17 février 2020 ~ 0 Commentaire

anticapitalistas (pùblico à-l’encontre)

 anticap
.
Anticapitalistas n’ira pas à Vistalegre 3
.
Podemos fait partie de la « classe politique » qu’ils critiquent depuis 6 ans
.
La décision finale sur la sortie du parti de Pablo Iglesias (Podemos) sera communiquée le 28 mars. Anticapitalistas a confirmé ce dimanche qu’il ne participerait pas à la 3è Assemblée Citoyenne de Podemos après que sa Coordination Confédérale – sa plus haute instance dirigeante entre les assemblées – ait décidé à l’unanimité de ne pas assister ou présenter des documents ou des candidatures.
.
Dans un communiqué, ils indiquent que Vistalegre 3, que le parti violet (Podemos) prévoit de tenir fin mars, est « une ratification de la stratégie de subordination au PSOE par sa direction ». « Sans délibération préalable et sans analyse des nombreux départs dont Podemos a souffert en tant qu’organisation ces dernières années, il ne semble pas possible de changer ce modèle », ont-t-il ajouté.
.
De cette façon, les anticapitalistes ont annoncé que depuis dimanche ils concentreraient leurs débats sur la nature de leur relation définitive avec Podemos, un projet qu’ils ont contribué à fonder, comme ils l’ont souligné, et auquel ils ont consacré « leurs efforts ». La décision finale sur la continuité du parti de Pablo Iglesias sera communiquée le 28 mars après une conférence.
.
Le trajet de Podemos
.
Le courant le plus à gauche de la formation violette a critiqué l’ «évolution» de Podemos après son entrée au gouvernement de coalition avec le PSOE. « L’entrée de cinq ministres d’Unidos Podemos nous donne un gouvernement progressiste-néolibéral avec le PSOE hégémonique, dans lequel ce parti contrôle les principaux ressorts du pouvoir, loin d’affaiblir le régime politique actuel. Les 5 ministres sont censés s’intégrer et considérer la gestion comme le seul horizon possible « .
.
A cet égard, il rejette certaines politiques adoptées par l’exécutif car, selon lui, « il renonce à affronter les grandes puissances économiques ». « Nous constatons qu’il y a une énorme différence entre les objectifs de Podemos que nous avons contribué à former il y a six ans et la dérive actuelle.
.
De la critique de la classe politique et des élites économiques on est passé à en faire partie  sans toucher à leurs avantages.
.
Nouvelle formation politique
.
Anticapitalistas a annoncé jeudi que son intention était de construire « une force qui lutte pour changer le système à la racine », qui soit « antagoniste au régime », et non « d’accord » avec. Qui qui n’est pas prêt à entrer dans un gouvernement « sous la direction d’un parti néolibéral comme le PSOE ».
.
Le départ des anticapitalistes, qui ont contribué à fonder Podemos en 2014, intervient après six ans de divergences avec Iglesias, son équipe dirigeante et sa stratégie politique et organisationnelle, le déclencheur a été l’alliance avec les socialistes.
.
Ce secteur a toujours été le courant le plus à gauche de la formation, et lors du dernier congrès, l’assemblée de Vistalegre II de février 2017, a reçu le soutien de 13% des militants.
.
Bien qu’ils aient réussi à diriger le parti dans plusieurs communautés autonomes, leur pouvoir était actuellement limité principalement à l’équipe de Rodriguez en Andalousie et à la position de Miguel Urbán dans l’exécutif au niveau de l’Etat, en tant que secrétaire à la Mémoire historique.
.
Madrid 16/02/2020
.
.
Lire aussi:
.
Anticapitalistas est la section espagnole de la 4è Internationale.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin