11 février 2018 ~ 0 Commentaire

nddl portraits (ouest france)

nddlpapillon

Notre-Dame-des-Landes. Portraits de manifestants venus fêter l’abandon du projet

Ce samedi 10 février 2018, des milliers d’opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ont manifesté dans la Zad. Rencontre avec plusieurs manifestants. Ils sont venus par milliers, jusque dans la Zad, pour célébrer l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, ce samedi 10 février. Les 30 000 fêtards sont venus des quatre coins de la France pour partager ce moment. Rencontre avec plusieurs manifestants.

Joachim

Cet intermittent du spectacle est venu de Lyon, en car, pour faire la fête avec les autres opposants. C’est sa première visite sur la Zad. « J’en entends parler depuis tellement long- temps, c’était l’occasion de découvrir », explique le jeune homme, écolo, qui a revêtu une tenue de camouflage de photographe animalier. « J’imaginais quelque chose de plus compact , avoue-t-il. En fait, il y a des gens partout et venus de partout. Et de toutes les Zad de France. C’est génial. Et il y a une grosse organisation. J’apprécie, ici, le fait qu’il puisse y avoir une alternative, un pouvoir qui vient d’ailleurs que les institutions habituelles. »

Boris

Boris, 50 ans, a pris le car à 4 h 30 du matin, pour venir ici. Un car affrété par la Confédération paysanne, qui ramassait des gens à Bourges, Châteauroux, Le Blanc… Boris milite au Collectif anti-aéroport du Cher. Et pour d’autres « associations qui vont dans le même sens ». « Contre les grands projets inutiles, la collusion entre le pouvoir politique et les intérêts privés. » C’est la deuxième fois qu’il vient à Notre-Dame-des-Landes, emballé par « ce laboratoire d’une société nouvelle, hors des lois du marché ».  Les heures de car en valent la peine : « On se sent heureux d’être là, les gens se rassemblent pour une cause commune, ils rayonnent, ça fait du bien. »

Alexandra, Adrien et Abel

Alexandra, Adrien et leur fils Abel vivent à la campagne, dans le Maine-et-Loire. Alexandra a commencé à s’opposer à l’aéroport quand elle étudiait à Nantes. À cause d’un tract pro aéro- port !  « Il disait : oui au transfert pour la tranquillité des Nantais. Donc on va mettre l’aéroport chez les autres. Fille d’agriculteur, ça m’a choqué ! » Adrien, médecin, participe au poste de secours sur la Zad.  « Mais même sans cela, je serais venu. L’atmosphère donne la pêche. Il y a à chaque fois comme un courant d’air de sympathie, de bienveillance. Elle l’organisation est au carré. » Le petit Abel les accompagne à chaque fois, depuis qu’il est tout petit. Pour eux, aujourd’hui, c’est la fête de la victoire. Le job est fait.

10/02/2018 François CHRÉTIEN.

https://www.ouest-france.fr/

nddl

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin