20 novembre 2020 ~ 0 Commentaire

castex à brest (le télégramme)

casteix

Une honte

Soigneusement tenus à l’écart de la visite, les représentants du personnel avaient une appréciation bien moins positive.

Alors qu’une rencontre de quelques minutes avait pourtant été promise par les services de sécurité, le convoi ministériel s’est esquivé.

« Une honte », pour Thomas Bourhis, délégué CGT. « On avait des revendications à lui porter. Il a refusé de les entendre ».

Alors que Jean Castex traversait la rade pour rejoindre Crozon, les syndicats avaient la désagréable sensation d’avoir été menés en bateau.

Jean-Luc Padellec 20 Novembre 2020

https://www.letelegramme.fr/

126520338_10158372050415873_1591000721900398437_o

Lire aussi:

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin