04 avril 2020 ~ 0 Commentaire

keir starmer (pùblico swp)

 sir keir
 Sir Keir: « Je ne suis pas un bobo londonien, enfant je mangeais du charbon le matin »
.
L’anti Corbyn…
.
Keir Starmer, centriste et pro-européen, remplace Corbyn à la tête du Parti Travailliste (Le Labour). Député depuis cinq ans et avocat spécialisé dans les droits de l’homme, Starmer (57 ans) est plus centriste, plus modéré et plus européen que son prédécesseur.
.
Une nouvelle, mais pas une surprise.
.
Depuis que Keir Starmer a présenté sa candidature pour succéder à Jeremy Corbyn à la tête du Parti Travailliste, les sondages l’ont désigné comme le vainqueur incontestable. Ce samedi, après trois mois d’un concours qui a débuté avec six candidats, l’attendu est confirmé.
.
Starmer s’est imposé à ses deux derniers rivaux – les députées Rebecca Long-Bailey et Lisa Nandy – avec plus de 50% des voix des quelque 785 000 affiliés, syndicalistes et sympathisants qui selon le Parti Travailliste, ont participé au choix du nouveau leader. Parmi eux, 114 000 nouveaux membres depuis les élections de décembre dernier.
.
Il n’y a pas eu d’applaudissements, Starmer arrive au pouvoir en période de confinement. En fait, le coronavirus a imposé l’annulation du congrès extraordinaire au cours duquel l’annonce devait être faite, de sorte que la nouvelle a été connue par l’envoi massif d’e-mails aux membres du parti et leur publication sur le site du parti.
.
« Là où il faut changer, nous changerons »
.
Starmer a déclaré: « Je suis conscient de la position dans laquelle nous nous trouvons, nous devons gravir une montagne, mais nous le ferons et je le ferai de mon mieux. Là où il faut repenser, nous repenserons. Là où il faudra changer, nous changerons. Nous dirigerons un grand parti dans une nouvelle ère avec confiance et espoir afin que le moment venu, nous puissions revenir pour diriger ce pays au gouvernement. « Sans aucun doute, le défi majuscule qu’il affronte est une course de fond pour Starmer. Il s’agit  de relever le Parti Travailliste après la débâcle subie lors des dernières élections de décembre,  sa plus grande défaite depuis 1935 dans certains de ses grands fiefs. « Je veux que la confiance dans le Parti travailliste soit rétablie en tant que force progressiste pour le bien ».
.
Plus modéré, centriste et européaniste que Corbyn
.
Avec Starmer, c’est une figure plus modérée et centriste que Jeremy Corbyn, qu’il voulait « remercier d’avoir dirigé ce parti dans des moments si difficiles » et à qu’il a défini comme « un ami plus qu’un collègue ».

Bien qu’un de ses arguments lors des primaires ait été de se définir comme le candidat le plus unitaire face aux différentes factions qui existent au sein du parti après des années de luttes internes, il y a déjà des rumeurs qui disent que Starmer envisage de limoger (de la direction du parti blog) plusieurs députés liés à Corbyn, comme Rebeca Long-Bailey et qu’il il peut y en avoir quelques uns qui envisagent de démissionner après son élection.

« Starmer est venu revendiquer la figure de Tony Blair »

Les différences entre le leader entrant et celui qui part ne s’arrêtent pas là. Starmer qui est venu pour revendiquer la figure de Tony Blair – les corbynistes préfèrent ne même pas le mentionner – est plus européen que Corbyn.

Ces derniers temps, contrairement à Corbyn, il n’a jamais hésité à se prononcer sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Starmer était partisan de la permanence et a ouvertement plaidé pour la tenue d’un second référendum.À ce stade, il ne peut pas faire grand-chose, les pourparlers entre Londres et Bruxelles pour définir leurs relations futures ont été gelés en raison de la crise des coronavirus.

C’est son premier grand défi: son attitude envers la malheureuse action du gouvernement Johnson sur la pandémie montrera dès le premier instant quel genre de leader Starmer veut être.

Bien que dans les premières semaines, il ait critiqué l’exécutif pour ne pas avoir pris de mesures de confinement draconiennes et exigé que les plus vulnérables de la société soient protégés contre la crise économique imminente, il a manqué de fermeté sur cette question.  Il n’ a plus d’excuses ce matin. Avant de connaître sa nomination, le Premier ministre britannique, qui reste confiné après avoir été testé positif, a publiquement invité les chefs des partis d’opposition à unir leurs forces avant cette situation d’urgence nationale.

Qui est Keir Starmer?

A 57 ans, ce député avec seulement cinq ans d’expérience au Parlement britannique,  a étudié à l’Université d’Oxford et détient le titre de Chevalier – récompense de 2014 pour ses « services en faveur de la loi et de la justice pénale « , mais il n’utilise pas le « Sir » devant son nom. Il a une expérience approfondie en tant qu’expert en droits de l’homme. Il a été conseiller en matière de droits de l’homme auprès du Northern Ireland Police Board.

« J’ai consacré vingt ans de ma vie à lutter contre la peine de mort », dans des pays comme Taiwan, l’Ouganda, le Kenya, le Malawi et dans les Caraïbes, contribuant à son abolition. .

Il a également été conseiller en matière de droits de l’homme auprès du Conseil de la police d’Irlande du Nord et a traité des affaires devant des tribunaux du monde entier, notamment la Cour européenne des droits de l’homme, la Cour Interaméricaine des droits de l’homme et la Commission africaine des droits de l’homme.

Dans le domaine universitaire, il est docteur Honoris Causa de quatre universités – dont la prestigieuse London School of Economics – et a écrit plusieurs livres de droit.

.
04/04/2020 Cristina Casero
swff
.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin