04 mars 2018 ~ 0 Commentaire

mlp (jdd)

marine baiser porc

Marine Le Pen de plus en plus ciblée dans les affaires du FN

Le montant des sommes que pourrait avoir détourné le Front National est désormais estimé à près de 7 millions d’euros. L’instruction cherche à déterminer si un système de détournement de fonds a été organisé via les assistants parlementaires.

Le Front national est loin d’en avoir fini avec ses affaires européennes.

À quelques jours du 16e congrès du parti d’extrême droite, qui se tient à Lille, les 10 et 11 mars, elles risquent de s’inviter dans un rassemblement présenté comme refondateur par Marine Le Pen. Dimanche prochain, la présidente du FN doit proposer un nouveau nom aux militants, et tenter de tourner la page d’une élection présidentielle manquée.

Elle doit aussi faire face à de nouveaux embarras. Le Parlement européen vient de réé- valuer à la hausse le préjudice que lui aurait fait subir le FN. Cet épineux dossier d’emplois fictifs mine le parti depuis des mois et interroge sur son mode de fonctionnement budgétaire et financier. Le soupçon est clair : des assistants parlementaires d’élus européens auraient été rétribués par Bruxelles, alors qu’ils travaillaient en fait pour le compte de la formation lepeniste en France, sur d’autres missions.

Ses comptes bancaires au coeur de l’enquête

Ouverte à Paris en décembre 2016 pour « abus de confiance » et « recel » du même chef, « escro-querie en bande organisée », « travail dissimulé »,  »faux et usage de faux », l’instruction confiée aux juges Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke a été prolongée à la période qui court de juillet 2009 à la fin de l’année 2012.

Cette chronologie modifiée a provoqué une réévaluation du préjudice d’un peu plus de 1,8 million d’euros.

Jusqu’alors, il était estimé à un peu moins de 5 millions d’euros. La somme totale s’élève désor- mais à près de 7 millions d’euros. L’enquête se concentre à la fois sur la possible mise en place d’un détournement organisé de l’argent européen et sur la personne même de Marine Pen. Tout semble ramener à la chef de file du FN. Elle a déjà été mise en examen pour « abus de confiance », le 30 juin 2017. Des comptes bancaires lui appartenant font l’objet d’investigations. Elle est en outre actuellement visée par un contrôle fiscal effectué par les services du ministère des Finances.

Pascal Ceaux   3 mars 2018

http://www.lejdd.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin