Archive | Antimilitarisme

24 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Budget militaire: 500 millions de rallonge (lo)

suppots de l'amour unanimes par Auguste Bouquet, années 1830

Au lendemain des fêtes patriotardes du 14 juillet, Hollande a annoncé le déblocage de 500 millions d’euros supplémentaires pour le budget de la Défense de 2014 et 2015. Il a manifestement été sensible à la grogne des grands patrons de l’armement et du sommet de l’armée, quatre chefs d’état-major étant même allés jusqu’à menacer de démissionner si le budget prévu pour les années à venir n’était pas revu !

Hollande a donc choisi d’activer une clause de la Loi pour la programmation militaire 2014-2017 (LPM), qui prévoit ces 500 millions supplémentaires pour « sécuriser les programmes d’équipement ». Ils viendront compenser en partie les coupes prévues dans le budget militaire… comme dans les budgets de tous les autres ministères.

Le ministère de la Défense devrait ainsi disposer de plus de 31 milliards d’euros par an pour 2014 et 2015, ce qui en fait le troisième poste budgétaire de l’État après le remboursement de la dette et l’Éducation nationale.

Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a déjà prévu à quoi seront utilisés ces crédits supplémentaires : à acheter des drones, un quatrième sous-marin d’attaque, à développer un nouveau missile, etc. Toutes choses totalement inutiles à la population vivant en France et qui peuvent même devenir mortelles pour les peuples victimes des interventions militaires françaises, en Afrique et ailleurs. Valérie FONTAINE

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2399&id=9

 

Lire la suite

15 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Le vote très bleu marine des gendarmes mobiles (20 mn)

Le vote très bleu marine des gendarmes mobiles (20 mn) dans Antifascisme gendarmes02

Entre amis de l’ordre, on doit pouvoir s’entendre!

Le score de Marine Le Pen à la présidentielle de 2012 s’est révélé particulièrement élevé dans les bureaux de vote où il y avait une caserne…

Un «survote» en faveur du parti de Marine Le Pen. L’institut français d’opinion publique (Ifop) vient de publier une analyse sur la base des résultats électoraux où votent les gendarmes mobiles, les gardes républicains et leurs familles.

«La question est de savoir si ces électeurs en uniforme ont un comportement électoral simi- laire à celui de la moyenne des Français», note le rapport, révélé par L’Essor de la gendar- merie. L’Ifop a donc comparé les scores des bureaux de vote où une caserne était implantée à ceux de la commune, du département et de la région. «Tous les bureaux abritant une caserne de la gendarmerie mobile affichent un vote pour Marine Le Pen à la prési- dentielle très nettement supérieur à la moyenne de leur ville», constatent les rédacteurs.

Ainsi, à Hyères, le FN réalise un score de 42,1% dans le bureau de vote où est instal- lée la caserne de gendarmes mobiles, contre 21,8% pour la moyenne de la ville. Ce «sur- vote» en faveur du FN se vérifie à Dijon, Toulouse, Drancy, Rennes, Amiens, Lyon… «C’est vrai dans des villes déjà structurellement frontistes comme dans des villes plus réfractaires comme Orléans ou Rennes», note, auprès de 20 Minutes, Jérôme Fourquet, directeur du département opinion et stratégies d’entreprises à l’Ifop.

Chez les mâtons aussi La tendance se vérifie dans la Garde Républicaine. Ainsi, le bureau n°46 du boulevard Kellermann dans le 13e à Paris, où votent les gardes républicains et leurs familles, est celui où Marine Le Pen a obtenu le score le plus élevé (18,3%) dans toute la capitale.

Outre les gendarmes mobiles et gardes républicains, le personnel de l’administration pénitentiaire semble lui aussi se démarquer avec un comportement électoral frontiste.  «Dans certaines prisons, comme à Fresnes, Fleury ou aux Baumettes, les surveillants péni- tentiaires sont logés à proximité de leur lieu de travail. Et on constate la même tendance», poursuit Jérôme Fourquet. A Fresnes, par exemple, le FN remporte 21% des votes dans le bureau de vote n°6, où se situe la prison, contre une moyenne de 11,5% en moyenne sur la ville.

«Esprit de corps» Quelles conclusions en tirer? «Ce ne sont pas des jobs comme les autres. Ces personnels, confrontés à des missions en rapport avec la délinquance ont un vote différent de la société. Le vécu de ces personnes influent sur leurs comportements électoraux», souligne le chercheur.

Par ailleurs, sans doute, la surreprésentation du vote frontiste se retrouverait chez les CRS, avance-t-il. Impossible de le vérifier puisque ces derniers ne votent pas dans leurs casernes. «Une des explications pour les gendarmes mobiles est peut-être le fait qu’ils ne sont pas syndiqués. Ils n’ont pas de moyens de contestation, se définissent comme plus malléables, plus corvéables. Et trouvent donc dans le discours frontiste une sorte d’exu- toire.» Autre explication possible, l’esprit de corps très important chez les gendarmes mobiles. «Ils vivent ensemble et les familles aussi. Ça peut expliquer un phénomène d’entraînement», conclut Jérôme Fourquet. Créé le 15/07/2014 à 11h49 — Mis à jour le 15/07/2014 à 12h01

http://www.20minutes.fr/societe/1418291-le-vote-tres-bleu-marine-des-gendarmes-mobiles

Lire la suite

15 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

La colonisation c’était pas mieux avant (quartiers libres)

tardi drapeau

La colonisation, c’est la spoliation, le viol.

Aujourd’hui, ça défile sur les Champs Élysées afin de montrer la panoplie dont dispose la France pour défendre ses intérêts. Hier, le Ministre de la Défense a appelé Israël « à faire preuve de mesure » et a redéfini les objectifs de l’intervention française au Mali. La France montre ses muscles, donne des leçons, et cherche à sauver les apparences de son pillage des ressources africaines.

Certaines personnes trouvent que ça ne va pas assez loin, que la France est démilitarisée et qu’elle ne contrôle plus autant de territoires, de ressources et d’humains. C’est le cas d’Alain Soral qui veut nous faire croire que c’est du passé et que c’est oublié, ou même que la colo- nisation c’était mieux avant parce que les paras avaient des valeurs et qu’il faudra renverser le régime grâce à l’armée et aux policiers. Il appelle ça « les corps constitués » et fait rentrer dans la tête des naïfs qui l’écoutent qu’un coup d’état militaire c’est comme une révolution.

D’autres, comme Dieudonné, tentent de nous faire croire qu’en faisant les clowns le long du défilé il est possible de contester l’autorité du chef de l’État et de soutenir l’armée afin qu’elle retrouve sa « grandeur » et agisse en libératrice.

Ces deux compères sont sur la même longueur d’onde que les Zemmour, Finkielkraut et tous les néo-libéraux (du PS au FN) qui veulent une armée forte pour maintenir le rang éco- nomique de la France en allant se servir brutalement ailleurs au nom de la lutte contre le terrorisme.

À toutes les personnes tentées par ce discours « réconciliateur » autour de l’armée française : Qu’est-ce que l’armée française a apporté de positif aux populations depuis 200 ans? Est-ce que l’armée coloniale d’hier était plus classe que les troupes qui occupent aujourd’hui l’Afrique?

Quels sont les intérêts défendus par les gens qui font l’apologie de l’armée fran- çaise? Que peut-on attendre de l’impérialisme français et de son bras armé? Le colo- nialisme, ce n’était pas mieux avant. On baigne dans le racisme inconscient depuis trop longtemps.

http://quartierslibres.wordpress.com/2014/07/14/la-colonisation-cetait-pas-mieux-avant/

Lire la suite

15 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Quimper, 14 juillet, vélorution pacifiste en ville (lt)

Bike-Revolution

Pour célébrer la fête nationale loin des uniformes kakis et des blindés des Champs-Élysées, l’association Quimper en roue libre a organisé, hier, une «Vélorution pour la paix». Un «défilé off» en vélo dans les rues de Quimper. À côté de son vélo décoré d’un panneau annoté «Roulez pour la paix des nations», Claire, de Quimper en roue libre, attend les cy- clistes sur la place des Acadiens. «Lorsque je vois le défilé militaire, cela me rappelle la guerre et me fait penser aux petits garçons qui concourent à celui qui fera pipi le plus loin. Sauf que là, c’est plus grave car c’est à celui qui aura la plus grosse bombe», fustige la militante.

Une faible participation Ils ne sont que huit à avoir répondu à l’appel de Quimper en roue libre. Mais qu’importe, pour Claire, «c’est la qualité qui compte et non la quantité». Les parti- cipants sont tous d’accord sur un point: ils ne se reconnaissent pas dans la manière offi- cielle de fêter la Nation. «Célébrer la République par un défilé militaire, par les armes, est une aberration quand on se souvient que le 14-Juillet symbolise l’émancipation», remarque Christian, du Mouvement de la Paix cornouaillais, tout en fixant sur son vélo un grand drapeau arc-en-ciel imprimé du mot « paix ».

À midi, la petite bande met le pied à la pédale, direction l’hippodrome, au son des klaxons et du slogan «Vive la paix». Pour Rémi, de Vélorution Concarneau, le vélo n’est pas assez mis en avant comme moyen de transport quotidien. Du haut de son tall bike (un cycle «maison » étonnement haut qu’il a créé en superposant deux cadres de vélo), le militant dénonce la politique pro voiture en ville. Il considère l’industrie automobile comme la continuité de celle de la guerre, tant le nombre de morts sur les routes est élevé (en 2013, 3.250 personnes en France). «Le vélo est porteur de valeurs dans lesquelles je me reconnais totalement, com- me la protection de l’environnement, l’autonomie, l’entraide», commente Claire.

Une future aide à l’entretien des vélos ? Pour continuer de promouvoir le vélo comme alternative quotidienne à la voiture, l’association souhaite créer une aide à l’entretien des bi- cyclettes. Une initiative qui aurait lieu l’été, le samedi matin, sur un stand du marché de Quimper. L’idée a germé mais, pour aboutir, l’association cherche des bénévoles prêts à donner de leur temps, afin que les vélos sortent des garages et prennent la route. 15 juillet 2014

http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/14-juillet-velorution-pacifiste-en-ville-15-07-2014-10259384.php

Lire la suite

02 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Haiti, appel à moblisation: 10 années d’occupation, ça suffit! (cadtm)

haitc3ad2pegar-sin-sumate

Retrait des troupes MAINTENANT et dehors la MINUSTAH !

Appel à mobilisation: 15 octobre 2014.

Une quinzaine d’organisations latino-américaines, qui doivent être rejointes par d’autres, lancent une campagne de mobilisation entre le 1er juin et le 15 octobre 2014 pour exiger le retrait immédiat des soldats onusiens en Haïti à l’issue de 10 années d’occupation.

À la suite de la chute du président Jean-Bertrand Aristide le 29 février 2004 (qualifiée de « coup d’État »), la Mission des nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) a été installée en «occupation militaire d’Haïti» dans l’intérêt des puissances occidentales dont les États-Unis, la France et le Canada.

L’appel à la mobilisation est lancé aussi pour mettre fin à l’impunité des troupes et exiger que l’ONU reconnaisse sa responsabilité dans les crimes commis pour que les victimes trouvent justice et réparation.

Le peuple haïtien ne mérite pas des troupes mais notre solidarité, écrivent les organisations initiatrices de ce mouvement dont la Plateforme inter-américaine des droits humains, démo- cratie et développement (Pidhdd), la Centrale des travailleurs argentins (Cta).

Des structures haïtiennes telles la Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un dévelop- pement alternatif (Papda) et la Plateforme des organisations haïtiennes des droits humains (Pohdh) participent à cet appel à  l’Amérique et au monde entier, aux mouvements et orga- nisations populaires à s’unir dans le cadre de cette grande campagne pour mettre fin à la Minustah en Haïti.

Dans chacun de nos pays et dans les principaux espaces d’intégration régionale, Haïti doit entendre notre voix. Ce n’est pas à cette quinzaine d’organisations de pays d’Amérique latine qu’on fera croire que la Minustah est une mission humanitaire.

Sous le prétexte de stabiliser le pays, l’objectif véritable de la Minustah est d’éviter que le peuple haïtien exerce sa souveraineté nationale et son droit à l’autodétermination. Elle sert de plus à essayer de nouvelles formes d’impérialisme et de contrôle social (…), affirment les entités.

Situation de grave crise politique et institutionnelle accompagnée d’une nette régression de la démocratie, répression violente et systématique des manifestations populaires, attaques contre les dirigeants de l’opposition, soutien à la manipulation grossière des processus élec- toraux et institutionnels et la libre entrée des capitaux transnationaux pour contrôler les espaces stratégiques de l’économie sont les résultats de ces 10 ans d’occupation.

À ce bilan négatif de la Minustah, les organisations rajoutent l’épidémie de choléra introduite en Haïti – selon plusieurs études – par les casques bleus népalais et qui a couté la vie à plus de 8 mille Haïtiennes et Haïtiens.

http://www.alterpresse.org/spip.php… Voir en ligne : http://haitinominustah.info/english/

http://cadtm.org/Appel-a-moblisation-10-annees-d

Lire la suite

01 juillet 2014 ~ 0 Commentaire

Japon, forte mobilisation contre la réinterprétation de la constitution pacifiste (ci)

http://static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2014/6/30/1404112741382/Japanese-people-ptotest-a-004.jpg

Les Tokyoïtes manifestent contre l’extension des missions des forces armées japo- naises. Un des contestataires s’est immolé ce week-end, or la nouvelle est peu relayée par les médias nippons.

Les contestations se font vives ce 30 juin dans les rues de Tokyo; à la veille de l’adop- tion du texte concernant l’élargissement du domaine de l’autodéfense par le gouvernement, de « nombreux manifestants brandissent pancartes et crient pour le respect de la Constitution devant le cabinet du Premier ministre », relate le Tokyo Shimbun.

Les militants se sont rassemblés contre la réinterprétation de la Constitution paci- fiste qui interdit aux forces armées japonaises d’agir au-dehors de ses frontières pour venir en aide aux pays alliés. Ce rassemblement a été peu relayé par les médias japonais mais la mobilisation commence à prendre de l’ampleur, notamment depuis l’immolation d’un soixan-tenaire qui élevait la voix contre la réinterprétation de la Constitution.

« La nouvelle concernant l’immolation par le feu le 29 juin en plein cœur de Tokyo a eu plus d’écho dans les médias étrangers qu’au Japon », écrit le site d’information J-CAST. On observe également de nombreuses critiques visant les médias nippons sur Twitter: les inter- nautes jugeant « insuffisante la couverture de ces événements ». « Le gouvernement conser- vateur vient de trouver un accord avec le Nouveau Komeito, la coalition, et est sur le point d’adopter ledit texte, ce qui marque un tournant majeur dans la politique d’autodéfense japonaise », écrit l’Asahi Shimbun.

http://www.courrierinternational.com/article/2014/06/30/forte-mobilisation-contre-la-reinterpretation-de-la-constitution-pacifiste

Lire la suite

26 juin 2014 ~ 0 Commentaire

Les indignés de l’arme nucléaire appellent à un campement citoyen

 nuke

Devant le Ministère de Défense à Paris le 6 août 2014 à 11h.

Le mouvement des indignés de l’arme nucléaire a pour but de créer une dynamique mondiale pour l’abandon de l’arme nucléaire. Il s’agit d’un mouvement non-violent agissant par divers modes d’action, à commencer par les marches et les campements devant les lieux symboliques de l’arme nucléaire, en France et dans le monde.

Les indignés de l’arme nucléaire appellent à un campement citoyen devant le Ministère de Défense à Paris le 6 août 2014 à 11h. Il s’agit d’un acte fort pour demander l’abandon de l’arme nucléaire par la France, et par tous les autres Etats détenteurs de l’arme nucléaire, en souvenir des victimes des bombardements de Nagasaki et Hiroshima les 6 et 9 août 1945, et de toutes les victimes de l’arme nucléaire civiles ou militaires.

Les indignés de l’arme nucléaire donnent donc rendez-vous le 6 aout à 11h pour camper de manière pacifique et non-violente devant le Ministère de la Défense, au niveau du 231 Boulevard Saint Germain, à Paris.

Les indignés sont invités à venir à pied, en vélo, en taxi, bus, et par tous les moyens nécessaires pour converger vers le ministère de la Défense à l’heure dite en souvenir des victimes de l’arme nucléaire.

Les Indignés de l’arme nucléaire
Indignes.armesnucleaires@gmail.com

http://www.indignes-arme-nucleaire.fr/

Lire la suite

19 juin 2014 ~ 0 Commentaire

Quand l’écologie sert à financer l’armée (basta)

hollande

250 millions d’euros vont être réaffectés du budget du ministère de l’Ecologie vers celui de la Défense.

C’est ce que prévoit le projet de loi des finances rectificative pour 2014. 170 millions d’euros seront piochés dans l’enveloppe prévue pour la transition écologique et énergétique, 50 millions dans le programme « villes et territoires durables » et 30 millions dans le program- me « innovation », détaille un article des Echos.

Doté de 39 milliards d’euros, le budget de la Défense est quatre fois plus important que celui de l’Écologie (9,7 milliards d’euros). Et du vert au vert kaki, il n’y a qu’un pas pour le gouvernement Valls. par Rodho 19 juin 2014

Lire la suite

19 juin 2014 ~ 0 Commentaire

Arrêtez ces opposants (lo)

Director: Dino Risi

Que je ne saurais voir!

Deux officiers de gendarmerie condamnés à quatre mois de prison et 1 000 euros d’amende pour «détention arbitraire»: ce n’est pas très courant. C’est pourtant ce que le tribunal de Clermont-Ferrand a infligé à un capitaine et un colonel, qui ont annoncé qu’ils allaient faire appel.

En novembre 2010, ils avaient donné des ordres pour arrêter illégalement, quelques heures durant, un militant syndical de Sud dans l’Allier, pour que la visite de Nicolas Sarkozy, président à l’époque, se déroule sans trop de contestation visible par les caméras dans ce département. Courageuse, mais pas téméraire, la justice n’est toutefois pas remontée tout en haut de la chaîne hiérarchique en examinant les responsabilités de celui à qui ce délit a profité.

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2394&id=38

 

Lire la suite

13 juin 2014 ~ 0 Commentaire

Quand l’écologie finance l’armée (les echos)

holl rambo

Une grande partie des crédits supprimés dans le budget 2014 de la Défense va être compensée par de l’argent prévu pour la recherche sur la transition énergétique et la ville durable.

L’armée va bien devoir payer son tribu aux économies supplémentaires décidées par le gouvernement pour tenir ses engagements de déficit public. Sur 1,6 milliard de crédits annulés pour l’Etat, les militaires vont perdre 350 millions au titre de la solidarité interminis- térielle : 198 millions en moins pour l’équipement des forces, le reste sur la recherche duale, précise le Projet de loi de finances rectificative pour 2014 publié mercredi. Comme prévu également, Matignon et Bercy ont accepté que cette (première) encoche sur la loi de programmation militaire qui ne dit pas son nom soit compensée par le déblocage anticipé de 500 millions de recettes exceptionnelles.

Redéploiement Sur ces 500 millions, la moitié est déjà « fléchée »: «250 millions d’euros de crédits d’investissements d’avenir sont ouverts au bénéfice du ministère de la Défense, financés par des redéploiements de crédits du premier programme d’investissements d’avenir», poursuit le projet de loi . En clair, comme l’argent ne tombe pas du ciel, il faut bien le prendre quelque part. Et là, surprise, c’est l’écologie qui est appelée à la rescousse.

Le projet de loi précise que cette ouverture de crédits sera «intégralement financée» par annulations de crédits sur les programmes «Innovation pour la transition écologique et énergétique» à hauteur de 170 millions, et «Ville et territoires durables» (50 millions) de la mission « Écologie, développement et mobilité durables ». Le programme «Innovation» de la mission «Économie» assurera le solde, soit 30 millions.

En résumé, l’argent prévu pour la recherche verte va servir à financer de l’innovation militaire. Pas de quoi rapprocher écologistes et socialistes, déjà passablement en froid. A quand le premier Rafale capable de voler au bio-carburant en signe de réconciliation ?

Alain Ruello / Chef de service adjoint | Le 12/06 à 10:51, mis à jour à 11:01

http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0203559560477-quand-lecologie-finance-larmee-1012045.php

Lire la suite

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin