11 février 2020 ~ 0 Commentaire

handicap (le huff’ post)

handicap

Avec son plan handicap, Macron veut-il faire oublier les accusations d’inhumanité?

Des responsables de l’opposition accusent la majorité de se racheter une bonne conscience et veulent des moyens plutôt que des « beaux discours.

« “Cons”, “Playmobil sans cœur”, “inhumain”… l’opposition, et même certains ténors du gouvernement, n’avaient pas de mots assez durs pour fustiger la semaine dernière les atermoiements de la majorité sur le congé pour les parents endeuillés. Déjà peu enclin à rassurer les Français sur ses mesures sociales depuis le début du quinquennat, Emmanuel Macron n’a désormais plus le droit à l’erreur.

Les prochaines échéances du chef de l’État pourraient lui permettre de reléguer au second plan cet événement qui restera sans doute comme l’un des plus gros couacs de son quinquen-nat. Et cela a commencé ce mardi 11 février depuis les salons de l’Élysée. Emmanuel Macron y présidait une “conférence nationale du handicap” scrutée par les associations, qui réclament des “avancées” pour “améliorer concrètement la vie quotidienne” des personnes concernées.

Lors de son discours mardi, Emmanuel Macron a souligné que la politique du gouvernement était basée sur “une philosophie nouvelle” qui considère les personnes handicapées “comme des citoyens à part entière”, qui “ont droit à une vie de dignité, une vie de liberté, une vie comme les autres au milieu des autres”. Il a notamment déclaré qu’il ne ne faudra plus aucun enfant handicapé sans solution de scolarisation à la rentrée de septembre, annonçant l’embauche de 11 500 accompagnants d’ici 2022.

Et si les attentes sont nombreuses, exactement 15 ans après l’adoption d’une loi majeure pour l’égalité des droits et des chances, cette conférence représentait une “des rares occasions” pour le président de la République de faire des annonces sur un sujet qui touche tous les partis, estime le président du collectif Handicaps (qui réunit 47 associations sur le handicap), Arnaud de Broca.

 Se racheter une bonne conscience?

″Ça peut lui permettre de mettre l’accent sur l’aile sociale de sa politique”, expliquait-il au HuffPost, tout en invitant les responsables politiques à voir le handicap comme un sujet fédérateur, mais également stratégique puisqu’il touche “plusieurs millions d’électeurs.”

“Une bonne occasion” d’agir après quinze années d’attentisme pour Arnaud de Broca. Un calcul électoral cynique, juste après le refus d’une mesure aussi consensuelle que le congé pour la perte d’un enfant, pour certains responsables de l’opposition. C’est le cas notamment du député Les Républicains Aurélien Pradié. Investi sur cette question, celui qui a vu en 2018 une de ses propositions de loi sur l’inclusion scolaire des enfants handicapés retoquée par l’Assemblée nationale, estime même que le sujet du handicap “n’intéresse pas” la majorité.

L’élu du Lot et secrétaire général des Républicains craignait de voir le discours du chef de l’État se résumer en “une mise en scène autour des 15 ans de la loi Chirac.” ”À un moment où on leur reproche un manque d’humanité, c’est une occasion pour eux de se racheter une bonne conscience”, s’agaçait-il dimanche 9 février au JDD.

Même son de cloche du côté des députés communistes. Contacté par Le HuffPost, l’élu de Seine-Maritime Sébastien Jumel se montre aussi dubitatif que son collègue de droite. “Je pense que la crise d’humanité de la majorité est établie. On n’a pas attendu qu’Emmanuel Macron rappelle ses députés à l’ordre pour s’en rencontre compte”, tonne-t-il d’emblée, estimant que la majorité va “tenter de faire oublier le poids de ses turpitudes” avec le dossier du handicap.

“L’humanité c’est autre chose que des discours”

Mais pour être concret, il faudra sortir le carnet de chèques. De l’avis de Sébastien Jumel, comme pour beaucoup de spécialistes du sujet, le nerf de la guerre pour l’inclusion des personnes atteintes d’un handicap reste l’argent. “L’humanité, c’est forcément autre chose que des beaux discours”, tranche le député communiste au HuffPost.

C’est effectivement là, la principale crainte des associations: des grandes intentions sans enveloppe financière. “On aura sans doute un beau discours. Mais les vraies questions sont ‘quels moyens?’, ‘quelle temporalité?’”, prédixait Arnaud de Broca, pour qui les domaines de la compensation du handicap, de la scolarisation des enfants, de l’accessibilité devraient être autant de priorités. “Rien n’a changé en 15 ans”, regrettait-il, en glissant: “on ne fait pas de politique sans moyens.”

Et ce n’est sans doute pas le député Sébastien Jumel qui avancera le contraire. “Dans les orientations du discours du président de la République, il n’y aura sans doute rien à redire”, prévoyait-il, finissant de conférer au handicap un caractère consensuel. Cependant, l’élu ne se faisait guère d’illusion sur la suite: “je crains qu’il n’y ait pas la traduction financière d’une grande réforme sur le handicap.”

En attendant ces annonces, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel ne veut pas entendre parler d’opportunisme ni de calendrier avantageux. “Cette confé-rence a été annoncée au moins depuis le 3 décembre. La date est crantée depuis un moment, on n’est pas sur quelque chose de calé à la dernière minute”, a expliqué au HuffPost l’entourage de la responsable.

Quelques heures avant les annonces du président de la République, les membres de la majorité -et même certains ministres- ont déjà investi les réseaux sociaux pour montrer leur implication sur le thème du handicap.

Et ce à travers des vidéos en langue des signes, grâce auxquelles ils veulent se montrer “tous concernés, tous mobilisés.” Reste à savoir si ces pastilles vidéo, dont est friande la majorité, seront cette fois-ci suivies de la mobilisation nationale que les associations appellent de leurs vœux, ou si le sujet du handicap restera cantonné au terrain de la communication.

10/02/2020 Anthony Berthelier

https://www.huffingtonpost.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin