17 février 2020 ~ 0 Commentaire

poutine 2 (révolution)

poutine

Etat bourgeois et démocratie bourgeoise

Pour les marxistes, l’Etat est constitué, avant tout, de détachements d’hommes en armes qui défendent les intérêts de la classe dirigeante. Mais la forme que prennent les Etats capitalistes a changé au cours de l’histoire.

A ses débuts, le capitalisme avait tendance à s’appuyer sur un Etat « à bas prix », avec ses milices composées de bourgeois et, surtout, de petits bourgeois. En France, par exemple, c’est la Garde Nationale (largement composée de petits bourgeois) qui a écrasé l’insurrection ouvrière de juin 1848. Mais un tel appareil suppose l’existence d’une petite bourgeoisie massive. Or celle-ci est graduellement détruite par la concentration du capital, qui est inhérente au développement du capitalisme.

Au fur et à mesure de son développement, le capitalisme transforme une part de plus en plus grande de petits bourgeois en prolétaires. Or ces derniers n’ont pas intérêt à défendre gratuitement les intérêts de la grande bourgeoisie.

Ainsi, pendant la Commune de Paris (1871), la composition de la Garde Nationale était beaucoup plus ouvrière qu’en 1848, et c’est ce qui explique qu’elle ait joué un rôle révolutionnaire. Du point de vue des capitalistes, le danger est donc évident. Il leur fallait remplacer ce type de milices « populaires » par des troupes plus fiables.

L’ensemble de l’appareil d’Etat, avec ses prisons, son fisc, ses juges, ses bureaucrates, ses policiers et son armée, s’est donc peu à peu professionnalisé. La troupe peut se composer parfois de conscrits, mais les officiers sont toujours des professionnels issus soit de la bourgeoisie et des classes moyennes, soit de la classe ouvrière – mais dans ce dernier cas, ils sont soumis à un encadrement politique et idéologique qui les coupe de leur classe d’origine.

Un processus semblable se déroule aussi sur le plan politique. Face au développement numérique du salariat et à ses mobilisations croissantes, la bourgeoisie est forcée de concéder le suffrage universel.

Cela change la nature des élections. Jusque-là, la bourgeoisie était seule autorisée à voter et pouvait donc tranquillement décider de la bonne marche de ses affaires au niveau de l’Etat.

Elle doit maintenant s’appuyer sur le vote des salariés, qui sont majoritaires. Cela suppose toute une couche de spécialistes, formés à tromper les salariés pour les amener à soutenir telle ou telle fraction de la classe dirigeante.

Les hommes politiques bourgeois deviennent donc des professionnels, eux aussi, et rejoignent les rangs de cet « establishment » capitaliste.

https://www.marxiste.org/

Commentaire:

Ceci fait partie de l’article sur Poutine « tiré à part’

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin