14 décembre 2017 ~ 0 Commentaire

kergaradec la poste (ouest france)

la poste

La situation empire au centre de tri de La Poste de Kergaradec

C’est officiel, le mouvement de grève initié mercredi 6 par les agents de la plate- forme industrielle de courrier (Pic) de Kergaradec est parti pour durer. Les diffé- rentes réunions avec leur direction n’ont en effet rien donné. Au contraire, le dialogue semble plus que jamais dans l’impasse.

La situation reste bloquée au centre de tri postal de Kergaradec. Depuis mercredi soir, les agents sont en grève. Ils dénoncent, entre autres, la suppression programmée des équipes de nuit, un dialogue social inexistant et des conditions de travail qui se dégradent.

Vendredi 8 en fin de journée, les grévistes ont été reçus par la direction locale, suite à une réunion avec la direction de Vannes. Mais rien n’a avancé, « au contraire », déplore Philippe Poupon, représentant CGT à la Plate-forme Industrielle de Courrier (Pic) de Kergaradec. « Après deux heures de discussion, la situation était encore pire. Les cadres et les salariés étaient en pleurs. »

Des salariés en pleurs

La direction a confirmé son intention de réduire les effectifs. Pour les grévistes, qui réclament à l’inverse plus de personnel, c’est de la provocation. Ils estiment d’autant plus que La Poste est en bonne santé financière, car elle aurait perçu un milliard d’euros de la part de l’État, grâce au crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Le dialogue est donc au point mort. Hier matin, une trentaine d’agents étaient réunis pour une assemblée générale. Ils ont demandé à l’unanimité la reconduction de la grève.

Ouest-France Dimanche 10 décembre 2017

https://brest.maville.com/

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Rocutozig |
Tysniq |
Connorwyatt120 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rafredipen
| Agirensemblespourpierrevert
| Buradownchin