13 juillet 2018 ~ 0 Commentaire

hillion (ouest france)

algues

Hillion. Dix ans après, les militants n’oublient pas les algues vertes

Ce jeudi marquait les dix ans de la mort de deux chiens sur la plage de Grandville, à Hillion (Côtes-d’Armor).

L’association Halte aux Marées Vertes, qui lutte contre la prolifération des algues vertes, a commémoré la mémoire des victimes des algues vertes sur la plage de Grandville. L’associa-tion Halte aux Marées Vertes (HAMV), qui lutte contre la prolifération des algues vertes, commémorait ce jeudi les dix ans de la mort de deux chiens sur la plage de Grandville, à Hillion. « Ça a été un moment de révélation sur les dangers des algues vertes », se rappelle André Ollivro, Vice-Président d’HAMV. Des analyses avaient certifié que les deux chiens étaient morts d’un œdème du poumon.

En 2009, c’est Thierry Morfoisse, alors employé de Nicol Environnement, qui était mort intoxi-qué en ramassant des algues vertes sur une plage de Binic. En 2016, un joggeur est décédé à Hillion. Malgré les suspicions liées à la présence d’algues vertes dans la vasière ou il courrait, le procureur a décidé de classer l’enquête sans suite.

Fermeture symbolique de la plage

Au mois de juin, des algues vertes se sont à nouveau déposées sur la plage de Grandville, à Hillion. Halte aux Marées Vertes a procédé jeudi soir à une fermeture symbolique de la plage. À part celle de Lermot, six des sept plages d’Hillion sont aujourd’hui interdites à la baignade.

Matthieu Le Meur. 12/07/2018

https://www.ouest-france.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin