sur de frêles embarcations pour atteindre un supposé El Dorado. Et ça vous fait rire, monsieur Macron ? En 2015, 4 378 CommorienEs mineurs isolés ont été détenus à la prison de Majicavo, contrevenant totalement au droit international. Pour ces faits, la France a d’ailleurs fait l’objet d’une condamnation de la Cour européenne des droits de l’homme… Et ça vous amuse, monsieur Macron ?

L’ambassadeur de France en Union des Comores a été convoqué dimanche par le ministre des Affaires étrangères à Moroni, et un rassemblement des Comoriens en France s’est tenu lundi à Paris sur le parvis des Droits de l’homme. L’indignation, qui a pourtant fait le « buzz » sur les réseaux sociaux, n’a été que peu reprise par les grands médias, attachés à la promotion d’un président jeune, dynamique, sachant parler aux grands de ce monde… En auraient-ils fait de même s’il s’était agi d’un débordement raciste proféré par Trump ? Il est permis d’en douter.

L’Élysée tarde à exprimer des excuses publiques exigées par le Conseil représentatif des Français d’origine comorienne. On admet tout juste « une plaisanterie pas très heureuse»… Ces excuses, si elles venaient à s’exprimer, ne suffiraient pas à traduire les revendications nationales du peuple comorien. Mayotte fait partie intégrante de l’Union des Comores, et les migrantEs doivent donc y être accueillis inconditionnellement, puisqu’ils sont chez eux !

Les anticapitalistes et anticolonialistes ne peuvent qu’exiger avec les Comoriens migrant vers Mayotte le droit de circulation et d’installation, l’arrêt de la répression et des mises en détention illégitimes, le respect du droit international et des dispositions de la Cour européenne des droits de l’homme. Autant de revendications d’une actualité brûlante, et pas ­seulement là-bas…

Mercredi 7 juin 2017 Alain Pojolat

https://npa2009.org/

Lire la suite

07 juin 2017 ~ 0 Commentaire

expulsions brest

brest

Mouvement Zéro Personne A La Rue Brest

GUET-APENS!

Suite à des notifications de décisions administratives des amis Irakiens se présentent en préfecture , sont arrêtés , placés au CRA (centre de détention administrative) à 17h. Ils seront dans l’avion à 10h demain , direction la Finlande .
Zéro recours possible…

6 juin 2017
Ami O. Où es-tu?
Au CRA? Dans l’avion?
Où t’emmènent-ils?
En Italie? Certainement …!
Comme prévoient les accords de Khartoum : retour au Soudan?(la mort)

On dénonce .
On imprime .
On affiche partout .
Inondons ici, en France, en Europe
les empreintes du genre humain…dans un monde étranger d’humanité .

brest 2

Rendez-vous ce samedi 10 juin à 11h
place de la « Liberté » Brest.

Facebook

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin