29 décembre 2019 ~ 0 Commentaire

fascistes (the guardian)

 Dr5NKoNWoAUcJIy

Britain First annonce que 5 000 de ses membres

Ont rejoint les conservateurs

Des transfuges d’extrême droite «soutiennent la position de Boris Johnson sur l’islam radical»
Plus de 5 000 partisans d’un groupe extrémiste de droite ont rejoint le Parti Conservateur ces dernières semaines, attirés par ce qu’ils décrivent comme l’attitude de Boris Johnson envers l’islam.

Environ les deux tiers des 7 500 membres inscrits aux « Britanniques d’abord » ouvertement anti-islam ont rejoint les conservateurs depuis les élections générales. L’organisation, dont les diri-geants ont été emprisonnés l’année dernière pour crimes de haine contre les musulmans, a déclaré que l’approche du Premier ministre envers «l’Islam radical» avait encouragé la majorité de ses membres à rejoindre le parti.

La porte-parole de Britain First, Ashlea Simon, qui figurait parmi les personnalités de haut rang récemment enquêtées par la police antiterroriste, a déclaré: «Nous soutiendrons un parti qui est disposé à prendre une position ferme contre l’islam radical et il semble que les conservateurs soient prêts à le faire. . « 

Quelques jours après sa victoire électorale, Johnson a abandonné  l’enquête promise sur les niveaux d’islamophobie au sein du parti conservateur et a été accusé de «récompenser le racisme» après que Zac Goldsmith, qui avait exploité les préjugés anti-musulmans pendant sa campagne à la mairie de Londres en 2016, a été nommé « pair du royaume » ( titre non héréditaire, mais siège à la chambre des Lords) et a continué comme ministre de l’Environnement malgré la perte de son siège à la Chambre des communes.

Simon a ajouté que la réponse intransigeante de Johnson à l’attaque terroriste de London Bridge en novembre corroborait l’idée qu’il serait ferme sur la question. « La majorité de nos partisans apprécient l’approche intransigeante du ministre de l’Intérieur Priti Patel et de Boris Johnson ». Simon a été interrogé en vertu des lois antiterroristes à l’aéroport d’Heathrow en octobre dernier après un voyage en Russie.

Simon a déclaré que les membres de Britain First voulaient former un mouvement de militants d’extrême droite au sein du parti conservateur qui soutiendrait Johnson de la même manière que les partisans de Momentum ont rejoint les travaillistes pour renforcer l’emprise de Jeremy Corbyn sur le parti.

La défection massive des partisans de Britain First confirme le soutien de Johnson par des personnalités d’extrême droite après son triomphe électoral. Tommy Robinson, l’ancien chef de la Ligue de défense anglaise, a récemment déclaré aux abonnés du service de messagerie cryptée Telegram qu’il était devenu un membre cotisant.

Le leader de Britain First, Paul Golding, a également affirmé avoir rejoint les conservateurs, mais le parti ait déclaré que sa demande d’adhésion n’avait pas été approuvée. L’année dernière, Golding a été condamné à 18 semaines de prison et sa suppléante, Jayda Fransen, à 36 semaines, pour harcèlement moral aggravé.

Britain First, qui se décrit comme «un parti politique patriotique qui accordera la priorité à notre propre peuple», proteste contre la construction ou l’extension de mosquées et veut que la viande halal soit interdite.

Mark Townsend Sam 28 déc 2019

https://www.theguardian.com/

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin