09 octobre 2019 ~ 0 Commentaire

rojava! (npa lutte-ouvrière ucl psl rp)

2019_03_03_Bretagne_Info_un-an-apres-sa-mort-le-souvenir-de-kendal-breizh-est-vivant-comme-la-solidarite-avec-le-peuple-kurde_4-640x360

Fresque pour Kendall Breizh, volontaire tué au Rojava (Carhaix)

Contre l’expédition militaire d’Erdogan

Soutien au Rojava !

Erdogan a donc mis ses menaces à exécution, en lançant une nouvelle opération militaire d’ampleur contre l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie (AANES, Rojava), avec une invasion terrestre et des bombardements sur les villes frontalières de Serekanye, Tall Abyad et même Qamishlo, la capitale du Rojava.

L’objectif est clair : détruire la zone d’autonomie créée par les Kurdes, qu’Erdogan ne peut voir que comme une menace pour son pouvoir et son projet nationaliste, alors qu’il a été mis en difficulté lors des dernières élections municipales.

L’annonce faite par Trump du retrait des troupes US de la zone tampon située entre la Turquie et la zone sous contrôle des Forces Démocratiques Dyriennes (FDS), quand bien même le prési-dent des États-Unis serait revenu en partie sur ses déclarations, a été prise comme un feu vert donné à Erdogan pour commettre un nouveau massacre.

L’expérience du confédéralisme démocratique en plein chaos syrien est, malgré ses difficultés et ses limites, porteuse d’un espoir pour toute la région. Le développement du multi-confessionna-lisme, le respect de l’autonomie des nationalités, les avancées concernant les droits des femmes rendent son existence intolérable pour l’autocrate Erdogan.

Nous ne pouvons être indifférents au sort des populations qui vivent sur ce territoire, ainsi qu’à celui des combattantEs des Unités de Protection du Peuple (YPG)  et des FDS en général. Les victimes pourraient se compter par milliers, et les risques d’enlèvements, d’extorsions, de viols et de massacres sont là. Lors de l’invasion d’Afrin l’année dernière, ce sont des milliers de personnes qui ont été tuées ou qui sont portées disparues.

Le NPA exige l’arrêt immédiat de l’opération militaire de la Turquie, qu’il s’agisse de l’invasion terrestre ou des bombardements.

Le NPA revendique que le PKK soit retiré de la liste des organisations terroristes, ce qui est un axe majeur de la communication et de la politique de la Turquie pour justifier l’écrasement des populations kurdes, d’un côté comme de l’autre de la frontière.

La question des sanctions contre la Turquie d’Erdogan doit également être posée.

Le NPA appelle à construire, partout en France, la solidarité, et sera partie prenante des initiatives organisées en soutien aux populations du Rojava.

Montreuil, Mercredi 9 octobre 2019, 19:02

https://npa2009.org/

kemper

morlaix

72467872_2593282010766088_3876239256296882176_n

Lire aussi:

Kurdes de Syrie : otages de la politique impérialiste (Lutte Ouvrière)

Cacophonie à Washington et attaque turque sur le Rojava (UCL)

Rojava : Non à l’invasion turque ! (PSL)

Erdogan lance son offensive criminelle contre les Kurdes de Syrie (RP)

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin