12 janvier 2018 ~ 0 Commentaire

cat (le télégramme)

greve g

Transport de passagers. Deuxième débrayage à la CAT

Le transport scolaire a été légèrement perturbé par endroits, hier, dans le Finistère, en tout début de matinée, ainsi que certaines lignes régulières de la CAT, en raison d’un débrayage organisé par la CGT qui a lancé une alarme sociale.

Une soixantaine de salariés de CAT, sur les 300 que compte l’entreprise de transport de passa- gers dans le département, filiale de Transdev, moins selon la direction, a participé, hier, entre 7h et 7 h 55 à un débrayage. Un premier mouvement avait déjà eu lieu le 2 décembre dans le cadre d’une alarme sociale déclenchée par la CGT, second syndicat de la société après la CFDT. Elle a fait jusqu’à présent l’objet de deux procès-verbaux de désaccord.

« Nous sommes confrontés à des problèmes d’entretien »

« Tout le monde est remonté », estime Pascal Vahé, délégué départemental CGT. Sur la cinquantaine de revendications pointées, le syndicat met notamment en avant l’état de certains véhicules. « La vie des clients n’est pas en danger mais nous sommes confrontés à des problèmes d’entretien car les véhicules ne peuvent être immobilisés faute d’un nombre suffisant de véhicules de remplacement », précise Pascal Vahé.

.

Pas de plannings de travail le week-end

Il dénonce aussi une absence de plannings de travail le week-end, perturbant la vie familiale, le rappel de personnels pendant les repos ou les vacances, le non-respect des repos hebdo-madaires. « Nous n’avons plus d’intéressement depuis cinq ans », a-t-il ajouté. Quant au site de Carhaix, « cela fait neuf ans que l’on nous dit qu’il doit être déménagé ».

.
La direction : « Nous souhaitons avancer… »
.
« Ma porte est ouverte, nous souhaitons avancer mais nous sommes sur des sujets de fond et nous avons été un peu contraints par le temps. Sur 57 demandes, 40 sont prises en compte, douze actions sont en cours ou à venir », affirme Yann Bachelot, directeur départemental, à Brest. Sur les plannings, « c’est compliqué, nous avons beaucoup de modifications régulières par nos clients, il faut qu’on réussisse à trouver des solutions ». Il évoque aussi les «25.000 € de travaux sur l’exploitation de Quimper pour la salle de prise de service avec l’Aract Bretagne». « De nouvelles actions vont être envisagées », annonce pour sa part la CGT.
.
  09 janvier 2018 Jacky Hamard
.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin