16 septembre 2022 ~ 0 Commentaire

nupes (jdd )

reiserLecologie-751x1024

LFI, le PS et EELV appellent à une « marche contre la vie chère et l’inaction climatique » le 16 octobre

Dans un appel commun diffusé vendredi à l’AFP, les partis de la gauche – à l’exception du Parti communiste – et plusieurs organisations associatives et syndicales ont appelé à une « marche contre la vie chère et l’inaction climatique ». La marche, qui se déroulera à Paris, sera précédée le 15 octobre par des « initiatives symboliques ».

La France insoumise, le Parti socialiste, EELV et d’autres organisations politiques et associatives ont appelé vendredi à une « grande marche contre la vie chère et l’inaction climatique » le 16 octobre à Paris.

L’initiative, évoquée pour la première fois début juillet par Jean-Luc Mélenchon lors d’une conférence au siège du Parti ouvrier indépendant (POI) – également signataire de l’appel -, s’inscrit « dans la continuité des mobilisations engagées par les syndicats et associations, dont les journées nationales d’action des 22 et 29 septembre et la mobilisation climat du 23 septembre », ont précisé ces organisations dans un communiqué transmis à l’AFP.

Le Parti communiste, pourtant membre de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), est absent des signataires de cet appel à l’instar des syndicats, qui ont dit en début de semaine qu’ils ne feraient pas partie de l’appel, contrairement à au souhait de Jean-Luc Mélenchon de construire uun nouveau « front populaire ». Mais les choses peuvent encore évoluer. Une nouvelle réunion est prévue entre les différents partis, associations et syndicats le 4 octobre.

Non à « une politique antiécologique »

Les organisations marcheront donc « contre le pouvoir macroniste » qui « refuse d’augmenter les salaires, de geler les loyers ou de bloquer les prix face à la vie chère », écrivent ces organisations, parmi lesquelles Générations, le Nouveau Parti Anticapitaliste, Ensemble !, la Gauche démocratique et sociale (GDS), L’Alternative, La Voix lycéenne, Nouvelle Donne, le Parti ouvrier indépendant (POI) et Pour une Écologie Populaire et Sociale (PEPS).

« Pire encore, il prévoit de nouvelles attaques contre le régime des retraites et l’assurance-chômage et organise la destruction des services publics, notamment ceux de l’éducation et de la santé », ajoutent-elles.

Les politiques climatiques menées par le gouvernement sont également visées. « La planète brûle et l’eau manque », « mais le gouvernement, déjà condamné pour inaction environne-mentale, poursuit une politique antiécologique », dénoncent les signataires qui marcheront entre autres « pour des investissements massifs dans la bifurcation écologique créatrice d’emplois locaux et notamment dans les transports en commun ».

Hausse des salaires, blocage des prix de l’énergie et des produits de première nécessité, taxe immédiate sur les super-profits ou encore retraite à 60 ans feront partie des revendications du cortège,  qui s’élancera de Paris le 16 octobre, précédé par des « initiatives symboliques le samedi 15 octobre », indiquent ces organisations.

16 septembre 2022 Clément Legros

https://www.lejdd.fr/

Lire aussi:

La France insoumise, le PS et EELV appellent à une « grande marche contre la vie chère et l’inaction climatique » le 16 octobre, le Parti communiste et les syndicats ne se joindront pas à cette initiative

Note:

Santé: 22 septembre

Grève écolo mondiale: 23 septembre

Grève syndicale unitaire: 29 septembre

Nupes: 16 octobre

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin