16 mai 2018 ~ 0 Commentaire

lorient monsanto

lorient

Collectif citoyen contre Bayer-Monsanto :

Deux marches étaient organisées à Lorient ce samedi 19 mai 2018. Malgré l’antériorité de notre appel, nous avons décidé de modifier l’heure et le lieu de la marche contre Bayer-Monsanto à Lorient pour ne pas disperser la lutte contre la multinationale.

Nous appelons donc toutes et tous les manifestant•e•s à venir nous rejoindre à la marche place de la mairie à Lorient, derrière notre propre sono, à 11h (repérable au drapeau antinucléaire).

Nous tenons à apporter quelques précisions sur notre propre marche (et marquer notre notre différence par rapport au collectif de « 11h »).

1- Nous sommes toutes et tous légitimes à lutter contre l’entreprise mortifère Bayer-Monsanto 

  Il n’existe pas de « propriété intellectuelle » de la lutte. La marche contre Bayer-Monsanto est une marche citoyenne qui appartient à toutes celles et ceux qui veulent y pren- dre part, jeunes et vieilles, vieux et moins jeunes. Nous avons créé nous-mêmes cette page Facebook  et des outils pour les militant•e•s : ces outils et cette page ne sont pas une vitrine de soutien ni à un homme politique, ni à une femme politique, ni à un parti politique. Nous réaffirmons notre indépendance vis-à-vis des partis.

2-  Nous réaffirmons notre opposition à Nicolas Hulot.

Nous l’avions déjà affirmé en mai 2017, nous l’avons répété lors du rassemblement contre le glyphosate en octobre 2018  à Lorient. Nous le répétons encore aujourd’hui. Nicolas Hulot a trahi les militant•e•s antinucléaires, que ce soit sa position sur Flamanville ou sur celle des enfouissements à Bure. Une pensée à nos ami•e•s antinucléaires de Belleville-sur-Loire (Cher) la commune qui doit accueillir la prochaine piscine nucléaire (8 000 tonnes de déchets à venir) là où se trouvent deux AOC bien connues (Sancerre et Pouilly Fumé).

Il a trahi les militant•e•s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes en justifiant les violences policières et les expulsions. M. Hulot n’est que le jouet d’un gouvernement dont la politique néo-libérale est tout sauf écologique. Rappelons que Nicolas Hulot soutient la réforme ferroviaire voulue par le  gouvernement. Il est une véritable imposture.

3 – Nous luttons contre les multinationales qui confisquent nos vies.

Aussi nous nous opposons à l’association Optim’ism (Riantec 56) membre du collectif qui coorganise la marche de 11h. Celle-ci fonctionne comme une entreprise d’insertion (et est donc subventionnée). Elle établit des partenariats privés avec la fondation RTE (qui a parmi ses partenaires une certaine Fondation « Vinci pour la cité »..de VINCI),  l’entreprise EDF (pro-nucléaire), la multinationale La SAUR, la fondation NORAUTO , l’entreprise INTERMARCHE  (le Nutella à -70 %…) et enfin VEOLIA. Pour cette raison et en solidarité avec les ami•e•s de la Vélorution Lorient, nous ne relaierons pas l’évènement Facebook organisé par cette association. Nous en créerons un autre.

4 – Entendre le nom de « Bayer-Monsanto » fait frissonner tous les humanistes.

Mais nous n’avons pas peur, nous nous battons. Nous nous battons en marchant comme d’autres l’ont fait avant nous. Nous marcherons contre toutes les autres multinationales qui empoisonnent la terre et les eaux de notre planète. Parmi elles,  citons Dow Chemical, Syn- genta, BASF, Dupont, Limagrain. C’est la même logique qui anime d’autres multinationales, celles-là mêmes qui agissent contre la vie.

Nous retrouvons cette logique de profits aussi ailleurs. C’est celle qui détruit les services publics : les hôpitaux, la Poste, les écoles, le train. C’est celle qui laisse des pauvres gens mourir dans des couloirs d’un hôpital ; seuls et sans soins. C’est elle qui empoisonne la terre et tue les enfants. C’est celle qui réduit nos vies en esclavage. C’est celle qui laisse sur le bord du quai, des passagers sans trains et sans avenir. C’est celle qui pollue les eaux, nos sols et notre air. C’est celle qui abandonne l’écolier sur le bord du chemin. L’idée est donc de conver- ger les luttes. Pour se soutenir et tenir face aux puissances de l’argent. La logique mortifère qui empoisonne nos vies, c’est celle du profit. Nous marchons pour mettre en lumière des pratiques agricoles scandaleuses pour ne plus les laisser hypothéquer nos vies pour leurs profits. Cette logique de profits est une logique de mort.

5 -  Le soutien aux cheminot•e•s est fondamental. Pourquoi ?

Parce que nous vivons dans un monde où règne la précarisation des emplois, donc des exis- tences. La situation dans laquelle nous vivons a créé une précarité telle, que nous avons peur de perdre notre emploi si nous en avons un. Nous cherchons un travail parce que nous n’en avons pas, et si nous en trouvons un, il est le plus souvent temporaire.

Faire grève ou nous mobiliser risque de nous faire perdre ce travail. Et nous ne pouvons pas nous permettre de perdre ce maigre salaire par une journée de grève. L’ordre social auquel veut nous soumettre le pouvoir des multinationales est remis en cause par celles et ceux qui peuvent faire grève parce qu’ils et elles ont encore un statut et des droits qui leur permettent de le faire. Nous appelons évidemment celles et ceux du public et du privé, qui luttent POUR les services publics, les EHPAD, les postiers et postières, les aide-soignant•e•s, infirmières et infirmiers, enseignant•e•s… à venir rejoindre la marche contre Bayer-Monsanto, multinationale devenue le symbole de la lutte écologique et sociale.

Facebook

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin