21 janvier 2018 ~ 0 Commentaire

poulgoazec jean moulin (fr3)

jean moul

Plouhinec : 400 personnes à la marche de protestation contre la fermeture du lycée professionnel

400 personnes environ ont défilé ce samedi 20 janvier à Plouhinec dans le Cap Sizun, pour le maintien du lycée professionnel Jean-Moulin. Sa fermeture annoncée mi-décembre par le Conseil Régional ne passe toujours pas auprès des enseignants et des habitants.

Mi-décembre, le conseil régional a annoncé la fermeture pour la rentrée prochaine du lycée professionnel Jean Moulin de Plouhinec dans le Finistère.
Pour justifier sa décision, la Région a avancé l’argument du peu d’effectif du lycée et de la baisse démographique du Cap Sizun. Au-delà de la seule fermeture d’un lycée, c’est bien aussi l’aménagement de ce territoire enclavé qui est en jeu.Ils étaient donc plusieurs centaines à manifester ce samedi après-midi dans les rues de Plou- hinec et d’Audierne. Soutenus par des syndicats et plusieurs partis politiques, les habitants se battent aussi pour le dynamisme du territoire. De plus, défendre le maintien du lycée n’est pas une première pour Plouhinec. Déjà en 2004 un projet de fermeture menaçait l’établissement, finalement écarté après une forte mobilisation. Alors, aujourd’hui encore, les enseignants, élèves et habitants gardent espoir.

Le comité d’action pour Jean-Moulin doit être reçu au rectorat à la fin du mois de janvier. Il a plusieurs propositions dans son cartable, notamment la création sur place de nouvelles filières.  Les instances du conseil académique de l’Éducation nationale et le préfet doivent se prononcer sur la proposition de fermeture faite par le conseil régional début février.

Un micro lycée aux formations bien spécifiques

Le lycée professionnel Jean Moulin forme des menuisiers, des agenceurs et des charpentiers de marine, l’une des très rares formation de ce type en France et la seule en Bretagne. Dans le projet de la Région, le lycée Pierre-Guéguin de Concarneau devrait récupérer les effectifs des charpentiers de marine. Les formations bois pourraient, elles, être transférée vers le lycée des métiers du bâtiment de Pleyben. Actuellement, 65 jeunes sont en apprentissage, toutes filières confondues. Au-delà de la perte des élèves (soit 47 jeunes pour 2017/2018), la fermeture du lycée impacterait huit enseignants et une vingtaine d’employés.

T. Peigné G. Bron  20/01/2018

https://france3-regions.francetvinfo.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin