07 juillet 2020 ~ 0 Commentaire

artificialisation (eaux et rivières)

stop-au-beton-dans-la-Crau

Artificialisation des sols : stop aux nouvelles routes

Neuf associations se saisissent d’un dispositif citoyen

A l’heure du dérèglement climatique, la création de nouvelles rocades et routes apparaît de plus en plus dépassée. Elle ne devrait plus être une priorité pour nos départements.

Il serait grandement préférable d’investir dans les outils efficaces en faveur de la transition. Avec huit associations, nous lançons une pétitition en Ille-et-Vilaine.Vitré Tuvalu, association membre et huit autres structures, dont Eau & Rivières de Bretagne, ont lancé une pétition via le « droit d’interpellation » du département d’Ille-et-Vilaine.

Ce droit d’interpellation est un dispositif original de démocratie participative qui s’apparente à un droit de pétition. Il permet aux habitant.e.s d’un département d’interpeller leurs élu.e.s sur un sujet qui les préoccupe et qui relève de la compétence de leur conseil départemental.

Stop à l’artificialisation des sols

La création de nouvelles infrastructures routières est extrêmement coûteuse ainsi en 2019, cet investissement a représenté un coût de 36,5 millions d’euros pour le département. Pourtant, la création de ces routes a des effets directs sur l’environnement (bétonisation des terres, destruction de zones humides, disparition d’espèces, etc..) et des effets indirects sur la santé (dégradation de la qualité de l’air et émissions supplémentaires de CO2).

Nous considérons aussi que continuer à développer le réseau routier est en contradiction avec l’engagement de la France pour le climat. En effet, la décarbonation des véhicules – motorisation électrique – est illusoire à court terme : elle ne résoudra pas les problèmes d’engorgements des réseaux routiers et elle occulte le problème d’épuisement de nos ressources naturelles.

artificialisation_sols_bretagne_OEB.png

Pour que le « monde d’après » commence en Ille-et-Vilaine

Nous, citoyen-ne-s d’Ille-et-Vilaine, nous ne pouvons plus et nous ne devons plus accepter que nos élus dépensent autant d’argent public pour créer de nouvelles infrastructures routières qui dégradent notre eau, notre air, le vivant, le climat et notre santé à tous, et qui sont en contradic-tion avec les enjeux de demain et « le monde d’après ». La crise sociale et économique redes-sine les priorités et rend dérisoire ce genre d’investissement alors que des besoins urgents se déclarent pour la population et la planète.

Aussi, nous demandons au département d’Ille-et-Vilaine de décider l’abandon de tout program-me de nouvelles infrastructures routières (sauf raison impérieuse de sécurité pour les zones accidentogènes).

Ceci doit conduire à l’abandon des grands projets de contournements routiers comme ceux connus de Vitré, Châteaubourg et Fougères notamment. Nous encourageons aussi le départe-ment à rebasculer ces millions d’euros non investis dans de nouvelles routes vers la politique sociale, la préservation des biens communs (eau, biodiversité, air), et vers les mobilités actives de courte distance du quotidien (marche, réseau vélo …) ainsi que les nouvelles mobilités (covoiturage, autopartage).

Cette pétition est publiée sur le portail Interpellation.

Nous appelons les bretillien-ne-s à la signer. Si 2 000 bretillien-ne-s y souscrivent, le Départe-ment devra en débattre. Notre objectif est le suivant : le Département doit ré-évaluer complète-ment ses priorités sur sa politique d’infrastructures et de mobilités

07 juillet 2020

Lien direct vers la pétition

Signataires

  • Vitré-Tuvalu (Vitré)
  • Eau & Rivières de Bretagne
  • Alternatiba (Rennes)
  • PassPasud2 (St Didier)
  • Ne Perdez pas le Nord (Châteaubourg)
  • La Passiflore (Fougères)
  • Confédération Bretagne Nature Environnement (COBEN)
  • Les ColocaTerre (Montauban de Bretagne)

https://www.eau-et-rivieres.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin