17 septembre 2022 ~ 0 Commentaire

callac (le point)

valls

Projet d’accueil de réfugiés : bataille rangée dans un village breton

Callac, dans les Côtes-d’Armor, deux manifestations sont organisées ce samedi. Face à face, opposants et partisans d’un centre d’accueil pour réfugiés.

Les 2 200 habitants de Callac n’avaient jamais vu cela. En quelques jours, des arrêtés municipaux ont fleuri sur les panneaux de signalisation pour interdire de stationner, et une affichette a été apposée sur la porte de la mairie pour annoncer une « fermeture exceptionnelle » ce samedi. Pas de fête en vue ici. Les forces de l’ordre vont être déployées en nombre.

Leur mission ? Empêcher quiconque de passer d’un point à l’autre et éviter l’affrontement. À une centaine de mètres de distance, des sympathisants de gauche et d’extrême gauche ; et des militants d’extrême droite rivaliseront de slogans au sujet d’un projet de centre d’accueil pour réfugiés que la municipalité (qui a refusé de nous répondre) a validé au mois d’avril dernier en lieu et place d’une ancienne école aujourd’hui en ruine.

Cette double manifestation est en réalité le point d’orgue de plusieurs mois de crispation entre partisans et opposants à ce projet porté par le fonds de dotation privé baptisé Merci, lequel planche depuis 2018 sur la meilleure façon possible d’accueillir, et surtout d’insérer, les réfugiés en France. Leur credo ? Fini les solutions temporaires dans les grandes villes, place à un programme durable, en zone rurale en lien avec les populations locales.

On veut démontrer que ce projet a un impact positif pour tous.

À cet effet, la structure, établie à Paris, s’est rapprochée de Callac selon des critères bien précis. « D’abord, il y a une vraie volonté politique avec le maire qui a construit sa campagne sur le thème de la revitalisation de Callac par l’accueil de l’autre, détaille la directrice de Merci, Chloé Fréoa. Ici, la population est vieillissante avec 60 % des habitants qui ont plus de 55 ans. Les enjeux démographiques sont importants. Et sur le plan économique, on a découvert qu’il y avait actuellement plus de 75 emplois non pourvus alors qu’on parle de 18 % de chômage sur ce territoire. En définitive, on veut démontrer que ce projet a un impact positif pour tous. »

Un constat que ne fait pas Bénédicte. Depuis l’intérêt médiatique croissant autour de ce centre, l’agente immobilière indépendante voit des clients potentiels se rétracter. « En quinze jours, j’ai plusieurs visites de biens qui ont été annulées, et trois projets sont tombés à l’eau. Les gens ne souhaitent plus venir ici et préfèrent changer d’endroit à cause du centre. »

Pour Michel Riou, pas question de déménager, même si l’arrivée prochaine de familles réfugiées lui donne de l’urticaire. Il n’est pas le seul : sa pétition a convaincu 400 signataires qu’ « il faudrait d’abord s’occuper du sort des Callacois plutôt que celui des réfugiés », clame ce retraité de 70 ans qui se définit comme « non raciste et apolitique ». La preuve, affirme-t-il, il a « un copain qui vient du Bénin ». Il a volontiers laissé différentes formations d’extrême droite, dont le parti d’Éric Zemmour Reconquête !, s’emparer de son combat pour organiser la manifestation d’opposition au projet…

Projet que d’autres, dans la commune, voient en revanche d’un bon œil. C’est le cas de Geneviève, dont la maison jouxte l’ancienne bâtisse qui sera transformée en logements pour les réfugiés.

« C’est une ruine, donc ça ne me dérange pas d’avoir quelque chose de neuf à la place, ça sera plus joli ! Et puis ce ne sont pas des sauvages, ce sont des êtres humains quand même, pourquoi n’auraient-ils pas le droit de venir, eux aussi ? Je ne suis pas du tout opposée. Ici, nous avons déjà des réfugiés syriens, dont des enfants qui vont à l’école, et ça se passe très bien. Ils sont très polis, alors que je vois des Français passer dans la rue, très fiers, qui ne disent même pas bonjour ! »

En définitive, combien seront-ils ? Quand vont-ils arriver ? Qui va payer ? Qu’ils soient pour ou contre, tous, dans la commune (qui a acquis le bâtiment délabré pour un peu plus de 50 000 euros), partagent les mêmes interrogations autour de ce projet, et c’est peut-être dans ce manque de clarté, que se nichent les raisons de ces divergences.

« C’est flou », s’indigne encore Michel Riou. Pourtant, une réunion d’information a bien eu lieu en avril devant une centaine de personnes, mais à cette époque, aucune récupération politique n’était encore venue brouiller le message.

Chloé Fréoa précise : « Dès 2023, si possible, les familles arriveront l’une après l’autre en fonction des capacités de logement, d’accueil scolaire, on fera au cas par cas. Ensuite, il faut savoir que ces personnes-là vivent déjà en France, parfois depuis 2 ans, car les délais sont très longs avant d’obtenir le statut juridique de réfugiés, donc elles ont noué des contacts ici, elles parlent français ! On va continuer de travailler avec la population pour qu’elle soit prête à les accueillir, on ne veut rien imposer. »

C’est pourtant le sentiment de nombreux habitants de Callac qui réclament un référendum sur la question. En avril, Marine Le Pen était arrivée deuxième au premier tour de la dernière présidentielle, avec 24,8 % des voix, contre 26 % pour Emmanuel Macron, en tête également au second tour (54,7 % contre 45,3 % pour la candidate du Rassemblement national). Le chef de l’État a présenté jeudi son projet de loi sur l’immigration avec la volonté de mieux répartir les étrangers sur le territoire, notamment en milieu rural. On y est.

Charles Guyard,  Callac le 17/09/2022

https://www.lepoint.fr/

Note:

Callac , un des centres des « Bonnets Rouges » (1675) est un ancien bastion du PCF:

Félix Leyzour
   Instituteur retraité, maire honoraire
Sénateur des Côtes-d’Armor (1989 → 1997)                                  Député de la 4e circonscription des Côtes-d’Armor (1997 → 2002)
Conseiller régional de Bretagne (1976 → 1989)
Conseiller général du canton de Callac (1970 → 2008)

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin