18 février 2019 ~ 0 Commentaire

million (le-huffington npa)

philippe-poutou-olivier-besancenot-

Élections Européennes 2019 : le NPA cherche un million

Philippe Poutou et Olivier Besancenot Sollicitent partisans et militants pour réunir cette somme.

Européennes: le NPA cherche un million d’euros pour financer sa campagne: Le nouveau parti capitaliste demande un sérieux coup de pouce. Le NPA a en effet publié un communiqué ce lundi 18 février. Il indique ainsi qu’il souhaite se présenter à ce scrutin afin de « défendre la détermination des gilets jaunes et l’aspiration à la démocratie qui s’est exprimée », mais qu’il a besoin, pour cela, « d’un million d’euros ».

« Pour obtenir le droit à la parole, l’impression des professions de foi et bulletins de vote, nous avons besoin d’un million d’euros, détaille-t-il. Nous en appelons donc à tous nos militants et sympathisants, à nos amis, familles, collègues de travail, camarades de lutte, pour réunir cette somme. Les partis bourgeois ont leurs riches mécènes. Nous avons la détermination militante et des soutiens en nombre. Toutes et tous à notre campagne de souscription! »

En janvier dernier, la direction du parti avait indiqué qu’elle décidera le 24 mars, si le NPA a les capacités financières pour présenter la fameuse listes aux élections européennes.

« Au vu des difficultés financières que représente une candidature, on va pour l’instant continuer de récolter de l’argent » d’ici la réunion des 23 et 24 mars, « car l’idée est toujours d’être présent », avait alors expliqué à l’AFP un membre de la direction du NPA.

Lors des dernières élections européennes, les NPA avaient recueilli 0,39% au niveau national, en deçà du seuil de remboursement des frais engagés pour la campagne.

18/02/2019

https://www.huffingtonpost.fr/

souscription2019_bat-web_0

Versez à la souscription 2019 !

Le NPA a décidé, exceptionnellement, de prolonger sa campagne de souscription annuelle.

Toutes les forces politiques institutionnelles cherchent à enterrer le mouvement des Gilets jaunes dans la fosse électorale. Macron a calibré son « grand débat » pour en faire la rampe de lancement de sa campagne aux européennes.

Marine Le Pen multiplie les meetings et drague éhontément des Gilets jaunes – pour ramener toutes les aspirations sociales et démocratiques à un discours de haine contre l’immigration. Les Verts et Hamon affichent leur mépris social contre les Gilets jaunes et espèrent rafler la mise avec un discours lénifiant sur l’écologie.

Triste spectacle, le PCF court après ces forces au nom d’on ne sait quelle union de la gauche. Mélenchon multiplie les propositions « de sortie de crise » faites à Macron (directement lors d’une rencontre officielle à l’Élysée la semaine dernière) : référendum, dissolution de l’assemblée, etc. Car si une campagne électorale ne suffisait pas à étouffer le mouvement, tout ce beau monde serait prêt à en rajouter une ou deux autres…

Pas de subventions publiques, pas de dividendes

Le NPA n’a pas de proposition de sortie de crise. Au contraire, nous militons pour que le mouvement aille jusqu’au bout de ses possibilités. Nous n’attendons rien des élections à venir, ni d’un référendum bidon, ni d’une dissolution.

La vraie démocratie, elle est dans la rue, sur les ronds-points, dans les assemblées générales de Gilets jaunes et les assemblées générales de grévistes lorsque les salariéEs entrent en lutte sur leurs lieux de travail et se coordonnent. Mais les élections européennes de mai prochain seront une tribune politique, pas de raison de laisser nos ennemis jurés et nos adversaires saturer l’espace médiatique !

À bien des égards, les sorties remarquées de Philippe Poutou lors de la campagne présidentielle ont préfiguré l’insolence et la vigueur du mouvement des Gilets Jaunes. Dans les semaines qui viennent, il est plus que jamais nécessaire de faire entendre, notre voix, une voix d’extrême gauche, anti­capitaliste et internationaliste.

Reste un barrage à franchir, dès maintenant : récolter l’argent nécessaire pour mener cette campagne qui s’ajoute aux activités et interventions de notre parti et les appuie. Pour le NPA, pas de subventions publiques, pas de dividendes, pas de cagnotte Leetchi…

Seulement le soutien financier de ses militantEs, sympathisantEs, proches, de toutes celles et ceux qui apprécient ses idées ou pensent qu’elles méritent leur place dans le débat public. ­Versez et faites verser à la souscription !

souscription.npa2009.org

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin