19 mars 2019 ~ 0 Commentaire

édito alternative libertaire)

Manara-marre

On a toutes les raisons de se révolter !

Des dizaines de milliers de jeunes dans la rue pour le climat vendredi. Des grèves dans les finances publiques et l’éducation. Un acte 18 qui prouve que la colère des gilets jaunes est toujours bien là. Partout samedi, des manifestations pour l’écologie, contre les violences policières ou pour la justice sociale… Macron, lui, était au ski. Qu’il continue à jouer ainsi avec le feu, le printemps pourrait être explosif.

Fin du grand bla-bla

Le matraquage médiatique autour du grand débat, qui ressemblait plutôt à une campagne électorale tout frais payés pour Macron, n’aura pas convaincu grand monde. Les revendica-tions sociales ont été dès le début balayées d’un revers de main par le gouvernement :

Pas de retour de l’ISF,

Pas d’augmentation des salaires,

Pas de démocratie directe,

Pas d’amélioration des services publiques !

En gros, rien qui ne touche les intérêts du grand patronat et des capitalistes. Quant aux propositions telles que la suppression du Sénat ou du conseil économique et social, elles ne changeront rien à nos fin de mois difficiles. Il est clair qu’il n’y a rien d’autre à attendre de ce gouvernement que les coups de matraques et le mépris

La colère est là

La colère est enracinée et partagée, en témoigne l’incroyable détermination des gilets jaunes après quatre mois de contestation.

Combien d’entre nous n’en peuvent plus des conditions de travail qui se dégradent toujours plus ? Les collègues poussés à bout, les pressions toujours plus fortes, le travail vidé de son sens, l’absence de moyens pour les services publics…

Tout ça pour un salaire qui ne suffit plus à boucler le mois, pour celles et ceux qui ont un emploi bien sûr. Le ras le bol est général et pourtant, la plus large partie de notre classe n’a pas encore rejoint la contestation.

Le capitalisme n’est pas la fin de l’histoire ! Pour enrayer la destruction de nos droits à vivre dignement, il faut s’organiser et opposer au système libéral une alternative basée sur l’égalité sociale, la liberté et la solidarité.

Augmenter les salaires !

Pour beaucoup obtenir une augmentation de salaire semble impossible au vu du rapport de force. Pour d’autres, augmenter les salaires, notamment le SMIC, détruira des emplois, en particulier dans les PME et TPE.

Cet argument est repris par l’ensemble du patronat pour tenter de nous effrayer. Mais jamais les hausses de salaires, les congés payés ou la réduction du temps de travail n’ont créé de chômage. Bien au contraire. Et de l’argent il y en a jamais eu autant : 57 milliards d’euros versés aux actionnaires du CAC 40 en 2018 !

Construisons la lutte

Que ce soit pour les fins de mois ou pour le climat, c’est par la lutte et par rien d’autre que nous arracherons notre victoire. C’est nous, les classes populaires, qui en s’organisant et en luttant collectivement pouvons changer radicalement cette société.

Les raisons de se révolter sont toujours plus nombreuses. De nouvelles explosions sociales sont inévitables. A nous de nous y préparer en créant ou renforçant des équipes militantes capables de casser l’isolement et d’impulser des grèves, en convergence les unes des autres. Pour nos revendications, pour une autre société que celle du profit et du chacun pour soi …

18 mars 2019

http://alternativelibertaire.org/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin