15 février 2020 ~ 0 Commentaire

brest municipales (côté-brest jdd)

tonnerre de brest 1

Municipales : à Brest, le PS mise sur les déçus du macronisme

Les élections municipales se dérouleront les 15 et 22 mars 2020.

La situation actuelle. A l’image de la Bretagne, Brest, historiquement à gauche, est un enjeu clé pour le parti socialiste. La cité du Ponant est dirigée par le socialiste François Culliandre depuis 2001. En 2014, il l’avait emporté face à Bernadette Malgorn (divers droite) avec 52,71% des voix.

La compétition. Dans la ville bretonne s’affrontent deux anciens alliés devenus rivaux. François Culliandre, le maire sortant, brigue un quatrième mandat. Face à lui, celui qui fut l’un de ses principaux adjoints et patron de la fédération socialiste du Finistère pendant neuf ans : Marc Coatena, passé à En marche.

Ici, les bons résultats d’En Marche à la présidentielle se sont confirmés aux européennes, avec 24% des voix contre 22,4% dans tout le pays. De quoi donner de l’espoir au candidat LREM, qui a axé son programme sur la sécurité, en proposant la création d’une police municipale et d’un réseau de vidéosurveillance.

François Culliandre, lui, mise sur les déçus du macronisme et tente de bloquer la vague verte en promettant une « COP26 territoriale », des « îlots de biodiversité » ou encore un « nouveau pacte citoyen » pour plus de démocratie participative. Mis en examen en octobre pour recel d’abus de confiance, l’édile soutient deux projets controversés : une seconde ligne de tramway et une nouvelle enceinte pour le Stade Brestois.

En embuscade, les écologistes menés par Ronan Pichon. D’après un sondage Opinionway réalisé en juin, les Verts – dont la dernière liste en leur nom propre dans la ville date de 1989 – pourraient quasiment faire jeu égal avec la majorité actuelle et la gauche l’emporterait largement si elle présentait un visage uni.

En tout, neuf listes ont été déposées, dont une liste divers droite, le Rassemblement National, les Insoumis et une liste « 100% citoyenne ».

La petite info en plus. Les deux jeunes frères du finistériens Benoît Hamon se présentent à Brest… mais sous des couleurs différentes, comme le rapporte Le Parisien. L’un représentera Génération.s, le mouvement politique de son aîné, au sein de la liste écologiste. L’autre fait campagne pour le maire sortant.

15 février 2020 Aude Le Gentil

https://www.lejdd.fr/

brest

Municipales 2020 à Brest : les listes déclarées

Plusieurs candidats ont fait savoir qu’ils brigueraient la mairie de Brest à l’occasion des élections qui se dérouleront les 15 et 22 mars. Le point sur les forces en présence.

À Brest, plusieurs listes sont déjà en lice. Le point.

Marchons pour Brest !

• Marc Coatanéa a été le premier à se déclarer. Il conduira la liste Marchons pour Brest ! sous les couleurs de La République en marche. Il a été rejoint par le MoDem, son président départemental et chef de file, David Guillerm, ayant annoncé une alliance entre les deux partis qui feront donc campagne commune.

Parti Socialiste

• François Cuillandre, le maire socialiste sortant, conduira la liste de la majorité actuelle et briguera un quatrième mandat. Lors de la primaire socialiste, il a battu son premier adjoint, Thierry Fayret.

Mis en examen dans l’affaire de l’association des élus socialistes Vivre à Brest, François Cuillandre a indiqué maintenir sa candidature.

Brest à venir

• Pierre-Yves Cadalen, qui avait été candidat de la France Insoumise aux élections législatives en juin 2017, sera la tête de la liste Brest à venir.

La liste citoyenne

• Brest, la liste citoyenne est présentée par des habitants et des habitantes. Elle se veut ouverte à tous, sans étiquette, représentative des quartiers, des Brestoises et des Brestois.

Europe Écologie Les Verts

• Ronan Pichon conduit la liste d’Europe Écologie Les Verts. Le parti du vice-président de Brest métropole en charge du numérique, par ailleurs conseiller municipal dans la majorité, a décidé de partir à la conquête de la mairie. Il a été rejoint par l’Union démocratique bretonne (UDB).

Brest, c’est vous !

• Bernadette Malgorn, qui avait été battue en 2014 par François Cuillandre (47,28 % contre 52,71 %) a officiellement annoncé qu’elle était de nouveau candidate, à la tête de la liste Brest c’est vous !, portée par l’un des groupes d’opposition, Rassemblement pour Brest.

Les cinq autres conseillers municipaux, Véronique Bourbigot, Rémi Hervé, Brigitte Hû, Claudine Péron et Bruno Sifantus, sont également candidats à ses côtés sur la liste qui entend représenter  «la droite et le centre, l’écologie responsable et le gaullisme social».

Brest, imaginons demain

• Pascal Olivard, ancien président de l’Université de Bretagne occidentale, s’est également lancé dans la course à la mairie, à la tête de la liste Brest, imaginons demain, qui entend bâtir son programme autour de trois axes : Brest, solidaire, qui sera le fil rouge, Brest, écologique et Brest, rayonnante.

Faire entendre le camp des travailleurs (Lutte Ouvrière) présente sa liste

13 Nov 2019

https://actu.fr/bretagne/

Commentaire:

Le NPA n’a pas choisi entre 3 listes: Citoyenne,  Insoumis / Pierre-Yves Cadalen et Lutte Ouvrière / Rémy Collard

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin