06 décembre 2018 ~ 0 Commentaire

conseil 29 (côté brest)

ps logo

Deux anciens élus du Département jugés en février à Rennes

L’ancien président du conseil départemental du Finistère Pierre Maille et l’ancienne vice-présidente Chantal Simon-Guillou sont renvoyés devant le tribunal correctionnel de Rennes.

Quatre personnes sont renvoyées devant le tribunal correctionnel de Rennes en février 2019 pour «atteinte à l’égalité des candidats dans les marchés publics». Parmi eux, l’ancien maire de Brest et président du Conseil général du Finistère Pierre Maille et l’ancienne vice-présidente du Département Chantal Simon-Guillou. C’est la juridiction inter-régionale spécialisée de Rennes (JIRS) qui a été chargée par le parquet de juger cette affaire financière sensible et très technique.

Accusations de favoritisme

Outre les deux anciens élus, deux agents toujours en poste seront à leurs côtés le 6 et 7 février prochains pour répondre aux accusations de « favoritisme » liées à l’attribution de marchés publics dans le domaine des transports en 2009 et 2010.

Pierre Maille, âgé aujourd’hui de 71 ans, a pris sa retraite politique en 2015. Il a été maire PS de Brest de 1982 à 1983 et de 1989 à 2001. Il a été président du Conseil général du Finistère pendant 17 ans, de 1998 à 2015. Chantal Simon-Guillou, âgée de 69 ans, a été vice-présidente du conseil général de 2004 à 2015, élue dans le canton de Plouzané.

5 Décembre

https://actu.fr/bretagne/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin