25 mars 2020 ~ 0 Commentaire

cgt ghbs (ouest france)

cgt masques

La CGT demande des masques pour « tous les personnels » du GHBS (Groupement hospitalier Bretagne-Sud)

La coordination des syndicats CGT du Groupement hospitalier Bretagne-Sud dénonce des mesures « incohérentes » de gestion et d’utilisation des masques. Elle exige « un matériel et des masques de protection pour tous les personnels en contact des patients avec l’ensemble des patients et résidents. »

Dans un mail envoyé par leur direction, les personnels du Groupement hospitalier de Bretagne-Sud à Lorient (Morbihan) ont pris acte que les masques chirurgicaux étaient mis à disposition des soignants « exerçant au contact des cas possibles ou confirmés de patients Covid 19 et non de tous les professionnels. »

« Ça sera un vrai carnage ! »

De nouvelles recommandations ministérielles qui sont loin de faire l’unanimité. Première à s’en offusquer, la coordination des syndicats CGT : « Cette mesure n’est en réalité fondée sur aucune objectivité médicale, mais uniquement sur l’adaptation de la pénurie de masques.

C’est une faute grave de l’État ! Depuis quelques jours, les résidents des Ehpad, si vulnérables, sont particulièrement touchés par ce virus. Or il est demandé aux personnels de ne plus porter de masques. Il en va de même pour l’ensemble des services hospitaliers et à domicile ayant en soins des patients fragilisés. S’il y a une moindre personne âgée ou fragilisée contaminée au Covid-19, ça sera un vrai carnage ! ».

« Une incohérence »

La CGT dénonce l’incohérence de ne plus autoriser le port de masques, « d’autant plus que les professionnels viennent de l’extérieur et sont potentiellement contaminants. Il est hors de question de mettre en danger les résidents, patients et de la santé des personnels. Nous demandons à la direction ne pas faire appliquer aveuglément cette mesure ».

Un droit d’alerte

Par conséquent, le syndicat exige « du matériel et des masques de protection pour tous les personnels en contact des patients avec l’ensemble des patients et résidents ». La CGT va ainsi déposer un droit d’alerte au Groupement hospitalier de Bretagne-Sud. Un courrier est en préparation à destination de l’agence régionale de santé et du ministère de la Santé.

25/03/2020

https://www.ouest-france.fr/

Lire aussi:

Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT

Amazon : Épidémie de droits de retrait à Lauwin-Planque

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin