16 juillet 2021 ~ 0 Commentaire

ars (eau et rivières)

goutzal

Eau & rivières accuse l’ARS de donner des classements des eaux de baignade erronés

Le classement des eaux de baignade de l’ARS Bretagne est-il erroné ? Oui pour Eau & rivières qui a saisi le tribunal administratif de Rennes.

Y a-t-il un détournement du classement sur lequel s’appuie l‘Agence régionale de santé pour juger de sa qualité des eaux de baignade en Bretagne ? Pour l’association Eau & Rivières de Bretagne, la réponse est oui.

Elle a demandé à l’ARS de corriger rétroactivement ses classements qu’elle qualifie d’erronés en mai 2021.

Eau & Rivières a cette fois décidé de saisir le tribunal administratif pour « obtenir le rétablissement des véritables classements des plages bretonnes ».

« Des incohérences »

« Nous voyons au cours de nos recherches des incohérences avec ce que nous constatons sur le terrain, lance Brieuc Le Roch, juriste d’Eau & rivières, présent à Brest ce jeudi 15 juillet 2021. On nous dit que la qualité s’améliore, mais le nombre de fermeture de plage ne diminue pas. »

Pluie, plages fermées, pas d’analyse ? 

Il affirme que des prélèvement pollués sont supprimés du classement. « Pendant plusieurs années, l’ARS a considéré qu’un prélèvement réalisé pendant une fermeture préventive pouvait être éliminé du calcul. Or, sur les conseils de l’ARS, les communes choisissent généralement de fermer préventivement leurs plages dès qu’elles sont averties de l’arrivée de la pluie le temps que la baignade redevienne normale. Mais dans les cas de pollutions liées à la pluie, il ne s’agit pas d’évènements ponctuels, mais systémiques, chaque fois qu’il pleut ou presque, il y a pollution. »

L’association précise que « la pluie n’est pas polluée par des bactéries fécales : elle est seulement le révélateur des faiblesses de la gestion des pollutions des bassins versants : débordement des réseaux d’eaux usées, lessivage des sols urbains ou agricoles chargés de bactéries qui polluent les cours d’eau et in fine les plages voisines ».

« Pour qu’on se décide enfin à agir »

Pour Eau & rivières, les classements de l’ARS seraient faussés sur la période de 2016 à 2020. « Elle ne tient pas compte de nos remarques », se plaint Laurent Le Berre, délégué départemental d’Eau & rivières. Il précise toutefois que cette anomalie « a bizarrement cessé aussitôt que nous avons porté plainte auprès de la Commission européenne à l’été 2020 ».

L’association insiste sur le fait que son objectif est que tout le monde soit informé de la qualité réelle des plages, « mais aussi pour qu’on se décide enfin à agir : que ces pollutions proviennent d’assainissement défectueux ou d’autres sources (par exemple des épandages d’effluents d’élevage), il est indispensable que les autorités s’attaquent enfin à ce problème, au lieu d’essayer de le minimiser ou de le cacher ».

Julien Saliou 15 Juil 21

https://actu.fr/bretagne/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin