01 février 2018 ~ 0 Commentaire

ouessant (le télégramme)

mouton-ouessant-1024x680-landscape

Ouessant. Le contrôle auto de trop ?

Jusqu’ici, sur l’île d’Ouessant, les véhicules échappaient au contrôle technique en vigueur sur le continent. Mais le préfet du Finistère veut annuler cette dérogation. Les îliens ont le senti- ment qu’on veut leur tondre la laine sur le dos.Dans les années 1970-1980, le parc automobile ouessantin, c’était un peu, en caricaturant à peine, un univers à la Mad Max. L’île était le royaume de la « strakell », comme on dit en breton. Comprenez qu’y circulaient beaucoup de véhicules n’ayant plus grand-chose à voir avec les modèles sortis d’usine. Atmosphère iodée oblige, les teintes d’origine étaient vite dominées par la couleur rouille. Mais ça roulait quand même.

Inutile de dire qu’en 1992, lorsque le contrôle technique des véhicules a été rendu obligatoire en France, à Ouessant, on a regardé ça de loin. D’autant qu’à Brest, le sous-préfet de l’époque, Paul Roncière, avait signé une dérogation exemptant l’île du respect de cette obligation nouvelle. L’histoire ne dit pas si c’est un certain Jean-Yves Cozan, le conseiller général d’Ouessant aujourd’hui disparu, qui avait expliqué au représentant de l’État qu’imposer le contrôle aux îliens revenait un peu à s’asseoir à la place du mort.

« Pour des raisons de sécurité »

Mais ça, c’était avant. Avant ce jour de 2016 où la Dreal (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) a débarqué pour contrôler les taxis de l’île. Découvrant que presque aucun n’avait passé le contrôle technique, l’administration a saisi le sous-préfet de Brest, Ivan Bouchier, qui a ouvert la boite de Pandore.

« Pour des raisons de sécurité, on ne peut continuer à exonérer l’île de ce contrôle », expli- quait-il, en novembre dernier. Autrement dit, la fameuse dérogation est aujourd’hui remise en cause. Comme le dit sobrement l’ancien sous-préfet interrogé sur le sujet, « l’époque a chan- gé… ». Les Ouessantins, eux, ne voient pas ce qui a évolué sur leur île en matière de chaussée depuis 1992. « On n’a pas de grande route et l’île fait 15 km² ! », comme dit l’un d’eux.

Une première facture à 7.000 euros !

Du côté de la municipalité, on s’inquiète de devoir mettre la main à la poche (7.775 € de participation pour un investissement total de 46.650 €) pour permettre l’installation d’un centre de contrôle technique. Le projet tombe mal, la commune a d’autres projets en cours, plus prioritaires. Et le financement auquel on l’oblige pour un opérateur privé passe mal.

Le maire, Denis Palluel, souligne aussi « la faiblesse de l’activité » pour ce professionnel. L’actuel sous-préfet prône, lui, une « solution intelligente » : un contrôle technique allégé pour rester « conforme à l’esprit d’égalité face à la loi ». L’opérateur retenu a demandé un régime d’exception : « Il n’y aura pas de banc de freinage et, sur les 400 points à contrôler en 2018, moins de 124 le seraient sur l’île ». Et le sous-préfet d’ajouter : « On ne peut pas accepter qu’il y ait des voitures qui ont 20 ou 30 ans et qui n’ont jamais passé de contrôle ».

Dix ans sans un accident

L’opérateur privé a été trouvé par la sous-préfecture : il possède plusieurs centres de contrôle technique et aime l’île ! « Pas pour longtemps ! », ironisent les Ouessantins. Et ceux-ci de souligner qu’en dix ans, leurs pompiers n’ont jamais été appelés pour un accident. Même constat du capitaine Oswald, de la gendarmerie de Brest : « Depuis 2010, il n’y a pas eu de constat pour accident sur l’île ».

Quant à Dominique Kérébel, le garagiste de l’île, il pense qu’un contrôle des freins et des feux suffirait. Et il estime que, si la dérogation disparaît, au moins la moitié du parc automobile de l’île, plus de 200 véhicules, ira à la casse. Un coup dur pour une population aux revenus limités, Ouessant ayant le plus petit revenu fiscal du Finistère. D’où l’impression qu’ont plusieurs propriétaires de strakell d’être pris pour des moutons bons à tondre !

24 décembre 2017  Tangi Leprohon et Hélène Prigent

Strakell: Crécelle

Source: Parti Travailliste de Kanaky

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin