30 décembre 2017 ~ 0 Commentaire

salaires d’appoints (côté brest)

ferrans

435è, dur de courir avec des casseroles!

Productivité des députés du Finistère : un classement peu flatteur

Les députés du Finistère ne brillent pas par leur productivité, à l’exception d’Erwan Balanant, si l’on en croit l’enquête menée par Capital.

Les députés d’En Marche, cancres de l’assemblée… Notre classement. Le titre de Capital n’épargne pas les parlementaires macronistes. Globalement, les troupes étiquetées LREM ne sont pas des bourreaux de travail au regard de l’enquête menée par la rédaction de Capital qui a effectué un état des lieux de leur activité à l’Assemblée nationale, au terme des six premiers mois de législature.

Force est de constater que la palme de l’assiduité n’est pas détenue par les femmes et les hommes de la majorité présidentielle. Notamment dans le Finistère.

Pour livrer ce classement des 572 députés, le site Capital s’est appuyé sur un inventaire de l’association Regards citoyens. Cet état des lieux tient compte de l’assiduité, du nombre d’interventions en commissions, des prises de parole dans l’hémicycle et du nombre d’amendements déposés. Les amendements ont valu un coefficient double au motif qu’ils réclament davantage d’investissement.

Dans le Finistère, seul Erwan Balanant, député Modem de la 8e circonscription (Quimperlé), se distingue. Il se hisse à la 61e place grâce notamment à 42 interventions en commissions, 124 dans l’hémicycle et 21 propositions d’amendements.

Richard Ferrand à la 435e place 

Derrière, loin derrière, se trouve Jean-Charles Larsonneur. Le député de la deuxième circonscription du Finistère (Bohars, Brest, Guilers) est seulement 311e. Il est talonné par Didier Le Gac (3e circonscription, Landerneau), 313e,  Liliana Tanguy (7e circonscription, Douarnenez) 330e, puis Annaïg Le Meur (circonscription de Quimper-Fouesnant), 372e, tous les trois LREM.

Beaucoup moins glorieux, le résultat de Richard Ferrand, empêtré à la 435e place sur 572 députés notés. L’ancien et très éphémère ministre de la Cohésion et des Territoires a été parachuté président du groupe La République en Marche à l’assemblée après ses démêlés avec la justice. Le député de Carhaix-Châteaulin devance l’élue de Morlaix, Sandrine Le Feur (472e).

Graziella Melchior (479e), cinquième circonscription (Landerneau), ferme la marche des députés du Finistère, avec aucun amendement et seulement une intervention dans l’hémicycle.

29 Déc 2017

Commentaire: Bon, s’ils ne font rien, au moins ils ne font pas mal, pourrait-on dire! Mais pour voter, les mesures, nul doute qu’ils sont là, en silence!

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin