25 novembre 2022 ~ 0 Commentaire

kurdes (courrier)

turc

“Washington nous a vendus” : face à l’offensive turque, les Kurdes de Syrie se sentent lâchés

Dans la ligne de mire d’Ankara, les forces kurdes syriennes, ciblées par des bombardements aériens, en appellent aux pays occidentaux, notamment les États-Unis, en espérant qu’ils se tiennent encore à leurs côtés.

En riposte à un attentat ayant tué six personnes à Istanbul le 13 novembre, Ankara, qui a imputé l’attentat au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a lancé, une semaine plus tard, l’opération Griffe-Épée contre les forces kurdes présentes en Irak, mais aussi et surtout dans le nord de la Syrie, théâtre, depuis, de bombardements aériens quotidiens.

Ces deux derniers jours, l’opération est entrée dans une nouvelle phase. Après avoir principalement visé les régions vallonnées autour de la ville de Kobané, “la campagne s’est étendue mercredi [23 novembre] dans les zones du Nord-Est syrien − le Rojava −, où des cibles non militaires sont principalement visées”, écrit le média kurde Rudaw.

Mercredi 23 novembre, huit combattants kurdes détachés à la sécurité du camp d’Al-Hol − abritant plus de 50 000 proches de djihadistes appartenant au groupe État islamique (EI), dont plus de 10 000 étrangers − ont été tués dans des frappes turques.

https://www.courrierinternational.com/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin