21 février 2018 ~ 0 Commentaire

morlaix afrin (le télégramme)

ypg

Liberté d’expression. 40 personnes au kiosque

Le rassemblement s’est déroulé sous forme de prises de parole sur la situation à Afrin, enclave kurde en Syrie, attaquée par l’armée turque.

Une quarantaine de personnes se sont réunies sur la place des Otages, mardi soir, pour « défendre le droit de manifester et s’exprimer démocratiquement ». Ce rassemblement faisait suite à l’interdiction, par le préfet du Finistère, d’une manifestation de soutien aux peuples kurdes, samedi 17 février. « C’est du jamais vu à Morlaix, jusqu’ici, le droit de manifester ne se marchandait pas », a lancé Laurent Baudry, l’un des porte-parole du rassemblement.
.

Hommage à Kendal Breizh

Le Plourinois ne digère pas non plus la mise « dos à dos des combattants de la liberté, qui ont battu Daesh en Syrie, et une dictature qui enferme tous ses opposants », en référence aux agressions dont des manifestants pro-kurdes auraient été victimes, samedi 10 février, à Brest.

.
Sous des drapeaux du Parti communiste et de Breizhistance, des prises de parole sur la situation à Afrin, l’enclave kurde au nord-ouest de la Syrie attaquée par l’armée turque, ont émaillé le rassemblement.
.
Un hommage a également été rendu à Kendal Breizh, le Breton tué le 10 février, aux côtés des forces kurdes. Ismaël Dupont, l’élu communiste de l’opposition, a regretté la « difficulté de mobiliser la population sur les conflits internationaux ». Laurent Baudry a appelé à de nou- veaux rassemblements, tous les samedis, à 12 h, devant le kiosque. « Inlassablement, jusqu’à la fin de la guerre ».
.
  21 février 2018
.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin