08 septembre 2021 ~ 0 Commentaire

faucheurs (moelan)

gendarmerie

VENDREDI 10 Septembre 10H gendarmerie de Moëlan sur mer

Il nous est reproché notre intrusion au Conseil Régional à Rennes, le 10 juillet 2020, lors de la
séance où les Elu.e.s échangeaient sur le thème de la BIODIVERSITE en Bretagne.
Cette entrée inattendue, s’est déroulée sans violence comme s’y sont engagé-es les faucheur-euses en signant la Charte du Collectif.

.
Nous, lanceur-euses d’alerte, n’ayant pas pu atteindre l’hémicycle, voulions une nouvelle fois
dénoncer la politique agricole bretonne mortifère et les discours mensongers largement assénés et diffusés.
Après avoir mené de nombreuses actions, tant au niveau national que régional, depuis 2003 :

1 – Destruction de soja OGM, provenant principalement d’Amérique du Sud, et destinées, en grande
partie aux élevages bretons et français, dans les ports de Lorient, Brest, Montoir de Bretagne(44)
2 – Interventions dans de nombreux magasins ou coopératives, vendant ou distribuant des aliments
(pour humains ou animaux) contenant des OGM ainsi que des pesticides (Triskalia, Limagrain)
3 – Fauchages en plein champ de cultures considérées comme OGM par la Cour Européenne de
Justice.
4- Blocages de multinationales de production ou de transformation d’aliments «poison» ou de
produits toxiques.(Bunge, Monsanto,…)

Depuis 2003, nous, faucheur-euses, avons tenté d’alerter, sans succès, ni aucune écoute, les
autorités et les Elu.e.s, sur l’agriculture business que le Conseil Régional encourage et subventionne avec nos impôts : subventions que le Conseil Régional accorde à l’agriculture industrielle et qui dépassent de très loin les aides à l’agriculture durable et biologique.

Une demande de RDV avec Mr O.Allain a eu lieu au port de Brest le 6 décembre 2019, lorsque
nous avons mis a l’arrêt l’outil de déchargement de l’entreprise BUNGE. Sans aucune réponse nous avons donc décidé de nous inviter à cette session du Conseil régional du 10 juillet 2020.

Nous voulons toujours montrer l’urgence : l’Amazonie brûle, les déforestations s’amplifient, leurs
habitants sont chassés, spoliés, leurs enfants malades ou anormaux ….Leurs défenseurs militants s’y font assassiner.( lien vers IUCN). mais les Elu.e.s breton-nes continuent à fermer les yeux sur les importations de soja/colza OGM à Brest, Lorient et Montoir.

Nous voulons toujours mettre en lumière les doubles discours et particulièrement, celui de Mr
Olivier Allain, alors Vice-Président chargé de l’agriculture, sur l’agroécologie, qui ne sont que des
voeux pieux alors que la Bretagne et en particulier le Morbihan, se distinguent par l’utilisation
massive des pesticides et dans la pollution de l’environnement.

Nous voulons toujours les interroger sur les subventions que la Région Bretagne alloue aux
méthaniseurs, ( aujourd’hui « shadoks » d’O. Allain-France3) aux poulaillers, porcheries-usines qui ne font qu’accélérer la ruine de l’agriculture paysanne, l’endettement des agriculteurs au profit des banques et grandes entreprises de l’agro-alimentaire, la diminution drastique de l’emploi agricole et l’atteinte à la santé des travailleurs et consommateurs.

Nous voulons aujourd’hui encore qu’ils se sentent bousculés dans leurs habitudes d’Elu-es
intouchables dont les jérémiades patrimoniales ne sont que le reflet de leur incurie.
Nous ne nous excusons nullement d’avoir fait une entorse à la bienséance en voulant ouvrir ces
portes qu’ils veulent laisser fermées à toute discussion .

Nous, Faucheuses et Faucheurs Volontaires affirmons et assumerons notre désobéissance civique. Faudra -t-il « couler » une cargaison OGM dans ces ports pour que cela s’arrête? …et qu’enfin s’ouvre devant les tribunaux ou dans les instances politiques habilitées le débat nécessaire sur le modèle industriel et agricole breton et français actuel.

N’oublions pas que les juges du tribunal de Perpignan, ont conclu que les Faucheur-euses
Volontaires agissaient en état de nécessité.

Notre présence ce vendredi matin 10 juillet 2020 était un nouveau cri d’alerte et une mise en
demeure, à nos Elu.e.s du Conseil Régional, pour la responsabilité des Conseils Régionaux en
Bretagne et ailleurs, de nous écouter et de nous rendre des comptes.Nous ne laisserons plus l’omerta perdurer sur le sujet de l’Agro-Business Breton.

VENDREDI 10 Septembre 10H gendarmerie de Moëlan sur mer(29)
vous êtes les bienvenu.e.s avec votre bonne humeur, vos chants, pour un rassemblement de soutien.

Contacts : 06 87 16 06 06

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin