24 juin 2018 ~ 0 Commentaire

catalogne sondage (pùblico.es)

cata1

Enquête électorale Le PSC gagnerait les élections législatives en Catalogne et ERC, les élections régionales, selon un sondage

Les partis souverainistes maintiendraient leur majorité selon un sondage commandé par « La Vanguardia ».

L’arrivée au pouvoir de Pedro Sánchez a provoqué un changement radical dans la scène politique catalane. Cela se reflète dans une enquête commandée par La Vanguardia réalisée entre le 14 et le 21 juin.

Le sondage révèle un changement important dans le visage des élections générales, puisque le PSC deviendrait la première force politique, en gagnant plus de 11 points et 24% des voix. Le parti dirigé par Miquel Iceta serait suivi par ERC et En Comú-Podem, qui lors des dernières élections générales de 2016 a été la première force politique catalane.

cata2

L’enquête comprend également un changement dans la scène politique de la Generalitat, puisque ERC deviendrait la première force politique avec 35 points et une estimation du vote de 24,3%. Ceci entraînerait un léger avantage sur JxCat qui obtiendrait  plus de 20% des voix et environ 30 députés.

Cependant, le reste des formations maintiendraient pratiquement les mêmes résultats que lors des derniers votes autonomes. Le PSC, dans le scénario catalan, passerait de 17 députés à 19, la CUP – clé du scénario de souveraineté – obtiendrait 5 sièges, tandis que Catalunya En Comú-Podem conserverait les 8 qui élus obtenus lors des élections de 2017.

Ciudadanos, quant à eux, connaîtrait une légère diminution, des 36 députés actuels il en garderait 34. Son principal partenaire contre le mouvement indépendantiste, le PP, conserverait les quatre sièges qu’il détient au Parlement aujourd’hui.

http://www.publico.es/

Commentaire:  Le peuple catalan vote habituellement nationaliste aux élections catalanes et à gauche (vote utile) quand il s’agit d’envoyer des députés à Madrid. Ce sondage ne change pas grand chose à ce sujet. La gauche augmente même le nombre de députés à Madrid.

Les partis pour qui nous avons des sympathies sont la CUP (qui ne se présente pas à Madrid) et Podemos (Podem). La CUP gagne 1 siège à Barcelone. Podemos se maintient à Barcelone, mais perd sa place de 1ère force catalane à Madrid. Semblerait-il qu’il paie son « indifférence », son « non nationalisme » ou « anti nationalisme » catalan? Nos camarades d’Anticapitalistas dans Podemos et Podem en Catalogne, défendent le droit à l’autodétermination.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin