24 avril 2018 ~ 0 Commentaire

édito (npa)

npa 29 vertic

1er, 3 et 5 mai : mobilisés contre Macron, le bon ami de Trump

Macron s’est félicité de son amitié avec Donald Trump. Le véritable cadeau offert par le président français à son homologue étatsunien n’est pas la bouture de chêne mais la centaine de missiles envoyés par la France sur la Syrie la semaine dernière. Cette intervention, qui n’a eu aucun effet positif pour la population syrienne, au contraire, était la marque d’un accord entre les grandes puissances militaires occidentales.

Deuxième point d’accord entre Macron et Trump, la violence contre les migrantEs. La loi passée à l’Assemblée nationale autorise la rétention des enfants: 275 enfants dont de nom- breux nourrissons ont été enfermés en 2017 d’après le défenseur des droits,  Jacques Toubon, et allonge le délai de rétention des étrangers en situation irrégulière de 45 à 90 jours. La barbarie de ce texte est telle que les députés FN ont voté une partie du texte.

Face au président des riches

Comme Trump, Macron semble voir la militarisation comme solution à tous les problèmes. Il va ainsi augmenter le budget de l’armée française de 34 à 50 milliards d’euros par an en quelques années.

Face aux étudiantEs mobiliséEs, la répression est son arme principale. Vendredi, l’université Paris 1 a été vidée manu militari, faisant plusieurs blesséEs. Les universités de Strasbourg, Grenoble et Montpellier ont également subi des attaques, ainsi que les manifestations du jeudi 19 avril où la police a fait des blesséEs et effrayé les jeunes qui manifestaient pour la première fois.

Arrêtons Macron

Compte tenu des vacances scolaires et du refus de FO et la CFDT d’appeler à la grève jeudi 19, les manifestations étaient assez réussies. La grève à la SNCF se maintient, malgré les limites du mode de grève pour construire un rapport de forces conséquent contre le gouvernement.

Mais la confrontation entre le monde du travail et le gouvernement arrive à un tournant : le 1er Mai, lors de la Journée internationale des travailleurs/ses, de nombreuses manifestations auront lieu. Le 3 mai, une partie de l’Éducation nationale sera en grève contre les suppressions de postes et les attaques contre le statut de fonctionnaire. Samedi 5 mai aura lieu la manifestation de convergence contre Macron.

À partir de cette semaine, les camps se constitueront plus clairement : celui du gouvernement qui frappe les jeunes, enferme les enfants immigrés et veut casser tous les statuts, les conventions collectives, face à la jeunesse et au monde du travail.

Gagner la confrontation, faire dérailler ce gouvernement

S’il fait passer ses réformes contre les jeunes et contre les cheminotEs, Macron embrayera immédiatement avec la réforme du statut des fonctionnaires, les suppressions de postes, la casse des retraites et de l’assurance chômage. Nous sommes donc toutes et tous concernéEs par cette bataille, il faut mettre un coup d’arrêt à la politique du gouvernement.

Pour cette raison, le NPA appelle à se mobiliser, dans tous les secteurs, et à construire partout des collectifs de défense des cheminotEs, des services publics et contre Macron. Ainsi nous construirons une opposition à ce gouvernement capable de le faire céder et de donner courage pour construire une contre-offensive pour en finir avec le capitalisme.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin