21 juillet 2020 ~ 0 Commentaire

saint nazaire (médiapart)

«Imagine demain on gagne», au cœur d’un collectif qui veut changer le monde

À Saint-Nazaire (Bretagne), des gens aux parcours hétéroclites ont endossé à l’hiver 2018 un gilet jaune fluo, étendard d’une révolte inattendue. Puis ils ont créé une Maison du peuple qui a accueilli en avril 2019 la deuxième assemblée des assemblées.

Durant cinq mois, Arthur Thouvenin et François Langlais ont suivi ce collectif. Loin des ronds-points, ils ont saisi l’éveil à la politique de certains, la volonté d’organisation d’autres et, surtout, la puissance de la fraternité. Ce film est soutenu par Tënk, plateforme du documentaire d’auteur, et Mediapart.

Killyan, 14 ans, est arrivé là par curiosité. Il sèche parfois le collège car il en apprend plus ici, avec « les anciens ». Esperenza est ouvrière, en arrêt pour maladie professionnelle. Syndicaliste, elle trouve dans les « gilets jaunes » le mouvement de masse qui lui manquait.

Et autour d’eux, dans cette Maison du peuple, se dessine un monde peuplé de beaucoup de femmes, de jeunes ouvriers sans héritage politique, d’adolescents un peu paumés et d’autres très déterminés, de chômeurs, de salariés, de routards du syndicalisme… Ensemble, ils s’organisent, inventent de nouvelles formes de lutte, et s’ils ne sont pas toujours d’accord, une véritable solidarité les réunit.

  • Voir ci-après l’entretien avec les deux réalisateurs, François Langlais et Arthur Thouvenin, et le partenariat Tënk/Mediapart en soutien aux films documentaires.
  • 27 juin 2020 Par Tënk & Mediapart

https://www.mediapart.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin