12 octobre 2018 ~ 0 Commentaire

réfugiés brest

refug
.

Ne brisez pas une jeune fratrie Congolaise !

NSimba (9 ans), Simon (13 ans) et Jonathan (20 ans) MBengui sont arrivé.es fin avril 2018 en France pour fuir le régime de Kabila (République Démocratique du Congo). Ces trois frères et sœurs sont sans nouvelles depuis de longs mois de leurs parents, opposants à Kabila.

Nsimba et Simon sont pris en charge par l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance). Jonathan est lui menacé d’expulsion au Portugal sous prétexte de la procédure de Dublin. NSimba et Simon resteraient eux en France. Expulser Jonathan, c’est laisser NSimba et Simon orphelins du seul soutien familial qui leur reste.

Expulser Jonathan c’est briser une fratrie, c’est briser 3 vies.

L’article 24 de la directive Européenne sur les conditions d’accueil (2016) stipule que, dans la mesure du possible, les fratries ne doivent pas être séparées, eu égard à l’intérêt supérieur du mineur concerné.

Nous demandons que la directive européenne sur la non-séparation des fratries soit appli-quée pour la fratrie MBengui et demandons que Jonathan reste à Brest près de sa petite sœur et de son petit frère.

CHANGE

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin